Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Glorfindel, le seul, le vrai
29.03.2013, 08:39
Message : #61
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
(29.03.2013 08:01)Elendil a écrit :  Tu n'as pas forcément tort quant à l'éventuelle contradiction. Je t'engage vivement à lire le conte de l'éveil des Elfes par toi-même, c'est un très beau texte -
C'est au programme Wink Je finis HOME 11 (après le 1, le 2 et le 10) version pdf traduite, je suis capable de lire l'anglais dans le texte mais dans le cas des HOME c'est beaucoup plus fatiguant pour mon cerveau fragile, alors que lire Tolkien est pour moi une détente. Je préfère lire en français et vérifier ensuite au besoin ou lire certains passages spécifiques.
J'en profite :
- L'éveil des Elfes c'est dans quel tome ?
- Conseille-tu la Vf des Lais de Beleriand ? Dans le cas de poèmes je trouve dommage de ne pas avoir la Vo mais la poèsie et les tournures archaïques de Tolkien rendent le tout difficile pour mon anglais moyen (vu le début que j'avais attaqué) et D.Lauzon semble s'y entendre pour traduire les vers. Cela étant j'avais attaqué les lais il y a maintenant presque un an et entre-temps mon anglais a beaucoup progressé (études aux USA obligent) donc je devrais faire le test pour voir si ça "passe mieux".

En tout cas je te crois sur la beauté du texte, il y a des merveilles dans les HOME. Ma plus belle découverte étant l'Atrabeth auquel le résumé de Tolkiendil (que j'avais lu) qui résume bien les enjeux du débat ne rend pourtant pas justice tant ce texte est juste beau en lui-même. La conclusion et l'histoire d'amour entre Aegnor et Andreth est juste la plus belle que Tolkien ait écrit à mes yeux (il aurait sûrement nié vu la tombe de sa femme Laughing ). On en regrette presque que Tolkien ait raconté la chute des Hommes mais bon c'est toujours cette question d'horizon qui s'éloigne (ou pas) quand on avance vers lui...

Citation :Qu'il ne faut pas nécessairement considérer comme vérité "historique" dans le cadre de la Terre du Milieu.
C'était la première raison qui m'avait poussé à modérer ma critique.
C'est en effet ce qui ressort du peu qui apparait sur Tolkien Gateway : les Pères-Elfes appelés "un-deux-trois" (au passage Ingwë signifie "le premier" en Quenya selon TG), qui errent en quête de suivants, etc... C'est très "texte fondateur" d'une mythologie (religieuse ou non, 'du livre' ou non).


Citation :Au demeurant, il ne faut pas oublier que les personnages de Tolkien ne sont que rarement monolithiques : beaucoup sont susceptibles d'évoluer, y compris Imin, qui a apparemment eu quelques siècles pour méditer sur les méfaits de l'orgueil.
Et c'est peut-être aussi vrai d'un point vue externe, non ? C'était la deuxième raison pour laquelle j'ai plus ajouté un commentaire qu'une vraie critique de fond.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.03.2013, 09:01
Message : #62
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
(29.03.2013 08:39)Peredhil a écrit :  C'est au programme Wink Je finis HOME 11 (après le 1, le 2 et le 10) version pdf traduite, je suis capable de lire l'anglais dans le texte mais dans le cas des HOME c'est beaucoup plus fatiguant pour mon cerveau fragile, alors que lire Tolkien est pour moi une détente. Je préfère lire en français et vérifier ensuite au besoin ou lire certains passages spécifiques.
J'en profite :
- L'éveil des Elfes c'est dans quel tome ?
- Conseille-tu la Vf des Lais de Beleriand ? Dans le cas de poèmes je trouve dommage de ne pas avoir la Vo mais la poèsie et les tournures archaïques de Tolkien rendent le tout difficile pour mon anglais moyen (vu le début que j'avais attaqué) et D.Lauzon semble s'y entendre pour traduire les vers. Cela étant j'avais attaqué les lais il y a maintenant presque un an et entre-temps mon anglais a beaucoup progressé (études aux USA obligent) donc je devrais faire le test pour voir si ça "passe mieux".

Justement, l'éveil des Elfes, c'est dans HoMe 11, en appendice de "Quendi and Eldar".

Pour la VF des Lais, je ne l'ai que survolée, donc j'aurais du mal à te donner un avis informé. Au demeurant, la traduction n'est pas de Lauzon.

(29.03.2013 08:39)Peredhil a écrit :  Et c'est peut-être aussi vrai d'un point vue externe, non ? C'était la deuxième raison pour laquelle j'ai plus ajouté un commentaire qu'une vraie critique de fond.

Entièrement d'accord avec toi là-dessus, pas mal de personnages ont évolué au fil des réécritures - même les dragons, il faut bien le reconnaître. Wink

Quant à l'histoire d'Aegnor et d'Andreth, je ne sais pas si c'est la plus belle des histoires d'amour de Tolkien, mais c'est certainement l'une des plus poignantes.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.03.2013, 09:28
Message : #63
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
(29.03.2013 09:01)Elendil a écrit :  Justement, l'éveil des Elfes, c'est dans HoMe 11, en appendice de "Quendi and Eldar".
Je dois avouer que les langues j'ai du mal alors j'ai ralenti ma lecture Laughing tu viens de me redonner de la motivation.

Citation :Pour la VF des Lais, je ne l'ai que survolée, donc j'aurais du mal à te donner un avis informé. Au demeurant, la traduction n'est pas de Lauzon.
En écrivant je me suis rendu compte que je devrais d'abord réessayer en anglais. Je croyais que Lauzon était le traducteur "officiel" des HOME chez Bourgeois ?

Citation :Entièrement d'accord avec toi là-dessus, pas mal de personnages ont évolué au fil des réécritures - même les dragons, il faut bien le reconnaître. Wink
Je n'ai jamais dit le contraire Razz C'est même tout le but de ma théorie : tenter de trouver une vision des choses qui s'accommode des différentes versions de Tolkien.
Va commenter au lieu d'ironiser Mr. Green

Citation :Quant à l'histoire d'Aegnor et d'Andreth, je ne sais pas si c'est la plus belle des histoires d'amour de Tolkien, mais c'est certainement l'une des plus poignantes.
Bah Aragorn et Arwen ne me touchent pas (Arwen étant par trop absente du Sda pour m'intéresser, trop idéalisée, même si j'en comprends les raisons), Luthien et Beren à peine (je dois trop connaitre l'histoire pour percevoir le tragique et je ne perçois plus que l'héroïsme du couple), Tuor et Idril c'est "plan-plan", etc...
Je dois être particulièrement sensible aux histoires en demi-teintes voire carrément tragiques, mais moi c'est le triangle amoureux Aragorn-Eowyn-Faramir qui me touche et comme je le disais l'histoire d'Aegnor et d'Andreth, à peine esquissée.
Pour développer brièvement je pense que la nouveauté joue son rôle (surtout avec ce personnage d'Aegnor qui dans le Silm est le personnage le plus inutile qui soit avec Amrod et Amras et qui, comme ces derniers, bénéficie d'une histoire et d'une personnalité unique), le tragique et surtout la superbe conclusion où l'on voit bien que tous deux conservent des sentiments intactes l'un pour l'autre. Si j'avais le talent qu'il faut je dessinerais une Andreth nonagénaire qui voit depuis son balcon les cendres de Dagor Bragollach portées par le vent avec des "décors" sur les cotés représentant la chute d'Aegnor et en haut et en bas des images de leur passé commun. Je l'y essaierai sans doute un jour quand même (et n'oublierais pas de poster ça sur Tolkiendil si j'en suis content Wink )
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.03.2013, 10:44
Message : #64
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
Dans HoMe 3, Lauzon a traduit les commentaires, les lais sont traduits par Elen Riot.
(Bourgois sans E)

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Ce que vous faites, aussi peu soit-il, est essentiel et nous permet d'avancer.
Avançons en cœur mais chacun à notre rythme !
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2013, 15:27 (Ce message a été modifié le : 31.03.2013 15:28 par Elsie.)
Message : #65
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
"Si j'avais le talent qu'il faut je dessinerais une Andreth nonagénaire qui voit depuis son balcon les cendres de Dagor Bragollach portées par le vent avec des "décors" sur les cotés représentant la chute d'Aegnor et en haut et en bas des images de leur passé commun. Je l'y essaierai sans doute un jour quand même (et n'oublierais pas de poster ça sur Tolkiendil si j'en suis content "

Idée de dessin géniale. Si tu y renonces, fais le moi savoir car je m'y frotterais bien...
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
01.04.2013, 15:38
Message : #66
RE: Glorfindel, le seul, le vrai
Rien n'empêche deux dessins de coexister Wink tu as mon autorisation du moment que tu me fait crédit Razz (et que tu me reverse des droits d'auteurs en cas de publication ^^) J'aime beaucoup ton coup de crayon (et oui j'ai lu les aventures de Gala d'une traite il y a un mois).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Origines de Glorfindel et Círdan finrod 23 18 631 14.01.2010 19:43
Dernier message: Elendil
  Glorfindel felagund 37 21 473 19.04.2006 14:38
Dernier message: Iluvatar
  Glorfindel ??? Choukroute 35 22 099 29.02.2004 02:38
Dernier message: Kehldarin

Aller à :