Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
je voudrais savoir comment apprendre une langue elfique
26.01.2006, 22:07
Message : #1
je voudrais savoir comment apprendre une langue elfique
Comme vous l'avez compris je voudrais apprendre une langue elfique mais je ne sais pas coment faire ...
pourriez vous m'indiquer un site?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.01.2006, 22:16
Message : #2
 
je pense que la première réponse que vont te faire les "freaks" c'est: on ne peut pas apprendre entièrement l'elfique
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.01.2006, 00:00
Message : #3
 
Moi ce que je dirais c'est... As-tu seulement lu ce forum ?
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.01.2006, 18:40
Message : #4
 
Je n'en ai pas l'impression Wink
Aucun site ne t'apprendra l'elfique, la meilleure manière d'ETUDIER cette langue reste les livres de ce cher Toto.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.01.2006, 18:45
Message : #5
 
Soyons clairs. Les langues inventées par Tolkien ne sont pas à apprendre, mais plutôt à étudier. Smile
Nous n'avons pas assez d'élements pour parler ces langues, comme on le ferait pour l'anglais etc. mais on peut les étudier. C'est à dire osculter les mots, découvrir leurs racines etc.
Les langues inventées par Tolkien servent également beaucoup pour le sens des lieux, persos (pas tous bien sûr)... Smile
Thibault
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.01.2006, 19:03
Message : #6
 
Si E. Kloczko voyait ça Laughing
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.01.2006, 19:47
Message : #7
 
Thimothée, je te conseille de lire cela. Smile Si tu as des questions n'hésite pas. Wink
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
28.01.2006, 12:55
Message : #8
 
Très intéressant : ça donne envie de s'y plonger. Quand j'aurai enfin le temps...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.01.2006, 18:38
Message : #9
 
je suis ok car j'avais lu ce qu'il y avais sur le site mais j'ai un pote qui sai écrire le nain a "l'arrache".il a appris l'alphabet et reproduit avec ca les mots francais...
et un de ses copains a lui sai parler l'elfique mais cela fait très très longtemps que je ne les ai pas vu et je n'ai pas pu leur en parler...
alors je déséspère en atendant de pouvoir apprendre a parler un minimum une des langues (si c'est possible)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.01.2006, 19:25
Message : #10
 
Relis ce qui a été dit plus haut, apprendre ces langues, ce n'est pas possible, puisqu'elles sont incomplètes tant du point de vue de la grammaire que du point de vue de la syntaxe et du voca.
Ton pote ne sait pas plus parler l'elfique que toi!
Et ton copain qui sait "écrire le nain", il ne fait que transcrire des mots français en runes...elfiques Wink (puisque c'est un elfe qui a inventé les runes, qui furent ensuite reprises par les Nains). Un peu comme si tu disais que tu es capable d'écrire le russe parce que tu peux transcrire des mots français dans l'alphabet cyrillique...
(et je sais que ce n'est pas mon mot rôle de te dire ça, mais quand même, peux-tu faire un effort pour l'orthographe, ce serait gentil pour nous, merci :winkSmile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.01.2006, 22:50
Message : #11
 
N'ayant pas tout lu, je suis un peu sceptique quant au site qui reprend certains "cours" controversés. Les "cours" de Sindarin ont l'air intéressant mais trop "complets" peut-être...Enfin bon, aux néophytes qui veulent apprendre l'elfique, je leur dirait de (re)lire les interventions de EJK sur ce forum Smile Cela leur évitera certaines erreurs...

Falassar
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.01.2006, 22:57
Message : #12
 
Pour Ambar eldaron, ce qu'ils proposent, c'est uen approche de type 'coirëa quenya' et 'néo-sindarin', qui consiste à tenter de former un vocable riche et de fixer des règles grammaticales d'après le corpus. Ce n'est pas de l'étude des langues de Tolkien... c'est une démarche plus que critiquable. Very Happy
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.01.2006, 23:43
Message : #13
 
http://www.tolkiendil.com/langues/avertissement

pas mieux.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.01.2006, 08:16
Message : #14
 
Je ne vais pas rappeler une enième fois le lien vers l'avertissement sus-cité par notre président, vous êtes grands.

