Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Adaptations] La Trilogie du Seigneur des Anneaux (2001-2002-2003) de P. Jackson
02.09.2010, 18:38
Message : #1
Arrow [Adaptations] La Trilogie du Seigneur des Anneaux (2001-2002-2003) de P. Jackson
Bonjour à tous , je suis nouveau et avant de me lancer dans le monde de Tolkien, je voulais savoir si vous ( en tant que grand fan ) étiez satisfait de l'adaptation cinématographie du livre fait par Peter Jackson ainsi qu'avec tous ses acteurs?

Généralement les livres sont très mal adaptés mais j'ai pu entendre que les fan du seigneur des anneaux étaient les moins chiants pour cela et aussi les plus intelligents et tolérant.

Donnez moi votre avis .


[EDIT de Lennie]
Ce sujet se concentre exclusivement sur l'adaptation cinématographique du Seigneur des Anneaux par P. Jackson, à savoir : La Communauté de l'anneau (2001), Les Deux Tours (2002) et Le Retour du roi (2003).
Merci de consulter ce message avant de poster une réponse.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 18:57
Message : #2
RE: L'adaptation du livre
Plusieurs fuseaux ont déjà été ouverts à ce sujet. On a même la traduction d'un essai d'un ponte des études tolkienienne à ce sujet qui a été pas mal commenté, je te renvoie à ce fuseau :
http://forum.tolkiendil.com/thread-3569.html

Plus globalement, une recherche précise sur le forum pourra peut-être te renseigner, mais comme je le disais dans ta présentation, nous sommes plus tournés vers le livre que vers les films. D'autant plus que la comparaison a été faite des très (trop?) nombreuses fois depuis 7 ans.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 19:18
Message : #3
RE: L'adaptation du livre
Ce qu'on peut dire, et ce qu'on a déjà dit, c'est que Peter Jackson a modifié plusieurs éléments par rapport au livre, comme le fait d'administrer à Arwen le rôle précieux de Glorfindel (à Fondcombe pour protéger Frodo).
Ce qui est certain également, c'est qu'il a fait un très gros et beau boulot, et que vis-à-vis de ce livre et de cet univers, il nous a produit quelque chose de très réussi.


" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 19:23
Message : #4
RE: L'adaptation du livre
(02.09.2010 19:18)Miura-Fingolfin a écrit :  Ce qui est certain également, c'est qu'il a fait un très gros et beau boulot, et que vis-à-vis de ce livre et de cet univers, il nous a produit quelque chose de très réussi.
Cet avis n'est pas partagé par tout le monde, il ne faut pas en faire une vérité générale Wink

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 20:02
Message : #5
RE: L'adaptation du livre
On trouvera sur le forum tout type de Tolkiendili qui aiment, n'aiment pas, détestent ou adorent les films. Je ne crois pas qu'on puisse tirer une conclusion générale. Je suis totalement en désaccord avec l'affirmation qui dit que les fans de Tolkien seraient les plus tolérants.

Je me classe parmi les gens qui trouve que l'adaptation est trop loin de l'esprit de l'original, mais que ça reste des films agréables à voir, notamment grâce aux décors. Donc je ne suis pas dans la case blanche, ni dans la noire, j'aime certains aspects et n'aime pas certains autres. Mais je suis ravie qu'ils aient pu conduire des gens à la lecture et à la découverte d'Arda.

Bref, pourquoi cette question ?
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 20:16
Message : #6
RE: L'adaptation du livre
Mon point de vue est assez proche de celui de Zelph. Je trouve aussi que Peter Jackson s'éloigne beaucoup des écrits de Tolkien dans ses films.
Par contre, en tant que films (si on oublie un instant que c'est l'adaptation d'un livre), ils sont très réussis.


Pour ce qui est de la tolérance présumées des fans de Tolkien, je pense que c'est surtout du à la qualité du résultat. Si on regarde ce qu'a donné l'adaptation d'Eragon, ce n'est pas étonnant que les fans aient réagi violemment (au point qu'ils ont renoncé à faire la suite). Et c'est pareil avec d'autres adaptations.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2010, 22:00 (Ce message a été modifié le : 02.09.2010 22:01 par ISENGAR.)
Message : #7
RE: L'adaptation du livre
Pour ton information, cher ami Fullmetal, il y a aussi des tolkiendili dont l'avis est nettement plus tranché.
Je ne reviens pas sur le fait qu'il s'agit d'une adaptation pleine de maladresse et de déviances manifestes.
Mais à celà s'ajoute le fait qu'il s'agit d'une superproduction aussi vide sur le fond qu'elle peut être impressionnante sur la forme.
Un grand film devrait se mesurer à l'aune d'un grand scénario. Le Seigneur des Anneaux, de ce point de vue, est une trilogie de trois petits films.

Pour ma part je rangerai ces tolkiendili à l'avis coupant comme une lame de mithril dans une catégorie dite de "fans tolérants mais faut pas pousser".

Quant à moi, je préfère pisser contre le vent Mr. Green

I.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.09.2010, 12:55
Message : #8
RE: L'adaptation du livre
D'accord je vais donc faire le tour du forum à présent pour essayer de voir vos avis car à vous lire , il n'y a pas entièrement satisfaction de ces films mais ni désastre totale XD

Pour ce qui est des fans tolérant et intelligent ce sont les acteurs qui l'ont dit dans le DVD ( elija wood ou Ian Mckellen je ne sais plus )
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.09.2010, 13:17
Message : #9
RE: L'adaptation du livre
Pour ma part, et comme j'ai dû le dire sur un autre fuseau, j'ai bien aimé la Communauté de l'Anneau. Malheureusement, j'ai été très peu emballé par les deux autres volets de la trilogie.

Lacho calad! Drego morn! Que flambe le jour! Que fuie la nuit!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.09.2010, 11:24
Message : #10
RE: L'adaptation du livre
En version longue, c'est clair que la Communauté de l'Anneau a beaucoup plus de profondeur que les deux autres. Mais la bataille du Gouffre de Helm restera mon passage phare Very Happy


" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.09.2010, 12:15
Message : #11
RE: L'adaptation du livre
Ah oui ! La mort de Haldir ! Quelle émotion !

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.09.2010, 16:13
Message : #12
RE: L'adaptation du livre
C'est de l'ironie ? Mr. Green
Personnellement la mise en scène de ce passage est superbe, même si Haldir n'a strictement rien à faire ici, et encore moins de mourir Laughing


" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.09.2010, 21:58
Message : #13
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Rien ne sert de Haldir, il faut filmer à point...
Au revoir Wink -> []
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.09.2010, 23:01
Message : #14
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
j'ai découvert Tolkien grace aux films... donc je les aime bien (comme films, c'est des meilleurs à mon avis). Je n'aime pas trop les "adaptations cinématiques des livres" car parfois les gens déforment les livres, ne montrent pas les idées de l'auteur, ect... mais je dis, comme les autres, que PJ a fait un excellent travail.

la scène de Haldir est très jolie, mais je trouve la scène de Frodo et Sam dans les laves au Retour du Roi plus émouvante. Comme j'avais pas encore lu les livres, j'ai cru qu'ils allaient mourir ...

Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.09.2010, 11:34
Message : #15
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Le Haldir du film n'a eu que la fin qu'il méritait. A vrai dire, j'aurais préféré que ce soit encore plus tôt, pas à Helm et si possible hors écran. Mr. Green

Quant à savoir si les fans de Tolkien sont tolérants, je ne me lasse pas de signaler ce fuseau de recensement sur TF. Wink

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 00:54
Message : #16
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(11.09.2010 11:34)Elendil a écrit :  Quant à savoir si les fans de Tolkien sont tolérants, je ne me lasse pas de signaler ce fuseau de recensement sur TF. Wink
La liste des incohérences des films est très impressionnante !

Je suppose qu'une telle liste existe pour le SdA, le livre, n'est-ce pas ? Ce n'est pas de la provocation, juste la question de quelqu'un qui ne peut croire que l'on puisse écrire une telle oeuvre sans y introduire un certain nombre d'incohérences, malgré tout le respect qu'on l'on peut avoir pour Tolkien.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 09:07
Message : #17
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(14.09.2010 00:54)Narsil a écrit :  Je suppose qu'une telle liste existe pour le SdA, le livre, n'est-ce pas ?

Que dis-tu, malheureux! Mr. Green

(14.09.2010 00:54)Narsil a écrit :  Ce n'est pas de la provocation

Ah bon!? C'est un compliment peut-être? Mr. Green

Plus sérieusement Wink , ta question est légitime mais la réponse est non.
Je te conseille vivement de lire "Sur les rivages de la Terre du Milieu" ( présentation par là: http://www.tolkiendil.com/tolkien/sur-to..._du_milieu ) pour t'en convaincre...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 11:21
Message : #18
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Je n'ai pas connaissance d'une telle liste, il est pas impossible qu'il en existe en anglais. On peut déjà noter une incohérence temporelle entre certains chapitres, je n'ai plus les détails en tête, mais en gros il se passe quelque chose de visible à deux endroits différents sauf que la date ne correspond pas dans les deux versions.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 11:51
Message : #19
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Il y a une poignée d'incohérences dans le livre, en effet, mais on est loin du boisseau d'incohérences du film.

La plus connue du livre doit être celle-ci : Gimli affirmant au Gouffre de Helm que sa hache n'a fendu que du bois depuis la Moria... oubliant les Orques tués à Parth Galen. C'est l'une des rares que Hammond & Scull ont jugé impossible de corriger dans leur édition du cinquantenaire.

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 11:55
Message : #20
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Je trouve un peu poussif les 90 incohérences relevées sur TF. OK visiblement le film est bourrée de fautes, mais je trouve qu'il est toujours plus facile de critiquer que de créer. J'aimerais bien voir l'auteur des 90 incohérences refaire le SdA en 3 ans, et voir si le résultat est plus prometteur...
Et du peu que j'ai lu des 90 incohérences, il manque cruellement de rêves, le bonhomme. Quand je lis, à la fin devant la Porte Noire, que oui les terres s'écroulent mais s'arrêtent pile devant les armées du Gondor et du Rohan, pour moi ça n'a rien de mignon, ou de débile, c'est purement symbolique, c'est la nature qui reconnait les gens biens des gens mauvais, c'est le pouvoir de l'heroic fantasy...
Un autre encore, quand les héros s'arrêtent en plein bataille, pour regarder ailleurs. OK c'est impossible, dans une bataille tu t'arrêtes à la seconde suivante t'es mort, mais une fois encore c'est pour transporter le spectateur vers un sentiment précis (l'espoir), faut comprendre un peu la mise en scène, on est dans le Fantastique, pas dans la réalité dure.

Sinon oui je suis un défenseur des Films, sans doute parce que, comme Arwen, j'ai découvert Tolkien grâce aux films (bien que les livres étaient dans mes armoires depuis longtemps), et c'est par ces films que j'ai pu découvrir et aimer cet univers si riche.
Pour moi il restera un des meilleurs films jamais sorti.


" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 11:59
Message : #21
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
J'ai trouve cette liste : http://tolkiengateway.net/wiki/Mistakes_...%27s_works

Ca n'a bien evidemment rien a voir avec les "erreurs" du film, mais je trouve interessant la maniere qu'a l'auteur d'attribuer ces inconsistances aux dires des personnages dans certains cas.

Ma memoire me fait defaut, mais Karen Fonstad ne disait-elle pas dans son Atlas of Middle-Earth qu'il existait certaines incoherences geographiques liees aux temps de trajet et les vitesses de deplacement plausibles ?

Concernant les films, et ce sera la seule remarque que je ferais a ce propos, je les ai apprecies pour ce qu'ils sont, et ils ont clairement relance mon interet pour Tolkien. Donc ne serait-ce que pour ca, je dis merci a PJ Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 12:06
Message : #22
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(14.09.2010 11:55)Miura-Fingolfin a écrit :  Je trouve un peu poussif les 90 incohérences relevées sur TF. OK visiblement le film est bourrée de fautes, mais je trouve qu'il est toujours plus facile de critiquer que de créer. J'aimerais bien voir l'auteur des 90 incohérences refaire le SdA en 3 ans, et voir si le résultat est plus prometteur...
Oh non, pitié, pas encore ce sophisme « tu trouves ça nul ? bah j'aimerais bien t'y voir » ! Sad

(14.09.2010 11:59)Narsil a écrit :  Ma memoire me fait defaut, mais Karen Fonstad ne disait-elle pas dans son Atlas of Middle-Earth qu'il existait certaines incoherences geographiques liees aux temps de trajet et les vitesses de deplacement plausibles ?
Il y a de sérieuses incohérences entre Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux (ainsi qu'au sein même du Seigneur des Anneaux, entre le texte et la carte !) sur la géographie de l'est de l'Eriador, le placement de la clairière des Trolls et le cours exact des rivières franchies par Bilbon puis Frodon. Au point que Barbara Stratchey a carrément redessiné le cours de la Bruinen dans son atlas pour arriver à quelque chose de cohérent avec le texte !

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.09.2010, 13:44
Message : #23
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Je suis d'accord avec Meneldur, il faut jeter l'argument "on ferait pas mieux". Un bon critique littéraire n'a pas besoin d'être un bon auteur, de même qu'un bon critique art n'est pas non plus forcément un bon artiste.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.09.2010, 19:07
Message : #24
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(14.09.2010 11:55)Miura-Fingolfin a écrit :  Quand je lis, à la fin devant la Porte Noire, que oui les terres s'écroulent mais s'arrêtent pile devant les armées du Gondor et du Rohan, pour moi ça n'a rien de mignon, ou de débile, c'est purement symbolique, c'est la nature qui reconnait les gens biens des gens mauvais, c'est le pouvoir de l'heroic fantasy...

Sauf qu'on est sensé être sur Terre et qu'il n'y a aucune information qui permette de justifier cela chez Tolkien ou même chez PJ. Barad-dûr s'écroule parce qu'elle avait été bâtie en utilisant le pouvoir de l'Anneau. Au mieux, les créatures de Sauron devraient mourir quand il disparaît. Mais Sauron n'ayant pas créé le sol sur lequel elles marche, celui-ci n'a aucune raison de s'ouvrir sur leurs pas, à moins que quelqu'un d'autre le veuille, qui en ait le pouvoir. Ce qui ruinerait totalement l'intrigue...

(14.09.2010 11:55)Miura-Fingolfin a écrit :  Un autre encore, quand les héros s'arrêtent en plein bataille, pour regarder ailleurs. OK c'est impossible, dans une bataille tu t'arrêtes à la seconde suivante t'es mort, mais une fois encore c'est pour transporter le spectateur vers un sentiment précis (l'espoir), faut comprendre un peu la mise en scène, on est dans le Fantastique, pas dans la réalité dure.

Absence de réalisme (consistance interne de la réalité) équivaut à absence de crédibilité et rupture du charme de l'œuvre, comme Tolkien l'avait déjà souligné dans « On Fairy-stories ». Chez Tolkien, le merveilleux aussi est dur, suffit de relire le chap. 20 du Silm.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.09.2010, 22:36 (Ce message a été modifié le : 16.09.2010 18:05 par ISENGAR.)
Message : #25
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(14.09.2010 11:55)Miura-Fingolfin a écrit :  OK visiblement le film est bourrée de fautes, mais je trouve qu'il est toujours plus facile de critiquer que de créer. J'aimerais bien voir l'auteur des 90 incohérences refaire le SdA en 3 ans, et voir si le résultat est plus prometteur...

Allons, allons. Argument nul et non avenu, camarade.
Jackson est réalisateur et tout les spectateurs sont des critiques en puissance. Et pas l'inverse.
Inutile donc de chercher à culpabiliser ceux qui s'arrogent en toute légitimité le droit à la critique sous pretetxe qu'ils ne sont pas capables de faire mieux.
Le fait est qu'il n'en sont pas capables.
Mais ils sont et restent parfaitement compétents pour observer que le travail a été mal fait, quand c'est justement le cas. Et de le faire savoir. Car en plus, comble de l'insupportable au pays des Droits de l'Homme, le droit d'expression s'ajoute au droit à la critique...

Citation :Je trouve un peu poussif les 90 incohérences relevées sur TF

Tu as raison, ces 90 points de Tolkienfrance sont beaucoup moins digestes que les 68 analyses de JRRVF Mr. Green

Et n'oublions pas que tout abus de jaxoneries nuit à la santé intellectuelle Wink.

