Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 3 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
28.05.2008, 23:16 (Ce message a été modifié le : 28.05.2008 23:17 par Pio2001.)
Message : #1
Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Bonjour,
J'ai découvert ce forum un peu par hasard. Possédant plusieurs éditions du Seigneur des Anneaux, j'ai pu comparer les textes et identifier certaines coquilles et omissions par rapport à une édition anglaise récente.

J'ai fait une recherche sur ce forum et appris qu'une révision de la version française était en cours chez Christian Bourgois, ce qui est une bonne nouvelle.
En revanche, j'ai été très surpris de voir que l'édition Folio Junior était plutôt déconseillée, alors que c'est la seule édition à avoir déjà corrigé les erreurs les plus graves du texte français.

Il s'agit en particulier des noms propres, dont l'orthographe varie. Eärendil est parfois appelé Eärendel (au début de la chanson de Bilbon, facile à repérer, au début du Livre II), Dernhelm Derhelm (ce qui provoque une confusion puisqu'il existe aussi un Elfhelm), Orodruin Oradruin, Éomer Eomir etc.
C'est le cas dans les éditions Christian Bourgois, Presses Pocket (même les récentes), Le Livre de Poche, mais pas Folio Junior, qui a corrigé l'écriture de la majorité des noms propres, et rétabli tous les accents (comme dans Lórien). Parfois ils ont choisi une orthographe différente de l'édition anglaise (Harper Collins, 1996), comme pour Oradruin au lieu d'Orodruin, ou Oïn au lieu de Óin, mais toujours cohérente du début à la fin de l'oeuvre.

Or je me suis rendu compte en lisant une ancienne édition anglaise (George Allen & Unwin, vers 1973), qu'elle comportait les mêmes erreurs !

Ces problèmes de noms propres ne peuvent donc être attribués ni au traducteur, ni à l'éditeur français. Ce sont des copies conformes du texte anglais original. Elles ont été corrigées dans les éditions anlgaises plus récentes (Harper Collins 1996), et le seront certainement dans les prochaines éditions françaises.

Peut-être s'agit-il d'erreurs de Tolkien lui-même, car les noms des personnages ont souvent évolué. Eärendel est en particulier le nom d'un personnage des Contes Perdus.


Un autre type d'erreur est l'inversion des filiations. Principalement "Le fils d'Isildur Elendil" (Editions Presses Pocket, Livre de Poche, Christian Bourgois...). Le texte original dit "Isildur Elendil's son".

Il s'agit là d'une erreur qui aurait été difficile à éviter pour le traducteur, car en bon anglais, "Isildur Elendil's son", c'est tout simplement le fils d'une personne dont le prénom est Isildur et le nom de famille Elendil. Sinon, il y aurait dû y avoir une virgule entre Isildur et Elendil : "Isildur, Elendil's son", ce qui aurait voulu dire Isildur, virgule, le fils d'Enlendil, virgule...
Or Tolkien a utilisé une ici une sorte d'archaïsme qui rappelle l'étymologie de certains noms de famille qui se terminent en -son. Par exemple Thorgal Aegirsson, qui signifie Thorgal, Aegir's son, c'est-à-dire Thorgal, fils d'Aegir (le géant des mers).
Tolkien a écrit "Isildur Elendil's son" sans virgule pour créer un intermédiaire entre l'anglais "Isildur, Elendil's son", avec la virgule, et un couple prénom + nom qui aurait été "Isildur Elendilsson".
Rien d'étonnant, donc, à ce que le traducteur soit tombé dans le piège.

Folio Junior a corrigé cela en traduisant "Isildur fils d'Elendil", sans virgule, conformément au texte anglais.

A noter le double piège de traduction, dans le chapitre "A Knife in the Dark", avec "Dior Thingol's heir; and of him Elwing the White". On a chez Presses Pocket "l'héritier de Dior Thingol; et de lui, Elwing le Blanc". Ils ne pouvaient pas deviner qu'Elwing était une femme ! Ironiquement, Folio Junior a habilement rétabli le sexe d'Elwing, mais n'a pas vu le piège de l'absence de virgule, et cela donne "l"héritier de Dior Thingol; et de lui, Elwing la Blanche", alors que le texte devrait être "Dior héritier de Thingol; et de lui, Elwing la Blanche".

Autre remarque intéressante sur l'édition Folio Junior : elle comporte une carte unique des Terres du Milieu, nettement plus claire que celle de chez Presses Pocket. Y figurent en particulier le point de départ et le point d'arrivée de la quête : Hobbitebourg et Orodruin, alors que ceux-ci ne figurent pas sur les cartes des autres éditions françaises ! Un comble !
En fait, ils sont indiqués sur la version anglaise de la carte. Mais Hobbiton est écrit en caractères si minuscules qu'il faut un microscope pour pouvoir le lire. Un autre nom, immédiatement à la suite de "The Shire" est même écrit si petit qu'il a été pris pour une flèche, et a été reproduit comme tel sur la carte française. Il m'est impossible de déchiffrer le nom anglais.

Enfin, contrairement à l'édition Presses Pocket, l'édition Folio Junior comporte l'intégralité des appendices A, B, C et D (il manque donc les E et F).

Je pense donc qu'il s'agit de la meilleure édition actuelle du Seigneur des Anneaux en français, sauf pour les illustrations, qui sont très moyennes comparées à celles d'Alan Lee dans l'édition Christian Bourgois de luxe, et les deux appendices manquants par rapports aux éditions Christian Bourgois.


Une question : j'ai répertorié toute une série d'erreurs dans les deux premiers tomes de la version française (environ 80). Y a-t-il quelqu'un à contacter chez Christian Bourgois pour leur soumettre, afin de vérifier qu'il n'y ait aucun oubli dans la future version française ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
28.05.2008, 23:48
Message : #2
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
S'il y avait quelqu'un à contacter, ça serait Vincent Ferré. Par contre je ne sais pas si ce genre de fichiers peut intéresser l'équipe de traduction Tolkien, sachant qu'ils ont plein de projets sur le feu avant de parachever la révision du SDA. Vincent est joignable sur son site http://pourtolkien.free.fr ou sur le forum Tolkiendil en MP (à vincent).
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.05.2008, 06:31
Message : #3
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Les erreurs recensées peuvent avoir été le fait des éditions anglaises sans venir de Tolkien directement.

À la lecture des HoME, on constate qu'il y a systématiquement des coquilles quand on passe d'une version manuscrite à une version dactylographiée (la méthode de composition des manuscrits de Tolkien n'y est sans doute pas pour rien).

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 08:35
Message : #4
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Pio2001 a écrit :... Mais Hobbiton est écrit en caractères si minuscules qu'il faut un microscope pour pouvoir le lire. Un autre nom, immédiatement à la suite de "The Shire" est même écrit si petit qu'il a été pris pour une flèche, et a été reproduit comme tel sur la carte française. Il m'est impossible de déchiffrer le nom anglais.

En suivant tes descriptions, le seul nom qui suit The Shire et qui se trouve plus ou moins sur l'emplacement d'une petite flèche dans la carte version française (sur mon édition pocket de 1986), c'est le nom Brandywine Bridge, écrit de travers, le long de la rivière, juste à droite de l'emplacement du Pont, et juste au-dessus de la Vieille Forêt.
C'est vrai que c'est écrit petit, et il faut se tordre le coup pour lire le nom (ou bouger la carte dans le sens contraire des aiguilles d'une montre...), mais sur mon Lord of The Rings, édition BCA 1991, c'est écrit assez gos pour qu'on puisse déchiffrer.
Du coup, c'est le mot Bridge qui semble corresxpondre à la flèche en français. Mais la flèche de la VF indique "Le Pont"... il ne semble donc pas y avoir d'erreur à ce niveau là, selon moi. Juste un problème d'exactitude (L'exactitude aurait été d'écrire "Pont du Brandevin" avec cette flèche)

I.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 09:09
Message : #5
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Plutôt que pont du Brandevin, Le ponts aux Arbalètes non ?
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 09:56
Message : #6
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Mr. Green...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 11:42
Message : #7
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Beren a écrit :Mr. Green...