JulienMortimer a écrit :Je voudrais quant à moi mentionner le site Ambar Eldaron (j'ai le droit ?), qui fournit et a traduit certains "cours".

http://www.ambar-eldaron.com/
Ce site est un ramassi d'âneries, les cours qui y sont "traduits" ne sont en fait que de la poudre au yeux. Ces "traductions" ont probablement été faites par un logiciel quelconque de style Google, et visiblement l'oeuvre de quelqu'un dont l'anglais n'est pas la principale préoccupation... C'est minable et sans intérêt. Et là je ne parle que de la forme, le fond, créé par Helge Fauskanger, n'est plus à jour et est contestable par certains aspects.

Que dire des "dictionnaires" ? Déjà que ça n'en est pas si l'on se réfère à la définition de ce qu'est un dictionnaire. Aucune référence bibliographique n'est donnée, et cela vient peut-être de ce que certains mots ne peuvent être expliqués de manière rationnelle et n'ont pas pour origine J.R.R. Tolkien : en effet, que serait la vie des Elfes d'Arda sans un **palallon ("téléphone") ou notre célèbre "boîte à troubadour", j'ai nommé **palacen ("télévision"). Je passe les verbes conjugués à l'oariste et qui sont présentés ici comme à l'infinitif (cf. par exemple tulin)... Rolling Eyes

De qui se moque-t-on ? Pas de celles et ceux qui postent ici en tout cas, ne vous y trompez pas, c'est nul, inintéressant, toxique et du plus mauvais goût... A fuir comme la peste.
Citer ce message dans une réponse
31.01.2006, 08:25
Message : #15
 
En parlant de verbe a l'oariste ... hier soir en traduisant une bricole je me suis trouvée confrontée au verbe "Fir-" quel en serait la terminaison à la troisième personne du pluriel ?
"Firir" ? et au singulier ? "fíra ou firë" ? que faut-il privilégier dans le cas des verbes dont la racine se termine par une consonne ?

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.01.2006, 10:13
Message : #16
 
timothee a écrit :je suis ok car j'avais lu ce qu'il y avais sur le site mais j'ai un pote qui sai écrire le nain a "l'arrache".il a appris l'alphabet et reproduit avec ca les mots francais...
J'crois k'j'vais mèt' un avertoche chez mwa aussi, paska l'arrach j'connais pa du tou Rolling Eyes
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.01.2006, 15:48
Message : #17
 
Teretwen a écrit :En parlant de verbe a l'oariste ... hier soir en traduisant une bricole je me suis trouvée confrontée au verbe "Fir-" quel en serait la terminaison à la troisième personne du pluriel ?
"Firir" ? et au singulier ? "fíra ou firë" ? que faut-il privilégier dans le cas des verbes dont la racine se termine par une consonne ?

Il suffit de chercher un peut dans le corpus... pour trouver la phrase i carir quettar ómainen, « ceux qui forment des mots avec [leurs] voix » (WJ/391), où le verbe car- (« faire, fabriquer, produire ») est à la 3e pers. du pl. de l'aoriste (il s'agit d'une vérité générale, dit aoriste gnomique en grec). Et comme, fir- et car- sont tous deux des verbes dits « basiques » (c.-à-d. direcetment formés à partir d'une racine primitive de type C-V-C, sans adjonction de suffixe)...

Pour le singulier, il suffit de se rappeler que le célèbre Elen síla... est au présent continu (ou continuatif, comme le présent anglais formé avec l'auxiliaire be + -ing, cf. I am speaking vs. I speak : « une étoile brille [en ce moment] sur l'heure de notre rencontre ») pour en déduire que l'aoriste de fir- à la 3e pers. sg. est très certainement *fire, sans allongement de la voyelle radicale (* = hypothétique, non attesté).

