Widgets Amazon.fr


Discussion verrouillée 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
fiction: taladol et les chevaliers gris
05.03.2006, 00:10
Message : #1
fiction: taladol et les chevaliers gris
Allez, je me lance dans les fanfiction! si vous pouviez mettre un p'tit comm', ça me ferait bien plaisir! Very Happy

Chapitre premier

Taladol courut en hâte jusqu´au palais du roi, au coeur même de la cité d´Al Gador. Il traversa machinalement chacune des pièces et s´arrêta devant une grande porte de bronze ornée de rubis. Lorsqu’il frappa, la voix douce et tremblante de sa mère lui murmura d’entrer. Sur le lit était allongé un vieil homme, le visage en sang. Autour de lui, une dizaine de ses plus fidèles conseillers pleuraient comme des madeleines ; tous avaient le teint livide et le regard dépité. Assise sur une chaise en bois, au bord même du lit, la reine s’était elle aussi laissée envahir par le chagrin. C’était à la fois une très belle femme, sublime et gracieuse, mais également une mère fidèle et dévouée, qui veillait sur Taladol avec rigueur et attention.
-ton père va très mal! Gémit-elle à l’adresse de son fils. Les orques lui ont tendu une embuscade au sud de Nuln.
A l´évocation du nom de son fils, Talagand ouvrit les yeux et tourna la tête. Il le désigna de la main d´un geste fébrile et murmura: "approche...approche..."
Taladol s´exécuta et s´agenouilla au chevet de son père, des larmes ruisselant sur son visage.
-Taladol, protège...notre...royaume...c´est une terre... qui renferme un ...secret!
-Quel secret, père?
-quand le soleil se lève, regarde la pierre...la pierre...aargh!
Il n´eut pas le temps de finir sa phrase qu´il vomit des litres et des litres de sang.
Ainsi disparût Talagand, roi d´Egalion...
La mère de Taladol s´effondra sur le corps inerte de son mari. Quant au jeune garçon, il sortit de la chambre en courant et en hurlant de douleur.
Il avait à peine seize ans et il venait de perdre l´être qu´il portait le plus dans son cœur.
Affligé, il se laissa tomber lourdement sur le sol, sa tête se mettant à tourner de plus en plus vite (vous connaissez cette sensation étrange que l’on éprouve lorsqu’on est à court d’énergie). Il se serait sans doute évanoui si le chant d’un cor qui avait retenti d’un bruit tonitruant à travers le château ne l’avait pas ramené à la raison.
Il ouvrit péniblement les yeux. La lumière qui passait à travers les créneaux des mûrs lui picota le visage.
« C’était une si belle journée qui s’annonçait, pourquoi est-ce donc arrivé ? » » Pensait-il.
Il tenta de chasser de son esprit cet événement tragique, mais à chaque fois, le souvenir du visage sanguinolent de son père venait s’incruster dans sa mémoire.
« Pense à autre chose…penser !…autre chose !...le gong !
Taladol se hâta de rejoindre le sommet du beffroi. Sa vision se porta cent lieues au nord-ouest. Un nuage de poussière qui s’étendait jusqu’à l’horizon attira automatiquement son attention. De toute évidence, à en juger par la cadence à laquelle progressait cette armada, il ne s’agissait certainement pas d’une armée alliée.


-Faites sonner le tocsin!ordonna-t-il au garde du beffroi, que les hommes se préparent à la guerre, un tour de garde devra être instauré !
En ce jour de marché, la plupart des habitants d’Al Gador se pressaient gaiement dans les rues. Taladol en profita pour faire une déclaration. Il expliqua donc rapidement que Talagand venait de mourir ; et qu’à partir de ce jour, il officierait en tant que « nouveau roi d’’Egalion ». Enfin, il précisa (bien que ce ne soit pas qu’un simple détail) qu’une armée entière d’orques barbares (la bonne entente qu’entretenait Talagand avec les autres rois des hommes laissait deviner qu’il ne pouvait s’agir que d’une armée d’orques) se dirigeait à vive allure en direction d’Al Gador. Il ordonna donc que tous les paysans vinssent se réfugier derrière les remparts de la cité ; assurant à tous des rations de nourriture suffisantes durant le temps du siège.
Ensuite, quand il eut donné ses ordres aux officiers- gardiens de la citadelle, il réunit le ban et l’arrière-ban de ses conseillers.

-Ethain, toi qui es le chef des conseillers, sais-tu si les villageois de Bourg et de Loren ont une chance d´arriver sains et saufs jusqu’au château?
Un homme grand et mince, portant une barbichette noire et de longs cheveux de la même couleur se leva.
-Il faudrait un miracle, c´est le cas de le dire!Répondit Ethain. Bourg et Loren réunis, il y en a pour cent mille habitants, dont des vieillards et des enfants ; je crains malheureusement qu´il y ait peu d´espoir pour eux, d´autant plus qu´ils ignorent probablement la venue imminente de l´armée ennemie!
-Dans ce cas, ils doivent être prévenus! Protesta Beros, un autre conseiller! Ce dernier était petit et costaud mais il était de loin le plus effrayant des gardes de la tour du roi.
Donnez-moi trois mille cavaliers et je me charge d´escorter tout ce petit monde jusqu´ici!
-Mais les orques sont bien plus nombreux! S´écria Taladol. Comment en réchapperez-vous?
-Peuh, ce ne sont que des orques ! S’indigna Béros. Ils sont grands, ils sont verts, mais ce sont des couards dénués de toute intelligence!
Taladol se mit à réfléchir. Au bout de quelques secondes d’intense réflexion, il déclara :
-dans ce cas, je viendrai avec vous ! Ainsi, feu mon père aurait-il agi !
Galados, un autre conseiller, se leva lui aussi, et de s’écrier de sa voix rauque :
- Je n´ai pas pu protéger votre père, alors, ayez l´obligeance de me laver de ce déshonneur et laissez-moi vous accompagner!
-qu´il en soit ainsi! Dit Taladol. Ethain, je vous nomme responsable de la cité durant mon absence. Faites tout votre possible pour rassurer le peuple et donner foi à nos soldats. Adieu.
Les membres de son conseil ayant été poliment salués, Taladol regagna sa chambre en toute hâte, se demandant si en fin de compte il possédait parmi ses vêtements une véritable tenue de guerre.
Il opta finalement pour un habillage léger comprenant un chapeau, un longue cape verte ainsi qu’une fine chemise en soie. Après cela, il fit seller son cheval (un magnifique coursier blanc, fin et nerveux) et il galopa jusqu´à la porte de la ville où Galados et Beros l´attendaient, ainsi que trois mille des meilleurs cavaliers de la région.

Pendant plusieurs heures, ils chevauchèrent avec légèreté (petit clin d’œil à Théoden) en direction du nord-ouest. Lorsque le soir tomba, ils firent une halte à l’orée du bois de nuln. La plupart des chevaux, fourbus, s’étalèrent de tout leur long sur le sol en haletant avec peine.
-A combien de lieues les orques sont-ils? Demanda Taladol à Beros.
-Nous n´en savons rien, sûrement à soixante lieues d´ici. C´est la distance qui sépare les deux villes de notre unité.
-Dans ce cas nous ne nous arrêterons pas, je doute que les orques dorment beaucoup la nuit!
Beros sembla contrarié par ce changement d’ordre. Les cernes qui bordaient ses yeux laissaient deviner qu’il tombait de sommeil, mais il ne discuta pas les ordres et le peloton, bien qu’exténué, reprit sa route.
Après avoir parcouru dix lieues, un cri retentit à quelques mètres à peine de Taladol.
C´était un cri à la fois comique et effrayant. Ne sachant pas exactement à quoi s’en tenir, les chevaliers dégainèrent machinalement leurs épées ; et le silence religieux fit place à un désagréable bruit de lames que l’on sort de leurs fourreaux.
Soudain, comme si une pluie de flèches s´abattait sur eux, des milliers de gobelins, mesurant à peine quarante centimètres de haut surgirent hors des bois et s´abattirent sur les cavaliers avec une rage indescriptible. Tous étaient armés de cimeterres qui mesuraient deux fois leur taille (c’était assez cocasse).
-Des éclaireurs gobelins! Hurla Beros, en position défensive, vite, arghhh...
Il eut à peine le temps de finir sa phrase qu´une flèche tirée de nulle part lui transperça l’estomac. Lé héros s´effondra sur le sol, inerte et sans vie, au milieu d’une marée de gobelins qui prenaient un malin plaisir à danser sur sa dépouille. Tous les soldats s´élancèrent alors dans la bataille, des dizaines tombant à chaque seconde, soit transpercés par les lames gobelines, soit mangés vivants par les gobelins.
Alors que les combats faisaient rage de toutes parts, Taladol se rendit compte qu´il était isolé.
Deux gobelins, probablement attirés par ses vêtements luisants dans la nuit, s´élancèrent avec fureur dans sa direction. .
Taladol trancha en deux le premier. Quant au second, il profita de son agilité pour contourner son adversaire et se jeter sur lui. Taladol, dans un effort titanesque (sans exagération) parvint tant bien que mal à s´en dégager et le pourfendit également.
Il remarqua alors sur sa gauche une véritable débandade de gobelins, qui prenaient leurs jambes à leur cou aussi vite que possible. Curieux de savoir ce qui provoquait chez les créatures une telle panique, Taladol se rapprocha quelque peu du combat Au milieu d´une mêlée,il aperçut alors Galados, qui tailladait les gobelins dressés devant lui avec la fureur d´un démon.
Taladol s´élança derechef à son secours et à eux deux, ils parvinrent à se tailler un passage à travers les lignes ennemies.
Peu de temps après, tous les gobelins avaient disparu et Galados sonna fièrement le rassemblement. A la surprise de Taladol, leur unité ne comptait plus que deux mille soldats...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 03:04
Message : #2
 
J'ai lu assez rapidement en passant quelques passages (la lecture sur ordi me donne un peu la migraine).

Comment définit-on une Fan-fiction, car pour moi il s'agit d'un texte qui reprend des éléments de l'univers dont on est "fanatique", ici étant l'univers de Tolkien. Pourtant dans ce texte le seul rapprochement à l'univers de Tolkien que j'ai vu ce sont les orques. Je suis donc assez déçue par cela. J'espérais retrouver quelques personnages connus ou lieux de la Terre du Milieu. Le rapport avec Tolkien se limite-t-il donc à des orques ? si oui, ce texte serait mieux sur un forum de fantasy. Néanmoins je t'encourage à continuer à écrire mais à faire lire sur des forums plus adaptés. Ce que j'ai pu lire était assez agréable mais je ne suis pas une bonne référence en matière de lecture.

(Je m'excuse par avance si j'ai loupé un passage exposant un lien plus direct avec l'univers de Tolkien.)

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 11:27
Message : #3
 
Oui le but d'une fanfiction est de mettre en scene des personnages connus (ici ceux de Tolkien) dans une histoire inedite.
Sinon comme le dit Zelphalya c'est une trés bonne histoire... de fantasy.
Et j'ai juste une petite remarque à faire: tu dit qu'il s'agit d'orque, mais les orques ne se deplace pas en si grands nombres de jour Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 11:55
Message : #4
...
oui j'y ai pensé mais un peu trad!
autrement, que pensez-vous du texte en lui-même?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 11:57
Message : #5
 
ta remarque est assez juste concernant les orques! je n'ai rien à reidre, c'est une erreur de ma part.
Evidemment, je devrai retravailler le tout; et je tiendrai compte de vos conseils
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 12:36
Message : #6
 
Sinon je trouve l'histoire trés bien en elle même.
2eme remarque le "pleuraient comme des madeleines" m'as un peu surpris.
Je trouve qu'il ne va pas trop avec le reste du texte. Pas tout as fait dans le meme style Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 13:55
Message : #7
...
c'est correct mais t'as raison en disant qu'on sort un peu du contexte: je changerai ça aussi!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 16:19
Message : #8
 
Une petite remarque, en passant : dans l'ensemble, j'aime bien, même si, effectivement, je ne crois pas que ce soit une fan fic. Mais lorsque tu parles des villageois de Bourg et Loren, et tu dis qu'ils sont 100 000, ce qui fait 50 000 habitants par village. Ce ne sont plus des villages pour moi, ce sont des villes !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 18:51
Message : #9
 
Surtout dans ce context.
Meme Minas Tirith n'as pas ce nombre d'habitants je crois.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 21:16
Message : #10
 
Effectivement... a part ca le texte est correctement rédigé et assez vivant... mais il gagnerait à avoir plus de caractère, par exemple en y introduisant un peu mieux Tolkien... ca pourrait réellement donner quelquechose de très bien
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 22:16
Message : #11
 
Il y a beaucoup d'incohérences ... Je ne suis pas contre les fan-ficts, ça ne me déplairait pas d'en mettre quelques unes sur le site. Mais elles doivent être sans abberations, et là il y en a.
L'initiative reste bonne cependant, continue Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
05.03.2006, 23:26
Message : #12
...
j'aimerais que vous jugiez mon style aussi! vous avez (parfaitement) critiqué mon histoire mais mon style reste à améliorer, et vos conseils me permettront d'y arriver!

merci d'avance! Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
06.03.2006, 21:29
Message : #13
 
Je trouve que le style est agréable à lire, fais attention à toujours employer le même niveau de langue dans ta narration. Lorsque les personnages parlent, tu peux te permettre d'en changer, par contre, en fontion de leur statut social.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
06.03.2006, 21:53
Message : #14
...
Oui c'est bien juste! Merci pour ce conseil! Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 00:04
Message : #15
Re: fiction: taladol et les chevaliers gris
"pleuraient comme des madeleines"
C'est en effet un terme un peu familier non?!
Mais je ne veux pas critiquer! Embarassed [/quote]
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 08:20
Message : #16
 
