Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Inspiré de Galadriel (inspiré seulement ^^)
04.04.2006, 19:30
Message : #1
Inspiré de Galadriel (inspiré seulement ^^)
Voilà un poème de ma création je me suis inspiré du miroir de galadriel pour ce poème. Il y a toujours des rimes et une morale derrière mais le nombre de syllabes dans chaque vers n'a pas été respecté (j'ai pas réussi snif) Voilà et si vous aimez demandez-en d'autres !!!!

Penchée sur sa vasque d'eau pure,
Qu'elle regarde d'un air sûr,
La Dame voit Tout.


Elle aperçoit des vaches broutant un champ,
Et des monstres détruisant un mur blanc,


Elle voit un jeune homme rire,
Et un autre questionnant l'avenir,


Mais sa vision ne s'arrête pas là,
Elle est capable de bien plus que ça,


De parler aux étoiles et aux astres,
Pour empêcher de futurs désastres,


Et d'observer la cité sainte de Valinor,
Toute recouverte d'or,


Mais tout pouvoir a une limite,
Et celui là ne faisait point exception,
Et quand on a le mérite,
D'avoir un pouvoir aussi grandiose,
On tente de faire attention,
De ne pas abuser sur "la dose",


Mais la Dame voyait Tout,
Sauf sa propre folie,
Et quand d'horribles visions l'atteignit,
Et qu'elle vit les horreurs du Monde-d'en-Dessous,
A jamais la quitta la Vie,
Et elle s'effondra près de son Bijou,


Allongée sous sa vasque d'eau pure,
Qu'elle ne regardera plus de cet air sûr,
La Dame ne Voit plus.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2006, 19:46
Message : #2
 
Citation :Mais sa vision ne s'arrête pas là,
Elle est capable de bien plus que ça,

On tente de faire attention,
De ne pas abuser sur "la dose"

Je n'aime pas trop ces deux vers, mais le reste est correct Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2006, 19:56
Message : #3
 
Oui je sais mais c'est dur de trouver quelque chose qui rime avec -ose et qui rentre dans le contexte mais je vais chercher.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2006, 20:05
Message : #4
 
Des rimes en "ose" poétiques, il y en a...
"pluviôse", "Ventôse" (des mois du clalendrier révolutionnaire..." l'un des quatres Spleens Baudelairiens commence par "Pluviôse, irrité contre la ville entière De son urne à grands flots verse un froid ténébreux...")
il y a "rose" bien sûr...
il y a "chose"
il y a "prose".. (mouais bon...)

... ce sera toujours mieux que "dose", dans le contexte Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2006, 22:15
Message : #5
 
morose, close, osmose... si ça peut aider Smile

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 10:52
Message : #6
 
Il y a aussi overdose, tuberculose, mononucléose, ... ok, je sors Mr. Green
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 12:30
Message : #7
 
Mais Dior, dans overdose, le dose meurt mais ne se rend pas! Laughing
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 16:46
Message : #8
 
c'est vrai il y a chose qui irait bien comme

on tente de faire attention,
De ne point voir certaines Choses


Ah ouais ça sonne mieux merci beaucoup !!!
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 16:49
Message : #9
 
"Et quand d'horribles visions l'atteignit,"

l'atteignirent, non?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 19:51
Message : #10
 
arf...... très mauvaise nouvelle j'ai pris le texte de base et pas le texte corrigé et revu !!!! Squall-Estel a raison quand d'horribles visions l'atteignirent et ça change tout^^

Bon en attendant j'en mets un autre intitulé L'Ange de la Mort

Pendant que j’écris rapidement ces lignes,
De l’avenir il me vint un funeste signe,
Car je vois un ange noir s’approcher de moi,
Et me prendre mon âme qui soudain suit une autre voie,

Je sais que cet Ange est celui de la Mort,
Et que de nous deux c’est lui le plus fort,
Alors je griffonne rapidement quelques mots,
Pour que mes descendants ne subissent pas les mêmes maux,

Et pourtant je sais que tout espoir est futile,
Et ma résistance plus qu’inutile,
Déjà les Ténèbres s’emparent de mon esprit,
Car pour les Mortels tel est le prix,

Mes mains tremblent mes yeux se ferment,
L’Ange met à son travail un terme,
Je quitte ce monde pour la belle Valinor,
Où trouvent le repos l’âme et le corps,

Et à tous ceux qui lisent ma dernière lettre,
Sachez qu’après la mort notre destin est de renaître,
Mais profitez de tout le temps qui vous reste encore,
Avant que vous enlève la Mort.


J'apprécie beaucoup vos critiques qui me permettent de m'améliorer et de progresser, car il n'y pas beaucoup de temps que j'ai commencé à écrire. Continuez !!!
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 19:56
Message : #11
 
Heu... je ne suis pas spécialiste en la matière mais je crois que ton dernier vers est bancal... A confirmer.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 20:37
Message : #12
 
que veux tu dire par là ???
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2006, 21:32
Message : #13
 
bancal: qui semble déséquilibré et tordu

Et il faut dire que ce vers "Avant que vous enlève la Mort. " est bancal
Il faudrait rajouter un "ne" pour rendre cela un peu plus français:
"Avant que ne vous enlève la Mort"
car sinon, on ne sait trop quoi penser de ce vers.

Je trouve ce poème en lui-même de structure bancale; en fait, je ne vois pas de métrique à proprement parler, et ce ne sont pas non plus des vers libres, à cause des rimes. Donc il laisse perplexe au premier abord.

Mis à part cela, il y a tout de même des choses joliment dites, et le thème est pour le moins poétique. Mais je te conseillerais plus de rigueur dans la forme. Sois consciencieux avec les e-muets, les hémistiches, et les tournures de phrases. N'hésite pas à simplifier un peu ta pensée. Evite également les répétitions involontaires.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.04.2006, 18:12
Message : #14
 
Et fait attention à la syntaxe, parfois ça fait bizarre. (et à la cohérence grammaticale, enfin dans ce poème, pas de problème de ce côté-là)

Enfin surtout c'est vrai pour un vers :

Citation :L’Ange met à son travail un terme,
Je quitte ce monde pour la belle Valinor,
Où trouvent le repos l’âme et le corps

Le dernier vers, j'ai eu besoin de le relire pour comprendre. Peut-être devrais-tu inverser trouvent et repos. Mais dans ce cas, ce ne serait plus exactement le même sens, puisque ça donnerait "où le repos trouve l'âme et le corps" (dailleurs je préfèrerais juste "âme et corps", plutôt que l"âme et le corps", dans cette tournure, ça ferait un peu lourdingue).
Et aussi, je trouve ça dommage de parler de travail, ça fait un peu trop prosaïque à mon goût.

Mais sinon, l'idée générale du poème est jolie, j'aime bien, même si j'ai une autre vision de la mort.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.04.2006, 10:00
Message : #15
 
"Où trouvent repos mon âme et mon corps" serait plus juste...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.04.2006, 16:00
Message : #16
 
"Où se trouve le repos de l'âme et du corps" : non ?

Quand au "Avant que ne vous enlève la Mort", c'est vrai que ça fait un peu bizarre, mais je crois que c'est correct ("Belle Marquise, d'amour vos yeux beaux mourir me font..."
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.04.2006, 16:02 (Ce message a été modifié le : 18.04.2006 08:36 par Erhil i Pheriannath.)
Message : #17
 
Pardon, j'ai tapé "Quand au", au lieu de "Quant au" (m'apprendra à me relire). Mais vous aurez rectifié de vous-même.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.04.2006, 17:59
Message : #18
 
Tu trouveras un petit bouton "éditer" en haut à droite de chacun de tes messages pour corriger ce type d'erreur Smile

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.04.2006, 19:31
Message : #19
 
et vive Molière, soit dit en passant

Il est vrai qu'on a généralement une autre vision de la mort, mais celle-ci ne me déplait pas. En fait, ca me fait penser aux derniers vers de la chanson de Beren et Luthien, où Aragorn dit simplement que les mers séparatrices entre eux deux s'étendirent, mais qu'ils furent de nouveau ensembles à la fin, dans la forêt chantant sans peur et sans tristesse (je ne sais plus les mots exacts alors je "pompe" sur ma version versifiée) .
N'avez vous jamais eu ce même rêve, celui de retrouver tous les êtres chers que vous avez perdu (Grands parents, parents, ami(e)s..)? La veuve qui attend le jour où elle retrouvera son mari a sans doute une vision semblable...

La Mort dans Tolkien, c'est également cela, ce n'est pas seulement le massacre et la guerre.

J'aurais beaucoup à dire sur la vision Baudelairienne de la mort, qui pourrait éclairer ces deux aspects, mais je me dis qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses... Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 08:38
Message : #20
 
Merci Zelphalya : je ne savais pas à quoi il servait, mais que volà un petit bouton bien utile !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 16:28
Message : #21
 
Squall-Estel, je ne sais pourquoi ton message somme toute positif me fait penser à la tristissime histoire d'Andreth et d'Aegnor Sad
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 17:12
Message : #22
 
moi non plus
je n'ai pas le plaisir de connaître ces deux personnes Confused
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 17:56
Message : #23
 
(PS : ça m'intéresse ça, la vision baudelairienne de la mort... Razz)

Aegnor, c'était un fils de Finarfin, si mes souvenirs sont bons... Je crois avoir entendu parler de cette histoire. Andreth était l'aimée d'Aegnor à Dorthonion mais elle était humaine, non ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 18:04
Message : #24
 
Vala, ils s'aimaient l'un l'autre, mais Andreth n'a pas osé lui avouer franchement son amour tandis qu'Aegnor avait trop le sens du devoir pour lui avouer à elle (c'est très approximatif, ma dernière lecture de l'Athrabeth est loin). Classique ^^

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 18:13
Message : #25
 
Bon, c'est décidé, le premier HoMe que j'achète, c'est celui de l'Athrabeth Smile (Il est dans quel tome, déjà ?)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 18:17
Message : #26
 
HoMe 10 (personnellement, je préfère le 11 Wink ).

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 20:10
Message : #27
 
Nerdanel a écrit :(PS : ça m'intéresse ça, la vision baudelairienne de la mort... Razz)

Alors lis la dernière partie des Fleurs du Mal qui porte ce nom... Entre autres, la Mort des Amants et le Voyage (144 vers pour ce dernier... j'ai mis un mois pour le connaître par coeur Cool ) sont à lire absolument.

(d'après mes souvenirs, y'a La Mort des Amants, La Mort des Pauvres
, La Fin de la Journée , Le Rêve d'un Curieux, et Le Voyage... je crois que j'en oublie un mais je ne sais plus lequel)

par ici la visite... faudra que je me relise ça un jour

LA MORT DES AMANTS:

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Écloses pour nous sous des cieux plus beaux.


Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux;

Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.


---------

et un extrait du Voyage : les deux dernières strophes (qui sont également les derniers vers des fleurs du Mal:


Ô Mort, vieux capitaine, il est temps! levons l'ancre!
Ce pays nous ennuie, ô Mort! Appareillons!
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre,
Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons!


Verse-nous ton poison pour qu'il nous réconforte!
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe?
Au fond de l'Inconnu pour trouver du nouveau!




bon, c'était la minute Baudelairienne du jour, pour comprendre un peu mieux ce que je discerne dans le poème d'Argonsth.


Meneldur a écrit :Vala, ils s'aimaient l'un l'autre, mais Andreth n'a pas osé lui avouer franchement son amour tandis qu'Aegnor avait trop le sens du devoir pour lui avouer à elle (c'est très approximatif, ma dernière lecture de l'Athrabeth est loin). Classique ^^

Et ca finit comment? Mal, I suppose? Confused
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 21:10
Message : #28
 
Ben oui, Squall, sinon c'est pas drôle Laughing

En fait, je les ai déjà lu ces deux poèmes, mais m'en rappelais plus, enfin ça me fait penser à ces vers, de Baudelaire, toujours Smile :
"C'est le mort qui console, hélas! et qui fait vivre
C'est le but de la vie et c'est le seul espoir"
(et je sais plus la suite enfin je sais que ça finit par "et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir")
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
18.04.2006, 21:50
Message : #29
 
Ca ce sont les premiers vers de "la mort des pauvres" il me semble
C'est la Mort qui console, hélas! et qui fait vivre;
C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir
Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre,
Et nous donne le coeur de marcher jusqu'au soir;

Mais je crois qu'on va s'éloigner du sujet
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.04.2006, 11:02
Message : #30
 
Meneldur a écrit :Vala, ils s'aimaient l'un l'autre, mais Andreth n'a pas osé lui avouer franchement son amour tandis qu'Aegnor avait trop le sens du devoir pour lui avouer à elle (c'est très approximatif, ma dernière lecture de l'Athrabeth est loin). Classique ^^

Si si, ils savent pour leur amour. Aegnor le sait ou l'a deviné, puisque Finrod est au courant. Et Andreth le sait ou l'a également deviné, puisqu'elle en est venue à en douter. Je ne parlerais pas de sens du devoir en ce qui concerne Aegnor, mais plutôt de profond respect envers Andreth. Il ne veut pas lui imposer un tel amour qui, selon Finrod, est toujours bref et a toujours une issue fatale.

Squall-Estel a écrit :Et ca finit comment? Mal, I suppose? Confused

You suppose bien. Aegnor prend tous les risques au combat par rage envers Morgoth (qui, en tant que Marrisseur, est responsable de la situation) et se fait tuer à Dagor Bragollach. Andreth meurt vieille et célibataire, en devant se satisfaire de la demande de Finrod d'attendre Aegnor (et lui-même) au-delà des cercles du monde.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  ~ La fiole de Galadriel ~ Dαεrοη 5 495 19.05.2016 09:21
Dernier message: Baradon
  ~ L'apparition de Galadriel ~ Dαεrοη 1 335 14.02.2016 17:20
Dernier message: Tikidiki
  poème un peu noir mais inspiré de tolkien ptit du nord 6 3 365 27.02.2011 10:54
Dernier message: ptit du nord
  Groupes musicaux inspiré par Tolkien Oxtivoy 1 2 537 13.06.2009 08:29
Dernier message: Druss
  Thibaud Mercier (libre inspiration) "à Galadriel" Squall-Estel 4 3 461 16.09.2005 17:17
Dernier message: Squall-Estel
  Galadriel Erwine 4 2 249 19.04.2004 19:17
Dernier message: mélanie
  Poème (Complainte de Galadriel à son anneau d'Adamant) Teretwen 5 2 359 28.04.2003 14:39
Dernier message: Lilith

Aller à :