Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Une histoire (très) amateur
03.04.2007, 18:53 (Ce message a été modifié le : 03.04.2007 18:58 par Jiraya.)
Message : #1
Une histoire (très) amateur
Bonjour à tous!

Je suis un jeune lecteur de Tolkien. Cependant je n'ai lu de lui que ses deux principaux livres soit le Seigneur des anneaux mais aussi Bilbo le Hobbit. Donc je ne connais pas toute l'histoire de ce monde.
Si je vous dis cela c'est parceque j'ai écris une histoire sur le monde de Tolkien en reprenant les héros de la Communauté et en racontant ce qui pourrait se passer par la suite, après la destruction de l'Anneau.
Je veux donc vous prévenir d'avance et de m'excuser d'avance pour les erreurs d'histoire qui ne corresponderaient pas à l'univers de Tolkien.
Et j'aimerais avoir vos avis même si je sais que je n'écris pas extrêmement bien.



Avant toute chose, rappelons-nous un peu de qui est Gimli. Gimli est un nain tout ce qui il y a de plus normal: il aime boire, manger, rire, fumer de l'herbe à pipe. En effet, il est tout à fait normal...Enfin, à ceci prêt qu'il était un des héros de l'Anneau. Les héros de l'Anneau sont les personnes ayant instamment participé à la destruction de l'Anneau Unique. Vous ne vous rappelez pas? Mais si! C'était il y a une dizaine d'années... Ah! Ca y est? Bien... Nous allons pouvoir commencer notre histoire...



Nous sommes, ici, dans la demeure des nains: La Moria. Celle-ci était gouverné par Gimli. Balin était, jusqu´à ce que les gobelins viennent ravager ces lieux, le roi des nains de La Moria. Depuis ce jour, Gimli ne pense qu´à une chose, une seule chose...venger le défunt nain et aussi fait-il tout son possible pour exterminer ces bêtes infâmes.
De temps en temps, certains orques viennent dans ces mines pour essayer de récupérer les lieux. La dernière tentative remonte à hier. Cent orques ont tenté de s´emparer de cet endroit. Ce qui bien évidemment ne suffit pas pour terrasser plus de mille nains. Aujourd´hui les nains remettent en état les salles qui ont été ravagés par la dernière attaque. Certains sont en train de balayer le sol, ramasser les débris de tables brisées, d´autres remettent en état les meubles, etc... La salle ravagée, ici, que sont en train de nettoyer les nains est la grande salle de Mazarboûl, qui est la salle où Balin a été enterré et où la Compagnie de l'Anneau a combattu les orques quand ils sont passés par ces mines. Ensuite, quand nous allons dans la salle suivante, on peut voir les piliers immenses gravés de runes naines et elfiques. Ces énormes piliers se propagent ainsi sur des centaines et des centaines de mètres.
Dans ces mines lugubres, où l´on dirait que tout est abandonné ou hanté, toutes les salles sont enchevêtrées les unes sur les autres, chacune se suive, chacune donne sur une autre, c´est une longue chaîne dont on croirait qu´elle ne finit jamais. Ainsi si l'on avance, on rentre dans les Salles Supérieures qui contiennent, notamment, la salle de réunion des chefs de l'état-major nain. Celle-ci n´a pas subi de grands dommages, néanmoins la porte, qui est ornée de grands dessins elfiques couleur or et qui paraissait briller comme le soleil dans cet immense espace pratiquement noir, avait été pratiquement détruite: il ne restait qu'un mètre de porte de part et d'autre du mur.
Puis on arrive dans la salle suivante, puis dans l´autre et ainsi de suite, toutes un peu moins ravagées que les autres, jusqu´à arriver à la salle du roi: c´est une salle où siègent tous les rois vivant ici. Au milieu du mur du fond, on aperçoit un trône avec deux fauteuils de pierre ornée de pierres préciseuses, un de chaque côtés. Ce sont les sièges des deux bras droit de Gimli: le conseiller militaire et le conseiller économique.
Enfin, à droite, se trouve une porte qui mène dans un couloir profond, qu´aucune lumière n´éclairent. On arrive à un escalier en colimaçon comportant un nombre incalculable de marches. Si l'on réussit à gravir les marches, on se retrouve dans une salle interdite où seul les dix guerriers nains légendaires ont le droit d´entrer, ainsi que Gimli.
Les guerriers nains légendaires ne sont autres que les dix guerriers les plus puissants du royaume des nain. Protégés par des armures où des runes magiques sont gravées, on les dits invincibles. Gimli et neuf guerriers se trouvent dans cette salle.
-Mais où est passé Thorin ? Vous n´êtes que neuf !! Ah! Si je le trouve...! Il va passer un sale quart d´heure ! C´est moi qui vous le dit !!
Un nain, assis à une table, se lève et dit:
-Ce n´est pas dans son habitude de rater une réunion. Surtout quand la dernière attaque des orques remonte à hier. Il va sûrement arriver en nous disant qu´il a eu un empêchement.
Au moment précis où le nain eut finit de parler, Thorin apparu courant, haletant, comme après avoir couru de toutes ses forces pour fuir un ennemi.
-J´espère que tu as une bonne excu...!!
-Gimli! Les orques reviennent à l'attaque plus nombreux et plus armés qu'hier: ils ont un troll des cavernes. Ils arrivent par l'entrée Ouest mais des gardes m'ont informés que des gobelins arrivent par le côté Est. L'attaque de la porte Ouest n'est qu'une diversion.
Gimli encore sous le choc répondit:
-Trés bien...il faut intervenir...Thorin, tu vas prendre le tiers de nos forces et te rendre à la porte Est. Tu positionneras tes hommes sur la falaise pour une attaque surprise.
Il partit suivre les ordres de Gimli.
-Quant à nous nous allons renvoyer ces créatures d´où elles viennent!! C´est-à-dire de l´enfer!! Mais d´abord, dites aux femmes et aux enfants de se réfugier dans les profondeurs de la salle d´évacuation!!
Thorin prit peur et ne savait plus quoi faire. Celui-ci ,étant un jeune promu aux rangs de guerriers légendaires, se sentait un peu perdu et ,malgré les nombreuses batailles auxquelles il avait participé, il n'avait jamais eu sous ses ordres un bataillon aussi grand que celui-ci. Il reprit ses esprits, fit le vide et repartit en vitesse.
Thorin courut avec le peu de souffle qui lui restait et arriva dans la salle d´armes où étaient réunis les guerriers nains de garde.
-Le bataillon de Pirin et de Dinlim: suivez-moi!!
Près de trois cents guerriers nains coururent à la porte Est.
-Avancez rapidement et dans le silence. Nous allons tendre une embuscade à ces ignobles petites créatures.
Ils coururent un bon kilomètre avant d´arriver à la porte. On entendait déjà le son du bélier qui essayait de fracasser la puissance porte de bois. D´ici on pouvait aussi entendre le son des tambours, le grognement des gobelins et des orques et l´excitation du troll des cavernes, qui arrivaient à la porte Ouest.
Thorin ordonna à environ cinquante nains de se poster sur les hauteurs pour pouvoir, quand les gobelins entreront, faire pleuvoir un jet de hache, tandis que les autres se cacheraient derrière les immenses colonnes qui soutenaient le plafond de cette salle.

De l´autre côté, les orques détruisirent la porte et l'affrontement commença. Gimli était au devant de la bataille, entouré par une horde d´orques. Celui-ci appela un des nains légendaires ,qui était à côté de lui, pour qu'il vienne l'aider. Il s´en sortit très bien et les écorcha tous avec l´aide de Frimlin. Gimli les repoussait pendant que d´autres rattrapaient ceux qui avaient pénétrés dans la salle suivante. Les orques ne tiendraient pas très longtemps. En effet plus du tiers de leur horde avait été tué alors qu´au contraire les nains étaient au sommet de leur forme, ne laissant à terre qu´une dizaine des leurs.
Mais à ce moment on entendit le mugissement puissant, effrayant et troublant du troll qui venait de pénétrer dans la mine. Il se mit à projeter orques et nains dans toutes les directions, ne faisant pas la différence entre les amis et les ennemis. Il frappait partout où il pouvait, pendant que ses maîtres essayaient de le raisonner grâce aux chaînes qui le retenait. Il fallait bien vingt orques pour le contenir. Mais les orques avaient beau tenir les chaînes, il ne pouvait résister à la folie dévastatrice d´un troll. Le troll ,ne pouvant plus se sentir enchaîné, prit les orques qui le retenait dans ses mains puissantes et resserra l´emprise. On entendit, jusque dans les plus grandes profondeurs de la mine, le craquement des os qui venaient de se briser. Le troll, désormais libéré de l´emprise des orques, courut vers la salle suivante, écrasant tout sur son passage. C´est à ce moment que Gimli cria:
-Frimlin, Drilin, Slinin, Troïn, Cerdin, Milgi, Fermil, Gloïn, Doïn! Venez avec moi et prenez vos haches à double tranchant! Viser les jambes!!!!!
Les dix nains coururent vers le troll, levèrent leur hache et donnèrent un coup précis et puissant dans les jambes du troll, qui s´écroula peu de temps après. Mais les trolls sont très résistants et ne sont pas abattus comme ça, alors Gimli monta sur le dos du troll puis sur la tête et lui donna le coup de grâce en y mettant toute la force qu´il pouvait. On entendit le cri du monstre qui s´éteignait au fur et à mesure. Alors ce fut le silence complet, jusqu´à ce qu´on se rende compte que les orcs avaient été vaincus. Plus aucun orque n´était en vie dans la Moria, à part les gobelins qui essayaient de passer à l´Est.

Les gobelins essayaient d´enfoncer la porte avec des béliers et ne savaient pas ce qu´il les attendaient derrière. Les nains étaient tremblotants car s’ils projettaient leurs haches trop tôt ou trop tard alors tout pouvait rater et des vies seraient éteintes pour rien. La porte était de plus en plus détruite et un gobelin aurait pu pénétrer par le trou fait par le bélier. Dans un instant, la porte allait être détruite.
Ce moment arriva enfin, le bélier se dégagea pour laisser place aux répugnantes créatures que sont les gobelins. Lorsque les gobelins eurent dépassé la première colonne, Thorin cria aux nains perchés dans les hauteurs:
-Lancez vos haches!!!
A ce moment, les gobelins furent étonnés et s´arrêtèrent. Ce fut exactement ce que Thorin avait voulu car puisque les gobelins étaient arrêtés alors les nains auraient plus de précision.
Et moins d´une seconde après que Thorin eut crié, des haches volèrent et des gobelins s´écroulèrent dans un cri à faire grincer les dents.

De l´autre côté, Gimli s´affairait pour savoir le nombre de victimes. Il donnait des ordres, par-ci par-là. Puis il réunit les 9 guerriers légendaires et leur demandèrent de regrouper les nains valides pour porter de l'aide à Thorin. En quelques minutes, la moitié des nains avait changé d'armures et d'épées ou de haches tandis que l'autre moitié se répartissait les tâches à faire pour réaménager les salles, une fois de plus, détruites. Près de 400 guerriers nains partirent pour la porte Est afin de donner de l'aide à Thorin. Ils coururent aussi vite qu'ils le purent. Cependant, une fois arrivés sur les lieux, ils furent surpris de voir que le bataillon de Thorin avait abattu tous les gobelins. Et cela en si peu de temps. Ils retrouvèrent les nains de Thorin en train de jeter les cadavres gobelins dans les hauteurs des falaises qui bordaient la porte. Gimli alla rejoindre Thorin et lui demanda son rapport. Il lui raconta avec détails la victoire sur les bêtes vertes puis il fit le compte des morts. Trente soldats nains avaient succombé à cette attaque. Gimli, qui connaissait ou au moins essayait de connaître tous les nains vivant dans ses mines, demanda à ce qu'ils soient enterrés dignement.
Quelques jours plus tard, une grande salle qui était voisine de celle de Mazarboûl fut dégagé de ses meubles: chaises, tables, armoires, buffets, fauteuils. Une fois les meubles enlevés, la salle paraissait plus grande que jamais et on put ainsi voir l'intérêt de Gimli pour ses compagnons morts au combat. Une longue marche, partant de la porte Est et accompagnée d'un long cortège, avait fait honneur aux soldats décédés. On pouvait voir une foule de nains habillés sur leur trente-et-un et malgré cela on ne remarquait aucune différence avec leurs habits de tous les jours. Les nains avaient un code vestimentaire propre à leur race et qu'il ne fallait en aucun cas chercher à comprendre. Certains avaient essayé de se coiffer mais cela ressemblait plus à une longue file de cheveux emmélés qu'à des cheveux propres et soyeux. Les femmes s'étaient vêtus de noires et s'étaient accoutrés de robes avec de la dentelle bouffante. Les nains, qui comme vous avez pu le remarquer, n'ont pas un goût prononcés concernant l'habillement, avaient cependant un profond respect et même une très grande tristesse pour ce genre d'évènement. Et malgré le comique de la scène, un rire aurait été plus que déplacé dans une situation aussi tragique.A l'arrivée dans la salle d'enterrement, les nains se glissèrent dedans et Gimli fit un discours. Nous allons essayer de vous le rapporter en essayant d'être le plus véridique possible et en tentant de ne pas écorcher les mots prononcés par l'honorable nain:

« Vous étiez chers à nos coeurs; vous voilà partis.
Nous vous portions dans nos âmes, aujourd'hui s'en est fini.
Vous n'êtes plus mais votre souvenir restera.
Dans nos mémoires, vous subsisterez à jamais,
Pour que nos fils apprenne ce que vous avez fait.
Ainsi vous aurez dans l'au-delà,
La plus grande des victoires.
Et nous vous remercions d'avoir sacrifiés vos vies,
Pour la réussite de notre patrie.
Pour avoir sauvé nos vies, vous aurez la gloire.
Et pour ne pas vous oubliez,
Une stèle, pour vous, sera érigé.
Celle-ci de vos noms gravées, rappelleront à nos enfants,
Que de grand guerriers sont tombés bien avant. »

Cela n'arrivait pas souvent d'entendre Gimli prononcer un discours en écrit en vers. On le savait doué pour la rhétorique, cependant il n'était pas dans ses habitudes de déclamer ses textes devant une telle foule. Malgré la tristesse du jour, une clameur profonde s'éleva mais ne resta que quelques instants puique Gimli leur demanda de respecter ce moment funeste.