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur"
Beaumarchais Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 16:37
Message : #17
...
c 'est correct mais il est vrai que ça convient peu à la situation!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 17:20
Message : #18
 
Au risque de paraître le vilain méchant loup quel rapport avec l'oeuvre de Tolkien ? Crying or Very sad
Et quel rapport avec notre association Tolkiendil qui est de promouvoir l'oeuvre de notre écrivain préféré ? Crying or Very sad
Je ne vois pas trop ce que fait ce texte ici !
Theomerden, administrateur de Tolkiendil
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 17:39
Message : #19
 
La remarque a déjà faites plus haut!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 18:53
Message : #20
...
en bien, je trouve que ce texte à quelques "clins d'oeil adressés à tolkien!"
Personnellement, quand je fais une fic, j'aime emprunter les idées de Tolkien (ex: les orques) mais de là à copier son oeuvre en inventant une histoire avec les personnages de sa propre mythologie, je trouve ça banal et sans imagination!
quand tu dis : rapport avec tolkien, est-ce qu'il est nécessaire de copier entièrement sur lui, ou a-t-on le droit de s'en inspirer simplement?
je trouve qu'une fic comme la mienne, qui ressemble à un univers proche du sda (bien qu'inférieur en tous points, bien sûr), avec des orques, des guerriers, des batailles, comprenant des personnages à caractère mythologique avec des noms à caractère tolkiennien suffisent à qualifier ce topic de ressemblant à un topic parlant de l'univers de tolkien, non?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 19:49
Message : #21
 
dans une optique de publication sur le site c'est sacrément insuffisant.
Et May évite les posts inutiles ça devient sérieusement agaçant, d'autant plus que Theomerden peut y ajouter ce qu'il a à dire.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
07.03.2006, 20:43
Message : #22
Re: ...
nimajneb a écrit :en bien, je trouve que ce texte à quelques "clins d'oeil adressés à tolkien!"
Personnellement, quand je fais une fic, j'aime emprunter les idées de Tolkien (ex: les orques) mais de là à copier son oeuvre en inventant une histoire avec les personnages de sa propre mythologie, je trouve ça banal et sans imagination!
quand tu dis : rapport avec tolkien, est-ce qu'il est nécessaire de copier entièrement sur lui, ou a-t-on le droit de s'en inspirer simplement?
je trouve qu'une fic comme la mienne, qui ressemble à un univers proche du sda (bien qu'inférieur en tous points, bien sûr), avec des orques, des guerriers, des batailles, comprenant des personnages à caractère mythologique avec des noms à caractère tolkiennien suffisent à qualifier ce topic de ressemblant à un topic parlant de l'univers de tolkien, non?

Ca s'appelle de la fantasy et pas de l'inspiration Tolkiennienne.
Il existe d'autres sites/forums ouverts au fantastique comme http://www.lefantastique.net/

J'appuie Theomerden, c'était ce que je cherchais à dire de manière moins "brutale" mais apparemment cela n'a pas été interprété comme je le voulais.

Utiliser des personnages connus et les placer dans un contexte cohérent est beaucoup plus complexe que de prendre quelques orques pour garnir un texte.

Sur ce, le sujet est clos. Vous pouvez continuer à discuter en MP.

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Discussion verrouillée 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  [Fiction] Les Dernières heures de Sauron horus1555 11 3 778 18.03.2015 21:58
Dernier message: Pelargien
  [fan-fiction] webzine pas31 3 5 255 03.03.2012 11:51
Dernier message: PCL
  [Fan-fiction] Une rencontre inattendue Druss 2 3 229 24.08.2011 11:07
Dernier message: Druss
  [Fan-Fiction] Les Chroniques du Faucheur Juliεη 8 9 923 24.01.2010 23:20
Dernier message: Elendil
  [Fan-Fiction] La carrière de Sigmin le nain Sigmin 11 4 752 18.01.2010 18:57
Dernier message: Sigmin
  [fan-fiction] Pour l'Honneur des Mirdain Juliεη 35 13 674 09.11.2009 11:29
Dernier message: Juliεη
Smile science-fiction inspirée du SdA Arwen 5 4 498 24.09.2009 19:26
Dernier message: Arwen
  [Poème] Rêverie aux Havres Gris Elifëa 5 3 877 07.07.2008 20:09
Dernier message: Elifëa
  Les havres gris + smeagol nirnaethmusic 2 2 979 26.11.2007 21:26
Dernier message: nirnaethmusic
  Le Gris Pèlerin Imorn 5 3 027 09.03.2005 23:02
Dernier message: Elfindor

Aller à :