Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Légendes des Contrées Oubliées
#1
Je sais que ce forum est centré sur Tolkien mais j'aimerais vous faire partager une oeuvre qui est en quelque sorte une émule du SdA de très bonne facture. La BD dont je vais vous parler n'a pas de lien direct avec Tolkien (n'a pas co-écrit...) mais beaucoup de similitude avec on oeuvre, dont je parlerais plus bas. Alors si vous ne voulez lire QUE du Tolkien passez votre chemin...

Initialement parue entre 1987 et 1992 en 3 tomes (respectivement La saison des cendres, Le pays des Songes et Le Sang des Rois), une nouvelle édition de l'intégrale est sortie voilà presque un an.

Si je devais donner un genre à cette BD, je dirais heroic-fantasy sans hésiter. On y retrouve des nains, des lins (équivalents des elfes) des morbelins (gobelins aux hormones), un akeï (sorte de gentil uruk-haï crétin) et bien sur des créatures en tous genre.

L'histoire se déroule dans les Contrées Oubliées (..) qui sont divisées en quatre parties (Nord Est Ouest et Sud) et chaque partie à son identité propre comme on l'apprends au fil de la lecture.

L'histoire comence alors que Frifin, un lin, rencontre trois nains, Oten Noren et Aren, dans le Nord, un lieu où l'on ne croise normalement pas de nains... Curieux, il décide d'en apprendre plus sur leur mystérieuse expédition...

Je n'ose en dire plus sur sur l'histoire de peur d'en révéler trop... Sachez que cette histoire s'apparente au SdA sous plusieurs aspect (on y retrouve une sorte de guetteur de l'eau, un puissance maléfique crainte par tous à l'image de Sauron ou Morgoth en son temps...). Personnellement, j'y ai retrouvé à plusieurs moments un ambiance de quête épique, à l'image du SdA. On voit nettement une influence tolkieniste sur cette BD.

En ce qui concerne l'histoire, je peux dire qu'elle est de haute volée. Il y a cependant quelques moments ou l'histoire devient tout simplement surréaliste mais c'est pour mieux coller à l'ambiance du lieu où se trouve les héros. L'histoire est aussi très riche en rebondissement, notamment les 2 derniers tomes, où j'ai été surpris presque à chaque page. Il n'y a pas d'éléments révolutionnaire, rien que du classique, mais les auteurs ont su inventer une histoire originale où même la fin, bien que très classique (victoire du bien sur le mal), reste surprenante.
Pour le dessin, n'étant pas un grand spécialiste, je vais vous dire ce que j'en pense. Le trait est fin, soigné et très détaillé. Le dessin pourtant assez agé (17 ans por le dernier tome) a bien vieilli et a conservé son identité et la griffe de Ségur pour les connaisseursWink.

En conclusion, pour moi et presque tous ceux que je connais qui l'ont lu, il s'agit d'un grande BD comme on en voit trop rarement. Si d'autres l'ont lu, j'aimerais connaître votre avis!!
"Belle et froide comme un pâle matin de printemps encore tout frissonnant de l'hiver rigoureux qui vient de s'achever" Grima Langue de Serpent
Répondre
#2
Pour ma part, je récuse formellement la similitude entre lïns et elfes. Ce n'est pas parce que certains d'entre eux sont sensés habiter un royaume sylvestre qu'il faut voir un lien quelconque entre les deux races. Rolling Eyes Au contraire, j'ai tendance à trouver les lïns une belle invention de Chevalier pour cette série.

A ce tableau, il faut encore ajouter les Mages, ceux-ci formant une race à part. Inutile de dire que la cosmogonie des Contrées n'a que fort peu de points communs avec celle de la TdM (et encore une fois, l'originalité est au rendez-vous).

J'oserais également dire que la géographie des lieux est un peu plus complexe que ce que tu présentes, mais je reconnais volontiers qu'il est difficile de s'en rendre compte avec la BD, puisque la carte des Contrées Oubliées n'est fournie qu'avec l'un des suppléments pour le JdR.

Pour finir, je serais quand même curieux de savoir ce que tu entends par "griffe de Ségur". En dehors des Contrées Oubliées, il n'a dessiné que deux BDs (dont l'excellent Roi des Méduse, il est vrai), nettement moins connues du grand public. À moins que tu fasses allusion à son travail d'illustrateur, dont je ne suis pas un spécialiste.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#3
oui enfin par similitude elfe/lin je voulais dire qu'ils se ressemble un peu (grands tout fin pas musclé agiles malins...) sur le plan physique...

