Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
un soir d'Imladris
23.03.2006, 21:07
Message : #1
un soir d'Imladris
Ce soir la salle est haute et le feu brûle bien
on y partagera le pain et la mémoire
car ce soir le conteur nous ouvrira ses mains
pour faire un arc en ciel au creux de la nuit noire

le conteur à la barbe grise, à la peau brune,
aux yeux de feu lunaire, à la voix rocailleuse
contera les misères des chemins de fortune
semant dans son sillon une voie lumineuse

ce soir la salle est pleine et les regards pétillent
sa voix comme un radeau emporte les rêveurs
sur un vaste océan, un vivier où frétillent
mereilles et beautés pour l'oeil du voyageur

les elfes et les hommes assemblés pour ce soir
suspendus à son souffle et à ses gestes larges
partagent pour la nuit leur chants et leurs espoirs
emportés par la danse de la voix de ce mage.

connaissez-vous l'histoire? c'était il y a longtemps,
si longtemps que le temps en perd le souvenir...
voulez-vous la savoir? écoutez-donc, enfants:
écouter fait rêver, et rêver fait grandir!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.03.2006, 21:51
Message : #2
Re: un soir d'Imladris
magnifique poème de ta part, Galadhilmë! Il me plait énormément. Tes alexandrins sont bien construits, la rime est là, les e muets sont à l'hémistiche, mais surtout, en lisant à haute voix ces vers, je sens toute l'atmosphère de la Salle du Feu de Fondcombes... j'entends la voix du conteur, je vois les yeux allumés par le rêve... Surprised

(petite réminiscence Baudelairienne:
"Etonnants voyageurs! Quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers!
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d'astres et d'éthers....

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile!
Faites, pour égayer l'ennui de nos prisons
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d'horizons!

Dites, qu'avez vous vus?
_Nous avons vu des astres
Et des flots; nous avons vu des sables aussi..." (Baudelaire, le Voyage (dernier poème des fleurs du mal) (partie III)) Very Happy )

Sans oublier la dernière strophe, qui résume parfaitement la magie des histoires... j'adore le dernier vers:

"écouter fait rêver, et rêver fait grandir!"

C'est vrai ça! On arrête pas de dire qu'il faut rester enfant pour apprécier les histoires, moi je pense plutôt que grandir, c'est acquérir une mémoire et un coeur plus profond (la formule doit être de Baden Powell mais je n'en suis pas sûr)

Oh, juste une petite faute de frappe...

Galadhilmë a écrit :mereilles et beautés

->merveilles

Encore bravo et surtout merci Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.03.2006, 00:29
Message : #3
 
Très beau poème de Galadhilme, une fois de plus, et tout en fluidité ; il ne manque qu'un peu de ponctuation pour faire respirer tout ça - c'est dommage car de fluide il en devient haletant et saccadé (il y a un espace insécable avant : et ?)
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.03.2006, 15:10
Message : #4
 
Superbe Very Happy

Et mention spéciale pour ces vers :

car ce soir le conteur nous ouvrira ses mains
pour faire un arc en ciel au creux de la nuit noire


Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
17.04.2006, 16:14
Message : #5
 
"écouter fait rêver, et rêver fait grandir"... j'adore !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.07.2007, 19:58
Message : #6
RE: un soir d'Imladris
Idem![/size]
(bruits d'applaudissements et d'acclamations enthousiastes +++, remplaçant des félicitations que je n'arrive pas à formuler)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.07.2007, 21:26
Message : #7
RE: un soir d'Imladris
Excellent ! Je n'ai jamais été passionné de poésie, mais celui si est très bon.
Comme l'a dit Squall-Estel, on sent parfaitement l'ambiance du conteur qui raconte ses histoires.
J'ai bien aimé l'allitération du dernier vers du deuxième quatrain, assez discret mais très approprié pour faire ressortir l'ensemble.
Le chiasme du dernier quatrain est très beau, très fort et très vrai m'est avis !
Avec deux trois virgules par-ci par-là ce serait PARFAIT.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Défi Acrostiches 3 : Imladris pas31 14 1 430 03.03.2012 18:09
Dernier message: pas31
  La Dernière du Soir Cricri 5 3 177 13.03.2006 21:26
Dernier message: Squall-Estel
  [Poème] Le Réveil de Thorin à Imladris. Cricri 3 2 473 13.02.2005 14:34
Dernier message: Cricri
  [parodie]Sauron est mort ce soir Galadhilmë 1 2 143 03.01.2005 02:04
Dernier message: Zelphalya
  [Parodie] La bel' Imladris Meneldur 10 3 133 04.03.2004 23:18
Dernier message: Ithilion

Aller à :