Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le SdA, une oeuvre maçonnique ?
#6
Avant tout, je suis désolé et présente mes excuses si le titre du message initial a choqué.

A vouloir être trop sommaire, je me suis fourvoyé. Alors je rectifie.

Le principe de la franc-maçonnerie repose avant tout sur l'initiation, la fraternité et l'élévation personnelle.
La question que je pose est la suivante : "Existe-t-il dans le SdA des parcours initiatiques, des pratiques de la fraternité et une modification notable des personnages principaux ?"

Le processus d'initiation se retrouve dans de nombreuses cultures, il se pratique et s'exprime de maintes façons. Il peut être rituellement réalisé, ou non. Généralement, elles consistent en des épreuves, physiques et/ou intellectuelles, dans le but de s'affranchir d'anciens liens et de devenir plus éclairé.

La fraternité est un lien entre des individus qui partagent sang, valeur, principe, etc., qui va se concrétiser dans un engagement pour autrui, avec la notion sous-jacente de sacrifice.

Quant à l'amélioration personnelle, désiré ou non, elle se place essentiellement au niveau intellectuel, considérant que la personne qui a ouvert les yeux est davantage en mesure d'agir. Elle peut être cause et/ou conséquence des deux précédents points.

Ce bref préambule fait, peut-on appliquer cette "grille de lecture" sur les personnages du SdA ? Mon hypothèse, vous l'aurez compris, est que le résultat est l’affirmative.
Et il me semble que ce n'est pas le résultat qui est d'importance, mais surtout de décrire et d'analyser quelles épreuves chacun a vécues, comment il les a vécues, avec qui, et pour devenir quoi ou qui.

Des pistes ont déjà été soulevées dans ce fil, certes de façon lapidaire.

-

L'exclusion des éléments d'ordre politique ou religieux n'était qu'un détail très annexe par rapport à l'axe majeur de mon idée de base.
Les discussions "politiques" des Orques ou les descriptions des "cultes" númenoréens et postérieurs me paraissent être bien anecdotiques par rapport à la trame, des effets de profondeur, d'arrière-plan, comme Tolkien savait si bien les prodiguer pour être un tel conteur.

Il n'était nulle question d'ésotérisme ou d'hermétisme, de loges, de rites ou de rituels...

Merci à vous !
Répondre


Messages dans ce sujet
Le SdA, une oeuvre maçonnique ? - par Amrûn - 26.06.2013, 00:33

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Perception de l'oeuvre de Jrr Tolkien dans l'enseignement Elboron 30 14 461 25.09.2018, 14:37
Dernier message: Forfirith
  Étudier et "comprendre" Tolkien et son oeuvre : comment voyez-vous les choses ? Hyarion 9 9 782 24.08.2015, 23:59
Dernier message: sam sanglebuc
  Le Moyen Âge dans l'oeuvre de Tolkien Elanor 28 24 328 25.06.2011, 11:07
Dernier message: Elanor
  Essence de l'oeuvre merlin 3 4 163 20.07.2010, 21:25
Dernier message: Miura-Fingolfin

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)