Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Aulë en valarin
#1
Sur la page de présentation du Vala Aulë, il est indiqué son nom en valarin : A3ūlēz. Mais à quoi correspond le "3" ? Confused

J'espère que j'ai posté ce message dans la bonne section et qu'il n'a pas déjà été mentionné...
"C'est écrit avec mon sang, tel que, bien ou mal, c'est tout ce que je peux." J.R.R. Tolkien
Répondre
#2
La lettre "ȝ" est un Yogh.
Répondre
#3
Et au vu du nom en quenya, Aulë, on peut en déduire que le yogh se prononce comme "w" dans ce cas-ci.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Citation :Et au vu du nom en quenya, Aulë, on peut en déduire que le yogh se prononce comme "w" dans ce cas-ci.

Je ne suis pas sûr qu'on puisse franchir ce pas aussi rapidement. La prononciation en valarin peut très bien avoir été "gh". On ne sait pas combien de temps il a fallu pour une évolution phonétique vers "Aulë", et on en sait pas non plus vraiment où portaient les accents toniques (etc.) pouvant justifier un abrègement ou tout autre modification. Il suffit de penser au "felag" norrois, à l'origine du "fellow" anglais. En outre les sonorités du valarin étaient très étranges et inhabituelles (pour ne pas dire déplaisantes) pour les Elfes, ce qui a pu aussi influencer l'évolution du nom.

Didier.
Répondre
#5
C'est exact, j'ai été trop affirmatif dans mon propos. J'aurais dû dire que les Elfes (d'Aman) devaient prononcer ce yogh comme "w" (quelle qu'ait pu être la prononciation valarine).

A l'appui du fait que la prononciation originelle n'était peut-être pas "w", les Etym. donnent une racine √GAWA- ou √GOWO-, d'où était supposé dérivé le nom d'Aulë (à qui les équivalents nold. Gaul et Belegol sont donnés).

En supposant que la conception de Tolkien n'ait pas fondamentalement changé entre l'époque des Etym. et celle de Q&E, il est possible que nous ayons là un exemple de ces racines reconstruites pour "expliquer" l'origine de certains mots venant du valarin

NB : Dans le cas que tu cites, Didier, le yogh du "felag" norrois a commencé par se prononcer "w" avant que ne soit changée la graphie de ce mot.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#6
Merci à vous pour ses réponses ! Very Happy
Mais si je comprends bien, les Elfes dans certains cas auraient pus changer la prononciation de lettres valarin, aurait-il put le faire pour le "l" par exemple ?
Et aussi à quoi correspondent les accents en traits horizontales ?
"C'est écrit avec mon sang, tel que, bien ou mal, c'est tout ce que je peux." J.R.R. Tolkien
Répondre
#7
J'imagine que si la prononciation du "l" avait changé, Tolkien aurait utilisé une autre transcription pour le valarin.

Les "traits horizontaux" sont des macrons. Ils dénotent une voyelle longue (ils sont très utilisés dans certaines transcriptions du japonais, par exemple).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Flèche [Commentaires] Les influences du valarin, par Damien Bador et François Parmentier Dwayn 1 1 690 14.10.2019, 07:00
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Lexique valarin-français, par Julien Mansencal Elendil 9 12 630 24.04.2019, 20:27
Dernier message: Dwayn
Flèche [Commentaires] Article de Helge Fauskanger sur le valarin Elendil 7 10 690 04.03.2018, 22:55
Dernier message: Elendil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)