Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Où se trouve la tombe actuelle d'Elendil ?
06.10.2005, 13:43
Message : #1
Où se trouve la tombe actuelle d'Elendil ?
Merci pour vos réponses, j'ai perdu mon CLI 3e Age.
Cthulhu
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 14:21
Message : #2
 
Euh, actuellement, je crains qu'elle soit bien difficile à trouver ! Laughing
Cependant, si l'on considère les cartes de David Day comme exactes ainsi que leur lien avec notre époque, elle devrait être quelque part dans les Pyrénées (ex Montagnes Blanches), mais ces cartes son sujettes à caution ne prenant pas en compte les "Home" et extrapolant quelque peu sur le devenir des continents ! Wink
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 16:07
Message : #3
 
Eorl a écrit :Cependant, si l'on considère les cartes de David Day comme exactes

*tousse* désolée ^^
Je ne retrouve pas le sujet mais il existe sur ce forum un sujet qui parle d'une carte de David Day et qui fait justement le constat de son inexactitude (je crois qu'il s'agit de la carte qui se trouve au début du livre "Créatures de Tolkien")

Si c'est actuellement à notre temps je peux pas t'aider mais sinon, si j'ai bien compris la question, il existe sur Tolkiendil une section qui s'appelle Encyclopédie et dedans il y a des articles qui portent sur beaucoup de chose comme Elendil par exemple Very Happy

Encyclopedie de Tolkiendil a écrit :Le tertre sur lequel Isildur déposa les cendres d'Elendil à son honneur est Amon Anwar, le Tertre de Majesté, plus tard nommé Halifirien, la Montagne Sacrée, par les Rohirrim.

A moins qu'il ait été déplacé par la suite il semble que ce soit (comme l'avait dit Gil-galad dans l'autre sujet) l'Halifirien.

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 18:25
Message : #4
 
Tu peux tousser, en effet, mais pour parler d'inexactitude, tout est relatif ! En fait, entre les "Home" et ce que Tolkien a écrit par la suite, il y a beaucoup de différences majeures, donc, faire une carte qui soit à la fois bonne vis à vis du Silmarillon ou des CP tout en étant en accord avec les "Home" me semble impossible à réaliser ! Sad
Ce que j'aime bien dans ces cartes, c'est qu'elles font le lien entre Arda et la Terre d'aujourd'hui et puis, pour être tout à fait franc, ces cartes m'arrangent bien parce qu'avec elles, je me trouve habiter ce qui fut jadis le Rohan ! Laughing
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 18:42
Message : #5
 
Pourquoi faire une carte en accord avec les HoME ?
Ne sont-ce pas des écrits abandonnés ou des brouillons d'écrits publiés par la suite ? Les cartes de Christopher Tolkien du Silmarillion ou du Seigneur des Anneaux ne suffisent-elles pas donc ?

I. qui s'interroge
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 20:08
Message : #6
 
Monsieur le Ménétrier, vous avez de la chance que Monsieur l'Etoilé ne traîne pas dans les parages ! Vilain externaliste ! Razz
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.10.2005, 20:45
Message : #7
 
Citation :Pourquoi faire une carte en accord avec les HoME ?
Ne sont-ce pas des écrits abandonnés ou des brouillons d'écrits publiés par la suite ? Les cartes de Christopher Tolkien du Silmarillion ou du Seigneur des Anneaux ne suffisent-elles pas donc ?
Je croyais que la carte du Silmarillion avait été réalisée par le fiston à partir des cartes que l'on trouve dans les HoMe. Quelqu'un peut il infirmer ceci? Car je n'en suis pas sur à 100 %.
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.10.2005, 08:53
Message : #8
 
Pour ma part, je prends juste les "Home" et autres Oeuvres de Tolkien comme plusieurs versions d'une même Mythologie, ayants chacune subit des transformations suivant le chemin qu’elles ont pris pour parvenir jusqu’à nos jours !
Tout comme on trouvera des nuances dans les Mythes Nordiques suivant qu'ils viennent des "Vikings", des "Goths" ou autres peuples Frères ! Procédé encore plus flagrant si l’on compare toutes les Mythologies Indo-européennes qui ont à l’évidence un fond commun, mais ont été transformés suivant les lieux ou elles se sont développées et les métissages subis au cours des ages ! Wink
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.10.2005, 14:31
Message : #9
 
Eorl je te rejoins tout à fais comme l'avais expliqué Mr Kloczko ici même si il n'est pas allé assez loin à mon avis, puisqu'il dit faire un choix au final. Les LCP sont de Moyen Age, écrites par des Hommes sur les dires d'un seul autre qui ne connais que ces mythes grace à ce qui lui avait été raconté au par avant sur l'Ile Solitaire. C'est normal que la version soit differente de celle racontée par les Noldor, Numenoréens, ou autres! Smile
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.10.2005, 15:28
Message : #10
 
Il y a une description de ce tertre dans Vinyar Tengwar n°42, dans le texte inédit de Tolkien intitulé The Rivers and Beacon-hills of Gondor.
Je me fais fort de vous le retrouver sous peu afin de citer le passage en question. Il n'y a rien de transcendant mais c'est toujours bon à savoir. Wink
Citer ce message dans une réponse
07.10.2005, 15:37
Message : #11
 
