Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La discussion quenyane (quenyarine ?)
#31
(07.03.2011, 12:49)Hisweloke a écrit : ... pour envisager un tel projet, il faut déjà avoir étudié l'ensemble des autres textes où l'on trouve des "bribes" linguistiques éparses, en commençant d'abord par le SdA bien sûr, mais aussi les CLI, le Silmarillion, et enfin plusieurs volumes de HoME — Le vol. XI (The War of the Jewels) vient notamment à l'esprit pour son texte "Quendi and Eldar".

De plus, dans un deuxième temps, disposer de connaissances dans les langues qui ont influencées Tolkien peut s'avérer utile, voire même nécessaire si l'on souhaite proposer une étude de ses langues.

J'en profite pour faire un petit hors-sujet et partager ce passage, issu du manuscrit d'Essai sur les langues de Ferdinand de Saussure :

Citation : ... par exemple R—K était « signe universel de prépotence ou de puissance violente ...

Ça ne vous rappelle pas les racines elfiques RAUKE 'démon' (PE12:79), RUK- 'démon' (HoMeV:384), *RUKU (HoMeXI:389) ou RUK (PE17:48,183) ? Wink

Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Exemple de discussion quenyane Anardil 8 10 169 04.03.2011, 15:01
Dernier message: Anardil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)