Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
considération sur l'adunaic
16.12.2007, 19:40 (Ce message a été modifié le : 28.12.2007 20:57 par jean person.)
Message : #1
Exclamation considération sur l'adunaic
Ne m'étant jamais vraiment donné la peine d'étudier l'adunaic, qui me semblait un calque, ou plutot, une langue pseudo-proto-sémitique.
Mais que David salo pour son pseudo-neo-khuzdul adopte les pronoms adunaic me poussa à m'y attarder. Et mon a priori ne fut que confirmé d'avantage, du moins, en ce qui a trait aux pronoms personnel...
______________________________
...pour la 3ième pers. du sing.:
adunaic:Hu,u(masc.); Hi(fem.).
arabe:Hûa,-hu,-hi(masc.); Hîa,-ha(fem.).
hébreu:Hû,-ô(masc.); Hî,-âh(fem.).
araméen:Hû,-eh,-hî(masc.); Hî,-ah(fem.).
égyptien:*antaf,*enthof,f-,-f(masc.); *antos,s-,-s(fem.)
akkadien:shû(masc.); shî,-at(fem.)

Je crois que les concordances sont suffisament éloquantes, pour ce passez de commentaires.
Cependant, considérant diverses hypothèses, comme: qu'il y aurait un "A,*Ha" adunaic neutre. Je mentionnerais que Tolkien se serait peut-être inspiré de l'article dém.:"Ha-" de l'hébreu, ce qui ferait écho avec la citation:
Hi-Akallabêth, traduite par "She-that-hath-fallen", alors l'on pourrait supposer que, Tolkien aurait voulu faire l'article démonstratif, à partir des pronoms pers. des trois genres (Hu(m.),Ha(n.),Hi(f.)), peut-être uniquement des sing., ou peut-être des deux nombres, aussi.
"bâ kitabdahê" traduit par "don't touch me",
Bâ Ki-tabda-hê:
bâ="(do)not"
Ki "you"
tabda "touch"
Hê= "me" !!!??? selon ce que Tolkien dit, il n'existerait pas de phonême "e" cours et tout les "ê" proviendrait de "ai">"ê", donc: Hê, ici cas sujet (infixe "a") du cas normal Hi+a>Hai>Hê; il serait donc très étonant que Hê sont littéralement traduit par un pronom personnel de la 1ière pers. du sing.; mais ce semblerait conforter l'idée de l'usage de la 3p.sg. comme art. dém. ici décliné au Cas Sujet (infixe "a").
________________________________
...pour la 2ième personne du sing.:
adunaic: ki
arabe: anta,-ka(masc.); anti,-ki(fem.).
hébreu: atâ,-ka(masc.); at,-kh(fem.).
araméen: ant,-kh(masc.); anti,-kî(fem.).
égyptien: *antok,*enthok,k-,-k(masc.); *anto,*etho,t-,-t(fem.)
akkadien: attâ<antâ,-ta(masc.); attî<antî,-ti(fem.)

Selon le contexte, "Kitabdahê" serait masc., mais selon la règle "I=fem.; A=neutre; U=masc.", ce devrait-être un féminin; à moins qu'il soit neutre et qu'il n'y ai pas de genre pour la 2p.sg, n'étant pas réellement nécessaire, au niveau pragmatique, de spécifier à la personne à qui l'on s'adresse son genre, ce qui m'étonnerais malgré tout. Est-ce un erreur typographique? J'en doute.
L'on pourrait faire du pseudo-neo-adunaic: **Ku(2.m.sg), **Ki(2.f.sg) et peut-être **ka(2.n.sg.). Si, considérant l'égyptien en comparaison avec l'akkadien, d'un côté, et les trois autres langues sémitiques, de l'autre, alors ce pourrait aussi être: *Ki(2.m.sg) et **Ti(2.f.sg.)???
__________________________________________
....pour ce qui est de la 1ière personne du PLURIEL:
adunaic: nên
arabe: nahnu,ni-,-na
hébreu: anahnû,ni-,-anu
araméen: anahnâh,-nâ
égytien: *anon,*enan
akkadien: nînu,-nu

Je n'ai aucun commentaire qui ne relèverais pas de l'évidence même.
mis à part: nên<nain<??nan+i (infixe pluriel) ou alors: nain<??na+in?? ce qui suggèrerait un singulier neutre **na="je"???(voir plus bas à ce sujet) ou alors nain<??ni+an.
________________________________________
***pour ce qui est de la 2ième personne du Pluriel:
L'idée que ce pourrait-être "men" comme en kh. est tout simplement farfelu...
arabe: antum,-kum(masc.); antuna,-kuna(fem.).
hébreu: atem,-akhem(masc.); aten,-akhen(fem.).
araméen: antom,antûn,-khom,-khôn(masc.); anten,-khen(fem.)
égyptien: *antôtan,*enthôten,-tan,-ten
akkadien: attunu,-tunu(masc.); attina,-tina(fem.)
khuzdûl: mên

La seule argument pouvant justifier une tel hypothèse c'est le constat que la marque distinctive du masc. est "M" et celle du fem. étant "N"....donc M+N=***men !!!!!!!!!ridicule.
Ma proposition serait plutot: **ten<tain<???**tan+i (infixe pluriel) ou alors: tain<???**ta+in?, mais si l'on considère cette dernière construction, par comparaison avec la 2p.sing adu., alors ce serait **Kên<kain<ka+in ou Kan+i(infixe plur.) ou alors Ki+an>Kên.
__________________________________________
...pour ce qui est de le 1ière personne du SINGULIER:
arabe: ana,-i,a-
hébreu: ani,anokhi,-i,e-
araméen: ana,-i
égytien: *anog,anok
akkadien: anâkû,-ku
khuzdûl: *oi

Maintenant, considérant l'existance des mots adunaics: ANÂ="humain"(neutre), ANÛ="homme"(masc.) et ANÎ="femme"(fem.)
comparant avec la tendance de toutes les langues sémites à avoir les formes de pronom pers. indépendantes(hormis celles de la 3ième pers.) tous construitent sur un préfixe "an(t)>att>at".
L'on pourrait aisément conclure que Tolkien voulais "expliquer" le fait par un phénomène analogue aux "on" français, qui signifie "homme".
Donc il est fort probable que la 1ière pers. du sing. aurait été, en adunaic:
**Na< ANÂ "homme"(neutre), ou **Ni en comparant avec nên<**ni+an??
______________________________________
...pour ce qui est,finalement, de la 3ième personne du plur.:
(ici je vais restraindre les corelations diverses, aux plus représantatives)
adunaic: Ya(neutre ,fem.); Yu(masc.)
arabe: hum,ya-(masc.); huna,ta-(fem.).
hébreu: Hem,-hem(masc.); hen,-hen(fem.).

***suivant l'argument de la théorie de "mên", l'on aurait donc, ce dernier comme 3ième pers. du pluriel aussi ;P (trève de sarcasmes)
Yi pour le feminin semble inconcevable, puisque Tolkien utilise Ya pour "elles", aussi bien que pour le neutre.
__________________________________

En conclusion, il est donc tout à fait inconsideré de supposer une quelconque relation entre les pronoms personnels khuzdûl et ceux de l'adunaic; et attribuer les pronoms adunaic aux khuzdûl est inconcevable du point de vue historique "interniste" du légendarium de Tolkien, soite ce serait "possible" selon l'histoire "externe" bien que très peu probable, à mon avis, suivant ce que nous connaissons de la vision créatrice de Tolkien.
En toute réserves, l'on pourrait supposer sans trop divaguer, que: en pseudo-neo-adunaic, on aurait:

*ni/*na??="je,moi"(comparer avec la pratique de parler de soi à la 3p.sg.; ici en disant simplement "homme") *na, me semblerait plus cohérent; p.-ê, mm: *nan.

Ki="tu,toi"
*Kê="te"(cas sujet de Ki+a>Kia,kai)

Hu,u="il,lui,le"
Hi,*i="elle,la"
*Ha,a="ce,le"(anglais:"it")
???Hê,*ê="se,le,me" (art. dém. au "cas sujet" applicable pour la 1ière et 3ième personnes du sing. tout genres confondu.)
???**Hô,*ô=(art.dém. au cas construit à usage génétive???? de Ha+u>Hau??) L'on pourrait y voir un certain raprochement avec la marque suffize genetive:"ô" que l'on retrouve en: Eruwô "of-Eru"; ou avec le préfixe Ô "from".

Nên="nous"(nan+i (infixe plur.) ou na+in
*Nêna,??*Nêm??,*Nêmi??=(cas sujet de Nên+(i)m>Nênm(i))

*Kên/*kîn="vous"
*Kêna??,*Kêm??,*kêmi??=(cas sujet de Kên+(i)m>Kênm(i))


Yu="ils"
*Yuna??,*Yum??,*yumi??=(cas sujet de yu+m(i) ou **Yôn<yaun<yuan<yu+an)
Ya="elles,ces"
*Yêm=(cas sujet de Ya+im>yaim)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :