Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Serments
05.02.2008, 10:22
Message : #1
Serments
Je cherche à lister les différents types de serment que l'on connait et leur déroulement.

Par exemple, dans Lois et Coutumes des Eldar, je me souviens que les époux elfes prononce le nom d'Eru durant le mariage.

Eorl plante sa lance droite, lance son épée en l'air et prononce son serment dans sa langue. Ensuite Cirion prononce l'autre part du serment en quenya et il prend les Valar et Eru à témoin.

En fait je m'intéresse plus particulièrement à ceux dont Eru est pris à témoin, car il est dit que la référence à Eru est exceptionnelle.
Mais je suis tout de même intéressée par tous les serments.

On a par exemple, les engagements de Pippin envers Denethor et Merry envers Théoden, mais je ne me souviens plus exactement du déroulement.

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 10:40
Message : #2
RE: Serments
Plus terrible est celui de Fëanor :
Citation :Then Fëanor swore a terrible oath. His seven sons leapt straightway to his side and took the selfsame vow together, and red as blood shone their drawn swords in the glare of the torches. They swore an oath which none shall break, and none should take, by the name even of Ilúvatar, calling the Everlasting Dark upon them if they kept it not; and Manwë they named in witness, and Varda, and the hallowed mountain of Taniquetil, vowing to pursue with vengeance and hatred to the ends of the World Vala, Demon, Elf or Man as yet unborn, or any creature, great or small, good or evil, that time should bring forth unto the end of days, whoso should hold or take or keep a Silmaril from their possession.
Il y a du "lourd" : Eru, Manwë, Varda, le Taniquetil...
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 10:47
Message : #3
RE: Serments
Détail important pour Eorl et Cirion: le serment se fait sur la tombe secrete d'Elendil !
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 19:57
Message : #4
RE: Serments
Sinon il y a aussi le serment entre Thingol et Beren. Un silmaril contre la main de Luthien.

Ce qui soulève la question de l'importance de la solennité des serments. Thingol a fait ce serment avec ruse et légèreté. . Cela s'apparentait plus à un défi qu'à un véritable serment. Beren et Thingol s’affrontaient . De plus aucun Valar n'a été tenu garant de ce serment. Logiquement le serment n’était d’aucune valeur. Mais Beren l’a relevé. Et ses exploits ont validé ce serment. Par ce serment Eärandil a hérité d’un Silmaril. Mais cela a aussi provoqué la chute de Doriath.

En tout cas j’adore comment Thingol et Beren s’affrontent (Mortel bâtard qui as appris au Royaume de Morgoth à ramper comme un esclave et un espion ) ou encore comment Beren casse Thingol ( A quel prix dérisoire, Les Rois des elfes vendent-ils leurs filles: pour des pierres et des œuvres d’arts)

Je trouve ce genre de joutes verbales n'est pas assez répandu chez Tolkien.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 20:22
Message : #5
RE: Serments
Il y a le serment de Huor et Hurin de ne jamais révéler rien de ce qu'ils avaient vu ou entendu à Gondolin.

Citation : And the brothers swore never to reveal the counsels of Turgon, and to keep secret all that they had seen in his realm.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 20:38
Message : #6
RE: Serments
Degolas Mortefeuille a écrit :De plus aucun Valar n'a été tenu garant de ce serment. Logiquement le serment n’était d’aucune valeur.
Il n'est nullement besoin d'invoquer les Valar ou les Máyar pour qu'un serment ait de la valeur. C'est celui qui prête serment, plus que la forme en elle-même qui est importante, bien qu'un peu de solennité ne fasse pas de mal... Smile
Citer ce message dans une réponse
05.02.2008, 20:42
Message : #7
RE: Serments
Il y a le serment passé entre les montagnards et Isildur pendant la dernière Allliance des Elfes et des Hommes à la fin du 2è age qu'ils n'ont pas tenudans un premier temps...
Citation :‘But the oath that they broke was to fight against Sauron, and they must fight therefore, if they are to fulfil it. For at Erech there stands yet a black stone that was brought, it was said, from Númenor by Isildur; and it was set upon a hill, and upon it the King of the Mountains swore allegiance to him in the beginning of the realm of Gondor. But when Sauron returned and grew in might again, Isildur summoned the Men of the Mountains to fulfil their oath, and they would not: for they had worshipped Sauron in the Dark Years.

...et le serment imposé par Isildur par suite de leur trahison :
Citation :Thou shalt be the last king. And if the West prove mightier than thy Black Master, this curse I lay upon thee and thy folk: to rest never until your oath is fulfilled. For this war will last through years uncounted, and you shall be summoned once again ere the end.”
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 11:39
Message : #8
RE: Serments
Lomelinde a écrit :
Degolas Mortefeuille a écrit :De plus aucun Valar n'a été tenu garant de ce serment. Logiquement le serment n’était d’aucune valeur.
Il n'est nullement besoin d'invoquer les Valar ou les Máyar pour qu'un serment ait de la valeur. C'est celui qui prête serment, plus que la forme en elle-même qui est importante, bien qu'un peu de solennité ne fasse pas de mal... Smile
Et puis dans le cas de Thingol & Beren, il ne faut pas oublier un détail important... Luthien est la fille d'une Maia, le symbole sacré est donc toutefois présent indirectement.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 15:01
Message : #9
RE: Serments
SAsn oublier le serment d'allégeance à l'intendant du Gondor
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 15:02
Message : #10
RE: Serments
Tu voulais parler de ça ?
Zelphalya a écrit :On a par exemple, les engagements de Pippin envers Denethor...

Ou d'un éventuel serment de l'Intendant vis à vis du Gondor ?

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 15:05
Message : #11
RE: Serments
De ça...

(note pour la suite, ne pas essayer de lire tout le forum d'un coup)
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 15:53
Message : #12
RE: Serments
Pour le serment de Feänor, il est aussi intéressant de noter qu'il a été rompu après la chute de Morgoth. Les Valar ont pardonné les Noldor. Et beaucoup de ceux qui ont prêté serment ont pu retourné en Aman.

Cela montre que les Valar et Eru ont le pouvoir de révoquer les serments.

Et on peut aussi prendre comme serment, l’interdiction pour les numénoriens d’aller à l’ouest sur les terres immortelles. Eru était garant de ce serment.

Je me demande si il y a une grande différence entre les serments tenus par tout un peuple (Noldor, Numénoriens, Rohirrim) et ceux qui n’engagent qu’individu (Beren, Pippin). Probablement, les premiers doivent être plus importants car ils doivent être tenus par Eru lui même .
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 17:52
Message : #13
RE: Serments
Tiens, en réfléchissant un peu à la question, il m'est revenu une autre circonstance du Légendaire qui peut entrer dans cette catégorisation de "serment", d'ailleurs mêlé d'une aura sacrée assez mystérieuse (une petite recherche sur JRRVF s'imposait ^^).

Nous n'avons pas évoqué en détail la problématique que représente le Chemin des Morts et plus particulièrement la présence de ses "morts-vivants" sur la Terre du Milieu.
Quel était donc le pouvoir dont était doté Isildur pour ainsi jeter une malédiction si terrible ? Ou tout du moins être entendu par Eru.
Citation :Isildur dit alors à leur roi : - Tu seras le dernier roi. Et si l'Ouest se révèle, plus puissant que ton Maître Noir, j'appelle cette malédiction sur toi et les tiens : n'avoir jamais de repos jusqu'à l'accomplissement de votre serment. Pour cela, la guerre durera d'innombrables années, et vous serez appelés de nouveau avant la fin.
Le Seigneur des Anneaux, ROTK
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 19:02
Message : #14
RE: Serments
Citation : j'appelle cette malédiction sur toi et les tiens : Le Seigneur des Anneaux, ROTK

Pour moi cela me semble claire. Ce n'est pas Isildur qui lance directement la malédiction. Il invoque une instance supérieure (Eru) pour mettre en oeuvre cette malédiction.

Je crois que la notion de serment chez Tolkien est très lié à celui du destin. Eru et les valar peuvent en partie percevoir l'avenir. Les serments peuvent les aider à faire en sorte que le destin du monde s'accomplisse.

Sans le serment d'Isildur, le Gondor serait tombé 3000 plus tard. Quelle clairvoyance !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 19:15
Message : #15
RE: Serments
Degolas Mortefeuille a écrit :Pour le serment de Feänor, il est aussi intéressant de noter qu'il a été rompu après la chute de Morgoth. Les Valar ont pardonné les Noldor. Et beaucoup de ceux qui ont prêté serment ont pu retourné en Aman.
Sauf que le serment n'a été prêté que par Fëanor & fils, pas par tous les Noldor. Et c'est d'ailleurs la peur du serment qui a poussé Maedhros, puis Maglor, à reprendre les Silmarils à Eönwë.

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 22:03
Message : #16
RE: Serments
Merci de lire mes posts Elwe.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.02.2008, 22:27 (Ce message a été modifié le : 06.02.2008 22:28 par Gamilrukhs.)
Message : #17
RE: Serments
Je citerais complètent hors sujet Razz le serment d'allégence des Orques à Morgoth (cf. l'encyclopédie) c'est plutôt rare un serment d'Orque...Mr. GreenTwisted Evil...



Gamilrukhs.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.02.2008, 12:24
Message : #18
RE: Serments
Beren a écrit :Merci de lire mes posts Elwe.
Marf, pas vu... J'étais pourtant sûr d'avoir vérifié Confused
M'enfin pas trop grave, vu que je me posais une question sur ce même serment dont tu ne parlais pas Wink
... Va donc me chercher un Silmaril au lieu de rougner! Mr. Green
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.02.2008, 15:46
Message : #19
RE: Serments
Lomelinde a écrit :
Degolas Mortefeuille a écrit :De plus aucun Valar n'a été tenu garant de ce serment. Logiquement le serment n’était d’aucune valeur.
Il n'est nullement besoin d'invoquer les Valar ou les Máyar pour qu'un serment ait de la valeur. C'est celui qui prête serment, plus que la forme en elle-même qui est importante, bien qu'un peu de solennité ne fasse pas de mal... Smile

Pas vraiment. Autant je suis d'accord de dire que tout serment prêté chez Tolkien a de la valeur, autant les serments invoquant le nom de l'Un ont un pouvoir et une importance bien plus grande.

Entre autres, il semblent avoir un certain pouvoir d'auto-réalisation (même si ce n'est pas forcément de la façon espérée), créent une compulsion irrésistible chez ceux qui l'ont prêté afin de remplir le serment, et ne peuvent être révoqués par quiconque (dans le Silm. Maedhros estime que ni Manwë ni aucun des Valar ne le peut).

Citation :...et le serment imposé par Isildur par suite de leur trahison :

Pas vraiment un serment, dans ce cas : simplement une malédiction. Cela dit, on peut sans doute voir ça comme la seconde partie du serment des Montagnards. Il est possible que ceux-ci n'aient pas mentionné quel sort serait le leur s'ils brisaient leur serment. Isildur aurait ainsi complété leur serment, de la manière qui lui convenait le mieux.

Par contre, sa clairvoyance a ce moment précis est très intéressante. Manifestement, Ilúvatar lui-même est intervenu pour donner cette faveur à Isildur (condition nécessaire pour que ce dernier ait une vision, cf. Osanwë-Kenta). On peut donc se demander s'il n'avait pas été invoqué lors du serment des Montagnards (qui aurait donc ressemblé au Serment d'Eorl à quelques milliers d'années de distance).

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.02.2008, 19:12
Message : #20
RE: Serments
Les intendants du Gondor font un serment à chaque début d'intendance, serment qui devient plus un rituel pour la forme avec le temps qui passe et le non retour du roi...

Citation :Each new Steward indeed took office with the oath ‘to hold rod and rule in the name of the king, until he shall return’.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.02.2008, 19:34 (Ce message a été modifié le : 08.02.2008 01:27 par Beren.)
Message : #21
RE: Serments
Afin de compléter le post de Eorl, voici les mots prononcés par Cirion, en Quenya puis en langage commun afin de sceller le serment passé entre Eorl et Cirion (un serment sur Elendil, les Valar et Eru!! oui c'est possible!!! vous en avez révé?? Cirion l'a fait!!) :

Citation :Vanda sina termaruva Elenna-nŏreo alcar enyalien or Elendil Vorondo voronwĕ. Nai tiruvantes i hărar mahal-massen mi Nŭmen ar i Eru i or ilye mahalmar eă tennoio.^

And again he said in the Common Speech:

This oath shall stand in memory of the glory of the Land of the Star, and of the faith of Elendil the Faithful, in the keeping of those who sit upon the thrones of the West and of the One who is above all thrones for ever.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.02.2008, 06:03
Message : #22
RE: Serments
Merry à Théoden
Citation :«Je n'en doute pas, dit le roi. Je vous ai fait préparer un bon poney de montagne. Il vous portera tout aussi vite que n'importe quel clé sur les routes que nous emprunterons. Car je vais partir du Fort paies chemins de montagne, non par la plaine, et j'arriverai ainsi à Edoras par Dunharrow où m'attend la Dame Eowyn. Vous serez mon écuyer, si vous le désirez. Y a t’il ici un équipement de guerre qui pourrait servir à mon Thane d'épée, Eomer? »
«Il n'y a pas ici de grandes réserves d'armes, Seigneur, répondit Eomer. Peut-être pourra t'on trouver un heaume léger qui lui convienne, mais nous n'avons ni mailles ni épée pour quelqu'un de sa stature»
«J'ai une épée», dit Merry, descendant de son siège et tirant du fourreau noir sa petite lame brillante. Soudain empli d'amour pour ce vieillard, il mit un genou en terre et lui prit la main pour la baiser.
«Puis-je déposer sur vos genoux l'épée de Meriadoc de la Comté, Théoden Roi? S’écria t’il. Acceptez mon service, si vous le voulez bien! »
«Je l'accepte volontiers», dit le roi, et, posant ses longues vieilles mains sur les cheveux bruns du hobbit, il le bénit. «Levez-vous à présent, Meriadoc, écuyer de Rohan de la maison de Meduseld ! Dit-il. Prenez votre épée et portez la vers une heureuse fortune! »
«Vous serez pour moi comme un père», dit Merry.
«Pour un court moment», dit Théoden.

Pippin à Denethor
Citation :Et Pippin regarda le vieillard dans les yeux, car sa fierté était étrangement aiguillonnée par le dédain et la suspicion perceptibles dans cette voix froide. «Un aussi grand seigneur des Hommes trouvera sans doute peu de service chez un hobbit, un Semi-Homme de la Comté du Nord, tel qu'il est, je l'offrirai toutefois en paiement de ma dette» Écartant vivement le pan de son manteau gris, Pippin tira sa petite épée et la déposa aux pieds de Denethor.
Un pâle sourire passa sur le visage du vieillard comme le reflet d'un froid soleil un soir d'hiver, mais il courba la tête et tendit la main, abandonnant les fragments du cor. «Donnez-moi cette arme! » Dit-il.
Pippin l'éleva et la lui présenta par la garde. «D'où cela vient-il? Demanda Denethor. Maintes et maintes années ont passé dessus. C'est assurément une lame forgée par les vôtres dans le lointain passé? »
«Elle vient des tertres qui s'étendent le long des frontières de mon pays, dit Pippin. Mais seuls des êtres mauvais y résident à présent, et je n'aimerais pas en dire davantage à leur sujet»
«Je vois que d'étranges histoires sont tissées autour de vous, dit Denethor, et il se voit une fois de plus que l'apparence peut tromper sur un Homme ou un Semi-Homme. J'accepte votre service. Car vous ne vous laissez pas démonter par les paroles, et votre discours est chevaleresque et courtois, tout étrange qu'il puisse paraître pour nous autres gens du Sud. Or, dans les jours qui viennent, nous allons avoir besoin de tous les gens chevaleresques, grands ou petits. Jurez-moi maintenant fidélité! »
«Prenez la garde de l'épée, dit Gandalf, et répétez les paroles du Seigneur, si vous êtes résolu là-dessus»
«Je le suis», dit Pippin.
Le vieillard posa l'épée sur ses genoux, Pippin mit la main sur la garde et dit lentement après Denethor:
«Je jure ici d'être fidèle au Gondor et au Seigneur et Intendant du royaume, de les servir, de parler et d'observer le silence, d'agir et de laisser faire, de venir et d'aller, en temps d'abondance ou de disette, de paix ou de guerre, dans la vie et dans la mort, dès ce moment et jusqu'à ce que mon seigneur me délie, que la mort me prenne ou que le monde périsse. Ainsi parle-je, moi, Peregrïn fils de Paladin de la Comté des Semi﷓Hommes»
«Et je l'entends, moi, Denethor fils d'Ecthelion, Seigneur de Gondor, Intendant du Puissant Roi, je ne l'oublierai pas et je ne manquerai pas de récompenser ce qui est donné: la fidélité par l'amour, la valeur par l'honneur, le parjure par la vengeance» L'épée fut alors rendue à Pippin, qui la remit au fourreau.
«Et maintenant, dit Denethor, voici mon premier ordre: parlez et ne restez pas silencieux! Dites﷓moi toute votre histoire, et veillez à vous rappeler tout ce que vous pouvez de Boromir, mon fils. Asseyez﷓vous à présent, et commencez! » Ce disant, il frappa un petit gong d'argent qui se trouvait près de son tabouret de pieds, et des serviteurs s'avancèrent aussitôt. Pippin vit alors qu'ils se tenaient dans des renfoncements de part et d'autre de la porte, hors de la vue de ceux qui entraient.
«Apportez du vin, de la nourriture et des tabourets pour les hôtes, dit Denethor, et veillez à ce que nul ne nous dérange pendant une heure»

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.05.2008, 01:08
Message : #23
RE: Serments
Aussi, je remonte le sujet, il y a le serment des intendants. Il y a une sorte de "jusqu'au retour du roi" coutumier... C'est dans les appendices, partie surintendants du Gondor.
Il est aussi question de la tombe d'Elendil, où les surintendants se sont attribués le droit d'aller visiter sa tombe.

Et ce qui est assez drôle, c'est qu'aucun serment ne lie la communauté de l'anneau. Tout le monde est libre de partir quand il veut. Mais seul Frodon en fait lui même un. Celui de détruite l'Unique, sans que cela soit dit. Un serment-geste en quelque sorte.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.05.2008, 18:50
Message : #24
RE: Serments
-_-'
Regarde trois posts avant le tien:


Beren a écrit :Les intendants du Gondor font un serment à chaque début d'intendance, serment qui devient plus un rituel pour la forme avec le temps qui passe et le non retour du roi...

Citation :Each new Steward indeed took office with the oath ‘to hold rod and rule in the name of the king, until he shall return’.


C'est utile de remonter pour ne rien ajouter de plus...

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :