Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
27.05.2009, 18:11
Message : #1
Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
Découvrez ou redécouvrez cet essai d'Eric Tracy sur la Magie et sorts en Terre du Milieu.

Laissez nous vos commentaires.

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.10.2013, 21:38
Message : #2
RE: Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
à propos de la corde elfique:
pour moi, l'attention portée par l'artisan à son ouvrage lui donne une sorte de vie propre. A force de parler aux arbres, les elfes les ont rendu "vivants" (c'est de Tolkien ou de moi?)
Ainsi la corde, objet d'une telle considération, répond avec courtoisie à la demande de Sam et se détache. Sam n'est pas magicien, la corde n'est pas "magique", elle est bien élevée !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.10.2013, 10:55
Message : #3
RE: Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
Ils ne les ont pas rendu vivants, il leur ont appris à parler!

Dorées les feuilles tombent, mais le rêve se poursuit
Là où l'espoir demeure, les eaux chantent sous la nuit
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.10.2013, 21:07
Message : #4
RE: Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
je voulais dire vivant comme des hommes, au point de parler, d'avoir une forme de compassion.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.01.2014, 12:49 (Ce message a été modifié le : 04.01.2014 12:52 par sam sanglebuc.)
Message : #5
RE: Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu
j'ai longuement réfléchi sur le thème, relu l'essai et voici le fruit de ma réflexion. C'est orienté JDR, mais ça peut compléter l'essai.



2A 1000 Sauron commence la construction de Barad-dûr
1200-1590 Sauron séduit les forgerons elfes d'Eregion et collabore avec eux
1600 Sauron forge l'unique et termine Barad-dûr
1693 guerre entre S et les E en Eriador
[SIL p:285] S prend tous les anneaux(sauf les trois) et distribue les sept aux N et les neuf aux H
[CLI 2,IV p:631] Sauron prit les Neuf Anneaux, et quelques œuvres mineures des Mírdains (les mineures -pas des anneaux- seront disséminés, conservés ou perdus ou distribués, par S ou par les E, en plus des œuvres mineures produites par les forges de l'Orodruin)
1700 Númenor défait Sauron, il est bouté hors d'Eriador
1800 Sauron affermit son pouvoir en Orient
[SIL p:285, 286] période ? S se proclame roi de la terre, domine presque tous les hommes à l'est et au sud, ceux qui voulaient rester libres se réfugiaient sous le couvert...et la peur les suivait. S n'ose cependant franchir l'Ered Luin (contradiction 1700?) Les hommes sous son emprise sont forts, armes d'acier et remparts de pierre (et distribution d’œuvres mineures)
2251 apparition des Nazgûl
3262 S se laisse capturer et emmener en otage à Númenor
3319 submersion
[SIL p:287] les Exilés avaient rapporté de Númenor maints trésors et objets merveilleux et magiques, (pourquoi pas des anneaux, mais ces objets sont inférieurs à ceux des Mírdains et non soumis à l'unique).
S fait venir des serviteurs du sud et de l'est (dont Númenoréens renégats)
[SIL p:290] on trouva de chaque race, même bêtes et oiseaux dans les deux camps (sauf E), le peuple de Durin de la moria se rangea contre S) (comme les sept furent repris par S ou détruits par les flammes de dragons, et qu'on ne peut faire d'un N une ombre : pas de spectres N. Mais pourquoi pas des nains, d'une autre maison que Durin, alliés de S et possesseurs éventuel d’œuvres mineures ou de capacités en sorcellerie...)
3441 dernière alliance, défaite de S, l'unique disparaît
3A les anneaux mineurs et autres objets issus des forgerons Eregion/Orodruin retrouvent une certaine autonomie, ainsi que la sorcellerie.
1000-1100 arrivée des Istari, il y a quelqu'un à Dol guldûr
[CLI 4,II note 3] Les bleus arrivent à l'est dans un contexte de sorcellerie devenue à la fois indépendante (disparition de l'Unique et défaite de S) tout en étant revivifiée par le réveil très progressif de S. Ils seront donc fondateurs et instigateurs de cultes secrets et de traditions « magiques », visant, selon eux à aider les hommes (bien qu'ils aient au bout du compte échoué, globalement ?)
Pendant environ mille ans, Sauron (Dol Guldur puis orient puis à nouveau) se terre, seuls les Nazgûls se manifestent.
2050 fin de la royauté au Gondor, qui sombre dans une sorte de Moyen Age. Technologie, savoir et magie étaient donc fortes avant. (CLI 4,III p:807)


note sur la magie en Terre du milieu
(CLI 4, III p:808 ) « ...à l'origine, les Pierres [Palantiri] étaient « innocentes », n'acceptant pas de servir des desseins maléfiques. C'est S qui en fit des ...instruments de domination et de tromperie »
(CLI 4,III p : 811) S, pour avoir un quelconque pouvoir à travers les Palantiri doit regarder dedans
(SdA L2, III p : 320) « S'il y a quelqu'un pour nous voir, moi en tout cas je lui suis révélé »
(SdA L2, III p : 322) « il portait seulement des chaussures légères, … et ses pieds laissaient à peine de traces dans la neige »
(SdA L2, IV p : 337) « Je connaissais jadis toutes les incantations usitées à pareille fin dans toutes les langues des Elfes, des Hommes ou des Orques »
(SdA L2, VIII p:404) « car nous mettons la pensée de tout ce que nous aimons dans tout ce que nous fabriquons … vous les trouverez très utiles pour vous cacher à la vue d'yeux hostiles »


Certains objets « magiques » sont liés à l'Unique, leur utilisation n'est possible que pendant qu'il est perdu et plus le réveil de S se rapproche plus il a conscience de cette utilisation. Ainsi, pendant la période du SdA, les serviteurs de S attaquent la Lórien à trois reprises ; on peut penser que S a enfin localisé l'endroit et que l'un des Trois s'y cache. Les « œuvres mineures des Mírdains » doivent être elles aussi liées à l'Unique, mais de manière moindre évidemment.
D'autres objets sont autonomes, S n'a aucune emprise sur eux. Glamdring, les capes de la Lórien ou les objets de Númenor sont utilisables à volonté, sans que S ne puisse sans rendre compte, autrement que par le témoignage d'un orc ayant vu Glamdring tailler dans les rangs de son unité ! Les Palantiri sont elles aussi autonomes, mais le fait que S en possède une lui donne forcément un droit de regard.
Les objets fabriqués par S et ses serviteurs sont tous sous son influence. Utilisez sciemment une lame d'orc empoisonnée et vous êtes presque tombé sous sa coupe, à plus forte raison si vous utilisez un objet de haute sorcellerie.
Les autres objets magiques ne peuvent provenir, d'après les références que j'ai trouvées, que des peuples loin à l'est, qui ont étés formés par les mages bleus. On peut imaginer qu'ils sont donc autonomes.


Les sortilèges
Pour les serviteurs de Sauron, tout est possible du moment que c'est cruel et violent !
Pour les hommes de l'ouest, pas grand chose. La voyance/dons de prophétie/visions des dunedain et l'évocation des sortilèges d'ouverture de porte par Gandalf.
Pour les hommes de l'est, il faut voir du côté des mages bleus. Deux cas possibles.
Les hommes vivant si loin qu'ils n'ont pas été touchés par l'influence de S, mais en prévention les bleus leur ont laissé des cultes secrets et des traditions « magiques ».
Ceux qui voulaient rester libres, eux aussi ont reçu l'aide des Bleus. Certains, au hasard de leur errance et de leur fuite (qui peut ressembler à l'errance de Hurin ou Turin, je ne sais plus) sont arrivés dans l'ouest. Ce sont eux qui dans le cadre d'un JDR peuvent être des vrais magiciens.

La détection des sortilèges
(reves.ezael.net/viewtopic.php?f=161&t=3142)
La puissance inhérente de Gandalf, si elle se dévoile de manière trop importante le révèle. À qui ? Ce que dit Gandalf est vague mais je pense que ça concerne S et ses serviteurs, ainsi que quiconque assez intelligent pour comprendre et en même temps pas assez sage pour tenir cette information loin des oreilles de l'Ennemi.
Les sorts/incantations que connaît Gandalf (et apparemment elfes hommes et orcs) et la magie transmise par les Bleus aux hommes de l'est ont leur source dans la nature même de ces êtres que sont les Maiar (et Valar) comme Gandalf, Sauron, Saroumane (je pense aux explosifs utilisés au gouffre de Helm) Alatar et Pallando. Cette magie est une signature, elle se détecte. Pour une jouabilité plaisante, et n'interférant pas trop dans les événements « historiques », la période de 1640 3A dans l'ouest du Gondor, avec un S « endormi », avec comme ennemi principal un dragon (personnalité très indépendante) me paraît propice.


Magie du Gondor en 1640
-Toute sorte d'objets elfiques datant du premier age (armes, cordes, capes...). Rares, de puissance variable, ils ont été transmis dans une famille ou trouvé par hasard dans l'antre d'un monstre (pourquoi pas un des autres palantiri fait par Fëanor), leur pouvoir est autonome.
-Des objets merveilleux et magiques venu de Númenor, au pouvoir autonome.
-Une partie du reste des « œuvres mineures » des Mírdains, que les E ont perdu ou donné. Leur puissance les place entre les Anneaux de pouvoir et les objets de Númenor et ils doivent être rares. Ils sont liés à l'Unique et sont utilisables tant qu'il est perdu. mais avec la possibilité d'une détection par les serviteurs de S (SdA L2, III)
-Quelques pouvoirs magiques low fantasy chez des descendants de Númenor.

Magie des serviteurs de S
-Toutes sortes d'objets ou d'armes
-Les quelques œuvres mineures des Mírdains, volées par S, ne sont pas utilisées, mais confisquées. Certaines peuvent avoir été perdues et retrouvées par des hommes bons, mais elles sont soumises à l'Unique, avec une certaine autonomie (liberté d'utilisation tant qu'il est perdu) et donc avec aussi la « détection » possible.
-Toutes formes de sorcellerie.

Magie des hommes « neutres »
Habitants des lointains sud et est, ils utilisent soit une magie sombre, libérée temporairement de l'influence de S, soit une magie transmise par les Bleus.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Essais - Panorama des cartographes de la Terre du Milieu Druss 0 139 03.08.2018 18:34
Dernier message: Druss
  J.R.R. Tolkien : Chant, poésie et création de la Terre du Milieu Hofnarr Felder 6 1 536 27.02.2018 17:00
Dernier message: Clément
  Essais - J.R.R. Tolkien : Chant, poésie et création de la Terre du Milieu Hofnarr Felder 1 1 207 09.11.2016 21:31
Dernier message: Baradon
  Essais - Le médiéval en Terre du Milieu : la carte de Thrór Druss 3 2 074 28.11.2015 19:24
Dernier message: ISENGAR
  Index des cartes de la Terre du Milieu et d'ailleurs Druss 17 9 199 07.11.2015 14:23
Dernier message: Druss
  Essais - Armoiries et blasons en Terre du Milieu Zelphalya 42 34 286 22.05.2014 09:30
Dernier message: Hisweloke
  Essais - Chats en Terre du Milieu - Jean-Rodolphe Turlin Druss 5 3 889 06.09.2013 09:34
Dernier message: ISENGAR

Aller à :