Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Mae govannen, na vedui !
11.04.2018, 01:54
Message : #1
Mae govannen, na vedui !
Bien le bonsoir, joyeuse compagnie !

Quelques jours après la création d'un nouveau compte, me voici devant vous pour la présentation rituelle des néophytes sur ce forum. Mais tout d'abord, un petit mea culpa Embarassed
Lecteur de longue date dudit forum, j'ai toujours suivi d'assez près l'actualité de Tolkiendil depuis ma découverte de l'association, il y a plus de 10 ans. Cependant, je me suis avant tout limité à une approche passive du forum, me contentant de lire ses divers fuseaux (à tel point que j'ai presque aujourd'hui l'impression de "connaître" certains membres omniprésents comme Druss, Zelphalya ou Elendil Shocked ), profitant donc de la contribution d'autrui sans partager la mienne...
Or, récemment, ayant de plus en plus de temps à ma disposition, l'envie de participer plus activement s'est faite sentir et a progressivement mûri dans mes pensées. Je saute donc le pas, enfin (d'où le titre), en espérant désormais pouvoir apporter mon humble contribution à ce fantastique projet et à sa communauté.

C'est parti Cool

Je m'appelle Yann, je vais sur mes 32 ans et je vis paisiblement dans "mes" montagnes, loin des villes et de la foule Very Happy
Étant Savoyard, j'ai fait la totalité de mes études à l'université de Chambéry. Historien de formation, mon goût pour l'Histoire et les mythologies n'a fait que renforcer ma passion pour le légendaire de Tolkien. Les années de recherche en histoire médiévale et l'étude des sources latines ont surement participé également à une certaine sensibilité pour les travaux et traductions du Professeur. En outre, l'historien étant forcément un peu géographe, ce monde est une véritable aubaine pour qui aime se plonger pendant de longues heures sur de vieilles cartes parcheminées.

Ma découverte de Tolkien s'est faite lors de ma dixième année, à l'été 1996. Mon père m'avait acheté Le Hobbit pour lire sous la tente durant les randonnées estivales en altitude et c'est ainsi que l'histoire d'amour débuta.
La suite logique m'emmena rapidement vers Le Seigneur des Anneaux durant mes années collège puis vers Le Silmarillon, lectures qui ne firent que confirmer mon coup de cœur pour cet univers extraordinaire. Les lectures se sont ainsi enchainées naturellement et aujourd'hui, j'attends avec une extrême impatience le dernier des 3 grands contes qu'est La chute de Gondolin. A ce jour, je crois que j'ai à peu près lu tout ce qui était disponible en français mais je suis encore loin d'être vraiment au point sur les ouvrages en anglais (notamment les HoME 6 à 12 que j'ai plus parcourus que réellement lus et travaillés).
Concernant Tolkiendil à proprement parler, je suis tombé sur le site peu après sa création via un moteur de recherche, et totalement par hasard, car j'utilisais un pseudo éponyme sur Warcraft II et Diablo II au début des années 2000. Émerveillé, notamment par la section encyclopédie et certains articles, j'ai discrètement mais fidèlement suivi l'association jusqu'à maintenant Embarassed

En parlant de jeux, et pour faire une présentation un peu plus éclectique, j'ai également tiré avantage de cette passion pour l'heroic fantasy dans de nombreux jeux-vidéos (en particulier Diablo II, Warcraft III et WoW), mais aussi dans la lecture d'autres auteurs (R. Hobb et G.R.R. Martin en tête) et dans la musique (Rhapsody étant une de mes références). Je serais ravi et curieux d'en discuter avec d'éventuels autres adeptes, s'il en existe en ce lieu favorable.

Par ailleurs, je suis un passionné de montagne que je pratique sous toutes ses formes, tant sportives (ski, rando, parapente, etc etc) que contemplatives (faune, flore, photographie).
Voilà de quoi éclaircir mon pseudo/avatar pour les connaisseurs des eddas scandinaves Wink

Mais voilà que je m'égare puisque j'imagine que c'est surtout nos liens avec Tolkien qui intéressent les lecteurs. Alors devant l'heure tardive et en remerciant ceux qui ont pris le temps de me lire, je vous dis à très bientôt sur le forum.