Pas compris Neutral

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 12:09
Message : #8
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Pont aux Arbalètes (traduction de Ledoux pour Bridge of Stonebows)
Arbalète... flèches...
Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 12:41
Message : #9
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
J'arrive même plus à comprendre quand y'a des blagues Neutral

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 13:48
Message : #10
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Dites, les cartes de l'édition Folio Junior, ce sont bien les horreurs dessinées par Shelly Shapiro ? Ou bien je confonds ?

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 14:53
Message : #11
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Zelph', le rapport Arbalètes => flèches, c'est lié au fait que sur la carte, ce soit une flèche qui qui figure à côté du Pont :
Isengar a écrit :Du coup, c'est le mot Bridge qui semble corresxpondre à la flèche en français. Mais la flèche de la VF indique "Le Pont"...
Ceci dit, j'ai mis un peu d'temps à comprendre aussi Wink

"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 14:59
Message : #12
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Si je puis permettre vous êtes pas des flèches! Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 17:29
Message : #13
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Merci pour les éclaircissements. Razz (Celui d'Isengar m'avait suffit Wink )
J'invite à retourner au sujet désormais, histoire de pas perdre la question de Meneldur dans le flood Smile

Meneldur a écrit :Dites, les cartes de l'édition Folio Junior, ce sont bien les horreurs dessinées par Shelly Shapiro ? Ou bien je confonds ?

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.05.2008, 18:04 (Ce message a été modifié le : 30.05.2008 18:05 par Pio2001.)
Message : #14
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
ISENGAR a écrit :En suivant tes descriptions, le seul nom qui suit The Shire et qui se trouve plus ou moins sur l'emplacement d'une petite flèche dans la carte version française (sur mon édition pocket de 1986), c'est le nom Brandywine Bridge, écrit de travers, le long de la rivière, juste à droite de l'emplacement du Pont, et juste au-dessus de la Vieille Forêt.

En fait, je m'aperçois que j'ai trois cartes différentes qui se ressemblent : celle du volume I anglais illustré Harper Collins 1996, avec des noms illisibles, celle du volume II anglais illustré Harper Collins 1996, beaucoup plus lisible, et celle française de Presses Pocket, 1986 (identique à celle encartée en poster dans les éditions Christian Bourgois des années 80-90), et sur laquelle Hobbitebourg ne figure pas, et où le Mont du destin est dessiné, mais sans indication.

Est-ce que la charte du forum permet de scanner une petite partie des cartes pour montrer les différences ?

Meneldur a écrit :Dites, les cartes de l'édition Folio Junior, ce sont bien les horreurs dessinées par Shelly Shapiro ? Ou bien je confonds ?

Je n'en sais rien, ce n'est pas indiqué dans les livres.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.06.2008, 08:15
Message : #15
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Meneldur a écrit :Dites, les cartes de l'édition Folio Junior, ce sont bien les horreurs dessinées par Shelly Shapiro ? Ou bien je confonds ?

C'est pas plutôt Philippe Munch qui est l'auteur des cartes pour cette édition... ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.06.2008, 18:50
Message : #16
RE: Origines de certaines coquilles et notes sur les éditions
Illustrations de Philippe Much... voilà ce qui est indiqué. Or les volumes sont abondamment illustrés. Mais les cartes ne sont pas signées.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Editions du Silmarillion Saint-Jey 74 43 355 10.06.2015 09:35
Dernier message: Sauron
  Comparatif des éditions françaises du Hobbit Druss 1 1 138 04.10.2014 14:38
Dernier message: Zelphalya
  Les couvertures des éditions du Seigneur des Anneaux chez Bourgois Zelphalya 2 1 676 15.09.2014 15:05
Dernier message: Hyarion
  Numérotation notes Lettres ed. Pocket jbbourgoin 4 1 557 29.05.2013 22:04
Dernier message: jbbourgoin
  Tolkien et ses légendes - éditions du CNRS Lennie 32 16 094 09.05.2013 19:35
Dernier message: Sauron
  Meilleures éditions ? sirjuan 71 31 257 25.05.2006 14:29
Dernier message: Eleglin

Aller à :