Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Narsil
05.11.2017, 06:45
Message : #1
Narsil
L'Encyclopédie donne comme signification à Narsil "Soleil-Lune" en quenya.
J'ai l'impression que cela serait plutôt quelque chose comme Lumière blanche (voir Silmaril et Nardol) ou plus littérairement Lumière aveuglante ou éclatante. A moins qu'il ne faille lire Narsil comme une forme "dégénérée" d'Anarisil. Elle aurait alors reçu son nom en hommage aux deux astres nouvellement apparus. Quel texte permet de trancher?

merci!

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.11.2017, 12:51
Message : #2
RE: Narsil
Effectivement, c'est peut-être un peu raccourci. Dans les lettres, p. 595 VF, Tolkien dit :

Citation :Narsil est composé de 2 radicaux sans variation ni ajouts : √NAR "feu", & √THIL "lumière blanche". Ce nom symbolisait ainsi les deux principales lumières célestes, en tant qu'ennemies des ténèbres, le Soleil (Anar) et la Lune (en q.) Isil.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.11.2017, 13:10
Message : #3
RE: Narsil
Merci Druss.

On peut donc imaginer que la forge de Narsil ait eu lieu au tout début du Premier Age, l'apparition de la Lune puis du Soleil ayant dû impressionner Telchar et l'amener assez rapidement à se mettre au travail.

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.11.2017, 13:37
Message : #4
RE: Narsil
Il est préférable de conserver la double référence au soleil et à la lune dans la traduction, Narsil étant l'épée de l'union, d'Isildur et Anarion, de l'Arnor et du Gondor, etc.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.11.2017, 14:06
Message : #5
RE: Narsil
A condition que Narsil ait été un nom donné par la lignée des Fidèles... et qu'il ne soit pas plus ancien (voir mon post dans les questions sur l'oeuvre).

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.11.2017, 21:51
Message : #6
RE: Narsil
L'épée a été vraisemblablement forgée au Premier Âge puisque, comme le précise Le Seigneur des Anneaux, elle est le travail du très célèbre forgeron nain Telchar qui a également forgé Angrist :

The King of the Golden Hall a écrit :Slowly Aragorn unbuckled his belt and himself set his sword upright against the wall. 'Here I set it,' he said, 'but I command you not to touch it, nor to permit any other to lay hand on it. In this elvish heath dwells the Blade that was Broken and has been made again. Telchar first wrought it in the deeps of time. Death shall come to any man that draws Elendil's sword save Elendil's heir.'

Rien ne dit par contre si ce nom date de se création ou de sa prise de possession par Elendil et les siens., même si l'explication de Tikidiki d'un lien originel avec les royaumes des Dúnedain semble corrélée : "Telchar la fabriqua le premier dans un lointain passé. La mort viendra pour quiconque dégaine l'épée d'Elendil à l'exception de l'héritier d'Elendil".

aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :