Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
18.04.2009, 13:34 (Ce message a été modifié le : 19.04.2009 11:31 par Laegalad.)
Message : #1
[Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
J'ai revu cette traduction ce matin, l'ancienne ne me satisfaisant guère... J'ai vu que Squall-Estel en avait déjà publié une, en 2005 (http://forum.tolkiendil.com/thread-2295.html) ; la traduction que j'ai refaite est moins surtraduite, plus proche du texte... Mais elle est encore imparfaite, il eut fallu des octosyllabes (que je ne sais obtenir sans avoir quelque chose de complètement bancal).

Je reprend ici textuellement ce que j'ai déjà posté ailleurs.

La Chansons de la Lórien (L2C6) est entonné par Gandalf le Blanc alors que Grima critique la « Sorcière du Bois d’Or » :

Citation : ‘The courtesy of your hall is somewhat lessened of late, Théoden son of Thengel,’ said Gandalf. ‘Has not the messenger from your gate reported the names of my companions? Seldom has any lord of Rohan received three such guests. Weapons they have laid at your doors that are worth many a mortal man, even the mightiest. Grey is their raiment, for the Elves clad them, and thus they have passed through the shadow of great perils to your hall.’

‘Then it is true, as Éomer reported, that you are in league with the Sorceress of the Golden Wood?’ said Wormtongue. ‘It is not to be wondered at: webs of deceit were ever woven in Dwimordene.’

Ce poème pose plusieurs problèmes intéressants. Tout d’abord et non des moindres, Dwimordene.

Benjamin Babut a fait une analyse de ce nom dans son bel article Lothlórien, la Fleur de Rêves

« Cette fois-ci, il nous faut nous tourner vers la langue du Rohan pour connaître l’étymologie du mot. Tolkien, dans une lettre à Naomi Mitchison (The Letters of J.R.R.Tolkien, Lettre n°144), explique que le rohanais était une langue qui fut très peu influencée par les langues eldarines et que par conséquent, il “traduisit” les noms figurant dans cette langue par des formes proches du vieil anglais. C’est donc vers l’anglo-saxon que nous nous tournons cette fois-ci. En cherchant dans le Bosworth and Toller’s Anglo-Saxon Dictionary nous trouvons :

dwimor, dwimer, dwymer, es; n. An illusion, delusion, apparition; phantom.[…]
dene, an; f. A valley; vallis.[…]

Le sens en est donc, littéralement, “Vallée d’Illusion”. »

[A noter que selon l’Oxford english dictionary, « dene » (/di:n/) signifie « deep wooded valley » (« profonde vallée boisée »).]

La question est : en combien de syllabes le prononce-t-on ? Et la réponse : en trois ou quatre syllabes. Trois si l’on adopte la prononciation de l’anglais moderne (ainsi que le fait Tolkien dans un enregistrement), quatre si l’on adopte la prononciation du vieil anglais… comme le ferait plus probablement Gandalf, et comme je l’ai fait sans le savoir Smile

Le schéma rythmique est celui d’un strong stress verse :

In Dwimordene, in Lórien
Seldom have walked the feet of Men,
Few mortal eyes have seen the light
That lies there ever, long and bright.
Galadriel! Galadriel!
Clear is the water of your well;
White is the star in your white hand;
Unmarred, unstained is leaf and land
In Dwimordene, in Lórien
More fair than thoughts of Mortal Men.

Je me suis rendue compte que me venait, naturellement, un rythme en neuf syllabes. Je fais toujours un premier jet “libre” de traduction spontanée, sans prendre garde aux rimes et aux pieds, mais cette fois-ci, il était très facile et naturel de faire des vers de neuf pieds ; j’ai donc gardé ce schéma. De toute manière, on ne peut faire moins, la faute au In Dwimordene, in Lórien (du moins en le prononçant à l’ancienne).

On a aussi une abondance de “l”, et quelques allitérations fortes (v.4 : lies/long, v.5 : Galadriel! Galadriel!, v.6 : water/well, v.7 : white/white, v.8 : leaf/land, v.9 : fair/thoughts). J’ai donc fait abondé les “l” et utilisé les rimes internes.

J’ai pu à peu près tout traduire, excepté “unstained” au vers 8 ( Unmarred, unstained is leaf and land ) : unstained signifie “non-entaché”, “immaculé”, mais c’était quatre syllabes de trop. Comme je ne pouvais décemment abandonner “immari”, qui n’est pas innocemment employé par Gandalf, je gage, j’ai donc laissé de côté l’“immaculé”.
EDIT : on peut traduire les deux termes en utilisant des termes moins fortement connotés... et moins longs Wink

Chant de la Lórien de Gandalf

A Dwimordene, en Lórien,
Rarement viennent les voies humaines,
Peu d’yeux mortels ont vu la lumière
Qui y brille éternelle, longue et claire.
Galadriel ! Ô Galadriel !
Si claire est l’eau de ta fontanelle ;
Blanche, l’étoile dans ta blanche main ;
Immaris, les feuilles et le terrain > Purs, sans tâches, sont feuilles et terrain
A Dwimordene, en Lórien
Plus belle que les pensées humaines.

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2009, 14:56
Message : #2
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Ça sonne nettement plus juste que ce qu'à fait Squall-Estel, je trouve. Après je laisse les critiques aux autres.Smile

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2009, 15:03
Message : #3
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
-C'est plus filiforme.
-Plus fluide?
-Ouais voilà.

Moi, j'ai appris à lire, ben je souhaite ça à personne.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2009, 15:05
Message : #4
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Mr. Green

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2009, 15:13
Message : #5
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Hi hi hi Very Happy Merci vous deux Smile

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2009, 15:48
Message : #6
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Je soulève une vieille question, mais je ne supporte guère "immari". D'abord parce que c'est un néologisme quand unmarred n'en n'est pas un, ce qui est illogique.

Ensuite, et beaucoup plus important, parce que le français "marri" signifie uniquement "désolé, se repentissant" et absolument pas "gâché, souillé" comme le terme anglais.

Enfin, parce que tous les bons dictionnaires donneront "immaculé" comme traduction de unmarred.

Comme note de fin, j'ajouterai que l'argument théologique ne tient pas. Unmarred se retrouve à plusieurs reprise dans la version "King James's" de la Bible. Toutes les traductions françaises de référence donnent à chaque fois "immaculé(e)" comme équivalent (quand elles n'utilisent pas une périphrase, bien sûr).

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.04.2009, 11:28 (Ce message a été modifié le : 19.04.2009 11:32 par Laegalad.)
Message : #7
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Et bien pour ma part, j'avais été convaincue par l'analyse de Yyr (Jérôme Sainton) dans son article "Le Marrissement d'Arda"... D'autant que le terme ne m'a pas plu qu'à moi, mais à d'autres plus éclairés en linguistique Wink
Par contre j'ai bien fait une faute en oubliant un "r" Embarassed

Mais il est vrai que je peux traduire tous les termes en écrivant
"Purs, sans tâches, sont feuilles et terrain "

(à vrai dire c'est surtout le "terrain" pour >land que je ne trouve pas joli, même si juste, mais je suis bloquée pour la rime avec "main")

Mmm, je trouve ça mieux... j'édite le premier message pour corriger. (et au passage rajouter une virgule au vers d'avant qui compte 10 syllabes, sinon)

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.04.2009, 11:43
Message : #8
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Le vers 4 a aussi dix pieds, ce me semble. Et je ne vois pas en quoi l'ajout d'une virgule changera le nombre de pieds du vers 7.

Enfin, quand je scande les vers 1 et 9, j'ai tendance à prononcer Ló/rien quand ce mot est à la fin du vers (de la même manière que lu/mière au vers 3), ce qui donne deux octosyllabes.


Autrement, j'aime beaucoup. C'est léger et très évocateur.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.04.2009, 12:19 (Ce message a été modifié le : 19.04.2009 12:22 par Laegalad.)
Message : #9
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Le "e" devient muet s'il est suivit d'une virgule, d'un point virgule, ou autre signe de ponctuation, non ? ou s'il est en fin de vers... J'espère que je ne me trompe pas, parce que j'ai toujours fait comme ça. :/ Quand on était en pleine phase de retraduction sur JRRVF, c'était une règle qu'on suivait scrupuleusement, d'autant qu'elle va dans le sens logique, pour une fois (id est, dans le sens d'une prononciation normale).

Après, pour Lórien, je le prononce en trois syllabes, comme je prononce Ga/la/dri/el, mais niveau accent sindarin, je ne sais pas si c'est comme ça qu'on prononce (j'ai l'accent sylvain de Mirkwood, moi 0Smile )

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.04.2009, 12:58
Message : #10
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Ben non, le "e" ne devient muet qu'à la fin du vers ou à l'hémistiche d'un alexandrin. La présence ou non d'une virgule n'a pas d'influence.

Quant à Lórien, ça se prononce bien en trois syllabes. Mais "lumière" aussi. Par analogie avec la manière dont ce dernier mot se comporte en fin de vers (se prononce en deux syllabes), j'aurais tendance à faire de même pour Lórien. Pour donner un exemple encore plus proche en termes de prononciation, "mienne" se décomposera en mi/en/ne en milieu de vers mais en mi/enne à la fin.

EDIT : Maintenant, c'est vrai que j'ai tendance à prononcer Ga/la/dri/el en début comme en fin de vers, donc j'avoue n'être pas parfaitement consistant à ce sujet.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
21.04.2009, 10:47 (Ce message a été modifié le : 22.05.2009 15:57 par Laegalad.)
Message : #11
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
bouh Sad va falloir que je revois toutes mes trads sur ce fichu e pas muet Crying or Very sad
Du coup j'ai retravaillé celui-ci... j'y arrive en faisant une fausse rime, blanche/tâche, ce qui est un peu léger, mais je ne vois guère comment faire autrement en collant au sens (sinon il faut transformer feuille en branche : "purs, sans tâche la terre et les branches"...).
Pour les diphtongues, je laisse de côté, c'est infiniment personnel comme prononciation, et s'il n'y a pas de règle autre que 1. la prononciation elfique qui implique la diphtongue et 2. pour la langue française, quand ça arrange... ma foi, je ne vais pas me racler plus la soupière. ^_^


A Dwimordene, en Lórien,
Rarement viennent les voies humaines,
Peu d’yeux mortels ont vu la lumière
Qui y brille toujours, longue et claire.
Galadriel ! Ô Galadriel !
Si claire est l’eau de ta fontanelle ;
Blanche est l’étoile dans ta main blanche;
pures sont feuille et terre, sans tâche,
A Dwimordene, en Lórien
Plus belle que les pensées humaines.


EDIT : Arg, je viens de remarquer une grosse faute ! "purs la feuille et la terre", brrrr...

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
21.04.2009, 16:02
Message : #12
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
J'y pense : et si le "e" se trouve en césure, dans un décasyllabe ou un octosyllabe ? ça compte comme genre un hémistiche ou pas ?
Par exemple : Il y avait flûtes, et harpes pincées,
c'est censé être un décasyllabe, mais pour moi le 'e' était muet (bon, certes, parce que je pensait que la virgule était une excuse pratique ^^ ). Sauf qu'en plus il se trouve à la césure.

Pff, c'est compliqué cette histoire de e muet. Tiens, sur le net je trouve :
"Avant le XVIe siècle, on ne comptait pas non plus le e à la césure (césure épique). Depuis, la règle générale exclut à la césure l'emploi d'un e muet. " (http://pagesperso-orange.fr/jlf/vers.htm).
Mouais. J'ai comme idée qu'ils font comme ça les arrange ! A moins qu'on me trouve une raison logique à cette disparition du e muet à la césure ^^

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
21.04.2009, 17:05
Message : #13
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Décasyllabe ou octosyllabe : normalement non.

En plus dans ton exemple, "flûtes" se décomposera toujours en flû/tes (sauf en fin de vers) à cause du pluriel : il faudra prononcer "flû-te-zet-har-pes".

La disparition en question est due au désir de ne plus avoir de syllabe faible tombant à la césure.

Je te renvoie au long commentaire de Divitiac sur ce fuseau, qui signale à peu près toutes les erreurs possibles et imaginables concernant le e muet. Je m'en souviendrai longtemps...

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
22.04.2009, 10:01
Message : #14
RE: [Traduction] Gandalf’s Song of Lórien — Chanson de la Lórien de Gandalf (LIIC6)
Merci, Elendil Smile D'un côté, ça me rassure de ne pas être la seule à avoir du mal avec cette règle ^^

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Chanson : Le Dixième Compagnon Astaldo Le Vaillant 5 272 19.01.2020 20:33
Dernier message: Agmar
  ♬ La chanson de l'amoureux aux pieds velus ♬ Daeron 2 224 16.12.2019 00:38
Dernier message: Chiara Cadrich
  La chanson du bain de Pippin * Chiara Cadrich 1 1 466 27.03.2018 11:23
Dernier message: Isabelle Morgil
  ♬ La chanson du Vieux Tobie ♬ * Daeron 2 1 504 08.10.2017 11:57
Dernier message: Chiara Cadrich
  Chanson du temps et du monde Corchalad 5 3 763 06.01.2017 09:46
Dernier message: Corchalad
  ♬ La chanson du ménestrel ♬ * Daeron 0 1 683 24.03.2016 16:52
Dernier message: Daeron
  [Chanson] Prophecy of the Dwarven King Jayhan 4 4 133 04.08.2014 01:11
Dernier message: Taliesin
  [chanson] - C'est Khamûl, mon Nazgûl Erendis 12 11 147 21.05.2014 10:54
Dernier message: Crayon Volant
  Lorien Eoredane 0 2 017 20.11.2012 21:34
Dernier message: Eoredane
  [Traduction] La chanson de bain Laegalad 5 5 407 10.05.2011 06:28
Dernier message: Elendil

Aller à :