Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais - L’équivocité des conceptions valarine et elfique du « marrissement » d’Arda
#7
Merci pour ces remarques et le relevé de ces malencontreuses coquilles (dont la plupart figurent a priori dans le fichier d'origine pourtant maintes fois relu par plusieurs yeux - quelques-unes seulement étant dues visiblement au dur labeur de mise en forme pour Tolkiendil !)

Pour le schéma, il faudrait que je remette la main sur l'original éditable, je ne suis malheureusement pas certains de l'avoir conservé - ou le refaire, mais juste pour ça, je ne m'en sens pas l'envie...

(12.05.2012, 20:50)Lomelinde a écrit : Il y a également beaucoup à dire sur l'étude des formes valarines, mais ça, c'est une autre histoire. Smile

Cela aurait davantage sa place dans la section linguistique du forum, mais au plaisir de t'y lire sur ce sujet Wink

Pour simple note, un dictionnaire valarin très expérimental, qu'il faudrait que je remette à jour avec la dernière version en date, est disponible comme "add-on" pour mon utilitaire Ladon's Breath sur le site, accompagné d'une version PDF. J'y propose quelques hypothèses, à ne prendre que pour ce qu'elles valent - un jeu ludique personnel plus que quelque chose de très sérieux, avec ici ou là tout de même quelques idées peut-être bonnes à prendre.

Ceci dit, fondamentalement, l'analyse "brute" des langues inventées par Tolkien, c'est-à-dire non corrélée à leur mise en perspective dans le Légendaire, a cessé de m'intéresser depuis un bout de temps déjà. Les lexiques arides et sans poésie, les articles techniques d'un Renk, Fauskanger ou autre ne soulèvent pas mon enthousiasme comme jadis. Mon sentiment personnel est qu'il serait temps de "désenclaver conceptuellement les langues elfiques des recherches purement linguistiques", comme je l'ai dit en note rapide dans un autre article - tous deux sont, dans des proportions différentes, mes modestes tentatives en ces sens.

(12.05.2012, 20:50)Lomelinde a écrit :
Didier Willis a écrit :... qu’il nous soit permis de conclure, en écho lointain de la musique des Ainur voulue par Eru et de la discorde provoquée par Melkor, sur la question linguistique de traduction par cette dernière proposition d’Arda Marred et Unmarred par Arda Accordée et Désaccordée.

Là, j'avoue ne tout simplement pas comprendre le choix. Confused

Juste une simple proposition de plus, pour filer le jeu de mots entre "accord" (avec Eru) d'une part et "discordance" (dans la musique des Ainur) d'autre part. J'en conviens, c'est un brin osé et au-delà du texte pur, mais j'aime à penser que ce type de jeu de mots reste dans l'esprit du texte sinon de la lettre et n'aurait pas déplu à Tolkien, tout en admettant que c'est peut-être un léger pécher d'ubris, quoique probablement pas trop méchant en la circonstance.

Didier.
Répondre


Messages dans ce sujet

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Du « Marring » au « Marrissement » - Jérôme Sainton Druss 4 4 967 22.08.2011, 09:38
Dernier message: Druss

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)