Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Luthien et Idril
08.11.2008, 16:03
Message : #1
Luthien et Idril
Tolkien parle beaucoup de Beren et Luthien, et les déchirement entraînés par cet amour entre un Homme et une Elfe. Mais sait-on pourquoi il a passé sous silence l'union de Tuor et Idril? La situation était la même!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.11.2008, 16:50 (Ce message a été modifié le : 08.11.2008 17:07 par Degolas Mortefeuille.)
Message : #2
RE: Luthien et Idril
Les Contes et Légendes inachevées du Premier Age développent largement l'histoire de Tuor, d'Idril ainsi que la chute de Gondolin.

Mais il y a de nombreuses différences entre ces deux couples. Déjà dans le cas de Tuor, le roi Turgon a accepté de bon cœur l'union. Tuor n'a pas à conquérir sa bien aimée en relevant des défis impossibles ( de toute façon je ne pense pas que Turgon aurait accepté que quiconque quitte sa cité secrète). Turgon avait beaucoup d'estime pour Tuor qui était le Fils de Huor et l'émissaire d'Ulmo. Son cœur lui disait que l'espoir des Elfes résidait en ce mortel.

De plus contrairement à Luthien et a Arwen, Idril n'a pas à renoncer à son immortalité par amour. Car on raconte que Tuor et Idril furent reçus à Valinor et que Tuor fut avec son fils Eärendil le seul mortel à acquérir l'immortalité elfique.

Si Tolkien en parle moins c'est parce qu'il s'agit une union homme-elfe sans ses grands désagréments.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.11.2008, 18:53
Message : #3
RE: Luthien et Idril
Je pense qu'effectivement la situation n'était pas vraiment la même. Certes, il a le problème du devenir du couple avec la mort mais je ne crois pas que ce soit tant ce qui motive l'attitude de Thingol envers Beren. En premier lieu, Thingol considère les humains comme inférieurs et voilà que survint Beren. Après ses errances, il ne devait pas être un gendre très présentable. Mr. Green
En revanche, Turgon estimait fortement Tuor. Il lui est apparu comme émissaire de Ulmo (ce qui n'est tout de même pas n'importe quoi). L'éloquence et la noblesse que lui confèrent Ulmo à ce moment doivent être impressionnantes. De plus, Turgon avait été très proche de Huor, père de Tuor. Je crois donc qu'au final, Turgon n'était pas mécontent de marier sa fille à quelqu'un qu'il appréciait déjà.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.11.2008, 19:27 (Ce message a été modifié le : 09.11.2008 16:36 par Beren.)
Message : #4
RE: Luthien et Idril
Tout à fait d'accord. L'apparence de Beren était assez pitoyable après ses longues errances contrairement à Tuor qui lui portait l'armure et les armes de Vinyamar laissées spécialement pour lui.
Citation :On dit dans le Lai de Leithian que Beren entra en trébuchant à Doriath, gris et courbé comme par des années de malheur, si grandes avaient été les souffrances de la route.
Thingol a méprisé Beren dès le premier regard alors que Turgon a rapidement placé Tuor très haut dans son estime du fait de son ascendance et de sa qualité de messager d'Ulmo.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :