Sondage : Lequel de ces personnages a été le plus mal adapté dans la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson ?
Aragorn
Boromir
Denethor
Elrond
Eowyn
Faramir
Frodo
Gimli
Legolas
Merry
Saroumane
Theoden
[Voir les résultats]
 
Note : C’est un sondage public. Les lecteurs pourront voir les choix des votants.
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Lequel de ces personnages a été le plus mal adapté par Peter Jackson ?
#1
Qu'on aime ou non la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, il est inévitable que l'interprétation des personnages qui en est faite ne reflète pas toujours la lecture que l'on pouvait en avoir d'après l'ouvrage... Lequel de ces personnages vous paraît donc le plus "manqué" dans la trilogie jacksonienne ?

J'ai fait une sélection de personnages qui, pour moi et de manière donc très partiale, sonnent sinon faux, du moins en décalage vis-à-vis de ce qu'il m'était apparu à la lecture des livres. Veuillez donc m'excuser de cette "sélection" peut-être un peu trop personnelle, mais il fallait bien limiter le choix des options !

(Attention, il ne s'agit pas de discuter de la performance d'acteur !)
Répondre
#2
Et Aragorn ? De "Je ne veux pas de ce pouvoir" (La Communauté) à "Reconstruisons ce monde ensemble" (Le Retour du Roi) en passant par "Je décapite la Bouche de Sauron" ... Le script ne l'a pas loupé Smile
Répondre
#3
Denethor est un immense gâchis. Je vais essayer d'esquisser pourquoi, même si cela ne risque d'être qu'une circonlocution maladroite.

Dans les livres, c'est un personnage sombre et fascinant, dont les répliques sont généralement lourdes de sous-entendus, d'une existence sombre. Cela donne envie d'en savoir plus sur son compte, sur son itinéraire d'homme si richement pourvu (royaume, intelligence, subtilité) et pourtant brisé lorsqu'on le rencontre à Minas Tirith. Son lien avec le palantir teinte cette atmosphère d'une pointe d'ésotérisme, qui rehausse encore encore plus le tableau. C'est un personnage dramatique, voire son archétype (dans mon esprit), qui ponctue magnifiquement l'ambiance de désespérance croissante des derniers livres.

Dans les films, ce n'est qu'un vieil homme sale et colérique, qui mange sur son trône en robe de chambre.
Doctus cŭm libro
― Proverbe latin
Répondre
#4
Ou est donc Glorfindel dans la liste ? Mr. Green Blague à part, difficile de faire un choix entre Frodo et Faramir.

Sur le sondage en lui-même, je pense qu'il serait préférable de préciser qu'on parle du SdA, car sinon il faudrait inclure d'autres personnages et la réponse pourrait sensiblement varier pour les personnages présents dans les deux (cela dit, le même sondage serait intéressant pour la trilogie du Hobbit).

Quant aux choix proposés, ils me semblent pertinents dans l'ensemble, mais j'exclurais tout de même Isildur, qui n'est pas assez présent dans l'un ou l'autre (et seulement par ouï-dire dans le roman) pour qu'on puisse juger de la fidélité de l'adaptation. À la place, je mettrais Merry et Pippin (ou Merry seulement), dont l'adaptation cinématographique est un grand n'importe quoi.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#5
Denethor a perdu au change dans les films : il perd en subtilité et en grandeur tragique (alors que l'excellent John Noble aurait pu faire passer cela sans problème) du fait des choix scénaristiques.
J'approuve Tikidiki, il y a quelques points agaçants en ce qui concerne l'Aragorn des films.
Concernant Saruman, le problème consiste dans sa relation avec Sauron (imaginez-vous le Saruman de Tolkien dire directement à Sauron par palantir interposé "Together we shall rule ?") ; sa mort n'est guère satisfaisante car de toute façon tout l'épisode de la libération de la Comté a été supprimé.
Pour Legolas, c'est une question d'humour jacksonien discutable et de trop grande performance en termes de massacre d'oliphant.
Je regrette déjà mon vote, quand j'y pense, c'est plutôt Faramir qui est pour moi fort problématique - mais c'est avant tout lié au désastre d'Osgiliath dans The Two Towers (je ne supporte pas cette scène où Frodo expose l'Anneau à 30 centimètres d'un Nazgûl).
Répondre
#6
(15.05.2020, 18:31)Elendil a écrit : Ou est donc Glorfindel dans la liste ? Mr. Green

Il n'a pas été adapté du tout, donc c'est facile... La liste aurait été trop longue, et le débat à mon avis moins riche, si l'on avait commencé à déplorer les absents (Halbarad, Elladan et Elrohir, Tom Bombadil...).