Mara lomë, meldonya !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 07:45
Message : #2
RE: Mae govannen, na vedui !
Aiya ! Content de te savoir parmi nous.
Tu connais les grandes qualités de notre communauté (je n'ai donc pas besoin de les vanter) et j'ai hâte de te voir contribuer en tant qu'historien mais aussi en tant que passionné.

Enfin, si tu veux parler de la splendeur de la langue latine, que tu mentionnes en passant, ma porte sera toujours ouverte Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 09:20
Message : #3
RE: Mae govannen, na vedui !
Bienvenue parmi nous (enfin ! si j'ose dire) Smile

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 09:42
Message : #4
RE: Mae govannen, na vedui !
Bienvenue dans la lumière alors Wink
Contente que tu sortes de l'anonymat ^^

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 10:55 (Ce message a été modifié le : 11.04.2018 13:20 par Bergelmir.)
Message : #5
RE: Mae govannen, na vedui !
(11.04.2018 07:45)Dwayn a écrit :  Enfin, si tu veux parler de la splendeur de la langue latine, que tu mentionnes en passant, ma porte sera toujours ouverte Mr. Green
Splendeur, splendeur... C'est vite dit Rolling Eyes
Non, plus sérieusement, quand tu travailles sur des sources latines du Bas Moyen Âge, c'est surtout la main qui écrit qui pose problème. Si certains moines écrivent correctement, ce n'est pas le cas de l'immense majorité. Du coup, si tu travailles sur un texte assez long, tu as le temps de t'habituer à l'écriture du scribe mais dans le contraire, cela peut-être assez délicat.

Merci les tauliers Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 11:40
Message : #6
RE: Mae govannen, na vedui !
Bienvenue à toi ! Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 12:03
Message : #7
RE: Mae govannen, na vedui !
Bonjour et bienvenue sur le site! Smile

Je suis sûr que tes connaissances de médiéviste enrichiront les échanges sur le forum. Il y a de nombreux passionnés ici! Et aussi quelques latinistes. Pour ma part, j'en suis resté au latin classique (Ier s. ACN-Ier s. ap. J.C.).

Nous dirais-tu sur quels genres de textes tu travailles (ou travaillais)?

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 13:20
Message : #8
RE: Mae govannen, na vedui !
(11.04.2018 10:55)Bergelmir a écrit :  Non, plus sérieusement, quand tu travailles sur des sources latines du Bas Moyen Âge, c'est surtout la main qui écrit qui pose problème. Si certains moines écrivent correctement, ce n'est pas le cas de l'immense majorité. Du coup, si tu travailles sur un texte assez long, tu as le temps de t'habituer à l'écriture du scribe mais dans le contraire, cela peut-être assez délicat.

De la paléographie ? J'en ai fait aussi Very Happy ! À titre amateur, bien sûr, mais ça n'empêchera que l'on puisse en parler aussi :3 .

Plus généralement, tu trouveras plein d'oreilles attentives et d'avis intéressants sur l'histoire, qui n'est pas la discipline la moins représentée dans ce forum Wink

Vale !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 20:58
Message : #9
RE: Mae govannen, na vedui !
(11.04.2018 12:03)Faerestel a écrit :  Je suis sûr que tes connaissances de médiéviste enrichiront les échanges sur le forum. Il y a de nombreux passionnés ici! Et aussi quelques latinistes. Pour ma part, j'en suis resté au latin classique (Ier s. ACN-Ier s. ap. J.C.).

Nous dirais-tu sur quels genres de textes tu travailles (ou travaillais)?
Cela sera un immense plaisir d'échanger sur ces sujets Wink
Tu dois être meilleur latiniste que moi dans ce cas là. Le latin classique est plus littéraire, plus réglé et plus qualitatif que le latin médiéval. La chute de l'Empire Romain en 476 entraîne une disparition progressive mais globale de la langue latin, exception faite des élites sociales. Les médiévistes sont donc habitués à une certaine dégradation grammaticale de la langue écrite, contrairement aux antiquisants (dont les plus éminents spécialistes sont fréquemment issus de la formation des lettres classiques, latin et grec). Pour faire une analogie anachronique mais concrète, le latin médiéval est au latin classique que le français du XVIIIème (Voltaire) est au français du XXème (Pivot).

Pour revenir à ta question (oui, je digresse aisément Rolling Eyes ), je travaillais sur des sources de nature assez différente puisque mon premier mémoire était sur une Seigneurie de montagne aux XIVème et XVème siècles. J'étudiais donc autant les comptes de châtellenie (une sorte de compte rendu général des finances et du commerce sur le domaine féodal) que sur des ouvrages de généalogie et d'héraldique (en particulier l'Armorial de Foras).

(11.04.2018 13:20)Dwayn a écrit :  De la paléographie ? J'en ai fait aussi Very Happy ! À titre amateur, bien sûr, mais ça n'empêchera que l'on puisse en parler aussi :3 .
J'avais un prof qui était limite dépendant à la paléo, le genre de mec qui lisait des thèses d'histoire pour se détendre le weekend Shocked
Du coup, on en mangeait dès la L3...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 21:12
Message : #10
RE: Mae govannen, na vedui !
bienvenue sur le forum !

Le poème n'est accompli que s'il se fait chant, parole et musique en même temps - Léopold Sédar Senghor
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 21:25
Message : #11
RE: Mae govannen, na vedui !
Très intéressant ce que tu nous racontes là, Bergelmir !

(11.04.2018 20:58)Bergelmir a écrit :  J'avais un prof qui était limite dépendant à la paléo, le genre de mec qui lisait des thèses d'histoire pour se détendre le weekend Shocked
Du coup, on en mangeait dès la L3...

Bah, même si le profil du prof est assez… atypique, un peu de paléographie ne fait jamais de mal Very Happy . Je suppose que ça a pu t'aider pour tes recherches, au moins ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2018, 21:27
Message : #12
RE: Mae govannen, na vedui !
Il y a bien longtemps que je n'ai plus rien traduit du latin... et je suis sûr que mon niveau ne doit pas valoir le tien. En fait j'ai suivi en Belgique ce que l'on appelait à l'époque des humanités rénovées qui ouvraient la porte à de nombreuses options. Le latin était obligatoire pendant les 3 premières années (4h/sem) puis devenait optionnel durant les 3 suivantes (donc zéro, deux ou quatre heures de latin par semaine). Pour ma part, j'étais en latin-maths (4h de latin et 9h de maths) mais sans le grec. Il se pourrait que armé d'un dictionnaire je puisse encore m'adonner laborieusement à la version mais je n'imagine même plus faire un thème correct!

Amateur d'héraldique, tu as sûrement du jeter un oeil sur les blasons, appartenant essentiellement à des Noldor ou leurs descendants, décrits par Tolkien.

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 00:33
Message : #13
RE: Mae govannen, na vedui !
(11.04.2018 21:25)Dwayn a écrit :  Je suppose que ça a pu t'aider pour tes recherches, au moins ?
Sans conteste. Surtout que la paléo et la version/traduction sont loin d'être des activités dans lesquelles j'excelle...

(11.04.2018 21:27)Faerestel a écrit :  Il y a bien longtemps que je n'ai plus rien traduit du latin... et je suis sûr que mon niveau ne doit pas valoir le tien.
[...]
Amateur d'héraldique, tu as sûrement du jeter un oeil sur les blasons, appartenant essentiellement à des Noldor ou leurs descendants, décrits par Tolkien.
Ça va bien faire 7 ans que je n'ai pas retouché au latin non plus. Et comme je l'ai dit plus haut, je suis loin d'être doué dans le domaine. Ce n'est donc pas certain Mr. Green
Latin et maths ? Étranges vos cursus universitaires !