Vous m'excuserez de la pauvreté du poème^^!
Les alinéas ne veulent pas se mettre donc excusez-moi!^^

Vos avis?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2007, 14:38 (Ce message a été modifié le : 04.04.2007 14:38 par Ikis.)
Message : #2
RE: Une histoire (très) amateur
Très bon!!!
Agréable à lire, prenant...
Et de plus plausible...la Moria était infestée (et le terme est faible!) de toutes sortes de créatures hideuses...
Et ce n'est pas parce que Sauron a été détruit qu'instantanément tout le "bestiaire" du mal a disparu..(méfions-nous des Jacksonneries...)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2007, 20:46
Message : #3
RE: Une histoire (très) amateur
Très belle bataille !

Je suis de l'avis d'Ikis c'est agréable à lire et plausible. On retrouve bien notre Gimli batailleur et courageux. Je trouve que cette position de chef lui va très bien Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2007, 13:21
Message : #4
RE: Une histoire (très) amateur
Et j'aime bien l'idée du lancer de haches: cela n'existe pas dans les oeuvres (pas selon ma mémoire) mais cela me fait penser aux francs ^^
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2007, 17:35
Message : #5
RE: Une histoire (très) amateur
Excusez-moi de ne pas avoir été présents mais je suis parti en vacances!

Merci pour vos réponses!
Je vous mettrai la suite dans quelques jours!^^
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.07.2007, 21:35
Message : #6
RE: Une histoire (très) amateur
C'est une belle histoire certes, acompagnée d'une formidable bataille.
J'attends la suite avec impatience ! Wink
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.07.2007, 19:53
Message : #7
RE: Une histoire (très) amateur
A tout hasard, pensez-vous que ça serait bien d'ouvrir une section "Histoires" sur ce site, pour accéder plus facilement à celles déjà écrites?
Sinon, chapeau pour ce début d'histoire! A quand la suite?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.07.2007, 20:13
Message : #8
RE: Une histoire (très) amateur
Disons qu'il n'y en a pas encore assez pour faire une sous section "Nouvelles", mais si on en reçoit suffisamment, Turb est partant à mon souvenir. Il faut lui envoyer la matière à arts@tolkiendil.com .

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.07.2007, 21:17
Message : #9
RE: Une histoire (très) amateur
Je pense que c'est une très bonne idée dès qu'il y aura plus de textes publiés.
J'ai commencé moi même à écrire une petite histoire d'un Elfe (logique pour un Nain), il faudra peut être que je la publie un de ces jours (si je survis aux critiques ^^)
En attendant, j'ai lu la tienne Jiraya, et je la trouve très bien (surtout qu'elle traite des Nains :winkSmile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.07.2007, 00:15
Message : #10
RE: Une histoire (très) amateur
Pour info je démarche une personne intéressée pour qu'elle s'y mette elle aussi (Bragelonne sur Turambar pour info, Zelph)
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.07.2007, 00:29
Message : #11
RE: Une histoire (très) amateur
Je suis partant et des règles avaient été rédigées Wink

http://forum.tolkiendil.com/showthread.php?tid=631
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.08.2007, 15:19
Message : #12
RE: Une histoire (très) amateur
Bonjour bonjour,

Ca fait pas mal de temps que je ne suis pas venu.
Tout d'abord merci pour vos réponses.

Il y a bien une suite mais le problème est que je suis sur plusieurs écrits donc elle ne viendra peut-être pas tout de suite.
En tout cas, j'essayerai d'écrire la suite et de vous la faire parvenir!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Histoire sur les Istari . Saroumane le Blanc 4 1 953 18.08.2012 13:41
Dernier message: Taliesin
  [*très*Libre inspiration] : Auta i lomë Assispattle 1 2 738 10.09.2007 17:06
Dernier message: Juliεη
  Histoire de Khazad-Dûm - Par Julien Carbon Belgarion 7 3 795 18.08.2005 22:33
Dernier message: Gil-galad
  Mon histoire d'Ours Cricri 0 1 723 21.09.2004 17:42
Dernier message: Cricri
  L'Histoire de Naghiah Cricri 24 6 479 24.08.2004 19:41
Dernier message: Merry
  Le SdA, acrostiche amateur. Ciredorn 12 4 052 24.05.2004 00:07
Dernier message: Linna
  proposition : histoire collective Khrûl 6 3 306 15.03.2004 21:32
Dernier message: [-Nenya-]
  Acrostiche (très) amateur de Sauron. Ciredorn 18 6 525 17.02.2004 03:44
Dernier message: Linna

Aller à :