Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Commentaires] L’évolution de l’elfique primitif au quenya
#1
Nous vous invitons à commenter ci-dessous la série d'articles suivante, écrite par Helge Kåre Fauskanger et intitulée « L’évolution de l'elfique primitif au quenya » :
Doctus cŭm libro
― Proverbe latin
Répondre
#2
Bonjour,
Je me pose une question concernant l'explication livrée dans l'article sur l'évolution entre quendien primitif et quenya, qui concerne aussi ici le sindarin.
Voici le passage qui m'interroge :

Lorsque le quenya et le sindarin « s’accordent » sur la syncope d’une voyelle spécifique, on peut souvent supposer que la syncope a déjà eu lieu dans la langue commune ancestrale. Dans les Étym., l’entrée USUK en fournit un bon exemple : Tolkien a répertorié le mot primitif ¤us(u)k-wē « puanteur », donnant q. usquë et sind. osp. Ce très primitif ¤us(u)k-wē s’est apparemment transformé en ¤usk-wē (ou *uskwē, la labio-vélaire kw évoluant en p dans la branche lindarine dont le sindarin fait partie). *Usukwē sans syncope aurait pu (via le vieux sindarin ⁑usupe, ⁑uhupe) donner le sindarin ⁑uhub au lieu de osp.


Je comprends bien le raisonnement, mais comment être certain qu'il ne s'agit pas d'un changement propre à l'eldarin commun et qu'il n'a pas eu lieu plus tardivement que lors de la première phase de la construction linguistique ?
J'espère avoir été clair !
Merci.
Répondre
#3
Lorsqu'on cherche à évaluer la date d'un changement phonétique, il est difficile d'aboutir à des certitudes absolues, mais plus on dispose d'exemples dans les langues issues d'un même rameau, plus il est facile de se prononcer, à moins que les données collectées aboutissent à des contradictions apparentes.

En l'occurrence, si une syncope n'est attestée qu'en quenya, il est vraisemblable qu'elle ait eu lieu à une période tardive, ultérieure à la séparation entre le quenya et le sindarin (à moins qu'un changement tardif en sindarin ait abouti à réinstaurer une voyelle primitive syncopée, mais cela ne semble jamais avoir lieu).

Si la syncope est attestée dans les deux langues, la probabilité principale est qu'elle ait eu lieu en eldarin commun, mais on ne peut pas exclure qu'elle ait eu lieu indépendamment dans les deux langues. Pour trancher, il faudrait disposer d'une troisième langue apparentée (nandorin ou telerin d'Aman, par exemple), pour vérifier si la syncope y est ou non présente.

Ici, Fauskanger donne un exemple tiré des Etym. (rédigées v. 1937), donc d'une phase antérieure d'élaboration des langues elfiques. L'histoire de ces langues y est différente de la version finale décrite dans l'App. F du SdA. Dans cette version, quenya et noldorin (l'ancêtre conceptuel du sindarin) ont une même origine, tandis que la langue des Elfes de Beleriand, provenant d'un rameau différent, est nommée ilkorin. En l'occurrence, les trois langues présentent la syncope (q. usqë, nold. osp, ilk. usc). Qui plus est, la forme primitive donnée par Tolkien est *us(u)k-wē, dont une version alternative *uskwē est attestée en PE 18, p. 50. Par conséquent, on peut affirmer avec certitude que dans cette version, la syncope a eu lieu en eldarin commun.

Il pourrait en aller différemment dans la version tardive des langues elfiques, puisque nous ne disposons que de la forme en quenya, usquë "crépuscule, faible lumière", dotée de plus d'une signification et d'une étymologie assez différente de celle donnée dans les Etym. (< USUK "crépuscule, soir" ; cf. PE 18, p. 100 ; PE 21, p. 71).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Merci beaucoup pour votre réponse. J'espère commencer à comprendre un peu mieux ces liens entre les langues....
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
Flèche [Commentaires] L'elfique comme elle est parlait Dwayn 2 4 486 29.06.2020, 10:04
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Histoire conceptuelle de l'elfique Dwayn 0 3 457 07.03.2020, 11:01
Dernier message: Dwayn
Flèche [Commentaires] Les groupes verbaux et les participes en quenya Dwayn 0 1 911 20.02.2020, 12:34
Dernier message: Dwayn
Flèche [Commentaires] L’hébreu et l’elfique : pourquoi tant d’Elfes ont-ils des noms juifs ? Dwayn 3 3 834 14.02.2020, 10:54
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Article de Harri Perälä sur la ressemblance entre quenya et finnois Elendil 4 9 090 19.02.2010, 22:16
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Articles de Petri Tikka sur le quenya Elendil 0 5 522 19.02.2010, 08:51
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Article de Thorsten Renk sur l'histoire du « et » en elfique Elendil 0 5 634 23.01.2010, 22:08
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Article de Roman Rausch sur la traduction des noms en elfique Elendil 0 5 504 28.11.2009, 17:55
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Article de Helge Fauskanger sur l'elfique primitif Elendil 0 4 394 08.11.2009, 14:23
Dernier message: Elendil
Flèche [Commentaires] Article de Thorsten Renk sur : Constructions impersonnelles en elfique Elendil 0 4 411 12.06.2009, 12:16
Dernier message: Elendil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)