Il fut un temps où j'étais capable de décrypter les formules sibyllines des blasons (j'avais d'ailleurs publier quelque chose sur ce domaine sur FB, il faudrait que je regarde si je peux le retrouver si ça t'intéresse) mais ça s'oublie trèèèès vite.
Concernant les blasons chez Tolkien, ils sont très différents de nos blasons historiques. En parlant des Noldor, si tu prends l'exemple des armoiries des 12 maisons des Gondothlim, tu remarques assez vite qu'ils sont à la fois très simples (puisqu'ils ne sont pas "composés") et très variés (leurs symboles comme la plume ou la harpe étant assez originaux), ce qui est approximativement l'inverse des blasons hérités de notre histoire traditionnelle Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 07:23
Message : #14
RE: Mae govannen, na vedui !
(12.04.2018 00:33)Bergelmir a écrit :  Latin et maths ? Étranges vos cursus universitaires !

Non, il s'agissait de collège-lycée et pas d'études universitaires où effectivement il s'agirait d'une curiosité. C'est cette période d'études que l'on appelait les "Humanités".

(12.04.2018 00:33)Bergelmir a écrit :  Concernant les blasons chez Tolkien, ils sont très différents de nos blasons historiques. En parlant des Noldor, si tu prends l'exemple des armoiries des 12 maisons des Gondothlim, tu remarques assez vite qu'ils sont à la fois très simples (puisqu'ils ne sont pas "composés") et très variés (leurs symboles comme la plume ou la harpe étant assez originaux), ce qui est approximativement l'inverse des blasons hérités de notre histoire traditionnelle Wink

Concis et éclairant! Smile

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 07:24
Message : #15
RE: Mae govannen, na vedui !
Aue Bergelmir !

Et bienvenue sur le forum. Très heureux d'y croiser un autre Savoyard, surtout s'il aime la montagne. Pour ma part, cela fait un temps certain que j'ai quitté Thonon, mais je reviens régulièrement en Haute-Savoie pour le ski et la randonnée.

Puisque tu connais les lieux, je ne doute pas que tu trouveras de quoi échanger avec les autres membres du forum. À l'époque, j'avais lu le forum pendant quelques mois avant de m'y inscrire, mais dix ans de propédeutique, ce n'est pas banal. Wink

Pour ce qui est du latin, j'en défendrais volontiers la splendeur, même si je suis loin de le pratiquer aussi bien que je le voudrais. J'admets que le bas latin n'est pas toujours engageant, mais d'un autre côté, j'ai eu l'occasion de lire quelques analyses sur le latin archaïque (celui du Lapis Niger, par exemple) et c'est encore bien pire, puisque les spécialistes s'y sont longtemps cassés les dents. Ta comparaison entre le français du XVIIIe et celui du XXe me semble tout à fait pertinente, mais j'en inverserais volontiers les termes, familiarité de la langue mise à part.

Quant à la paléographie, voici un domaine que j'aime beaucoup, mais à petite dose, car c'est rudement fatigant. Et quand on a l'occasion de déchiffrer certains manuscrits de Tolkien dont les fac-similés sont publiés, c'est parfois de la vraie paléographie... À propos, est-il indiscret de te demander quelle est la seigneurie de montagne dont tu étudiais les archives ?

E.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 08:13
Message : #16
RE: Mae govannen, na vedui !
Avé Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 13:18
Message : #17
RE: Mae govannen, na vedui !
Sæll vinnur minn!



Un très intéressant profil que voici, ainsi qu'un pseudonyme intéressant ! Bergelmir, c'est litt. "Le Braillard de la Montagne", un nom typique de géant Wink.

Je suis pour ma part assez proche de ton parcours, à ceci près que l'Histoire que je pratique porte sur la Scandinavie ancienne et médiévale. D'autre part, je pratique la paléographie norroise et vieil (& moyen) anglaise depuis un certain temps. J'ai une formation de latiniste et d'helléniste à la base, mais j'ai préféré me reconvertir, faute de débouchées professionnelles intéressantes. J'ai fait un peu de paléographie latine, surtout médiévale, mais aussi sur des textes antiques. L'épigraphie était également une belle discipline, dont j'ai reporté mes connaissances pour la runologie.

