Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
De l'emplacement de l'Anneau.
#1
« Il [Bilbo] fourra sa main dans sa poche. L'anneau lui parut très froid comme il le glissait doucement à son index tâtonnant. » Le Hobbit, Chapitre 5

« Puis il [Bombadil] passa l'Anneau au bout de son petit doigt et l'éleva vers la lumière de la chandelle. Pendant un moment, les Hobbits ne remarquèrent rien d'étrange. Puis ils eurent le souffle coupé: il n'y avait aucun signe de disparition de Tom. » Le SdA, Livre I, Chapitre 7

« Il [Sam] se mit sur son séant, et il vit alors que Frodo était étendu auprès de lui et dormait paisiblement, une main passée sous sa tête et l'autre reposant sur le couvre-lit. C'était la main droite, et l'annulaire manquait. » Le SdA, Livre VI, Chapitre 4

Voilà, si je n'en ai pas oublié en route, les trois seules occurrences où Tolkien nous indique clairement à quel doigt tel ou tel personnage passe l'Anneau. Pour tous les autres passages, il reste évasif quant au doigt en question, y compris pour les trois Anneaux elfiques. Au contraire des films de Peter Jackson qui se cantonnent à l'index, sans doute parce que cela semble plus 'naturel' à l'image, les livres nous indiquent trois doigts différents.

Ce que nous pouvons déduire avec certitude des trois passages ci-dessus, c'est que:
• mettre l'Anneau à l'index rend invisible, Bilbo ayant par la suite échappé à Gollum.
• mettre l'Anneau à l'annulaire rend invisible, Sam apercevant clairement Gollum se débattre contre un ennemi non visible, à Orodruin.

On ne peut faire de conjecture quant à l'auriculaire, car c'est bien sûr la nature de Bombadil qui empêche la disparition, mais on ne va pas relancer le débat. Mr. Green

Ma question peut paraître très terre-à-terre mais, voilà, est-ce que l'Anneau "fonctionne" sur tous les doigts? Ou du moins est-ce que Tolkien aurait écrit ou laissé entendre quelque chose à ce sujet? Il ne me semble pas me souvenir d'un quelconque éclaircissement dans les Letters, mais ma dernière lecture date de vieux...

Ou alors dans un autre ouvrage, ou un passage non traduit en français?

Pour finir, est-ce qu'il existe une symbolique concernant le doigt auquel est passé un anneau ou une bague? Je ne parle pas, bien entendu, des symboliques modernes qu'on trouve de nos jours, mais d'une symbolique médiévale, et plus particulièrement anglo-saxonne ou nordique, apparaissant dans les œuvres dont s'est inspiré Tolkien et qui auraient pu influer sur ses choix.
~ Les exploits ne sont pas moins vaillants pour n'être pas loués ~
Répondre
#2
J'ai en tête l'exemple de la chevalière qui se porte à la main gauche (et sur l'annulaire). Mais je ne sais pas si c'est une tradition qui remonte au moyen-âge.

Il y a l'alliance qui a visiblement changé de doigt au cours de l'histoire (mais je souligne que je ne fais aucun lien entre l'Anneau unique et une alliance Mr. Green )

Question intéressante Smile

I.
Répondre
#3
Apparemment, Frodo l'a aussi porté à son index:
"Il [Frodo] percevait que Sam le regardait, comme conscient d'un grand trouble chez son maitre, mais il ne pouvait se tourner vers lui. Il ferma les yeux et lutta un moment; mais la resistance devint insupportable, et il finit par sortir lentement la chaine et glissa l'Anneau a l'index de sa main gauche." SdA, Livre I, Chap. 11

J'ai cherché dans les Lettres mais je n'ai rien trouvé quant au "fonctionnement" de l'Anneau selon le doigt. Et pourtant, il me semble avoir lu quelque chose à ce propos, mais je ne me souviens pas ou...
Personnellement, je pense que l'Anneau devrait fonctionner à tous les doigts, ou du moins je ne vois aucune raison du contraire. Il fonctionnerait probablement aussi s'il était porté à un doigt de pied... (mais ce ne sont que des suppositions...)

Quant à la symbolique, l'index est le doigt du pouvoir, mais je ne crois pas que que ce symbolisme remonte au Moyen-Age.
Sinon, c'est à l'annulaire que l'on porte l'alliance mais comme l'a dit Isengar il n'y a aucun rapport...
"Ósnjallr maðr
hyggsk munu ey lifa,
ef hann við víg varask;
en elli gefr
hánum engi frið,
þótt hánum geirar gefi."

Hávamál
Répondre
#4
J'ai toujours pensé que c'était le petit doigt simplement parce que Tom avait de grosses paluches comparé aux Hobbits. Mais c'est ma vision de Tom (j'ai tord en fait ? Il est pas un peu plus grand ?)

Après pour le reste, j'avoue ma crasse ignorance ! Wink
Répondre
#5
J'imagine volontiers que l'association de l'index et du pouvoir remonte au moins à l'instauration de la main de justice comme élément du sacre des rois de France, au cours du Moyen-âge (et même si la symbolique admise de l'index dans ce contexte-là n'est pas celle du pouvoir lui-même).

En revanche, j'ai toujours pensé que ce changement de doigt de la part de Frodo était étroitement lié à la revendication qu'il avait faite de l'Anneau sur la Montagne du Destin. Mais il serait effectivement intéressant d'en savoir plus sur la symbolique des différents doigts afin de comprendre s'il s'agit bien d'un élément volontairement signifiant dans le roman de Tolkien.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#6
Merci, M'dame Morwen, pour cette quatrième citation, j'avais complètement zappé ce passage-là. Mr. Green

J'aurais été tenté de dire que la volonté de passer dans le Monde Invisible était plus importante que l'action bassement mécanique du cercle de métal qui passe autour de sa phalange, mais c'est faux puisque Bilbo ignorait totalement son pouvoir lorsque celui-ci s'est glissé, presque par accident, à son doigt.

Cela dit, il paraîtrait tout de même logique, en effet, que l'Anneau fonctionne avec tous les doigts. J'aurais quand même bien aimé trouver une preuve de Tolkien, un peu comme lorsqu'il explique de fonctionnement des Palantíri dans les CLI (seule fois où il parle de manière aussi technique, me semble-t-il).

Il est curieux, si l'on part sur l'index comme doigt du pouvoir, que Frodo utilise justement un autre doigt pour la seule fois où il veut le revendiquer réellement pour sien. Mais serait-ce un clin d'œil de l'auteur à la simplicité des Hobbits et à leur manque de connaissance dans ce domaine? Un Homme aurait choisi son doigt avec soin pour un moment aussi crucial; un Hobbit, non. À voir.

Ou peut-être faut-il voir l'index comme le doigt le plus facile à atteindre, notamment dans les situations de danger imminent ou de 'mise par accident', à l'inverse des occasions où l'Anneau est enfilé de façon plus posée, plus réfléchie...

PS: Plus grand qu'un Hobbit et plus court qu'un Homme, il me semble, PCL. Mais plus trapu également, ce qui peut confirmer ta supposition. Personnellement, je voyais dans le petit doigt un symbole de légèreté et de manque de solennité: Tom ne fait pas grand cas de l'importance de l'Anneau. Mais c'est peut-être un peu des deux, remarque! Razz
~ Les exploits ne sont pas moins vaillants pour n'être pas loués ~
Répondre
#7
Je me suis demandée si on savait à quel doigt Sauron portait l'anneau à partir du doigt qu'il n'a plus, mais l'information n'est apparemment pas donnée. On en a parlé dans ce sujet : http://forum.tolkiendil.com/thread-4558.html

J'ai un peu de mal à imaginer Sauron portant l'anneau au petit doigt tout de même.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#8
Hadhob, pour Bilbon en fait ta remarque pourrait se tenir.
Notre cher Hobbit ne connaissait pas le pouvoir de l'anneau, certes. Mais il voulait "disparaître", semer son poursuivant. Donc il le met involontairement, et involontairement il déclenche son pouvoir en devenant invisible car c'est ce que son inconscient demandait.

Bon, c'est peut être tiré par les cheveux comme conception, mais c'est intéressant : les Hobbits disparaissent car ils ne connaissent que cela comme pouvoir à l'anneau.

J'y crois moyennement, surtout avec l'utilisation qu'en fait Isildur. Faudrait que je la relise.

Bref., je crois pas trop à ton idée, mais elle pourrait se tenir en soit ! Qu'en pensez-vous ?

Répondre
#9
(28.02.2012, 18:03)PCL a écrit : Hadhob

Ah, serait-ce un lapsus de geek Mr. Green

Répondre
#10
Non, juste que j'ai rencontré Hadhod sur un autre forum et que, par erreur, je l'ai toujours appelé Hadhob... J'ai du mal à me séparer de cette appellation Smile
Répondre
#11
Je ne sais pas si je vais apporter de l'eau à votre moulin, mais j'ai toujours pensé (et je rejoins en fait Hadhod) que :
- Lorsque qu'au début Frodon à son index attiré vers l’anneau, c'est un geste qu'il ne contrôle pas, et que le doigt "fureteur", celui qui se tend et celui qui est fait pour cela, celui pour lequel c'est mécaniquement et habituellement le plus probable.
- Par contre par la suite, le désir semble plus contrôlé, ou du moins plus conscient, et dans ce cas sa volonté de mettre l'anneau le pousse à le mettre au doigt où l'on met en général une alliance.
- En ce qui concerne Bombadil, comme PCL, je mettais cela sur la carrure de Bombadil qui devait avoir surement des doigts plus gros, mais aussi sur le fait que le petit doigts représentait l'absence d'importance de l'anneau à ses yeux.

-Par contre, tous nos doigts n'ayant pas la même largeur, et encore moins entre personnes aussi différentes que Bilbo, Sam, Frodon, Gollum, Sauron, Isildur, pourrait-on penser que l'anneau "s'adapte" aux doigts en se dilatant ou en se rétractant? Ce qui serait à rapprocher du fait qu'il a du se dilater légèrement pour quitter de lui-même le doigt d'Isildur?
Répondre
#12
Bon je ne poste pas souvent (faut de temps surtout) mais je suis vos discussions et je me permet aujourd'hui une petite incursion.
En l'occurence il est dit (mais ou dans le Sda je ne sais plus, rha moi qui aime bien sourcer ce que je dis...) que l'anneau change de poids et de taille (peut-etre dans le recit d'Isildur mais je n'ai pas le bouquin avec moi). On aurait alors l'explication pour les changements de doigts, mais aussi pour comment Sauron (dont on ignore la taille certes mais la main noire devait etre plus grande qu'une main de Hobbit) pouvait enfiler l'anneau.

Enfin dans le cas de Bombadil il s'agit probablemet aussi d'une preuve de desinteret, on enfile l'Anneau comme une simple babiole. Mais peut-etre aussi l'Anneau n'a t-il aucune emprise sur lui au point d'etre incapable de s'adapter a sa main ?
Répondre
#13
Ceci ?

http://www.jrrvf.com/moteurs/formSda.html
T1, Chapitre II. LE CONSEIL D'ELROND
Citation : Il etait chaud quand je le saisis, chaud comme braise, et ma main fut brulee de telle sorte que je doute de jamais etre debarrasse de la douleur. Mais au moment ou j'ecris, il est refroidi, et il parait se retrecir, sans pourtant perdre sa beaute ni sa forme. Deja l'inscription qu'il portait et qui au debut etait aussi claire qu'une flamme rouge s'estompe et devient a peine lisible. Elle est formee de caracteres elfiques d'Eregion, car il ny a pas en Mordor de lettres convenant a un travail aussi subtil; mais le langage m'est inconnu. Je pense qu'il s'agit d'une langue du Pays Noir, car elle est grossiere et barbare. Quel mal elle enonce, je l'ignore; mais j'en trace ici une copie, de peur qu'elle ne disparaisse definitivement. Il manque peut-etre -a l'Anneau la chaleur de la main de Sauron, qui etait noire tout en brulant comme du feu, et ainsi Gil-galad fut detruit; et peut-etre, si l'or etait de nouveau rechauffe, l'ecriture serait-elle ravivee. Mais pour ma part, je ne risquerai pas d'endommager cet objet: de toutes les oeuvres de Sauron la seule belle. Il m'est precieux, bien que je le paie d'une grande souffrance.

T1, Chapitre II. L'OMBRE DU PASSE
Citation :- Bilbon n'en savait pas plus que ce qu'il vous a dit, je suis sur, dit Gandalf. Il ne vous aurait certainement rien repassé qu'il aurait pensé être dangereux, même si je lui ai promis de veiller sur vous. Il trouvait l'anneau très beau, et très utile en cas de besoin: et si quelque chose n'allait pas ou était bizarre, c’était lui-même. Il disait que l'anneau " prenait une place croissante dans son esprit ", et il ne cessait de s'en inquiéter, mais il ne soupçonnait pas que l'anneau même en fut responsable. Bien qu'il eut découvert que l'objet nécessitait une surveillance; celui-ci ne paraissait pas être toujours de la même dimension ou du même poids: il se rétrécissait ou se dilatait d’étrange façon, et il pouvait glisser soudain d'un doigt qu'il avait enserre étroitement.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#14
Oui merci, les deux passages s'étaient mêlés dans ma tête Smile
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  De l'emplacement de Rhosgobel Erendis 9 11 892 31.07.2018, 13:05
Dernier message: Erendis
  Anneau Majeur contre Anneau Mineur Elesgal 3 8 679 28.11.2003, 17:45
Dernier message: Fëaros

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)