Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Exposition Tolkien à la BNF en 2019
25.06.2018, 09:01
Message : #1
Exposition Tolkien à la BNF en 2019
J'ouvre le fuseau pour la future expo Tolkien à la BNF qui aura lieu l'année prochaine, à la faveur d'une remarque faite par Vincent Ferré sur Twitter.

Alors que le sujet était initialement une exposition sur Tolkien et la fantasy plus généralement, Vincent nous en apprend plus sur le contenu et la taille de l'exposition, nettement plus importante que celle d'Oxford :

Citation :les riches collections de la bodleian et le dialogue avec celles de la bnf ontx progressivement recentré sur Tolkien et (en mineur) sa postérité. on doit sélectionner dur, sur 1000 m2!

Il y a quelques semaines, on apprenait aussi que l'exposition d'Oxford
Citation :y sera presque intégralement mais avec beaucoup de choses non exposées a Oxford faute de place (mais visibles dans le magnifique catalogue)

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.07.2018, 21:58 (Ce message a été modifié le : 05.07.2018 22:03 par Bergelmir.)
Message : #2
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Excellente nouvelle !
Ça me fera peut-être une belle occasion de venir passer un weekend à Paris, faisant d'une pierre deux coups entre la visite de l'expo et une rencontre avec les Tolkiendili locaux/présents Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.07.2018, 23:51
Message : #3
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
A-t-on une idée de la période concernée ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.07.2018, 09:33
Message : #4
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Ce sera à partir d'octobre 2019, mais je ne sais pas pour combien de temps.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.09.2018, 19:53
Message : #5
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Pardon si je n'ai pas tout suivi mais est ce que la future exposition à la BNF en 2019 sera celle d'Oxford partie en tournée ou est ce autre chose ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.09.2018, 20:18
Message : #6
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Celle d'Oxford en mieux, avec plein d'autres choses en supplément.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.11.2018, 13:04
Message : #7
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Dernières infos en direct live par tweets de la présentation des expos de la BNF pour 2019 : 1000 mètres carré d'exposition sur Tolkien avec notamment 200 manuscrits originaux et des illustrations originales commandées à Alan Lee. L'exposition phare sur Tolkien commencera le 28 21 octobre 2019.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.11.2018, 21:47
Message : #8
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Je vous transmets ci-joint mon compte-rendu de la présentation de l'exposition Tolkien de la BNF à laquelle j'ai assisté ce matin.

L'exposition a été présentée par Frédéric Manfrin, commissaire de l'exposition avec Vincent Ferré, lequel était en pleine négociation avec le Tolkien Estate et avait donc une excellente excuse pour ne pas nous avoir rejoints ce matin.

La scénographie de l'exposition sera assurée par Flavio Bonucelli, dont l'un des crédos est ne pas imposer une structure trop spécifique, mais d'adopter au contraire un style plus fragmenté, pour ménager l'imaginaire du visiteur de l'exposition et lui permettre de se saisir de son sujet. Par ailleurs, l'exposition sera enrichie d'une vingtaine d’œuvres originales d'Alan Lee, commandées à l'artiste tout exprès pour l'occasion.

L'exposition ouvrira le 21 octobre. Elle englobe en effet la quasi-totalité de l'exposition de la Bodleian, mais également plus de manuscrits inédits (notamment en provenance de Marquette), et surtout un dialogue avec les collections de la BNF et quantité d'autres objets rassemblés pour l'occasion.

L'exposition s'articulera en trois parties, précédées d'un espace d'introduction. Celui-ci sera l'occasion de présenter Tolkien, le professeur, dans son milieu oxonien : un portrait, un enregistrement de sa voix, permettront d'approcher l'écrivain.

La première partie, qui totalisera les deux tiers de l'exposition, se consacre à la Terre du Milieu proprement dite. Dans cette partie, il n'est pas question que l'imagerie puissante et évocatrice vienne parasiter l'imaginaire des visiteurs ; cependant, pour favoriser leur immersion, l'exposition proposera des oeuvres de Tolkien lui-même (sensiblement les mêmes qu'à la Bodleian), de Pauline Bayes, de John Howe, d'Alan Lee. Cette partie sera introduite par un espace se voulant représenter la "bibliothèque d'Elrond" et qui sera, pour le visiteur, l'occasion de se familiariser avec la géographie, la chronologie, et les principales figures de cet univers. Commencera ensuite un long voyage à travers la Terre du Milieu, depuis le Comté jusqu'au Mordor, puis au-delà, en Valinor.