Le latin est une langue assez élégante, mais quand on étudie les langues indo-européennes, on trouve des langues plus belles encore !

A.

ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 20:20
Message : #18
RE: Mae govannen, na vedui !
(12.04.2018 07:24)Elendil a écrit :  Aue Bergelmir !

Et bienvenue sur le forum. Très heureux d'y croiser un autre Savoyard, surtout s'il aime la montagne. Pour ma part, cela fait un temps certain que j'ai quitté Thonon, mais je reviens régulièrement en Haute-Savoie pour le ski et la randonnée.

Puisque tu connais les lieux, je ne doute pas que tu trouveras de quoi échanger avec les autres membres du forum. À l'époque, j'avais lu le forum pendant quelques mois avant de m'y inscrire, mais dix ans de propédeutique, ce n'est pas banal. Wink

Pour ce qui est du latin, j'en défendrais volontiers la splendeur, même si je suis loin de le pratiquer aussi bien que je le voudrais. J'admets que le bas latin n'est pas toujours engageant, mais d'un autre côté, j'ai eu l'occasion de lire quelques analyses sur le latin archaïque (celui du Lapis Niger, par exemple) et c'est encore bien pire, puisque les spécialistes s'y sont longtemps cassés les dents. Ta comparaison entre le français du XVIIIe et celui du XXe me semble tout à fait pertinente, mais j'en inverserais volontiers les termes, familiarité de la langue mise à part.

Quant à la paléographie, voici un domaine que j'aime beaucoup, mais à petite dose, car c'est rudement fatigant. Et quand on a l'occasion de déchiffrer certains manuscrits de Tolkien dont les fac-similés sont publiés, c'est parfois de la vraie paléographie... À propos, est-il indiscret de te demander quelle est la seigneurie de montagne dont tu étudiais les archives ?

E.
Ma copine est d’Evian Cool

En fait, j'avais un vieux compte sur mon adresse mail d'origine mais il a été piraté à cause de son lien avec un gros compte sur l'un des premiers serveurs français d'Ogame. Il est arrivé que je fasse quelques commentaires avec mais c'était extrêmement rare et ça date tellement que j'ai même plus le pseudo en tête.

Il est vrai que j'ai un peu simplifié pour la comparaison latin-français (j'avais tout de même prévenu de l'anachronisme) mais je voulais surtout signifier le laxisme à propos des règles, notamment orthographiques.
Ah le Lapis Niger ! Je ne connais que de réputation mais en parlant de spécialiste, j'avais un prof qui lisait le... démotique B Shocked

L'avantage, si tu étudies toujours le même auteur (ou scribe), c'est que tu t'adaptes progressivement à sa plume. J'avoue ne jamais avoir paléographié le Professeur mais ça pourrait être intéressantVery Happy
Et je travaillais sur la Seigneurie de Beaufort (pour ceux qui ne sont pas savoyards, il s'agit d'un(e) massif/vallée situé sur la frontière entre les 2 Savoie et qui est face au Mont-Blanc).


(12.04.2018 13:18)Alkar a écrit :  Sæll vinnur minn!

Un très intéressant profil que voici, ainsi qu'un pseudonyme intéressant ! Bergelmir, c'est litt. "Le Braillard de la Montagne", un nom typique de géant Wink.

Je suis pour ma part assez proche de ton parcours, à ceci près que l'Histoire que je pratique porte sur la Scandinavie ancienne et médiévale. D'autre part, je pratique la paléographie norroise et vieil (& moyen) anglaise depuis un certain temps. J'ai une formation de latiniste et d'helléniste à la base, mais j'ai préféré me reconvertir, faute de débouchées professionnelles intéressantes. J'ai fait un peu de paléographie latine, surtout médiévale, mais aussi sur des textes antiques. L'épigraphie était également une belle discipline, dont j'ai reporté mes connaissances pour la runologie.

A.
Ah fantastique !
Exact pour Bergelmir ! Connaisseur de Snorri ?
Je me passionne pour l'histoire et la mythologie scandinave (je lisais justement le chant de Kraka hier soir) mais c'était impossible d'étudier des sujets de ce domaine dans une si petite fac que la mienne.
Je n'ai que quelques notions d'épigraphie, elle n'était pratiquée que par les antiquisants mais je suis trèèèès curieux et intéressé par la runologie norroise. Je n'ai jamais eu le temps de m'y mettre Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 20:35
Message : #19
RE: Mae govannen, na vedui !
J'étudie (en partie) à l'École Pratique des Hautes Études à Paris, dernier bastion de la philologie norroise en France, avec F.-X. Dillmann depuis quelques années. J'ai pas mal versé dans les études mythologiques et runologiques par le passé, même si je suis porté sur les sagas de chevalerie (fin XIIIe-fin XIVe siècle) désormais. Si tu souhaites quelques références bibliographiques sérieuses, n'hésite pas.

A.

ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2018, 22:46
Message : #20
RE: Mae govannen, na vedui !
Petit rappel tout de même, je suis historien et non philologue, il ne faut pas l'oublier et m'attribuer des compétences ou connaissances que je n'ai pas Mr. Green
Pour ce qui est de la bilbiographie, je suis un grand admirateur de travaux de Régis Boyer et je connais pas mal de traductions de Jean Renaud mais là encore, j'ai une approche historiographique et non philologique Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 00:18
Message : #21
RE: Mae govannen, na vedui !
(12.04.2018 22:46)Bergelmir a écrit :  Pour ce qui est de la bibliographie, je suis un grand admirateur de travaux de Régis Boyer et je connais pas mal de traductions de Jean Renaud mais là encore, j'ai une approche historiographique et non philologique Wink

Aïe. Une pierre d'achoppement Mr. Green.
Je ne vais discuter des qualités de traductions des deux personnages cités, mais leurs capacités sont très discutables, malheureusement...

ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 10:23
Message : #22
RE: Mae govannen, na vedui !
J'ai bien fait de prévenir, tu tombes de moins haut Mr. Green
Par contre je suis curieux car j'en ai toujours entendu pas mal de bien (surtout Boyer). En quoi sont-ils si discutables ? Leurs références sont impeccables de moins point de vue alors seraient-ce leurs traductions ou certaines analyses ?
Je risque finalement d'être preneur pour la bibliographie sérieuse Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 12:12
Message : #23
RE: Mae govannen, na vedui !
Bienvenue à toi et félicitations pour avoir passé le pas Smile

Que fais-tu dans la vie ? Une formation en histoire médiévale c'est assez spécialisé.. Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 13:49
Message : #24
RE: Mae govannen, na vedui !
C'est un peu long de parler ici de Boyer. J'avais déjà annoncé que je le ferai sur JRRVF il y a de ça plusieurs mois / années, mais je ne préfère pas le faire en public. Si tu le souhaites, je veux bien discuter de tout cela avec toi via message privé, afin de ne pas trop poster ici.

A.

ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 14:25
Message : #25
RE: Mae govannen, na vedui !
(13.04.2018 13:49)Alkar a écrit :  C'est un peu long de parler ici de Boyer. J'avais déjà annoncé que je le ferai sur JRRVF il y a de ça plusieurs mois / années, mais je ne préfère pas le faire en public. Si tu le souhaites, je veux bien discuter de tout cela avec toi via message privé, afin de ne pas trop poster ici.

A.
C'est noté ! Je viendrai avec plaisir te poser quelques questions pour me renseigner lors de mes prochains achats sur le sujet Very Happy

(13.04.2018 12:12)Tikidiki a écrit :  Bienvenue à toi et félicitations pour avoir passé le pas Smile

Que fais-tu dans la vie ? Une formation en histoire médiévale c'est assez spécialisé.. Smile
Merci !
Tellement spécialisé qu'à part poursuivre vers les concours d'enseignement (CAPES, AGREG) ou continuer la recherche (thèse, enseignement à la fac), il n'y a que peu de chance que ces études servent directement professionnellement. N'ayant ni la vocation ni le courage pour persévérer dans ces voix, je me suis dirigé vers le professorat des écoles (instit') mais pour faire dans le politiquement correct, on m'en a dégouté...
Bref, j'ai fait 10 ans d'études à la fac mais surtout par plaisir d'apprendre (et de faire la fête) puisque ça ne m'apportera rien professionnellement (si ce n'est la maitrise pour servir la pression durant les années à bosser comme extra au bar Wink ).