J'aimerais entendre ta critique de Merry, Elendil !

Quant à Isildur, je trouve qu'il est ridiculisé dans le film, alors que c'est un personnage dépeint dans les écrits tolkieniens comme étant empreint d'une profonde sagesse. Sa faiblesse face à l'Anneau n'est pas un simple égoïsme avide (on croirait presque le voir ricaner dans les films), et qu'il fléchisse malgré sa grandeur rend l'Unique dautant plus menaçant.

J'ai remplacé Arwen par Aragorn (remplacement facile qui évitait de remettre en cause l'ordre alphabétique). De toute façon, le personnage d'Arwen est trop complètement en décalage pour que la comparaison soit, à mon avis, intéressante.
Répondre
#7
Je suis d'accord avec Hofnarr Felder en ce qui concerne la présentation d'Isildur. J'ai d'ailleurs parfois remarqué ici et là que des personnes qui ne connaissaient que les films parlaient en termes peu élogieux d'Isildur car le film en donne une présentation très mitigée. Mais j'ai du mal avec le Prologue de FoTR de toute façon...
Répondre
#8
Isildur, un personnage d'une grande sagesse ? Tout de même, ni le SdA ni les CLI ne sont tendres à son égard. Il récupère l'anneau en ayant juste à achever Sauron, n'écoute pas les conseils d'Elrond et Cirdan, est décrit comme un homme de grande fierté et cause la déchéance de sa lignée...

Sinon, Faramir est évidemment un contre-sens.
Répondre
#9
Je ne sais pas, mais la scène où il abandonne son fils au massacre, en sachant que c'est une décision qu'il se doit de prendre, mais précise : "I knew that I must do so; but I feared the pain. Nor could I go without your leave.", est pour moi la marque d'une certaine grandeur.

Et lorsqu'il perd l'Anneau, il ne s'abandonne pas au désespoir : la peine passée, il semble se réjouir presque d'en être délaissé.
Répondre
#10
Disons qu'à ce stade de possession de l'Anneau, Isildur peut encore mettre les formes lorsqu'il s'agit d'abandonner ses fils à la mort. Il me semble que la grandeur a (à peu près explicitement) sauté une génération le concernant.
Répondre
#11
Chez Tolkien, Isildur a eu une vie avant le moment certes capital de l'acquisition de l'Anneau. Il est aussi présenté comme brave (il sauve l'un des greffons - je ne trouve plus le mot - de Nimloth avant la Submersion).
En tout cas, il est vrai que dans les films, rien ne le sauve. Ce n'est même pas lui qui achève vraiment Sauron vu que le film propose bizarrement de faire exploser Sauron juste parce qu'il a perdu le doigt portant l'Anneau : cela devient un coup de grâce un peu particulier, dû à la chance, ce qui change tout.
Répondre
#12
Il est clair qu'Isildur est brave. Et le sauvetage du rejeton de Nimloth comme le fait qu'Isildur se remette de sa blessure mettent en évidence qu'il fut un personnage central pour la transmission de l'héritage de l'Occident, jusqu'à sa décision de garder l'anneau.

Cependant, sa bravoure est essentiellement physique; elle est semblable à celle d'Eärnur qui voulut combattre le Roi-Sorcier et causa la chute de la Maison d'Anarion, ou à celle de Boromir. En somme, cette caractéristique n'est pas une preuve de sagesse et est assez critiquée par Tolkien (cf. les réflexions sur Eowyn, Faramir et la bravoure dans le fuseau voisin https://forum.tolkiendil.com/thread-8336.html )
Répondre
#13
Je suis tout à fait d'accord avec Mairon et Hofnarr pour Isildur, mais cela implique de prendre en compte l'Akallabêth et les CLI, ce qui pose encore plus de problèmes, car il n'est plus possible de comparer terme à terme film et roman. Comment alors comparer la Galadriel de Tolkien avec celle de Jackson ? On compte aussi les films du Hobbit ? Les CLI (et quels textes) ? C'est pourquoi j'ai tendance à l'exclure du champ de la comparaison, car Tolkien ne dit finalement que très peu de choses à son sujet dans le SdA. Je dois d'ailleurs dire que j'avais tendance à être de l'avis de Tikidiki le concernant lorsque je n'avais lu à son propos que le SdA et ses Appendices, et que la lecture des textes posthumes m'a conduit à le considérer d'une façon assez différente.

Pour Merry, je constate que Jackson en fait au départ un doublon de Pippin. Dans les films, les deux se conduisent comme de parfaits bouffons jusqu'à ce qu'ils soient confrontés à la mort et à la souffrance (le Palantir pour l'un, le combat avec le Roi-Sorcier pour l'autre). Dans le roman, si Pippin est effectivement un peu immature (mais beaucoup moins que dans les films), Merry se comporte dès le départ de manière très responsable. C'est lui qui machine l'espionnage de Frodo par Sam, afin d'empêcher Frodo de quitter la Comté seul. Au Pays de Bouc, il prend (logiquement) la direction des opérations et continue ainsi dans la Vieille Forêt, jusqu'à ce qu'il soit capturé par le Vieil Homme-Saule. Il joue encore le rôle de guide par la suite, jusqu'à ce que les Hobbits rencontrent Aragorn à Brie. Enfin, il est notable qu'au Conseil, Elrond fasse une distinction entre Merry et Pippin quand il s'agit de décider qui pourrait accompagner Frodo. Rien de tel dans les films.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#14
Si je devais faire un classement je dirais du pire au moins pire :
Gimli
Faramir
Denethor
Frodo
Arwen

Gimli est le bouffon du film, il est grossier et stupide.
Faramir parce que c'est mon personnage préféré avec Sam et qu'il a été trop modifié avec le passage à Osgiliath.
Denethor est aussi mal réussi donc ça vaut comme Gimli mais mon affectif pour Faramir fait qu'il passe après.
Frodo parce qu'il me fatigue, j'ai envie de lui mettre des baffes, il est trop larmoyant, je retrouve pas la noblesse et le courage de celui du livre.
Arwen, comme Frodo, elle est trop larmoyante, et aussi trop présente, en plus de son intervention guerrière (dont je comprends néanmoins les raisons même si je n'approuve pas ce choix).

Merci pour ce sondage !
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#15
Je ne trouve pas le bouton "tous"... Et pourquoi n'avoir pas ajouté Gothmog ?... Very Happy

Plus sérieusement, plutôt que Frodo (même si je partage les arguments de Zelph), c'est l'adaptation du personnage de Merry qui est désastre.
Dans FoTR, le scénario fait surjouer un duo comique Merry-Pippin qui ne fait jamais rire et fait disparaître l'ensemble des caractéristiques du hobbit tolkienien.
Par la suite, notamment dans ce cataclysme pseudo cinématographique que forme l'insupportable scie appelée "les Deux Tours", le Merry jacksonien est voué à reprendre ici et là un rôle qui se veut plus sérieux, mais c'est raté et en complet décalage avec toute réalité tolkienienne (les scènes avec Sylvebarbe ont soit été écrites avec les pieds, soit relèvent d'une pathologie sous jacente des scénaristes)

Enfin, dans RoTK, plusieurs scènes permettent de jauger de la qualité d'un effort en terme d'adaptation. Mais sur l'ensemble de cette trilogie, l'adaptation de Merry est très éloignée (et une des plus éloignée) du personnage du roman.

I.
Répondre
#16
J'avais presque oublié le Gothmog de Peter Jackson, also know as "The time of the orc has come" guy. Heureusement qu'il n'a pas plus d'importance dans le dernier film (quoique, la version longue rajoute quelques petites scènes). Quand je pense à la différence entre les débats des tolkiendili au sujet du Gothmog du Troisième âge et à son "interprétation", ça me fait rire.

Je ne sais pas pourquoi, je suis plus gêné dans les films par Legolas que par Gimli. Sans doute est-ce causé par l'influence rétrospective des films The Hobbit - j'ai envie d'entourer ce titre de plusieurs guillemets tant ça s'éloigne de l'œuvre de Tolkien Rolling Eyes . La différence entre les deux trilogies, c'est qu'une forme de dissonance cognitive me permet d'apprécier certains aspects des films LoTR de Jackson, mais pour The Hobbit, il faudrait une version raccourcie à 60 minutes pour que le même processus fonctionne.
Répondre
#17
Je me rends à vos divers argumentaires et j'ai donc effectué le remplacement Isildur > Merry avec joie. Elendil, si tu souhaites changer ton vote pour Merry, il te suffit de me le faire savoir.

Zelphalya, je suis surpris par Gimli ! C'est l'un de mes personnages favoris dans le livre et j'ai l'impression de le retrouver tout à fait dans le film.

Pour ma part et si on me demande quel est le personnage que le film a le plus "raté", ma réponse a tendance à être spontanément "Denethor" qui est, dans le film, stupide et sordide, alors que dans le roman, il est clair que c'est un personnage profond, capable de soutenir le regard de Sauron dans le palantir sans sombrer comme le fait Saroumane. Son comportement funeste et désespéré est bien présenté comme la conséquence de l'usure exercée par Sauron sur son esprit, et il apparaît d'autant plus triste que Denethor est autrement quelqu'un d'intelligent, de lucide, de capable (même si dans les Appendices il n'est pas présenté sous son meilleur jour non plus...).

Mais ma plus grande déception reste Frodo, qui est pour moi LE héros du Seigneur des Anneaux, mon personnage favori dans le livre, celui dont le parcours l'amène le plus à gagner en sagesse, à approfondir sa compréhension spirituelle du monde -et ses imperfections le rendent, en un sens, d'autant plus "consistant". Dans le film, on en est réduit à un pâlot faiblard, baveur et geignard qui n'est là que pour s'évanouir et se faire porter par tout le monde (le porteur porté, un drôle de leitmotiv). On a aussi l'impression qu'il ne cesse de vouloir donner son Anneau au premier venu (tiens, gentil Nazgûl, tu veux mon Anneau qui brille ? Il est un peu lourd pour mon fragile cou de petite biche et j'aimerais beaucoup que tu m'en débarrasses !), et qu'il ne s'investit jamais dans sa quête. A part ses jolies bouclettes brunes et ses pieds agréablement velus, c'est pour moi un ratage complet.

Je n'avais pas pensé à mettre Aragorn dans le sondage... C'est que j'aime bien sa version filmique. Peut-être plus que le personnage du livre, en fait !

Legolas, pas trop d'avis, à part que le film le rend beaucoup trop sérieux et hautain, alors que dans le livre, ça reste tout de même un petit farceur (voir par exemple la scène du Caradhras où il sautille sur la neige).

Le Theoden du film m'est hautement antipathique et je n'arrive pas à le concilier avec l'image que je me fais du personnage dans le livre. Quant à Elrond, là encore le film ne permet pas de l'apercevoir comme le Maître de sagesse qu'il est pourtant... Dans le livre, on sent l'influence d'Elrond qui s'exerce ça et là, discrètement, mais de manière déterminante ; dans le film, à part rouspéter après les amours égarées de sa fille, il ne sert pas à grand-chose (même s'il peut se téléporter).
Répondre
#18
Je sais qu'on a dit qu'il ne fallait pas parler des acteurs mais malgré les modifications portées à Aragorn dans le film, le fait qu'il soit incarné par Viggo Mortensen fait que j'ai du mal à être gêné par celles-ci, en fin de compte. Les scénaristes ont noirci volontairement Elrond (en suivant un procédé similaire à celui trouvé pour rendre, qui sait, plus filmique Aragorn), si bien que je ne comprends pas trop pourquoi les passionnés du film l'aiment bien (Hugo Weaving se débrouille mais ce n'était pas forcément le meilleur choix pour ce rôle - et je l'aime bien, lui aussi, c'est dire).
J'ai du mal à en vouloir à la réinterprétation de Théoden (si j'excepte la scène de "l'exorcisme" de Saruman), peut-être parce qu'il apparaît dans d'autres scènes qui me semblent réussies (relativement à ces films-là).
Répondre
#19
(16.05.2020, 00:17)Hofnarr Felder a écrit : Je me rends à vos divers argumentaires et j'ai donc effectué le remplacement Isildur > Merry avec joie. Elendil, si tu souhaites changer ton vote pour Merry, il te suffit de me le faire savoir.

Non, je reste sur Faramir, car même si les changements affectant Merry sont plus constants et peut-être plus irritants à la longue, les altérations faites à Faramir sont plus graves et constituent non seulement une déformation majeure du personnage, mais une parfaite incompréhension de la façon dont Tolkien articulait la tentation causée par l'Anneau.

(16.05.2020, 00:17)Hofnarr Felder a écrit : Zelphalya, je suis surpris par Gimli ! C'est l'un de mes personnages favoris dans le livre et j'ai l'impression de le retrouver tout à fait dans le film.

Quant à moi, j'y souscris entièrement. Si je devais faire un classement, il ne serait pas loin du podium.

(16.05.2020, 00:17)Hofnarr Felder a écrit : Pour ma part et si on me demande quel est le personnage que le film a le plus "raté", ma réponse a tendance à être spontanément "Denethor" qui est, dans le film, stupide et sordide, alors que dans le roman, il est clair que c'est un personnage profond, capable de soutenir le regard de Sauron dans le palantir sans sombrer comme le fait Saroumane.

Tout à fait d'accord avec cela. Le personnage est bien moins intéressant que dans le roman. Néanmoins, c'est un choix qui me semble légèrement plus acceptable, car il serait plus difficile de mettre en scène dans le film la folie progressive qui s'empare de Denethor dans le Retour du Roi.

(16.05.2020, 00:17)Hofnarr Felder a écrit : Je n'avais pas pensé à mettre Aragorn dans le sondage... C'est que j'aime bien sa version filmique. Peut-être plus que le personnage du livre, en fait !

C'est un droit, mais cela ne veut pas dire pour autant que l'adaptation est fidèle. Wink J'avoue que l'Aragorn du film est aussi une grande déception de mon côté.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#20
Finalement, c'est à se demander quel personnage nous a le plus convaincu (par rapport à l'oeuvre évidemment). Pour moi, Galadriel n'est pas mal, voire Éomer ou Saruman (sa mort est bien sûr anticipée, mais ne me semble pas un contre-sens ; je regrette simplement la disparition de sa rencontre avec Frodo à la fin).
Répondre
#21
Oh, c'est facile, pour moi, le mieux adapté de tous, c'est Gandalf ! On retrouve bien ses différents registres, la palette de nuances qu'il affecte dans le roman : malice, sagesse, commandement... Pour moi, dans le film, tout fonctionne à cet égard. Quoique, Gollum est peut-être encore plus réussi -le film le capture magistralement et me semble bien lui donner toute la place que lui accorde le roman, tout en rendant bien compte de sa complexité. Sam me paraît excellent aussi, et, j'ai déjà fait part de ma satisfaction quant à Gimli. J'apprécie aussi beaucoup Pippin (là encore, un de mes personnages favoris à la base, que j'ai retrouvé avec délice à l'écran). Je suis aussi assez satisfait du Boromir qu'on nous a servi, qui arrive à dégager un certain charisme et qui me paraît à la fois crédible et bien en accord avec l'image que m'en renvoyait le roman.

Saroumane a été largement tordu, mais la prestation est très efficace : on s'éloigne notablement du livre, mais finalement, "ça marche", en tout cas pour moi. Comme Aragorn, finalement... 

Dans la palette des personnages secondaires, j'apprécie bien Eomer en effet, Grima n'est pas trop mal, le vieux Bilbo est bien aussi.
Répondre
#22
Assez d'accord avec toi pour les personnages de Gandalf, Boromir, Bilbo, auxquels j'ajouterais éventuellement Eowyn et Gollum. Ce sont sans doute les moins maltraités par l'adaptation.

I.
Répondre
#23
Sur Gandalf, entièrement d'accord. La prestation de l'acteur, qui connaît manifestement le roman, n'y est pas pour rien. Boromir n'est pas tout à fait le même que dans le roman, mais est bien campé et est là aussi fort bien servi par l'acteur. J'en dirais à peu près autant pour Éowyn. Gollum est excellemment joué, et même si visuellement il ne correspond pas tout à fait à la description qu'en fait Tolkien, le résultat est remarquable. Je trouve Gríma trop répugnant visuellement pour être crédible dans son rôle de conseiller, mais le personnage est bien rendu et bien joué. Bilbo et Galadriel sont plutôt respectés, mais je ne parviens pas à être satisfait à cause des deux scènes parfaitement ridicules qu'ils subissent pour illustrer la tentation de l'Anneau, pour l'un à Imladris, pour l'autre en Lórien. Pas mal de personnages secondaires sont réussis également, par exemple Prosper, parce que les scénaristes n'ont heureusement pas consacré de temps à modifier leur rôle.

Après, plusieurs personnages divergent notablement de ce qu'ils sont dans les romans, mais gardent une cohérence d'ensemble et sont suffisamment bien joués pour que l'on s'y retrouve. Je pense notamment à Saruman et à Éomer à ce propos. Pour ce dernier, il faut quand même se souvenir que Tolkien l'avait doté à la fois d'un caractère indépendant, certes, mais aussi d'un grand sens du devoir : il s'arrange pour respecter formellement les ordres du roi lorsqu'il poursuit les Orques et rencontre Aragorn, Legolas et Gimli. Jamais il ne se serait rebellé pour partir on ne sait où avec son éored, comme dans le film.

P.S. : Je réitère ma suggestion de faire le même sondage pour le Hobbit. Wink
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#24
Suggestion entendue !

Étonnamment, Eowyn ne me convainc pas du tout. Je la trouve, dans les films, molasse, plaintive, pâlotte. C'est un personnage à mon avis très fade et un peu apathique dans l'adaptation filmique. Quand elle tue le Roi Sorcier, je n'y croyais tellement pas que je me disais que la scène n'était pas dans le livre... alors que dans le livre, elle est très marquante !
Répondre
#25
De même, Éowyn ne m'a pas convaincue, je l'ai trouvée plutôt transparente, mais pas mauvaise, juste insuffisante.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#26
Elendil a écrit :Je trouve Gríma trop répugnant visuellement pour être crédible dans son rôle de conseiller, mais le personnage est bien rendu et bien joué.
Tolkien en dresse un court portrait physique négatif, mais effectivement le film va plus loin que cela, sans doute trop loin.
Répondre
#27
Oui, assez d'accord pour dire que Grima est excessif... C'est décidément un trait d'ensemble chez Jackson, de grossir le trait jusqu'à la caricature, d'où les sommets de burlesque de certains personnages du Hobbit!

J'ai remplacé Galadriel par Gimli, du coup. Finalement, je ne suis pas certain de savoir comment changer les votes (je peux changer le nombre de votes reçues par chaque option, mais pas qui a voté quoi). Zelph, si tu peux/veux adjuster ton vote, tu es bien évidemment bienvenue à le faire !
Répondre
#28
J'ai modifié mon vote, merci Smile
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#29
Pour moi, c'est Indéniablement Gimli... Et j'étendrai ce choix à l'ensemble du traitement des nains dans l'ensemble des productions de PJ !
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Lequel de ces objets auriez-vous aimé posséder ? Láþspell 2 7 091 14.05.2020, 14:53
Dernier message: Hofnarr Felder
  On vous propose de visiter un lieu du roman "Le Hobbit" : lequel choisissez-vous ? Hyarion 1 3 620 08.05.2020, 15:28
Dernier message: Gandalf
  Vous pouvez visiter un lieu du "Seigneur des Anneaux" : lequel choisissez-vous ? Hyarion 14 7 774 08.05.2020, 15:20
Dernier message: Gandalf
  Adaptations de l'œuvre de Tolkien par Peter Jackson : quel principal mérite/intérêt ? Hyarion 1 3 155 08.05.2020, 15:15
Dernier message: Gandalf
  Lequel des trois grands Contes a votre prédilection ? Hofnarr Felder 13 3 615 08.05.2020, 14:57
Dernier message: Gandalf
  Auquel de ces personnages vous identifiez-vous le plus ? Hofnarr Felder 18 3 402 08.05.2020, 00:03
Dernier message: Zelphalya
  Lequel de ces animaux choisiriez vous comme compagnon animalier ? Zelphalya 0 3 811 03.11.2011, 17:26
Dernier message: Zelphalya
  Lequel de ces personnages préférez vous ? Zelphalya 0 3 661 30.08.2011, 10:55
Dernier message: Zelphalya

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)