Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le poème de l'anneau - une traduction rimée
02.12.2017, 21:09
Message : #1
Le poème de l'anneau - une traduction rimée
Bon alors voila...
Je dois l'avouer, je n'ai pas lu les nouvelles traductions de Daniel Lauzon.
Je sais, c'est mal... Embarassed

Mais c'est justement cette ignorance qui m'incite, en attendant de lire celles de D. Lauzon, à risquer quelques traductions des poèmes, que F. Ledoux avait transcrits sans rimes.

Voici donc une traduction perso du poème de l'anneau, en alexandrins car j'ai du mal à faire autrement.

.oOo.

Aux Elfes trois Anneaux pour régner sur la Terre,
Sept aux Seigneurs des Nains dans leurs salles de pierre,
Neuf aux hommes ci-bas destinés au trépas,
Un pour le prince noir couronné de ténèbres
Au Pays de Mordor où s'étendent les ombres.
Un Anneau suprême pour les dominer tous
Rameuter leurs terreurs et les enchainer tous
Au Pays de Mordor où s'étendent les ombres.

.oOo.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.12.2017, 21:33
Message : #2
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
Merci pour cette traduction.
Je te mets les deux autres ci-dessous si tu veux les voir.


« Trois anneaux pour les rois Elfes sous le ciel,
Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre,
Neuf pour les Hommes Mortels destinés au trépas,
Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône,
Dans le Pays de Mordor où s'étendent les Ombres.
Un anneau pour les gouverner tous. Un anneau pour les trouver,
Un anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier
Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres. » - Francis Ledoux

« Trois anneaux pour les rois Elfes sous le ciel,
Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs salles de pierre,
Neuf pour les Hommes Mortels voués à trépasser,
Un pour le Seigneur Sombre au trône de ténèbres,
Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres.
Un anneau pour les dominer tous. Un anneau pour les trouver,
Un anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier
Au Pays de Mordor où s'étendent les Ombres. » - Daniel Lauzon

Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier - Paul Claudel
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.12.2017, 21:58
Message : #3
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
J'aime bien ces traductions Smile

Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.12.2017, 23:08
Message : #4
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
J'ai un bouquin qui propose une bonne centaine de traductions du poème de l'Anneau dans différentes langues : c'est très intéressant de voir la façon de traduire selon les ressources propres à chaque langue (et occasionnellement les variations quand plusieurs traductions sont attestées dans une même langue).

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.12.2017, 09:24 (Ce message a été modifié le : 04.12.2017 09:40 par Faerestel.)
Message : #5
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
J'ai un peu de mal quand même avec certains choix de D. Lauzon.
Je n'ai pas lu l'intégralité du SdA selon ce dernier mais à chaque fois, ou presque, que je croise au hasard des sujets un exemple de traduction, je tique un peu.

Ici, par exemple, je ne comprends absolument pas l'intérêt linguistique, historique (les recommandations de Tolkien), syntagmatique ou artistique de transformer

"Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône" pour Ledoux

en

"Un pour le Seigneur Sombre au trône de ténèbres" pour Lauzon

sachant que dans la version originale "sombre" et "ténébr-eux" sont rendus par le même "dark" dans une répétition que la langue anglaise affectionne et que le Français supporte en général moins bien. On a donc chez Tolkien une répétition en abîme, deux fois "dark" dans un vers répété deux fois.

Tant qu'à faire, je me demande si il n'aurait pas été encore plus intéressant, considérant l'idiomatique de la langue française de présenter le poème avec ces deux traductions possibles du même vers, offrant ainsi un joli chiasme au lecteur.

J'en oublie de dire que j'aime beaucoup la traduction de Chiara! Smile

Elendil, connais-tu ce site, et en particulier ce sujet?

http://www.ideolangues.org/t98-poeme-de-...au-tolkien

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.12.2017, 11:54
Message : #6
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
J'aime beaucoup ta traduction Chiara! Merci pour le partage. N'hésite pas à nous en partager d'autres!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.12.2017, 23:05
Message : #7
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
(04.12.2017 09:24)faerestel a écrit :  J'ai un peu de mal quand même avec certains choix de D. Lauzon.
Je n'ai pas lu l'intégralité du SdA selon ce dernier mais à chaque fois, ou presque, que je croise au hasard des sujets un exemple de traduction, je tique un peu.

Ici, par exemple, je ne comprends absolument pas l'intérêt linguistique, historique (les recommandations de Tolkien), syntagmatique ou artistique de transformer

"Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône" pour Ledoux

en

"Un pour le Seigneur Sombre au trône de ténèbres" pour Lauzon

Lauzon a expliqué maintes fois qu'une retraduction complète avait été jugée nécessaire compte tenu du nombre colossal de corrections qu'il aurait été indispensable d'intégrer, ce qui aurait inévitablement porté atteinte à la nature même de la traduction de Ledoux. À partir de là, Lauzon a traduit indépendamment de Ledoux et sans le consulter, ce qui implique nécessairement des choix parfois identiques, parfois divergents, sans qu'il y ait forcément une raison patente à certains choix.

Ici, les deux morceaux de traduction que tu cites me paraissent tout à fait équivalents et défendables. Par contre, je ne vois vraiment pas pourquoi Ledoux a traduit différemment les deux occurrences du membre « In the land of Mordor... »

(04.12.2017 09:24)faerestel a écrit :  Elendil, connais-tu ce site, et en particulier ce sujet?

http://www.ideolangues.org/t98-poeme-de-...au-tolkien

Non, je ne connais pas, mais c'est intéressant. Toutefois, je ne pense pas avoir le temps de me pencher sur d'autres langues inventées que celles de Tolkien. C'est déjà bien assez pour moi. Wink

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.12.2017, 23:20
Message : #8
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
Il me semble que le vers "Un pour le Seigneur Sombre au trône de ténèbres" recèle une "rime interne" entre les deux hémistiches. C'était peut-être la façon de D. Lauzon de rendre la répétition anglaise.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.12.2017, 23:22 (Ce message a été modifié le : 04.12.2017 23:24 par Irwin.)
Message : #9
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
(04.12.2017 09:24)faerestel a écrit :  J'ai un peu de mal quand même avec certains choix de D. Lauzon.[...]

Ici, par exemple, je ne comprends absolument pas l'intérêt linguistique, historique (les recommandations de Tolkien), syntagmatique ou artistique de transformer

"Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône" pour Ledoux

en

"Un pour le Seigneur Sombre au trône de ténèbres" pour Lauzon

Je découvre en prenant mon temps la version de D. Lauzon du Seigneur des Anneaux et il me semble que Dark Lord est toujours traduit par Seigneur Sombre.

Je ne suis clairement pas une référence en prononciation anglaise mais l'utilisation d'une allitération (ici en sifflante Sombre Seigneur) est peut-être un rappel phonétique de l'original Dark Lord. (A comparer à Bilbo Bessac/Bilbo Baggins ; il me semble que c'est un facteur que d. Lauzon a gardé en tête tout le long de son travail, ce que je trouve très intéressant.)

Du coup, Sombre étant utilisé pour Dark (Lord), il devait trouver un autre terme pour Dark (throne) afin de ne pas provoquer cette répétition qui, comme tu le rappelles, est moins adaptée en français.

Personnellement j'avoue ne pas trop voir ce que la nouvelle traduction du poème des Anneaux apporte par rapport à celle de Ledoux (contrairement à quasiment tous les autres poèmes traduits par D. Lauzon). Par exemple je suis étonné que la partie inscrite sur l'Unique n'ait pas du tout été reprise (si, dominer remplace gouverner, pardon Very Happy).

Il me faut toujours plusieurs lectures et du temps pour s'imprégner des poèmes mais je pense que celle de Chiara apporte plus que la nouvelle "officielle".
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.12.2017, 09:25
Message : #10
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
Je suis d'accord avec le fait qu'ici Lauzon fasse une double allitération (Sombre Seigneur-Trône Ténébreux).

Quant à la traduction de Bilbo Baggins en Bilbo Bessac je l'ai toujours tenu pour vraiment intéressant et comme un réel apport dans le texte.

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.12.2017, 18:45
Message : #11
RE: Le poème de l'anneau - une traduction rimée
Je trouve que l'allitération ne porte pas vraiment sur le "r" puisqu'il est à peine prononcé, je pense, dans Dark Lord, mais à la rigueur sur le d. Le son est beaucoup n'est pas du tout sifflant dans Dark Lord et il est donc davantage respecté par "Ténébreux" que par "Sombre". Au contraire, 'dark throne' pouvait être un peu plus sifflant et permettre "sombre trône"... si du moins l'on souhaite coller à la musique des mots.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  L'hymne d'Erebor - traduction rimée * Chiara Cadrich 1 490 15.07.2017 08:45
Dernier message: Dαεrοη
  [poème en neo-sindarin et sa traduction] Aerlinn an Éowyn Turb 3 3 675 01.10.2003 01:17
Dernier message: Linna
  Poème (le dernier des Porteurs de l'Anneau) Fëagond 16 9 182 10.06.2003 16:55
Dernier message: Iluvatar
  Poème (Complainte de Galadriel à son anneau d'Adamant) Teretwen 5 3 641 28.04.2003 14:39
Dernier message: Lilith
  Poème (l'anneau personnifié : Tel est mon anneau) Teretwen 8 4 778 19.03.2003 10:52
Dernier message: Teretwen

Aller à :