Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Lac d'Evendim
10.04.2007, 20:36
Message : #1
Lac d'Evendim
Ce texte est dédié à Meneldur, qui vient de décider de me faire de force illustrer en vers l'encyclopédie, et à certain Indien qui aime à se faire appeler Nenuial Very Happy


Dans le quiescent brouillard d’un sourd septentrion
Que le rose alangui du crépuscule inspire,
Les paresseuses eaux d’Evendim se retirent
Dans l’étreinte troublée de montueux vallons.

La ruine régalienne et splendide d’un nom,
Imperceptiblement cachetées dans la cire
Insigne d’un pays où Nenuial se mire,
Baigne d’éternité son humide fanion.

Annúminas longtemps a enchanté ses rives,
Et ses rêves brisés, ses amours maladives,
S’estompant doucement demeurent néanmoins ;

Et le chant délicat d’un vaniteux jadis,
Réveillant l’écho mort de funestes abysses,
Rappelle au miséreux l’or d’un soleil qui point.



Divitiac, pour vous servir

Nota : l'usage de quiescent est pour le moins tordu. S'il l'est trop pour votre goût, que j'estime sûr, j'aviserai Razz
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2007, 19:28
Message : #2
RE: Lac d'Evendim
J'aime assez, au contraire. la sonorité est plaisante et cela donne une allitération agréable pour le premier vers.

Ce sonnet est réussi, flux et reflux sont sensibles dans le mouvement du poème, le rythme va avec les mots... Le style, surtout, l'intonation du poème m'impressionnent : on dirait vraiment qu'ils appartiennent à la Terre du Milieu...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :