Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais - De la nature de Gothmog - Jean-Rodolphe Turlin
#13
Gothmog est du sindarin, ce n'est pas de l'orquin. Il signifie « tyran terrifiant, oppresseur terrifiant ». Cf. RP, racines GOS et MBAW :

Tolkien a écrit :GOS-, GOTH- dread. [...] N gost dread, terror; gosta- fear exceedingly; cf. Gothrog = Dread Demon; Gothmog.

...

MBAW- compel, force, subject, oppress. [...] N baug tyrannous, cruel, oppressive; bauglo to oppress; bauglir tyrant, oppressor; but (*mauy-) (impersonal); baur need. Cf. Gothmog (*Gothombauk-).

Un nom fort approprié pour un Númenórien Noir, sectateur de Sauron (cf. Sangahyando et Angamaitë, « Fendeur de foule » et « Poing de fer »).

Incidemment, si Sauron n'utilise pas les runes elfiques, i.e. les cirth, (cf. SdA, III/1), il est peu probable qu'il emploie un nom elfique comme titre dans son armée.

Au passage, il y a plein de noms héroïques anciens qui sont réutilisés au Troisième Âge : voir la liste des intendants, pleine de Húrin, Túrin, Beren, Denethor et autres Boromir...
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Messages dans ce sujet

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Chats en Terre du Milieu - Jean-Rodolphe Turlin Druss 5 7 154 06.09.2013, 09:34
Dernier message: ISENGAR

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)