I.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.09.2010, 22:48 (Ce message a été modifié le : 15.09.2010 22:48 par Arwen.)
Message : #26
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
pour ce qui est de s'arrêter au milieu de la bataille pour regarder ailleurs, j'ai bien vu d'autres (je m'en souviens pas trop des titres maintenant Sad ), où les acteurs principaux s'arretent, regardent autour d'eux, et puis continuent la bataille, souvent surpris par un ennemi (comme etaient Aragorn et Gandalf dans le Retour du Roi) donc dans la ciné, c'est possible Wink

quant à l'effondrement de la Terre, y a bien d'Orcs qui s'enfuient, si je me souviens bien, mais ça s'arrete devant les gens du "Bien" à quelques mètres de la Porte Noire de Mordor, donc c'est le royaume de Sauron qui est detruit, jusqu'à ses fondations (Morgoth avait des forteresses sous la terre, et je ne vois pas de raison qui empeche Sauron de faire comme son Maitre)

Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
15.09.2010, 22:58
Message : #27
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Non mais cherchez pas, ça sert à rien de vouloir convaincre et les uns et les autres (ni les pour, ni les contre) c'est vain et usant. Neutral
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
16.09.2010, 05:15
Message : #28
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
(15.09.2010 22:48)arwen MK a écrit :  quant à l'effondrement de la Terre, y a bien d'Orcs qui s'enfuient, si je me souviens bien, mais ça s'arrete devant les gens du "Bien" à quelques mètres de la Porte Noire de Mordor, donc c'est le royaume de Sauron qui est detruit, jusqu'à ses fondations (Morgoth avait des forteresses sous la terre, et je ne vois pas de raison qui empeche Sauron de faire comme son Maitre)

Sauf qu'il est visible dans le film que la portion de terre qui s'effondre est exactement celle où se trouvent les Orques, ni plus ni moins. Quelle est la probabilité qu'à cet instant donné les Orques aient tous été précisément situé au-dessus des souterrains édifiés par Sauron ?

Sans compter que les Tours des Dents furent bâties par les Dúnedain et si Sauron a par la suite fait creuser des tunnels, c'était après la perte de l'Unique, donc sans son aide. C.Q.F.D.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
16.09.2010, 18:08
Message : #29
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
Ah oui, mais là cher Elendil, tu te places du point de vue du roman, en ce qui concerne les Tours des Dents. Or il est de notoriété publique que Peter Jackson n'a pas tenu compte du roman pour son adaptation, ton argument ne tient donc pas Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.09.2010, 06:39
Message : #30
RE: L'adaptation cinématograhique du livre
C'est vrai que j'ai pris l'hypothèse de supposer que quand PJ ne montrait pas (ou ne disait pas) quelque chose de différent de Tolkien, il suivait tacitement des indications du livre. Pour citer le Professeur : « Absurde. » (Lettre n° 131)

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  [Série] Le Seigneur des Anneaux - série Amazon Druss 115 6 165 12.06.2018 10:02
Dernier message: Annalia
Le Seigneur des Anneaux LE CONCERT Gimli's Son 6 5 093 15.11.2015 20:47
Dernier message: Camlost
  Ma première vidéo : Le Seigneur des anneaux (anecdotes des films) Myst022 2 1 253 26.09.2015 13:26
Dernier message: Zelphalya
Arrow [Adaptations] Le Hobbit : Un Voyage inattendu (2012) de P. Jackson mumak62 838 412 637 27.04.2015 09:03
Dernier message: Zelphalya
Arrow [Adaptations] Le Hobbit : La Bataille des cinq armées (2014) de P.Jackson Lennie 56 29 762 14.01.2015 01:20
Dernier message: Miura-Fingolfin
Arrow [Adaptations] Le Hobbit : La Désolation de Smaug (2013) de P.Jackson Re-Van 225 151 549 07.11.2014 01:58
Dernier message: Re-Van
  Previews 3D du Seigneur des Anneaux Miura-Fingolfin 1 2 326 22.09.2014 05:46
Dernier message: Elendil
Arrow [Adaptations] Les films d’animations de Bakshi, de Rankin & Bass et de Khazanov Lennie 3 3 058 30.05.2014 22:49
Dernier message: Hyarion
  [Adaptations] The Hobbit/Хоббит (1985) de Inconnu (CCCP/URSS) Re-Van 3 2 878 29.03.2014 01:14
Dernier message: Sevrance
  Le Hobbit/Le Seigneur des Anneaux Sauron - Le Nécromancien 8 9 782 21.10.2013 20:27
Dernier message: ISENGAR

Aller à :