Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La signification du suffixe "hai"
#1
Bonjour,
Je me demandais quelle était la signification exacte de hai ,dans Uruk-hai, olog-hai, oghor-hai notamment.
J'ai effectivement vu des réponses controversées qui disent tantôt que ce suffixe est une marque du pluriel, tantôt qu'il signifie " peuple" en noir parler.
Quelle sens est le bon ?
Merci d'avance de vos réponses.
Répondre
#2
Tu as lu ceci ? https://www.tolkiendil.com/essais/peuple...ese-orques

Il me semble que la marque du pluriel de groupe et la signification de "peuple" revient au même, c'est l'équivalent du "rim" sindarin.
Répondre
#3
Dans le PE 17, p. 12 & 136, Tolkien traduit Uruk-hai par « Orc-folk ».

NB : Puisque c'est une question linguistique, je transfère dans la bonne section.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
L'un découle de l'autre : si tu parles d'un peuple, tu parles d'une masse de gens donc un pluriel Razz
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#5
Certes ce terme ( merci tikidiki d'avoir envoyé cet essai qui confirme donc que "hai" signifie "folk/peuple" )implique nécessairement un pluriel, mais il ne permet pas son utilisation pour parler d'un groupe de quelques individus seulement, ce qui peut changer radicalement son emploi. si j'ai bien compris, il sert à désigner l'"ensemble" des uruks, pas "des" uruks.
Répondre
#6
En effet, strictement, on devrait parler d'Uruks lorsqu'il s'agit de quelques individus, et employer -hai uniquement lorsque l'on peut dire "peuple d'uruks". Comme l'on devrait dire "quelques Noldoli" et "les Noldor".

Dans SdA VI.2 :
"First they say it's a great Elf in bright armour, then it's a sort of small dwarf-man, then it must be a pack of rebel Uruk-hai; or maybe it's all the lot together."
Il ne peut s'agir d'une dénomination de l'ensemble du peuple uruk, mais on peut considérer qu'il s'agit d'un groupe.
Répondre
#7
Ici je vais me faire le disciple de Zelph' : dans certaines langues, le suffixe (ou le préfixe) servant à marquer le pluriel peut trouver son origine étymologique dans un mot signifiant "folk", par exemple le suffixe gal en Kurde.

Si l'on était un peu hardi, on supposerait qu'on a affaire au même type de grammaticalisation en parler noir. D'un point de vue linguistique, ce n'est pas du tout hasardeux. D'un point de vue tolkienien, je ne me prononcerai pas...

(Au passage, il est vraiment bien, cet article sur les Orcs !)
Répondre
#8
D'un point de vu tolkienien, c'est un grand classique : le q. lië "peuple" dérive de la même racine LI "beaucoup" que le suffixe partitif -li (cf. pl. ciryar "navires" vs. pl. part. ciryali "plusieurs navires").

En sindarin, c'est encore plus généralisé. Par ex. le sind. rim "foule, grand nombre, peuple (d'un même genre ou d'une même origine)" donne le suffixe pluriel collectif (pluriel de groupe) -rim, comme dans Naugrim "Nains, Peuple des Nains", qui est une alternative au pluriel régulier Noeg, d'ailleurs beaucoup plus rare (occurrence dans Nibin-noeg "Petits-Nains"). Les suffixes -hoth et -ath fonctionnent sur le même principe.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#9
Je m'étonne toujours de la clarté des réponses et de la vitesse de réaction prodigieuse des membres de ce forum. C'est vraiment intéressant et constructif d'apprendre par l'échange, que chacun apporte sa pierre à l'édifice. Merci beaucoup !
Répondre
#10
(19.04.2018, 18:13)Ungol a écrit : Je m'étonne toujours de la clarté des réponses et de la vitesse de réaction prodigieuse des membres de ce forum. C'est vraiment intéressant et constructif d'apprendre par l'échange, que chacun apporte sa pierre à l'édifice. Merci beaucoup !

Merci à toi pour ce message, cela fait très plaisir à lire Smile
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#11
(19.04.2018, 17:34)Elendil a écrit : D'un point de vu tolkienien, c'est un grand classique : le q. lië "peuple" dérive de la même racine LI "beaucoup" que le suffixe partitif -li (cf. pl. ciryar "navires" vs. pl. part. ciryali "plusieurs navires").

On peut également étudier -hai vis-à-vis de l'adûnaïque -lăi dans le terme kadar-lăi « peuple de la cité » (angl. city folk) (IX:435) ou de cet ajout aux Étymologies (VT45:27), ma traduction :

Citation :LI- [ajouter :] Également sous les formes LI3, LIN, cf. LI nombre. Le noldorin possède la forme fortifiée *lai-: lhae grand nombre - souvent lhaew fréquent, plusieurs.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Signification des noms propres Hadhod 29 26 286 19.02.2012, 09:16
Dernier message: Elendil
Thumbs Down La signification de Khamûl Elendil 11 11 640 28.11.2010, 21:33
Dernier message: Elendil
  Signification du nom Glaurung Druss 16 14 387 20.05.2008, 07:38
Dernier message: Lomelinde
  Signification du mot "Nandor" Lomelinde 4 5 471 08.11.2004, 10:16
Dernier message: Lambendil
  Signification des lieux Erwine 10 9 768 10.05.2004, 13:20
Dernier message: Alcarnarmo

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)