Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Appel à publication : liens (ou non) entre médiévalisme et modernité
#9
(10.04.2015, 21:06)ISENGAR a écrit :
(10.04.2015, 13:50)Pelargien a écrit : situation largement héritée des pratiques des peuplades celtes
Ah mais pas que... et l'héritage du droit des peuples germaniques dans tout ça ? Et le droit romain ?

(10.04.2015, 13:50)Pelargien a écrit : L'autre question est de considérer la modernité... car cela recouvre bien des aspects, pas tous unanimes.

En effet Smile
L'avis d'un spécialiste (et tous les regards se tournèrent vers Vincent F.) serait bienvenu Smile

(10.04.2015, 16:47)faerestel a écrit : ... Et peut-être pourrait-on constater, à travers une étude sémiologique et d'histoire contemporaine, que nos sociales-démocraties ont une toile de fond fortement imprégnée de pratiques moyenâgeuses.

Arf ! pas tellement besoin d'une étude sémiologique. Dans les collectivités territoriales, l'essence même de l'activité administrative quotidienne et des politiques locales relèvent de pratiques médiévales Mr. Green
Mais je sors du sujet...

I.

Effectivement c'est aux peuplades germaniques que l'on doit la tradition d'égalité hommes femmes, que les celtes et les francs intégreront lors de la christianisation, notamment avec l'essor des communautés religieuses (moniales) lesquelles communautés par l'intermédiaire des mères supérieures exerceront leurs droits féodaux. Il y aura une affirmation plus importante de ce droit avec les croisades où les seigneurs qui quittent leur fief transmettent leur droit à leur épouse (quoiqu'il faille là aussi être très prudent car l'image de la dame gérant le château et les terres pendant que son seigneur guerroye soit un cliché très répandu : les croisés partaient le plus souvent avec toute leur famille, armes et bagages en terre sainte, et beaucoup vendaient ou donnaient leur fief (le plus souvent à des monastères ou des évêques) avant de partir, tel Godefroy de Bouillon.

De grandes reines du moyen âge (Isabeau de Bavière, Aliénor d'Aquitaine, Mahaut d'Artois) ne s'en laisseront d'ailleurs pas non plus compter en terme d'exercice du pouvoir... Situation qui changera radicalement à la fin du moyen âge.
Le seul droit en fait où la femme n'est pas acceptée est l'université, réservé aux seuls escholiers... Quoique le pouvoir intellectuel comptat aussi quelques grandes figures féminines (Christine de Pisan, Claire d'Assise, Marie de France...)
Répondre


Messages dans ce sujet

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Liens tolkienneux divers Meneldur 992 629 456 17.06.2021, 09:19
Dernier message: Druss
  Appel aux membres région PACA Tungdil 15 6 616 13.10.2018, 17:57
Dernier message: Zelphalya
  [Appel à contributions] L'Arc et le Heaume n°6 - Eru et les Ainur Druss 36 28 854 23.07.2018, 16:04
Dernier message: Ereinion
  [Appel à contribution] L'Arc et le Heaume n°5 - Au-delà de la Terre du Milieu Zelphalya 27 27 115 11.05.2015, 10:57
Dernier message: Druss
  Comparaisons entre le SdA et d'autres romans (Eragon, l'Assassin Royal, ...) frodo baggins 92 81 503 26.01.2009, 18:31
Dernier message: Saint-Jey
  Tolkiendil Mag Numéro 1 : Appel à contribution Zelphalya 8 9 357 24.06.2005, 16:09
Dernier message: Squall-Estel
  liens vers d'autres forums? Indis 1 4 576 20.04.2004, 13:44
Dernier message: Meneldur
  Publication de mes exposés Undómiel 1 5 661 12.10.2003, 00:17
Dernier message: Belgarion

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)