Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 5 (3 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tolkien écrivain ?
06.10.2012, 21:07
Message : #31
Re : Tolkien écrivain ?
Elendil a écrit :De fait, Boileau s'est fait le défenseur des Anciens. Mais cela n'ôte rien au caractère novateur et littéraire, à mon sens, de son Art poétique. En voulant faire abstraction des écrivains des siècles qui ont immédiatement précédé le sien pour se rapporter aux auteurs antiques, il définit le premier mouvement de séparation entre la littérature contemporaine de son temps et celle qui la précède. J'ai l'impression — mais je ne suis pas un historien de la littérature — qu'il est parmi les premiers à définir le style littéraire qu'il défend, pas uniquement par comparaison et assimilation de styles antérieurs, mais par rejet de styles qu'il identifie précisément et réprouve.

Merci pour tes précisions, Elendil. Je saisis mieux ce que tu voulais dire.

***

Vorna a écrit :Je ne suis pas assez bien calée dans le domaine (j'apprends beaucoup ici !), mais il me semble que Tolkien a beaucoup participé au genre et, en quelque sorte, l'a relancé ou fait connaître au grand public. De tous les gens qui m'entourent, rares sont ceux qui connaissent d'autres auteurs de fantastique que Tolkien ou Lewis (pour ceux qui savent que Narnia est avant tout un livre).

L'influence de Tolkien a effectivement été énorme dans la relance du genre de la fantasy - dans les pays de langue anglaise - dans les années 1960-1970, mais toute une frange des lecteurs de fantasy y est alors aussi venu en lisant Robert E. Howard (fusse dans des versions de textes passablement modifiées). Howard et Tolkien ont des publics qui ont tendance à être assez distincts, Anne Besson pensant même qu'il s'agit-là d'une sorte de fracture "idéologique", sans en préciser la nature. Lecteur de ces deux auteurs, j'en perçois certes personnellement les différences... mais aussi les points de ressemblance, points dont on ne parle bizarrement jamais... mais c'est une vaste question...
Tolkien a fait l'objet d'un matraquage médiatique sans nom ces dernières années, uniquement du fait des films de Peter Jackson. Si cela a sans doute été bénéfique pour les ventes de livres, et le fait que beaucoup de gens connaissent maintenant le nom de Tolkien, je serais cependant curieux de savoir ce que ces gens retiennent véritablement de tout cela, de l'écrivain et de son œuvre, en particulier... Quant au genre de la fantasy en général, le "phénomène" Tolkien a évidemment très fortement favorisé son essor depuis une douzaine d'années... mais au prix d'une confusion telle que Tolkien est désormais systématiquement convoqué comme référence absolue dès qu'un nouveau livre de fantasy sort en librairie, sans recul et sans nuance, d'où ma critique à propos de l'article du Point (relatif au Trône de Fer de George R.R. Martin) sur le fuseau de JRRVF dont a parlé Shudhakalyan (à ne pas confondre avec l'autre article du Point, consacré au Seigneur des Anneaux, et dont j'ai parlé dans mon premier message, même si là encore, le traitement du sujet n'est pas davantage sérieux vis-à-vis du "phénomène" Tolkien... Wink ).

Vorna a écrit :Ce fuseau me remet décidément les idées bien en place ! Un architecte est un artiste. Merci pour la classification, Hyarion ! Rolling Eyes

J'ai longtemps ignoré, pour ma part, que l'architecture est le premier des arts au sein de cette classification traditionnelle. Wink Ceci étant dit, il y a "architecte" et "architecte", comme il y a "peintre" et "peintre", "musicien" et "musicien", "écrivain" et "écrivain", "cinéaste" et "cinéaste", etc. La démarche n'est pas toujours artistique selon le sens que l'on emploie pour ces termes, mais dans des espaces de discussion comme celui-ci, a priori, sur le fond, nous parlons toujours d'art ! Wink

Vorna a écrit :Et merci aussi à Shudha et Elendil. Avec Boileau, j'ai retrouvé quelques repères ! Les autres sont nouveaux pour moi... *me is noob Mr. Green *

Être "noob" n'est de toute façon pas un problème, Vorna. Wink Saches bien que nous ne sommes pas là, les uns et les autres, pour étaler notre culture, mais simplement pour partager, et que nous apprenons, tous, tous les jours. Wink Je suis pour ma part ravi quand on cite des écrivains français et francophones dans le cadre de discussions sur Tolkien. Après tout, il s'agit de notre culture et de notre langue, lesquelles façonnent forcément notre jugement, qui ne vaut pas moins que celui des lecteurs anglophones de Tolkien, même s'ils ont le privilège de partager la même langue maternelle que ce dernier (du moins en théorie, car je me demande ce que Tolkien penserait de l'état actuel de la langue anglaise dans le monde... Mr. Green ).

***

Vardamir a écrit :Tout ça pour dire que si Tolkien n'est certes pas qu'un créateur d'univers comme tu le disais cette dimension ne doit pas être négligée non plus.

Loin de moi l'idée de négliger ce point, qui est essentiel pour prendre la mesure de l'apport de Tolkien à la création artistique en générale, et à la création littéraire en particulier. Rappelons toutefois que le problème avec Tolkien, comme je l'ai écrit au début de ce fuseau, est cette tendance qu'a eu jusqu'ici la postérité à faire en sorte que le monde imaginaire créé par l'écrivain finisse par éclipser quelque peu l'œuvre littéraire, sans laquelle pourtant ledit monde imaginaire n'aurait jamais pris vie.

Vardamir a écrit :Sinon j'avais l'impression que ces dernières années Tolkien était tout de même mieux accepté du milieu littéraire, en somme un "bon", même si pas un "grand" écrivain. Mais à vous lire j'ai l'impression que c'est plus mitigé.

Disons que les choses ont passablement évolué - de façon positive - depuis douze ans, notamment en France, mais qu'il y a simplement encore, de mon point de vue, quelques progrès à faire...

Cordialement,

Hyarion.

All night long they spake and all night said these words only : "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish." "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish," all night long.
(Lord Dunsany, Chu-Bu and Sheemish)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :