Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
complexité des langues de mr Tolkien
#1
bonjour!
Je ne connais quasiment rien des langues créees par Tolkien, mais ça m'interesse! Je voudrais savoir si le sindarin, le quenya et le khuzdul sont des langues avec une complexité telle que nos langues d'aujourd'hui. Ont elles vraiment toute les caractéristique d'une langue : grammaire, différents temps, modes, conjugaison, intonation (sur les mots), et si chaque langue représente, en quelque sorte, le mode de pensée des peuples qui la parlent ( et pas que par les sonorités; par la structure des phrases, la grammaire, la place du sujet etc......) Vous voyez ce que je veux dire??
Handale
premier mot que je connais!!
Répondre
#2
En effet si tu "gratte un peu sur la surface" de ces langues tu pourras découvrir une vraie profondeur grammatique mais aussi sociale. Car ne l'oublions pas, le monde crée par Tolkien le fut d'abord pour donner un support aux langues qu'il créait. En cela on peut comprendre qu'elles soient extrémement poussées ! Etant donné qu'elles sont même antérieures au monde complexe que l'on a pu découvrir !
Enfin, je dirais juste qu'en tentant d'apprendre le Sindarin j'ai pu découvrir aussi que certains mots sont nés d'une racine commune et qu'il existe des formes antérieures de mots actuels : ont se croirait vraiment face a une langue qui a parcouru les siècle jusqu'a nous...

C'est formidable !
Répondre
#3
C'est vrai que c'est génial!!
Donc on peut dire que toutes les langues qu'il a crée (il en a crée combien d'ailleurs?) sont véritablement porteuses d'un état d'esprit et d'un mode de pensée...je prends un exemple dans les langues d'aujourd'hui entre le français et le russe : en russe, il n'existe pas le verbe "avoir" (ou un verbe qui signifie la possession), alors qu'en français, c'est quasiment le verbe le plus utlisé. de ce fait, on en déduit des modes de pensées différents grâce à la langue. Est ce que dans les différentes langues de Tolkien, vous connaissez des genres d'exemples de ce genre qui pourrait nous montrer les différents modes de pensées des différents peuples (elfes et nains) par les langues...
handale!!
Répondre
#4
Ce que je trouve génial c'est le mélange de culture dans les langues elfiques. Il procède par affixation comme un certain nombre de langues qui existent (Indonésien par exemple), la structure phonétique utilisent quelques diphtongues en usage en Asie, la phonation indo-européenne, etc.
Je me penche en ce moment sur l'affixation et c'est un déjà un mode de pensée en soi assez complexe pour qui n'est pas habitué à ce système de raisonnement.
Répondre
#5
Pardon mais c'est quoi au juste l'affixation ? c'est le fait de faire plein de mots à partir de verbes ou d'autres mots ?
Répondre
#6
Erwine a écrit :Pardon mais c'est quoi au juste l'affixation ? c'est le fait de faire plein de mots à partir de verbes ou d'autres mots ?
C'est un procédé linguistique qui se traduit par le fait que lorsqu'on fait une phrase, on fait une agglomération avec des affixes (et suffixes) divers : par exemple en français, on dit "vous le trouverez" en 3 mots, en Quenya, tu auras un seul hiruvalyes qui se décompose en HIR-UVA-LYE-S par affixation ! "nous l'avons saisi" en 4 mots devient "amápiemmes" qui se décompose en A-MÁP-IE-MME-S.
On fait une agglomération des différents éléments caractéristiques de cas (déclinaison), de conjugaison et pronom divers. Un peu comme les Allemands écriraient le nombre 3882 sous la forme : troismillehuitcentquatrevingtdeux en compactant en un seul mot. En français le procédé d'affixation n'est que très sommaire trouverez se décompose en trouver-ez, in-utile, anti-constitutionnelle-ment , etc. ce sont des formes d'affixation ! Mais les choses s'arrêtent là. Pas question d'agglomérer une courte phrase en un seul mot !
Répondre
#7
c'est sympa, merci Legolas pour ce petit cours
Répondre
#8
Eh bas alors le sindarin doit être plus compliqué que je n'osais l'imaginer ! En plus je pense que Tolkien qui était déjà d'une anglais et qui aimait les langues sacandinaves devait plûtôt s'inspirer pour ses langues du germanisme et des langues scandinaves en général. Le français étant une langue latine, cela expliquerai la dificulté de traduire le sindarin et le quenya en français (quoique se soit dur aussi en anglais !)
Au fait merci pour l'explication !
Répondre
#9
Erwine a écrit :Eh bas alors le sindarin doit être plus compliqué que je n'osais l'imaginer ! En plus je pense que Tolkien qui était déjà d'une anglais et qui aimait les langues sacandinaves devait plûtôt s'inspirer pour ses langues du germanisme et des langues scandinaves en général. Le français étant une langue latine, cela expliquerai la dificulté de traduire le sindarin et le quenya en français (quoique se soit dur aussi en anglais !)
Au fait merci pour l'explication !
Pour mesurer la complexité de ce qu'a fait Tolkien, je pense qu'il ne faut pas perdre de vue que le quenya est basé sur le finnois, une langue qui n'est même pas indo-européenne!
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Lightbulb [Langues] F.A.Q. de la section Langues Elendil 35 51 539 05.03.2022, 15:54
Dernier message: Elendil
  Les langues inventées de la Terre du Milieu après Tolkien Elendil 7 3 924 19.09.2021, 15:10
Dernier message: Zelphalya
Flèche [Commentaires] Articles de Helge Fauskanger sur les langues de jeunesse de Tolkien Elendil 0 5 338 28.11.2009, 17:52
Dernier message: Elendil
  [Langues] Organisation des langues Elendil 10 17 197 08.05.2009, 18:08
Dernier message: Elendil
  Tolkien et les langues arabes kurremkarmerruk 4 13 708 03.02.2009, 10:23
Dernier message: Elendil
  Comment étudier l'elfique et les langues de Tolkien ? Ingwë 7 10 726 05.01.2007, 22:05
Dernier message: Ingwë
  Les Langues de Tolkien et leurs origines Cuchulain 15 18 653 02.04.2004, 15:59
Dernier message: Bernard

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)