Tu as raison Lomelindë, voilà queleques petites choses, pour les notes achetez le Razz :
Citation :Halifirien
The essay ends (unfinished) with a long and notable discussion of the Halifirien; Tolkien's interspersed notes are collected together at the end of this discussion. With this account cf. UT:300-1, 303-5.
Halifirien is a name in the language of Rohan. It was a mountain with easy approach to its summit. Down its northern slopes grew the great wood called in Rohan the Firien Wood. This became dense in lower ground, westward along the Mering Stream and northwards out into the moist plain through which the Stream flowed into the Entwash. The great West Road passed through a long ride or clearing through the wood, to avoid the wet land beyond its eaves. The name Halifirien (modernized in spelling for Háligfirgen) meant Holy Mountain. The older name in Sindarin had been Fornarthan ‘North Beacon'; the wood had been called Eryn Fuir ‘North Wood'. The reason for the Rohan name is not now known for certain. The mountain was regarded with reverence by the Rohirrim; but according to their traditions at the time of the War of the Ring that was because it was on its summit that Eorl the Young met Cirion, Steward of Gondor; and there when they had looked forth over the land they fixed the bounds of the realm of Eorl, and Eorl swore to Cirion the Oath of Eorl—"the unbroken oath"—of perpetual friendship and alliance with Gondor. Since in oaths of the greatest solemnity the names of the Valar were invoked (Note 1) — and though the oath was called "the Oath of Eorl" in Rohan it was also called "the Oath of Cirion" (for Gondor was equally pledged to aid Rohan) and he would use solemn terms in his own tongue—this might be sufficient to hallow the spot.
But the account in annals contains two remarkable details: that there was at the place where Cirion and Eorl stood what appeared to be an ancient monument of rough stones nearly man-high with a flat top; and that on this occasion Cirion to the wonder of many invoked the One (that is God). His exact words are not recorded, but they probably took the form of allusive terms such as Faramir used in explaining to Frodo the content of the unspoken "grace" (before communal meals) that was a Númenórean ritual, e.g. "These words shall stand by the faith of the heirs of the Downfallen in the keeping of the Thrones of the West and of that which is above all Thrones for ever."
This would in effect hallow the spot for as long as the Númenórean realms endured, and was no doubt intended to do so, being not in any way an attempt to restore the worship of the One on the Meneltarma (‘pillar of heaven), the central mountain of Númenor (Note 2), but a reminder of it, and of the claim made by "the heirs of Elendil" that since they had never wavered in their allegiance they (Note 3) were still permitted to address the One in thought and prayer direct.
The "ancient monument"—by which was evidently meant a structure made before the coming of the Númenóreans—is a curious feature, but is no support to the view that the mountain was already in some sense "hallowed" before its use in the oath-taking. Had it been regarded as of "religious" significance it would in fact have made this use impossible, unless it had at least been completely destroyed first (Note 4). For a religious structure that was "ancient" could only have been erected by the Men of Darkness, corrupted by Morgoth or his servant Sauron. The Middle Men, descendants of the ancestors of the Númenóreans, were not regarded as evil nor inevitable enemies of Gondor. Nothing is recorded of their religion or religious practices before they came in contact with the Númenóreans (Note 5), and those who became associated or fused with the Númenóreans adopted their customs and beliefs (included in the "lore" which Faramir speaks of as being learned by the Rohirrim). The "ancient monument" can thus not have been made by the Rohirrim, or honoured by them as sacred, since they had not yet established themselves in Rohan at the time of the Oath (soon after the Battle of the Field of Celebrant), and such structures in high places as places of religious worship was no part of the customs of Men, good or evil (Note 6). It may however have been a tomb.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.10.2005, 19:06
Message : #12
 
De toute façon, à la fin du Troisième Âge, les restes d'Elendil ne sont plus au sommet de l'Halifirien, mais à Minas Tirith : Cirion les avait déplacés suite à la cession du Calenardhon aux Rohirrim, pour plusieurs raisons : notamment parce que ce sommet n'était plus le "centre de gravité" du Gondor, du fait de ce don, mais devenait une simple colline à la frontière du pays (cf. CLI III, p. 67-8).

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.10.2005, 21:19
Message : #13
 
Dans le même orde d'idéees, j'aimerais demander quel est le Roi Gondorien dont , de la statue, il ne reste qu'une tete mutilée (la phrase "le vieux roi a retroçuvé sa couronne !" dans Le Retour du Roi)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.10.2005, 07:55
Message : #14
 
Excellente question, mais je ne me rappelle pas que Tolkien ait précisé ce fait ?!
Peut être Isildur si la Statue décapitée est dans une ancienne partie "Ithilienne" du Gondor (j'ai un doute, mais je vais vérifier cela de ce pas) !
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  La tombe de Fingolfin Peredhel 8 2 069 14.03.2015 18:31
Dernier message: Peredhel
  La venue d'Elendil et ses fils en Terre du Milieu Aiwendil 10 4 371 12.01.2003 00:00
Dernier message: Vigdis

Aller à :