Les réponses sont bien souvent dans le corpus, pour peut qu'on fasse l'effort de chercher un peu... Rolling Eyes

Sébastien.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.01.2006, 18:43
Message : #18
 
Désolée j'ai pas ces fameux corpus ... juste les traducs en français contre lesquelles tout le monde hurle .. donc je demande ici. Grand merci pour ta réponse claire Lambendil. J'avais pas intégré cette notion de présent continue .. (vu qu'en français ... vous savez la suite ...)

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
01.02.2006, 15:32
Message : #19
 
J'aime bien le post de Lomelindë Shocked , on devrait le mettre en avertissement dans la section langues de Tolkiendil... Wink Il faudrait aussi avertir les néophytes qui devisent de Nains et dérivés qu'ils s'exposent aux remontrances d'Anglin (héhéhé) Wink

Falassar, pôle "message qui ne sert à rien"... Rolling Eyes
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
01.02.2006, 17:45
Message : #20
 
Ce n'est pas dans le lexicon de Ambar Eldaron que l'on peut trouver des mots comme "portable" (téléphone), ou encore "ordinateur" ... ?
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.02.2006, 01:00
Message : #21
 
Thibault, t'as pas lu ce qu'a dit Lomelinde au dessus....
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.02.2006, 19:26
Message : #22
 
Désolé Belgarion, me manquait une partie du message ... ^^
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 13:28
Message : #23
 
veuillez m'excuser pour l'othographe mais quand on est jeune on écrit comme par sms (lorsqu'on en écrit de trop) merci de me conseiller ceci car ça vas m'aider a réapprendre tout doucement a réécrire en francais correcte ce que je n'arrive plus a faire depuis quelque temps... sinon a propos de mon ami qui écrit le nain (enfin retranscrit les mots francais en runes) j'aimerais juste en faire autant avec une des nombreuses langues eliques (encore une fois si c'est possible).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 14:58
Message : #24
 
... français correct (e, c'est au féminin...) Sinon, ça va : c'est surtout l'attention qui est en cause (eliques, au lieu d'elfique...) Ceci pour répondre à ta question concernant l'orthographe. Pour l'inattention, j'en fais autant... et j'ai depuis longtemps passé ton âge, et n'ai pas l'habitude des SMS (ça m'ennerve de chercher les les lettres !) !!!

Et on aimerait tous parler plein de langues imaginaires pour mieux rentrer dans cet imaginaire... Ceci dit,elles n'existent pas vraiment : trop compliqué de fabriquer une langue dans sa globalité, avec son histoire, son évolution, etc... (des langues comme l'esperanto étant par essence figées dans le temps, rien à voir) lorsqu'on est prisonnier de la brièveté d'une vie d'homme : il a fallu combien de générations pour fabriquer une langue véritable ?

Au fond, je pense que tel était le but ultime de Tolkien : je crois que, là dessus, il était très ambitieux ! Ca expliquerait pour une grande part ses hésitations et remises en cause. : lorsqu'une langue n'est pas figée mais évolue dans le temps, elle varie, se modifie... Qu'en pensez-vous ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 16:58
Message : #25
 
Tolkien était très ambitieux, oui, dans son projet. Il y croyait aussi car il pensait laisser assez de textes linguistiques derrière lui pour ses lecteurs :

"I may leave behind me sufficiently ordered matter" (cf. _ordered_ ! en ordre...) (dans une de ses dernières lettres).

Il y aussi l'aspect esthétique à ne pas négliger. Il est le seul créateur de langues a y avoir pensée avec autant de soin.

E. Kloczko
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 17:01 (Ce message a été modifié le : 05.02.2006 19:12 par Anglin.)
Message : #26
 
timothee a écrit :veuillez m'excuser pour l'othographe mais quand on est jeune on écrit comme par sms (lorsqu'on en écrit de trop) merci de me conseiller ceci car ça vas m'aider a réapprendre tout doucement a réécrire en francais correcte ce que je n'arrive plus a faire depuis quelque temps... sinon a propos de mon ami qui écrit le nain (enfin retranscrit les mots francais en runes) j'aimerais juste en faire autant avec une des nombreuses langues eliques (encore une fois si c'est possible).
Tu vois c'est simple et ça donne ses fruits, je suis certain qu'ainsi certains te repondront plus facilement .... moi aussi je fais des fautes de frappe et/ou de français, ne t'inquiètes pas !

Le tout c'est de BANIR cette foutue manie de vouloir tout raccourcir, d'endommager du coup notre langue et qui sait de la perdre un jour !
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 17:29
Message : #27
 
Où est-ce qu'on peut rejoindre ce comité ? Où ? Où ? Où ? ...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 17:59
Message : #28
 
Je pense qu'il suffit d'avoir la volonté de leur dire STOP!!
Et tu pourra faire partie de ce comité ^^
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 19:36
Message : #29
 
Erhil i Pheriannath a écrit :Où est-ce qu'on peut rejoindre ce comité ? Où ? Où ? Où ? ...
ici > Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2006, 19:57 (Ce message a été modifié le : 06.02.2006 10:43 par Lambendil.)
Message : #30
 
Anglin a écrit :Le tout c'est de BANIR cette foutue manie de vouloir tout raccourcir, d'endommager du coup notre langue et qui sait de la perdre un jour !
Objectivement, il y a peu de raison que le français disparaisse, du moins à "court" terme.

Le souci d'économie est sans aucun doute l'une des plus importantes des tendances générales qui guident l'évolution des langues, et ce depuis toujours : le français est du latin "érodé" par l'évolution phonétique (ex. latin hospitalum > fr. hôtel ! Wink ; sur ce point, le français — et le portugais — sont bien plus diminués que l'espagnol et bien sûr l'italien où les syllabes atones se sont mieux conservées).
D'autre part, la tendance à abréger les mots est bien présente dans notre langue (et dans bien d'autres) et depuis longtemps. Pour ne prendre que des exemples récents (XXe s.) : autobus > bus, métropolitain > métro, cinématographe > cinéma > ciné, télévision > télé, etc. (on pourrait faire une très longue liste et on pourrait aussi trouver d'innombrables exemples plus anciens). Plus un mot est usuel, et plus il se doit d'être bref : c'est comme ça, on n'y peut rien !

Adopter le point de vue d'un linguiste, c'est observer la langue et ses usages de manière objective, sans porter de jugement de valeur d'ordre esthétique ou social. Comme je l'ai dit, la tendance à abréger l'expression est une tendance naturelle de l'évolution des langues, on ne peut y échapper. Pour ce qui est de l'usage de l'écriture SMS, celle-ci pose très clairement le problème de l'orthographe du français, fruit de plusieurs siècles d'évolution et figée depuis plus de 400 ans, dont la complexité et l'illogisme ne sont plus à prouver.
Le fait est que les français, malgré le mal qu'ils ont à maîtriser l'orthographe sont majoritairement opposés à toute réforme (il suffit de voir l'engouement suscité par les dictées de Pivot), car ils sont attachés au "prestige" de l'orthographe, associée à l'idée du français "classique". Pourtant, bien des pays voisins ont su faire évoluer l'orthographe de leur langue par rapport à la prononciation (c'est le cas de l'Espagne ou de l'Italie qui comptent plus de quarante réformes en moins de 500 ans), et l'orthographe même du français a déja été réformée de façon radicale (on ne peut actuellement lire un texte d'ancien français, qui est réellement une langue autre ; de même, bien des textes de français "classique" ont fait l'objet de modifications éditoriales car la syntaxe et le sens de certains mots ont évolués en plus de 3 siècles). Mais les français sont toujours tournés vers le passé (et c'était déjà le cas à l'époque classique où l'on tenait en honneur les textes plus anciens) et je crois qu'on n'arrivera jamais à se débarrasser du poids de la norme que l'on doit à Vaugelas (pour qui le "bon usage" était la façon de parler "de la plus saine partie de la Cour", et la façon d'écrire celle "des meilleurs auteurs") : l'orthographe a une valeur de discriminateur social très forte et certains ne veulent pas que ça change ! (Voir à ce sujet l'importance qu'on accorde en France à l'Académie française dont l'autorité en matière de langue n'est aucunement justifiée : aucun académicien n'est linguiste et tous ne sont pas écrivains, loin s'en faut !)

Ceci dit, je ne cautionne pas le langage sms, je dit juste que "ça existe" et qu'on peut difficilement lutter contre ça : de même que les anglicismes qui prolifèrent en français contemporain, le langage sms est d'origine "socio-culturelle". Or ce n'est pas avec une politique linguistique qu'on peut lutter contre cette tendance, elle-aussi naturelle : celle d'emprunter des termes à une civilisation et à une langue considérée comme "supérieure" (en tout cas marquée positivement d'un point de vue social) par les locuteurs d'une époque et d'un pays donné. De même on ne peut légiférer pour empêcher les gens d'utiliser le langage sms !
À titre personnel, je n'approuve pas spécialement l'écriture sms (je me fais d'ailleurs un point d'honneur à l'éviter même dans mes sms), mais je ne crois pas qu'elle puisse mettre en danger l'orthographe "correcte", pour la raison donnée ci-dessus : le rôle de marqueur social de l'orthographe (d'ailleurs, si l'on y réfléchit bien, l'apparition du télégraphe n'a pas simplifié la syntaxe du français : on continue à conjuguer les verbes et à employé déterminants, conjonctions et prépositions).
Enfin, il faut rappeler qu'une langue est avant tout orale (ce que fait souvent oublier la grammaire qui nous dit que telle lettre ou combinaison de lettre se prononce de telle manière, alors que c'est fondamentalement l'inverse !). Saussure a bien démontré que l'oral prévaut à tous les niveaux sur l'écrit : on apprend d'abord à parler, puis à écrire ; de même, bien des langues du monde n'ont pas jamais développé de forme écrite mais cela ne les empêche pas d'exister !
Tout ça pour dire que le français est avant tout le français tel qu'il est parlé, et là aussi les usages du français contemporain, pour "fautif" ou "déviant" qu'ils puissent apparaître aux puristes ou au locuteur moyen qui a été scolarisé, n'en existent pas moins et sont bel et bien du français, et ils portent en germe les tendances du français à venir (d'où l'intérêt de l'étude, tout à fait sérieuse, du parler des jeunes des banlieues pour les linguistes).

Sébastien. (désolé pour cette digression non tolkiénienne, mais le sujet me passionne ! Wink )
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Le fonwegian, la langue de l'île de Fonway Druss 5 477 30.05.2016 18:30
Dernier message: Druss
  La langue Orientale Galathil 20 9 727 18.09.2013 21:06
Dernier message: Elendil
  De quelle langue est-ce? Eoredane 2 1 332 01.01.2013 23:01
Dernier message: Eoredane
  Quelle est la langue des elfes de la forêt noire ? phoenlx 3 2 717 15.12.2011 23:48
Dernier message: Elendil
  La langue des Haladin et des Dunlendings Elendil 8 4 307 28.12.2009 14:59
Dernier message: Elendil
  Lambe Eldaiva - La langue des Elfes Druss 12 4 722 05.09.2009 18:20
Dernier message: Lomelinde
  Quelle langue étudiez-vous ? Elendil 30 19 056 06.06.2009 17:27
Dernier message: Arwen
  Langue noire Du Lac 16 8 518 24.08.2008 23:45
Dernier message: Lomelinde
  Coïncidence entre la langue noire & le khuzdul et l'étrusque Gamilrukhs 24 8 413 09.01.2008 14:39
Dernier message: Elendil
Question Questions de linguistique sur l'hadorien et la langue noire Gamilrukhs 16 7 437 17.12.2007 09:31
Dernier message: Kirinki

Aller à :