Cette première partie s'appuiera sur quelques 200 manuscrits venus tant d'Oxford que de Marquette. Par ailleurs, ces manuscrits seront mis en dialogue avec des pièces originales : carte de l'Atlantide, manuscrits enluminés, armes antiques et médiévales, armure du XVème siècle ayant inspiré John Howe pour concevoir les armures du Gondor, cor en ivoire faisant parti du trésor de l'Abbaye de Saint-Denis, fendu tout comme pour rappeler celui de Boromir, tapisseries d'Aubusson, sagas nordiques, notamment celles éditées par William Morris, agrémentés d'une carte dont la mise en regard avec le texte rappelle évidemment le Seigneur des Anneaux, ainsi que le manuscrit de Beowulf édité et imprimé par William Morris. En plus de cela, le visiteur aura l'occasion de voir des œuvres picturales originales de grand renom, comme la célèbre Lady of Shalott du préraphaélite Waterhouse, ou les illustrations des contes scandinaves de Kittelsen, prêtées par le musée d'Oslo. A cette liste s'ajoutent encore les tableaux de villages flamands du dix-septième siècle, dont la bonhomie et la bonne humeur rappellent le tempérament hobbit. Dans ces pièces choisies pour dialoguer avec l’œuvre de Tolkien, on trouvera encore des pièces du Musée des Arts décoratifs : bijoux de Fouquet dont les motifs rappellent l'élégance et la minutie elfique, mobilier de Henri Vapin, qui reprend des motifs médiévaux et les articulent autour d'une imagerie inspirée de la mythologie nordique.

La seconde partie opérera un retour sur la vie oxonienne de Tolkien , c'est-à-dire sur sa vie de professeur, mais aussi sa vie familiale. Ce sera l'occasion de redécouvrir les Lettres du Père Noël (plus nombreuses que les lettres exposées à la Bodleian), ces textes hors légendaire, comme la légende de Sigurd et Gudrun, sa traduction de la légende du Chevalier Vert, ou son travail de philologue sur Beowulf.

Enfin, la troisième et dernière partie s'attachera à montrer que l’œuvre de Tolkien est une oeuvre vivace, à la postérité pléthorique, qui a infusé de manière pénétrante et durable la culture populaire, depuis les jeux de rôle au chef desquels bien sûr l'incontournable Donjons et Dragons, jusqu'aux jeux vidéo, renfermés eux aussi dans les collections de la BNF. Quatre jeux en particulier seront mis en avant dans l'exposition : World of Warcraft, The Witcher, la saga des Elder Scrolls, et Dark Souls. Une expérience de réalité virtuelle sera par ailleurs proposée.

En sus de cette exposition, de nombreuses conférences et autres rencontres événementielles seront organisées, des soirées de poésie, de musique, et peut-être des soirées jeux de rôle. Parmi ces conférences, on peut déjà lister :
- Tolkien et l'écologie
- Traduire Tolkien
- Tolkien et l'invention des langues
- Illustrer Tolkien
- L'imaginaire médiéval dans la fantasy
- La fantasy et la contre-culture
- Les géographies imaginaires.

Il se tiendra également un colloque en partenariat avec le Musée de l'Armée sur le thème "Tolkien et la Guerre", qui abordera tant l'expérience biographique de la Grande Guerre vécue par Tolkien, que le traitement que fait Tolkien de la guerre et des batailles dans son œuvre littéraire.

Enfin, il faut savoir que cette exposition ne s'est pas faite sans difficulté. Tolkien, en effet, est très loin d'être un sujet ordinaire pour une exposition de la BNF. Celle-ci ne renferme d'abord aucun de ses manuscrits ; ensuite, il ne s'agit pas d'un auteur français. Par ailleurs Tolkien est un sujet encore très clivant, qui divise les acteurs de la BNF entre ceux qui ne saisissent pas l'intérêt qu'il aurait à mettre son œuvre en avant, et ceux chez qui, comme nos commissaires, elle suscite au contraire un enthousiasme très vif et visiblement tout aussi fécond !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.11.2018, 00:33
Message : #9
Re : Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Merci beaucoup pour toutes ces informations, Hofnarr. ^^ Je me permets de les partager également avec les JRRVFiens.

Accorder une place (méritée) à William Morris dans cette exposition est une bonne chose. Faire venir The Lady of Shalott de John William Waterhouse est également une bonne idée. J'espère qu'il y aura d'autres œuvres du même genre exposées.

Amicalement,

Hyarion.

All night long they spake and all night said these words only : "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish." "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish," all night long.
(Lord Dunsany, Chu-Bu and Sheemish)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.11.2018, 11:10
Message : #10
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
(06.11.2018 21:47)Hofnarr Felder a écrit :  Il se tiendra également un colloque en partenariat avec le Musée de l'Armée sur le thème "Tolkien et la Guerre", qui abordera tant l'expérience biographique de la Grande Guerre vécue par Tolkien, que le traitement que fait Tolkien de la guerre et des batailles dans son œuvre littéraire.

Autant toutes les conférences semblent intéressantes, autant c'est ce colloque qui titille le plus ma curiosité du fait de son thème "restreint" de la Grande Guerre. Il n'y a pas eu plus d'informations sur le sujet (comme par exemple si un appel à textes a été lancé) ?

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.11.2018, 13:52
Message : #11
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Non, désolé, je vous ai dit tout ce que j'en sais !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.11.2018, 11:19 (Ce message a été modifié le : 09.11.2018 11:23 par Hofnarr Felder.)
Message : #12
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Quelques précisions qui me sont revenues en mémoire :

- l'exposition Tolkien de la BNF sera la plus grande exposition au monde sur ce thème jamais réalisée.

- les manuscrits de Tolkien étant transbahutés d'une exposition à l'autre (Oxford, New York, Paris), il est fort probable qu'ils ne seront pas ressortis avant plusieurs années...

Au cas où ce n'était pas clair déjà, cette exposition Tolkien à la BNF est donc une occasion unique à ne surtout pas rater !

Concernant les jeux vidéo : les créateurs d'Assassin's Creed tiendront une conférence sur la création d'un monde vidéoludique : c'est-à-dire comment, à partir de textes, d'anciens plans, de cartes, les développeurs arrivent à mettre en place un monde jouable, cohérent, où le joueur peut évoluer librement et avec lequel il peut interagir.

Concernant World of Warcraft, il se trouve que les créateurs dénient toute influence de Tolkien sur leur travail. L'exposition s'attachera à mettre cette affirmation en perspective, notamment en soulignant l'usage des cartes (la "territorialité" très marquée du monde secondaire en quelque sorte), et la proximité des principales races (Elfes, Orcs, Hommes). L'idée sera ainsi de souligner combien l'influence de Tolkien est prégnante, au point que, même lorsqu'on ne s'en réclame pas et qu'on cherche au contraire à s'en dégager, elle conserve une emprise, signe qu'elle a infusé en profondeur toute la culture fantasy de ce vingt-et-unième siècle.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.11.2018, 18:13
Message : #13
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Pour WoW, je pense que la médiation est à chercher du côté de D&D, de ses multiples versions et des nombreux jeux qui s'en sont inspirés, y compris Warhammer, dont le premier Warcraft n'était finalement qu'une transposition sur ordinateur. De fait, cela signifie qu'aujourd'hui il n'y a pas nécessairement de dialogue direct entre l'oeuvre de Tolkien et l'univers de WoW.

Cela soulève alors la question de savoir si les éléments qu'on est tenté de rattacher à l'oeuvre de Tolkien lui sont nécessairement attribuables. Pour la carte, Hyarion a eu l'occasion de rappeler sur JRRVF que Tolkien a eu des prédécesseurs, même en fantasy, à commencer par Morris. Pour les Elfes, quid de Lord Dunsany ? Pour les Orques en revanche, je pense qu'on peut les considérer comme une vraie invention (au sens de trouvaille) tolkienienne.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.11.2018, 18:26
Message : #14
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Je suis bien d'accord avec ça. A mes yeux, l'influence prégnante sur la fantasy contemporaine est celle de Donjons et Dragons, pas celle du Seigneur des Anneaux ; et l'influence du Seigneur des Anneaux ne se fait la plupart du temps sentir qu'à travers le prisme opéré par Donjons et Dragons, qui en transforme considérablement la teneur, même s'il en garde quelques éléments bien reconnaissables (les Orcs, les Nains, tels qu'ils sont vus par Tolkien, les Halfelins, etc.).

C'est d'autant plus vrai pour le domaine du jeu vidéo, où les jeux vidéo Donjons et Dragons existent depuis très longtemps et ont donc servi de références pour la constitution du genre (avec la notion de niveaux, de points d'expérience, d'inventaire, de choix de classe, etc., éléments incontournables des jeux de rôle qui sont, pour la plupart, hérités de D&D ; mais je suis loin d'être un connaisseur sur ces questions).

D'accord aussi avec l'influence de Warhammmer.

(PS : Pour la filiation Morris > Tolkien en ce qui concerne les cartes, ce sera bien mis en avant dans l'expo !)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.11.2018, 18:26
Message : #15
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Il y a peut-être aussi une question de droits et d'indépendance revendiquée de l'univers. L'univers de Warhammer Battle est proche de celui de la Terre du Milieu avec ses Hauts-Elfes, et on trouve aussi dans sa version futuriste, Warhammer 40 000, les Eldars noirs (sic). Néanmoins la filiation n'est assumée que dans le jeu Warhammer SdA / Hobbit et il est clair que chacun a une atmosphère à lui.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.11.2018, 18:35 (Ce message a été modifié le : 09.11.2018 18:36 par Hofnarr Felder.)
Message : #16
RE: Exposition Tolkien à la BNF en 2019
Ce qui paraît évident, c'est que l'univers culturel de la fantasy est devenu une immense trame extrêmement interconnectée où les différents composants passent d'un univers à l'autre et d'un medium à l'autre avec une effarante souplesse. Certes, l'influence du Seigneur des Anneaux est partout manifeste (pour la constitution des quatre races canoniques au moins : Hommes, Elfes, Nains, Orques) mais la revendiquer en tout lieu, ce n'est pas forcément très pertinent, car ce sont des éléments qui ont été, précisément, détachés de l’œuvre initiale, et qui se transmettent et évoluent de manière désormais indépendante.

D'ailleurs, il est amusant de souligner qu'une distinction s'est établie entre Orcs et Gobelins, devenus nettement reconnaissables les uns des autres, quand il s'agit d'une variante terminologique chez Tolkien. Il me semble que cette distinction est essentiellement due à D&D là encore. On peut dire que, par cette spéciation un peu inattendue, les Gobelins sont devenus la "cinquième" créature de la Fantasy donjon&dragonesque (devant les Halfelins).

Il est néanmoins intéressant de voir que le monde de Warcraft, au début focalisé sur un affrontement Hommes - Orcs, a évolué en prenant en compte des Hauts Elfes, des Nains, etc. On a bien l'impression que les créateurs sont allés puiser chez Tolkien ici. En revanche, World of Warcraft affirme au contraire un peu plus avant les marques et les spécificités de son univers : émergence des Pandarens, qui sont en passe de devenir un nouveau trope de la fantasy vidéoludique, importance accrue des Mort-Vivants, etc. Il aurait été donc plus intéressant, pour illustrer l'influence tolkienienne, de retenir Warcraft II, quoique moins populaire, plutôt que World of Warcraft.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  [Parution UK] Tolkien: The Maker of Middle-Earth - Exposition Bodleian Library Druss 104 14 466 30.10.2018 10:59
Dernier message: Druss
  [Parution] Trésors de Tolkien - Catalogue de l'exposition d'Oxford Druss 14 997 20.10.2018 19:52
Dernier message: Hofnarr Felder
  [Parution UK] The Annotated Hobbit - 3e édition - 2019 Druss 1 411 16.07.2018 00:07
Dernier message: Hofnarr Felder
  Tolkien 2019 - Tolkien Society Seminar Druss 0 447 25.03.2018 10:29
Dernier message: Druss
  [Interview] John Garth à l'occasion de l'exposition Tolkien et la Grande Guerre Druss 1 1 847 10.12.2014 23:39
Dernier message: Ingieris
  [Exposition] Tolkien et la Grande guerre, le fondement d'un mythe Druss 8 5 210 18.11.2014 12:05
Dernier message: Zelphalya

Aller à :