Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
De l'âge et de la représentation des Elfes au IIIe Age
#1
Voilà, j'ai une question qui me taraude depuis des jours, et je n'arrive pas, malgré mes recherches sur tolkiendil, sur internet, dans le SDA, The Hobbit ou le Silmarillon, à trouver des réponses claires.

Il s'agit d'une (ou plusieurs en vérité) interrogation(s) sur les Elfes de la Terre du Milieu au IIIe Age, et particulièrement à la fin, lors des évènements de la Guerre de l'Anneau.

Je vais tenter de diviser ma question en deux parties, en reprenant à chaque fois mes hypothèses et interrogations, afin d'être le plus clair possible.

1) Quelles sont les "ethnies" d'Elfes vivant en Terre du Milieu à cette époque?

Je sais que pour la plupart, il s'agît d'elfes Sylvains, restés à l'Est, n'ayant pas suivi le chemin vers l'Ouest, ni n'ayant mis les pieds en Beleriand. Je prends également en compte que de nombreux Sindar et Noldor (voir certains Laïquendi résidant en Ossiriand) melèrent leurs sang pendant le Premier Âge et que finalement nombre d'entre-eux quittèrent les Terres du Milieu pour Aman après la Guerre de la Grand Colère. D'autre part, il me semble avoir lu (et ici, excusez l'absence de citation, je pourrais éventuellement les chercher par après) que des Elfes de Beleriand ayant choisi de rester en Terre du Milieu s'étaient, en quelque sortes, mêlées au populations de Teleri locales (pour la plupart elfes Sylvains donc).
Si je récapitule les différents endroits où résident les elfes à la fin du 3e Age :

- Mirkwood, la Forêt Noire, jadis connue sous le nom de Vertbois-le-Grand : ici résident de nombreux elfes sylvains qui, bien qu'ayant migré toujours plus au Nord à plusieurs reprises, si mes souvenirs sont bons, sont des Teleri s'étant il y a fort longtemps arrêtés devant l'Anduin, en Rhovanion. Ici, on a une illustration de la mixité (et de la présence) de Sindar, à priori de Doriath, qui vinrent rejoindre leurs cousins Teleri durant le Second Âge, comme en témoigne Oropher et Thranduil, qui devinrent leurs rois. Mais Oropher et Thranduil sont-ils les seuls Sindar pure-souche à avoir immigré? On peut résolument penser que d'autres Sindar les suivaient. Il faut finalement noter que de nombreux elfes de Mirkwood périrent à Dagorlad, des mains des créatures de Sauron.

- Rivendell, Imladris, la Dernière Maison Simple à l'Ouest : On dit que le maître de Fondcombe, Elrond, est un des Elfes les plus sages qui restent encore en Terre du Milieu. Peut-on en déduire que les autres elfes sont moins sages, donc plus jeunes que lui, ou simplement d'origine sylvains? N'y a-t-il aucun Sindar de Doriath, des Falas, ou encore de Noldor d'Eregion, résidant à Imladris? (j'en doute fortement pour les Noldor).

- Lothlorien : Comme Mirkwood, la forêt de Lorien fut d'abord peuplée par des Nandor, puis dirigée par des Sindar (Amdir et Amorth). Il y a pu ici aussi avoir mixité entre Sindar et Nandor, mais il avait-il d'autres Sindar hormis ceux précédément cités? Qui seraient éventuellement restés sous la protection de Galadriel et Celeborn...?

- Lindon : Depuis Mithlond, Cirdan attend les derniers voyageurs vers le continent perdu d'Aman. Cirdan le Charpentier est un Sindar, qui n'a pas pu, par deux fois, rejoindre ses frères en Aman, et est donc rester accomplir son destin. Je me demandais s'il était possible qu'il reste des Sindar voir des Noldor aux Havres Gris, qui auraient suivi Cirdan depuis l'île de Balar à la fin du 1er Age? Ce qui est certain, c'est qu'au moment où le dernier navire part depuis les Havres Gris avec les porteurs des Anneaux, il me parait peu probable qu'il reste des Sindar ou des Noldor en Terre du Milieu, exception faite de Celeborn et Glorfindel, dont je ne connais absolument pas la fin. Est-il aussi possible qu'il reste des suivants Noldor de l'entourage de Gil-Galad dans le Lindon, même s'ils ne sont évidemment pas de lignée royale? Quelque survivant de Gondolin par exemple?

- Baie de Belfallas, Edhellond : Ici, je serais bref, je ne connais que très peu de choses sur les elfes d'Edhellond, à part qu'il fut fondé par des Sindar (comme Mithlond par Cirdan), et peuplé en grande partie d'elfes Sylvains.


