Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Des arbres animés
#1
Je viens de lire l'essaie de Meneldur sur la véritable identité de Tom Bombadil et j'ai été frappé par une remarque. Pour ne pas polluer le sulet, je pose ma question ici.

Meneldur a écrit :Éliminons tout de suite l'hypothèse selon laquelle Merry et Pippin aient effectivement été capturés par un arbre : n'importe qui doté d'un peu de bon sens sait pertinemment que les arbres sont rigoureusement incapables de se déplacer.

Ne peut-on pas considérer qu'il s'agisse d'un Huorn ?


ou encore :
SdA III-4 a écrit :... il croyait voir des bosquets. Mais ils bougeaient ! Se pouvait-il que les arbres de Fangorn fussent éveillés et que la forêt se levât pour partir en guerre par-dessus les colines ?
SdA III-7 a écrit :La terre avait changé. Là où auparavant s'étendait la vallée verdoyante dont les pentes herbeuses léchaient les collines toujours plus hautes, apparaissait à présent une forêt...


Sinon, je trouve le reste de l'essai vraiment passionnant !
Répondre
#2
C'est en effet un Huorn, dans le sens d'un arbre un peu éveillé (largement moins que ceux de Fangorn), et ce n'est sans doute pas le seul puisqu'il est dit que les chemins changaient pour amener au vieil homme-saule. Seule la clairière du feu de joie est immuable.
Répondre
#3
Tolkien dit lui même que Bombadil est l'Esprit de la Campagne de sa jeunesse dans une des "Letters" !
Je suis d'accord pour l'hypothese Huorn en ce qui concerne la vielle forêt, d'autant qu'elle faisait parti à l'origine de la même forêt que Fangorn !
Répondre
#4
Certains Huorns avaient le coeur noir et pourri. Le vieil homme saule était un de ceux là. Vieil esprit des arbres pensants il habitait la vieille forêt, réminiscence de la plus vieille forêt des Terres du Milieu. Il désirait empêcher toute intrusion dans son domaine. Peut-être par souci de préservation.
Il attirait à lui les voyageurs par un enchantement ce qui faisait que les chemins changeaient pour amener ses proies jusqu'à lui.
" Alors que le printemps et l'été se fassent ! Et qu'on ne laisse point voir revenir l'hiver ! " dit Erendis.
Répondre
#5
Question 
Calen Aldebarion a écrit :Vieil esprit des arbres pensants[...] Il attirait à lui les voyageurs par un enchantement ce qui faisait que les chemins changeaient pour amener ses proies jusqu'à lui.

Ces huorns sont-ils dotés de magie? Dans d'autres Posts traitant des huorns, j'ai appris qu'ils étaient issus des ents. Pourtant,en l'état actuel de mes connaissances, ceux-ci -les ents- n'ont pas de pouvoir, alors que d'après Aldebarion, le Vieil Homme Saule est à l'origine de "l'enchantement".
Répondre
#6
manthanoménos a écrit :Dans d'autres Posts traitant des huorns, j'ai appris qu'ils étaient issus des ents.
Ah bon ? et où ? Wink

Sinon, pour l'enchantement, on a affaire à un thème récurrent chez Tolkien au sujet des saules, comme le montre la Lórien (de Valinor) ou Nan-tathren. Et si je me souviens bien, ce n'est pas un thème proprement tolkienien. Faudrait que je retrouve le fuseau où cela était abordé sur jrrvf.
Répondre
#7
manthanoménos a écrit :Dans d'autres Posts traitant des huorns, j'ai appris qu'ils étaient issus des ents.

Sylvebarbe donne une définition des Huorns: "La plupart des arbres sont simplement des arbres, bien sûr; mais bon nombre sont à demi éveillés. Certains le sont bien, et, d'autres sont, euh... eh bien, ils deviennent Entesques. (...)".(Sda, Les Deux Tours, Chap. IV: Sylvebarbe).

Il dit aussi que certains Ents "deviennent somnolents, ils deviennent arbresques (...)". Bien que la différence entre Ent somnolent et arbre éveillé m'échappe un peu, je doute que Sylvebarbe les considère alors comme des Huorns...
Répondre
#8
Dior a écrit :
manthanoménos a écrit :Dans d'autres Posts traitant des huorns, j'ai appris qu'ils étaient issus des ents.
Ah bon ? et où ? Wink

Ici Smile
Répondre
#9
Je voudrais rajouter que les arbres en s'éveillant deviennent Huorn et que les Ents endormis se transforment en Huorn. On peut donc en tirer un cycle de transmutation réciproque ( Ent-Huorn-Arbre ) .
Répondre
#10
Je vais donc reprendre ma citation de l'autre sujet, puisqu'elle n'a visiblement pas retenu l'attention Wink

Tolkien, dans le SdA, a écrit :Nous sommes des gardiens d'arbres, nous autres vieux Ents. Nous restons assez peu nombreux. Les moutons finissent par ressembler aux bergers et les bergers aux moutons, à ce qu'on dit; mais lentement, et aucuns ne restent longtemps au monde. La ressemblance est plus rapide et plus proche entre les arbres et les Ents, et ils parcourent les siècles ensemble. Car les Ents ressemblent davantage aux Elfes; ils s'intéressent moins que les Hommes à leur propre personne, et ils ont plus d'aptitude à pénétrer les autres choses. Et pourtant aussi les Ents ressemblent davantage aux Hommes, ils sont plus changeants que les Elfes et plus prompts à prendre la couleur. Certains des miens ressemblent absolument à des arbres, à présent; il leur faut quelque chose de considérable pour sortir de leur torpeur, et ils ne parlent que par murmures. Mais certains de mes arbres ont les membres souples, et ils sont nombreux à pouvoir me parler. Ce sont les Elfes qui ont commencé, naturellement en éveillant les arbres, en leur enseignant à parler et en apprenant leurs propos d'arbres. Ils voulaient toujours parler à tout, les anciens Elfes.
Répondre
#11
Est il possible que les huorns de la vieille forêt soit les Ents femelles desquels s'enquiert Fangorn auprés des Hobbits? Même si rien ne peut le prouver un troupeau d'ent femelle qui disparait sans laisser de traces ça parait louche... a moins que Cirdan ait manqué de bois de charpente :p.
Répondre
#12
Il me semble que Tolkien suggere que les Ents femmes ont pu partir à l'est et avoir été les esclaves ou servantes des Peuples de Sauron ?
Répondre
#13
Dans l'encyclopédie Tolkiendil:
Citation :Les derniers Ents ne sont pas nombreux car ils n'ont plus de femmes, et ceci parce que les Ents mâles et femelles avaient des centres d'intérêt différents. Les Ents mâles aimaient se promener dans les bois et parler aux arbres, tandis que les Ents femelles sortaient de la forêt pour faire pousser des plantes selon leurs désirs. Ainsi, elles firent leur propre jardin aux alentours de l'Anduin, loin de la forêt de Fangorn. Les mâles visitaient rarement les femelles, et, après la grande guerre de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes à la fin du Second Age, elles disparurent, Sauron pratiquant une politique de la terre brûlée.
Dans ce cas, il n'y a plus trop d'espoir pour la race des ents. Je pense qu'elles ont plus servi de combustible à Sauron, plutôt que d'être ses esclaves jardinières! (vous l'imaginez en orticulteur passioné? Mr. Green)
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Croissance des arbres elfiques Eoredane 10 7 633 06.05.2014, 01:35
Dernier message: Crayon Volant
  les variétés d'arbres cellardoor 13 10 994 15.05.2013, 22:54
Dernier message: Thrain
  Fait-il jour en Terre du Milieu durant les années des arbres ? Re-Van 6 5 363 27.12.2012, 15:37
Dernier message: Thorin II Ecu-de-Chêne

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)