Euh les mages... Si mes souvenirs sont bons ils n'apparaissent pas dans la BD...

Oui bon la géographie je me suis un peu trop avancé là c'est vrai... Au fait il vaut le coup le JdR papier?

Bah pour ce que j'ai vu de illustrations et dessins de Ségur, il a quand même un style bien a lui... Par contre j'ai jamais eu l'occasion de lire Le Roi des Méduses... tu sais chez quel éditeur c'est paru?
"Belle et froide comme un pâle matin de printemps encore tout frissonnant de l'hiver rigoureux qui vient de s'achever" Grima Langue de Serpent
Répondre
#4
Je n'ai pas l'impression que les Elfes de Tolkien donnent dans le « tout fin pas musclé ». J'en veux pour preuve la description de Glorfindel et d'Elrond à Imladris.

Les mages, on en voit quelques uns quand Mirlïn et les Nains cherchent à recruter pour leur expédition. Mais ils n'interviennent pas plus que ça.

Le JdR papier est vraiment bien si tu veux en savoir plus sur le monde des Contrées. En revanche, malgré son originalité, on s'accorde généralement à le trouver difficilement jouable. Le SDEN a développé une variante qui corrige les problèmes de celui-ci. Mais encore faut-il pouvoir trouver le bouquin, qui n'est plus édité depuis longtemps...

Le Roi des Méduses, c'est aussi chez Delcourt (et c'est épuisé, bonne chance pour le trouver).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#5
eh bien que de chance....je peux toujours espérer on verra bien...
"Belle et froide comme un pâle matin de printemps encore tout frissonnant de l'hiver rigoureux qui vient de s'achever" Grima Langue de Serpent
Répondre
#6
(21.08.2009, 19:07)Kamuro a écrit : Si je devais donner un genre à cette BD, je dirais heroic-fantasy sans hésiter. On y retrouve des nains, des lins (équivalents des elfes) des morbelins (gobelins aux hormones), un akeï (sorte de gentil uruk-haï crétin) et bien sur des créatures en tous genre.

Elendil s'est exprimé sur les Lïns, je ne reviendrait donc pas dessus, sauf pour dire que je suis bien d'accord avec lui.
En ce qui concerne l'Akeï, je ne comprends pas très bien la comparaison avec les Uruk-Haï...
L'Akeï n'a en effet absolument rien d'un orque. Ni dans le physique, ni dans le mental. Il n'a tout simplement pas d'équivalent dans le monde de Tolkien et c'est très bien.
Pour mémoire, je rappellerais que les Uruk-Haï sont des orques plus résistants que la moyenne (notamment par rapport au soleil) et dont les membres sont plus grands et plus musclés, ce qui leur permet d'être parfois aussi grands que des hommes.
Rien à voir avec un Akeï, donc Wink

Citation :En conclusion, pour moi et presque tous ceux que je connais qui l'ont lu, il s'agit d'un grande BD comme on en voit trop rarement. Si d'autres l'ont lu, j'aimerais connaître votre avis!!

Tout à fait d'accord.
C'est une bande dessinée d'une grande qualité et le scénario est solidement bâti.
Je ne suis pas fan de Fantasy en général mais cette BD a su captiver mon attention et surpasser mes réticences (tout comme le Grand Pouvoir du Shninkel de Rosinski et Van Hamme). D'ailleurs, et c'est exceptionnel pour un avare comme moi, j'ai acheté les 3 tomes dès 1992. Smile

De Segur et Chevalier, j'aimais bien aussi Krok le Bô, le gentil gobelin de Cassus Belli.

Dame ça fiche un coup de vieux tout ça...

I.
Répondre
#7
comparaison avec un Uruk-Haï tout simplement parceque c'est un gros baraqué plein de muscle qui tape fort. C'est vrai que sur le plan mental rien avoir avec les Uruk.... Il est plutôt genre brave et bête notre Akeï.. ^^'
"Belle et froide comme un pâle matin de printemps encore tout frissonnant de l'hiver rigoureux qui vient de s'achever" Grima Langue de Serpent
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Contes et légendes inachevés Christian Bourgois Arafinwë 6 5 859 01.04.2018, 23:42
Dernier message: Lennie
  6-7-8/11/09 : Festival : Grenade, Pavée de Légendes Zelphalya 11 15 290 15.11.2009, 15:53
Dernier message: Arwen
  Légendes du Premier Age fp12 3 6 311 12.04.2005, 15:59
Dernier message: Zelphalya

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)