Tout ça pour soulever la possibilité, ou la probabilité, de l'existence de survivants de Beleriand (qu'ils soient Noldor ou Sindar) à la fin du IIIe Age. Si la possibilité existe, pourquoi n'en évoque-t-on pas d'autres en dehors d'Elrond, Galadriel, Celeborn, Cirdan, Glorfindel et Thranduil (encore que je ne suis pas certain que ce dernier soit un Sindar de pure souche) ?


2) Question subsidiaire qui découle de la précédente, mais qui me demandera moins de temps : Pourquoi parle-t-on des elfes cités plus haut (hormis Thranduil dont j'ignore la date de naissance) comme les seuls ayant connus les Anciens Jours?

Je comprends qu'ils puissent être les seuls ayant connu Beleriand (et même la Lumière des Arbres pour ce qui est de Galadriel), et qu'ils sont peut-être aussi les seuls elfes de lignée "royale" en Terre du Milieu, mais pourquoi seraient-ils les plus vieux, ayant connus les Anciens Jours? Les Elfes sont immortels, et bien qu'ils peuvent être tués au combat, ils ne vieillissent que très lentement. Il est donc tout a fait probable (à mon sens du moins) que de nombreux Nandor étant restés à l'Est soient nés au Premier Age, voir même avant la création de la Lune et du Soleil, car ils n'ont jamais quitté ces régions et n'ont eu que des rapports indirects avec les maléfices de Morgoth. Bien sur, les guerres avec Sauron pourraient avoir eu raisons de nombre d'elfes sylvains, mais tout de même, je conçois mal que Cirdan soit considéré comme l'Elfe le plus vieux, alors qu'il est sensé être né au même moments, ou du moins pas longtemps avant nombre d'autres Teleri, qui eux sont théoriquement restés bien à l'abri en Rovhanion, en Lorien et partout en Terre du Milieu, devenus les Elfes Sylvains. J'ai également conscience que le nombre des elfes et bien moindre au IIIe age que par le passé, mais mes questions restées posées.


Merci d'avoir pris le temps de lire ces looooongues interrogations jusqu'ici, et merci d'avance pour les érudits qui auront des réponses éclairées Smile
Répondre
#2
Pour Mirkwood, rajoutons que les populations nandorines locales ont aussi reçu un apport conséquent d'Avari qui sont ultérieurement venus s'installer dans le coin.

Elrond est loin d'être le plus âgé des Elfes restants. Pour ne citer qu'eux, Círdan, Galadriel, Celeborn et Glorfindel sont plus vieux que lui (avec un twist pour Glorfindel, évidemment — notons qu'il est confirmé dans le SdA que Glorfindel a vu la Lumière des Arbres). À noter que Gildor Inglorion et le reste de sa troupe sont manifestement des Ñoldor et même probablement des survivants de l'Exil (sinon ils n'auraient guère eu de raison d'aller aux Emyn Beraid). Imladris est clairement habitée par des Ñoldor, mais il n'est nulle part dit qu'il n'y ait pas eu de Sinda. Les Ñoldor d'Eregion qui survécurent demeurent très certainement à Imladris. N'oublions pas que Celeborn mena au combat l'armée d'Ost-in-Edhil et joignit ses forces à celles d'Elrond avant qu'ils ne soient contraints de se retirer vers le Nord et de fonder Imladris devant la supériorité des troupes de Sauron (voir CLI, 2A).

Lindon : D'une manière générale, il devait bien rester des Sindar gouvernés depuis toujours par Círdan. Galdor des Havres devait en faire partie (à moins que ce n'ait été un Ñoldo, ce qu'envisage Tolkien dans PM).

Bref, Tolkien ne précise pas tout, parce que ce ne sont pas nécessairement des questions qui l'intéressent. Pour autant qu'on le sache, il n'en dit pas plus sur Haldir, par exemple, qui pourrait fort bien être en partie d'ascendance sindarine. Au passage, signalons qu'on dit un Sinda, des Sindar et un Ñoldo (Noldo), des Ñoldor (Noldor).

Il n'est nulle part dit que Círdan soit le plus vieux des Elfes de Terre du Milieu, mais c'est le plus vieux qu'on connaisse. La TdM n'était certainement pas un abri pour les Elfes, pas même en Rhovanion. N'oublions pas que Sauron gouvernait la majeure partie de l'Est, et il n'était certainement pas tendre avec les Elfes qui y demeuraient encore.

PS : Beaucoup de ces questions sont traitées dans les CLI, ouvrage que je te recommande.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#3
Ah oui, j'avais complètement oublié les Avari!

Merci pour ces précisions qui m'aident à y voir un peu plus clair. J'avais d'ailleurs comme projet de me procurer les CLI, et ta réponse ne fait que confirmer l'utilité de ce futur achat.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Représentation de scènes d'après Tolkien Elsie 5 9 503 09.09.2003, 12:49
Dernier message: Elsie

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)