Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Cirith Ungol
12.06.2016, 03:37
Message : #1
Cirith Ungol
Lorsque Frodo monte les escaliers menant à Torech Ungol, l'antre d'Arachne, avant qu'ils n'atteignent le col et la Tour de Cirith Ungol, il aperçoit en contrebas la route qui va de Minas Morgul au Col Sans Nom (Nameless Pass):

Citation :Frodon, jetant un coup d'oeil en contrebas, vit sous lui comme une vaste et profonde fosse le grand ravin à l'entrée de la Vallée de Morgul. Dans ses profondeurs scintillait comme une chaîne de vers luisants la route des esprits menant de la cité morte au Col sans Nom.
IV, 8

Cette deuxième route est illustrée dans l'atlas de Fonstad sous le nom de Morgul Road menant au Morgul Pass.

En sortant de Cirith Ungol, Frodo et Sam voient le prolongement de la route de Morgul :

Citation :Des gens affairés allaient et venaient alentour [du camp des orques], une large route en partait en direction du sud-est pour rejoindre celle de Morgul, et l'on y voyait se hâter de nombreuses files de petites formes noires.
VI, 2

Il y a donc deux façon d'entrer au Mordor : un passage discret par les escaliers raides et Torech Ungol, et une route qui peut servir au passage des armées, au Col Sans Nom.

Déjà, pourquoi une tour pour protéger le passage le plus discret, et aucune pour la route de Morgul ?

Ensuite, pourquoi dans les Appendices lit-on que les Nazgûl sont passés par Cirith Ungol alors qu'il semble évident que c'est impossible pour une armée ?

Citation :Mais ce ne fut pas avant l'an 2000 qu'ils se risquèrent hors du Mordor et franchissant la passe de Cirith Ungol, vinrent assiéger Minas Ithil
App. A, IV, Héritiers d'Anarion

(On retrouve la même référence dans les CLI3, 1, note 11, quand Isildur craint d'être attaqué à Minas Ithil par "Cirith Duath, plus tard appelé Cirith Ungol". )

Il semble qu'il y ait eu un oubli du Nameless Pass, qui permettait le passage des armées, mais qui a été écrasé par l'histoire autour de Cirith Ungol.

Ou bien les deux sont-ils finalement assez proches pour que l'on puisse envisager que la Tour de Cirith Ungol gardait également, sinon principalement, le Col Sans Nom, et que toutes les références d'attaques par Cirith Ungol signifient implicitement qu'elles ne passaient pas par Torech Ungol ?
Mais on se heurte dans ce cas là au problème suivant : Cirith Ungol est bien un col, l'emprunter signifie ne pas passer par le Col Sans Nom (cf. appendices : "pass of Cirith Ungol").
Pourquoi les armées passeraient-elles par Torech Ungol et pas par la route la plus simple, laquelle n'est mentionnée nulle part ailleurs ? C'est comme si les réécritures successives avaient oublié soit de l'effacer, soit de la prendre en compte.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.06.2016, 08:30
Message : #2
RE: Cirith Ungol
J'ai l'impression que les descriptions de Tolkien manquent un peu de clarté, mais sont claires dans son esprit. Tout tient dans la description de Cirith Ungol (SdA, VI/1) :

J.R.R. Tolkien a écrit :About the lowest tier [of Cirith Ungol], two hundred feet below where Sam now stood, there was a battlemented wall enclosing a narrow court. Its gate, upon the near south-eastern side, opened on a broad road, the outer parapet of which ran upon the brink of a precipice, until it turned southward and went winding down into the darkness to join the road that came over the Morgul Pass. Then on it went through a jagged rift in the Morgai out into the valley of Gorgoroth and away to Barad-dûr.

En somme, Cirith Ungol est adossée à la paroi le long de laquelle monte le sentier qui mène à Torech Ungol, mais elle domine la grand-route qui relie la haute vallée de Morgul (Morgul Pass) à la faille qui coupe le Morgai et mène vers Barad-dûr. Passer par le Col Sans Nom est bel est bien différent que de passer par le haut col qui domine Torech Ungol, mais une « passe » n'est pas nécessairement équivalent à un « col » : Tolkien ne confond pas le Col Sans Nom ni avec la Passe de Morgul, ni avec la Passe de Cirith Ungol.

Par conséquent, j'en déduis que lorsqu'il mentionne la Passe de Cirith Ungol, Tolkien veut parler de la partie de la route qui est coincée entre Cirith Ungol et le précipice qui dévale de l'Ephel Duath et qui doit être impossible à franchir tant que Cirith Ungol est tenue par une force ennemie.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.06.2016, 17:01
Message : #3
RE: Cirith Ungol
C'est aussi ce que je vois, mais pourquoi Isildur aurait-il craint une attaque par Cirith Duath / Ungol ? Aucune tour n'y était érigée à l'époque et le lieu-dit n'avait pas d'importance.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.06.2016, 07:08
Message : #4
RE: Cirith Ungol
Il faut noter que cirith n'est pas un synonyme de minas « tour » ; cirith signifie « faille, passe ou col de montagne, étroit passage taillé dans la terre ou le roc, ravin, défilé ». Ici, c'est donc la forteresse qui porte le nom du lieu, pas l'inverse.

Par conséquent, Isildur craint — à juste titre — une attaque sur Minas Ithil depuis le Mordor, attaque qui passerait nécessairement par le « défilé de l'Ombre »... Cirith Dúath. Et c'est bien parce qu'il n'a pas pu fortifier le lieu lui-même qu'il peut craindre une attaque par là.

Après, pourquoi préciser Cirith Dúath plutôt que le Col Sans Nom ? Peut-être parce qu'il existait une redoute númenórienne au col ? Peut-être parce que le col était aussi accessible depuis le sud du Mordor, mais qu'Isildur craignait une attaque directe depuis le Nord, dans la direction de Barad-dûr ? Sur ce dernier point, Tolkien ne précise pas et laisse l'explication à notre imagination.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.06.2016, 10:27
Message : #5
RE: Cirith Ungol
Donc, pour toi, Isildur craindrait qu'une armée emprunte le chemin et les escaliers de Torech Ungol ? Si oui, cela rejoindrait la note sur le chemin emprunté par les Nazgûl.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.06.2016, 08:13
Message : #6
RE: Cirith Ungol
Absolument pas : pour moi, Isildur craignait qu'une armée ennemie ne fasse le trajet :

[Passe anonyme à travers le Morgai] -> Cirith Dúath « Passe de l'Ombre » [au flanc de l'Ephel Dúath] -> Col Sans Nom -> [future Passe de Morgul] -> Minas Ithil

Et ce trajet est identique au chemin emprunté par les Nazgûl pour assiéger Minas Ithil ultérieurement. Il est — selon moi — désigné par le terme « (passe de) Cirith Dúath/Ungol » pour l'une des deux raisons suivantes :
- son repère géographique le plus marquant ne serait pas le Col Sans Nom, mais la passe en belvédère de Cirith Ungol (à noter que pour Torech Ungol, c'est le tunnel le point de référence, pas le petit col que franchit Sam à la recherche de Frodo) ;
- le Col Sans Nom aurait aussi été accessible en venant du sud du Mordor, et donc préciser « Cirith Ungol » spécifierait que l'attaque venait du Nord-Est.

En aucun cas, je n'envisage que les Escaliers menant à Torech Ungol puissent faire passer une armée. Ils ne constituent qu'un raccourci permettant de relier plus vite les deux forteresses de Minas Morgul et de Cirith Ungol.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.06.2016, 10:39
Message : #7
RE: Cirith Ungol
Merci pour tes explications.

Dans ce cas, pourquoi, lorsque Frodon et Sam se décident à passer les escaliers et le tunnel, Tolkien mentionne-t-il "Its name was Cirith Ungol, a name of dreadful rumour." et non Torech Ungol (IV,3) ? La même association se fait lorsque Faramir entend parler de ce "high pass" (qu'il est difficile de traduire autrement que par "haut col") auquel on arrive par des escaliers : il dit que c'est Cirith Ungol. On note aussi la réaction de Gandalf qui laisse penser que Cirith Ungol, pour lui comme pour les autres personnages, est associée aux tunnels de Shelob.

Mais surtout, Faramir semble oublier le Nameless Pass dans la conversation. Route notable s'il en est, plus longue mais plus aisée et moins dangereuse, Faramir devrait la mentionner. Or il l'oublie.

Citation :‘I do not know clearly,’ said Frodo; ‘but the path climbs, I think, up into the mountains on the northern side of that vale where the old city stands. It goes up to a high cleft and so down to – that which is beyond.’
‘Do you know the name of that high pass? ‘ said Faramir.
‘No,’ said Frodo.
‘It is called Cirith Ungol.’ (...)
[Gollum:] 'Master says he must get in. So we must try some way. There is no other way to try, no.’
‘No other way? ‘ said Faramir. `How do you know that? And who has explored all the confines of that dark realm?
IV,6

Ici il n'était pas besoin d'aller aux confins du Mordor, le Col Sans Nom était juste à côté. Comment Faramir peut-il ne pas le connaître, alors qu'il s'agit de la route crainte par Isildur, empruntée par les Nazgûl ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.06.2016, 19:04
Message : #8
RE: Cirith Ungol
Pour Faramir, il n'y a pas d'ambiguïté : les Escaliers sont au nord de la vallée de Morgul, alors que le Col Sans Nom est au sud (la carte détaillée du Gondor confirme cet élément). Par ailleurs, le Col Sans Nom n'est pas moins dangereux, bien au contraire : la route qui y mène passe juste sous Minas Morgul, traverse des champs aux vapeurs empoisonnées et est probablement encore mieux gardée. Faramir n'a donc aucune raison de le mentionner comme alternative.

Je pense que s'il y a un manque de clarté, il est lié au fait que Cirith Dúath/Ungol semblerait à la fois désigner le haut col après le tunnel, donc le col qui est juste sous la plus haute tour de la forteresse de Cirith Ungol et aussi la passe plus bas là où se trouve la route qui relie la faille du Morgai et le Col Sans Nom.

Peut-être faut-il comprendre que Cirith Dúath/Ungol désigne toute la faille qui semble monter au flanc de l'Ephel Dúath depuis le gouffre qui sépare le Morgai de l'Ephel Dúath jusqu'au sommet du col qu'emprunte Sam à la recherche de Frodo. Soit en pratique tout le chemin que parcourt Sam depuis le col jusqu'à l'entrée basse de la forteresse. D'où une certaine ambiguïté géographique.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.06.2016, 02:29
Message : #9
RE: Cirith Ungol
Il reste que Faramir et Gandalf semblent parler en termes choisis du passage précédant la Tour. De fait, lors du passage de Sam et Frodon, les difficultés sont bien jusqu'à la Tour, et pas après.
Même le coeur de Gandalf fait un bond au son de Cirith Ungol : ce passage est loin d'être le meilleur pour Frodon. S'il ne désignait que la faille le long du Morgai, on ne comprendrait pas en quoi.
D'autre part, si "Cirith Ungol" désignait une partie de la faille du Morgai à l'endroit de la Tour, ce serait parce qu'elle présenterait une différence géologique par rapport au reste de cette faille. Or la faille entre le Morgai et l'Ephel Duath court tout le long, n'a pas de nom et est complètement uniforme. Il est donc difficile d'en découper une partie.

Sur la carte détaillée du Gondor, il y a bien un unique passage semblable à un pont qui traverse les montagnes après la Tour de Cirith Ungol. Il pourrait s'agir de cela.
Il reste ce qui a été dit auparavant : ce n'est pas ce passage qui est dangereux mais ce qui précède ; et que Faramir parle d'un "high pass", pas d'une route descendant depuis la Tour.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.06.2016, 07:14
Message : #10
RE: Cirith Ungol
Encore une fois, je crains de me faire mal comprendre : je n'ai jamais envisagé que ce puisse être le nom de l'abîme qui sépare le Morgai de l'Ephel Dúath, mais éventuellement que ce soit celui de la faille qui part du sommet de l'Ephel Dúath, forme le haut col et descend jusqu'à la route reliant le Morgai au Col Sans Nom.

Ce qui explique à la fois le terme de high pass et l'inquiétude de Gandalf, puisque le haut de la passe est bien dans le rayon d'action de Shelob.

Pour ma part, c'est la meilleure solution interne et cela explique à peu près tout ce qui en est dit chez Tolkien. L'étendue envisagée du lieu et le fait qu'il serve à nommer à la fois une faille et une forteresse justifie l'ambiguïté de son emploi. Après, on ne peut pas totalement exclure qu'en des occasions largement postérieures à la rédaction du SdA, comme dans les CLI, Tolkien ait employé le terme dans une acception plus large et moins précise que celle qu'il avait à l'origine, mais ce n'est pas pour moi une hypothèse nécessaire.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  cirith dunrandir sam sanglebuc 2 2 325 25.12.2013 08:43
Dernier message: sam sanglebuc

Aller à :