Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essai (2/3) : Le Comté, dimensions et bordures
#11
(27.07.2020, 18:37)Simon a écrit : * "p7 : je n'ai pas compris pourquoi le tracé serait incompatible avec l'embouchure du Brandevin." : dans la carte du Comté finale, le Brandevin oblique vers l'ouest beaucoup trop "tôt", dont trop au nord. En poursuivant sa route sud-ouest avec la même direction que le Brandevin de la carte générale, son embouchure est trop au nord.

Je serais tenté de dire qu'il faudrait préciser que ce tracé serait incompatible avec l'embouchure du Brandevin, à moins d'imaginer une ou plusieurs boucles du fleuve absentes de la carte générale, ce qui permettrait de faire revenir le fleuve vers le tracé de la carte générale plus en aval. Cela faciliterait la transition vers les différentes solutions inventées par les cartographes.

Incidemment, on pourrait imaginer une solution basée sur le fait que les cartes sont intradiégétiques : aucune d'entre elle n'a alors vocation à être une représentation parfaitement correcte. D'ailleurs, le mode de représentation choisi ne le permettrait pas. Les discordances entre elles pourraient alors s'expliquer de diverses manières. Par exemple, la carte de la Comté pourrait découler d'une erreur des Hobbits lors de la cartographie des frontières de la Comté. Après tout, c'est une région de marais, il est possible qu'ils ne s'y soient pas aventurés très loin et aient pris un bras secondaire pour le cours principal du fleuve, non représenté parce que jamais observé par les cartographes ; ledit bras secondaire aurait lui pu être négligé sur la carte à grande échelle. Alternativement, la carte à grande échelle peut avoir une origine plus ancienne et avoir été conçue par des cartographes d'Arnor ou du Lindon. Dans cette hypothèse, le cours du fleuve a pu se modifier au cours du temps et - puisqu'il s'agit de marais - la boucle vers l'Est a pu s'envaser et être remplacé par celle vue du la carte de la Comté.

On peut d'ailleurs noter que la Vieille Forêt a aussi une extension  plus importante sur la carte à grande échelle que sur celle de la Comté (la lisière sud n'a pas tendance à remonter vers le Nord-Est sur la carte à grande échelle) : ce détail peut s'expliquer des deux manières : soit les Hobbits cartographes n'ont pas noté que la forêt se prolongeait plus loin au sud, soit la forêt a régressé entre la réalisation des deux cartes. Cette différence étant toutefois moins importante que celle du cours du fleuve, elle peut aussi s'expliquer par l'imprécision de la carte à grande échelle.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Essai (2/3) : Le Comté, dimensions et bordures - par Elendil - 28.07.2020, 11:50

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Première carte du Comté ISENGAR 10 306 15.11.2020, 11:01
Dernier message: Lennie
  Essai ? - L'histoire des Nains à travers les âges Kermarek 7 934 12.07.2020, 14:38
Dernier message: Kermarek
  Essai - Le comput d'Imladris à l'ère chrétienne Yoeril 6 811 03.07.2020, 11:39
Dernier message: Yoeril
  Bienvenue dans la section Essai de Tolkiendil! Druss 1 10 322 01.11.2019, 09:38
Dernier message: Druss
  Tolkien et Nietzsche : Essai d'analyse et de comparaison MrBathory 25 4 741 15.10.2019, 09:33
Dernier message: MrBathory
  Essai la personnification de l'Anneau dans les films Claire 9 3 710 04.02.2019, 17:50
Dernier message: Tikidiki

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)