Actuellement, je suis donc dans une reconversion totale.
Ayant plutôt un bon niveau sportif et de bonnes connaissances du milieu montagnard, j'ai décidé d'essayer de vivre de cette passion. Or ce domaine fonctionnant essentiellement sur le format saisonnier, je vise une double activité : pisteur-secouriste l'hiver et accompagnateur moyenne montagne l'été.
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai pas mal de temps libre et que j'ai enfin rejoins le forum. Je peux avancer au rythme que je souhaite et vivre paisiblement, un peu comme un hobbit (en ce moment, je retape doucement la vieille maison de campagne dans laquelle je vis et je prépare un nouvel emplacement de potager puisque le torrent érode l'ancien) Mr. Green
Alors oui, il faut pouvoir et aimer vivre simplement, sans trop s'occuper de l'argent mais vivre loin du stress, de la pollution et du rythme effréné de la société, ça vaut tout l'or du monde pour moi.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 14:48 (Ce message a été modifié le : 13.04.2018 14:48 par Faerestel.)
Message : #26
RE: Mae govannen, na vedui !
(13.04.2018 14:25)Bergelmir a écrit :  ... pisteur-secouriste l'hiver et accompagnateur moyenne montagne l'été.

Ca commence à en faire des amateurs de randonnée sur le forum! Smile

J'en ai fait beaucoup sur bien des GR d'Europe et si je marche moins loin de chez moi qu'il y a 20 ans, il n'est pas impossible que je marche plus encore. Une bonne dizaine d'heures par semaines sur les chemins du coin, avec nos bons dénivelés c'est un bon exercice!

D'une certaine manière j'ai aussi une existence assez hobbitique entre le jardin et la lecture et l'écriture! Wink

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 14:54
Message : #27
RE: Mae govannen, na vedui !
(13.04.2018 14:25)Bergelmir a écrit :  Alors oui, il faut pouvoir et aimer vivre simplement, sans trop s'occuper de l'argent mais vivre loin du stress, de la pollution et du rythme effréné de la société, ça vaut tout l'or du monde pour moi.

(13.04.2018 14:48)Faerestel a écrit :  D'une certaine manière j'ai aussi une existence assez hobbitique entre le jardin et la lecture et l'écriture! Wink

Vous avez bien de la chance Crying or Very sad
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 15:13
Message : #28
RE: Mae govannen, na vedui !
(13.04.2018 14:54)Dwayn a écrit :  Vous avez bien de la chance Crying or Very sad

D'une certaine manière, en ce qui me concerne, c'est le fruit du hasard et de la nécessité! Mais il n'y pas que des avantages... Avec un bon boulot en ville, ma bibliothèque serait plus riche et ma voiture moins rustique! Very Happy

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 15:17 (Ce message a été modifié le : 13.04.2018 15:17 par Dwayn.)
Message : #29
RE: Mae govannen, na vedui !
(13.04.2018 15:13)Faerestel a écrit :  ma voiture moins rustique! Very Happy

Tu veux parler de quelque chose comme ça Very Happy ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.04.2018, 16:13
Message : #30
RE: Mae govannen, na vedui !
Je vois que tu t'en tiens à une certaine étroitesse étymologique! Very Happy

La mienne a quand même quatre places et un toit!

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Mae Govannen Faereol 3 1 977 13.12.2014 19:26
Dernier message: Faerestel
Big Grin Mae govannen! Faerestel 14 5 501 12.11.2011 15:23
Dernier message: Faerestel
  Mae govannen - na vedui ! Corchalad 18 10 753 07.11.2011 22:52
Dernier message: Elendil

Aller à :