Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
"Ainsi Osgiliath"
12.04.2005, 16:35 (Ce message a été modifié le : 23.09.2005 19:20 par Squall-Estel.)
Message : #1
"Ainsi Osgiliath"
Dans la ville déserte dans les ombres plongée
Je demeurai longtemps errant et égaré,
Et à mes yeux troublés par un brûlant sommeil
Elle apparut peuplée de ténébreux soleils;
D'inquiétants murmures s'épanchaient dans les rues
Et délabrées, des ruines d'arches et de statues
Jonchaient le sol pavé par de trop vieilles pierres.
Ainsi Osgiliath, capitale si fière
Dévastée à jamais s'étend sur le Grand Fleuve,
Et il y règne aussi une masse d'effluves
De terreur absolues et d'horreur sublimée;
Pourtant dans cette ville, qui autrefois aimée,
A passé par l'Orgueil, la Gloire et le Bonheur,
Il vient à qui écoute une étrange rumeur,
Une douce harmonie empreinte de tristesse;
Ainsi Osgiliath, ville autrefois maîtresse
Se lamente parfois aux pieds de ses deux Tours,
Minas Anor, Minas Ithil. -peut être un jour,
Ma douce capitale aux milles lumières
Gisera foudroyée dans sa beauté si fière,
Et triste, pleurera chaque nuit, chaque jour,
Ainsi qu'Osgiliath; et au creux de sa Tour,
De sa flèche d'acier se dressant dans le ciel,
Gémira tout son peuple en un deuil éternel.


Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.04.2005, 22:37
Message : #2
 
L'absurde et abscons francophile que je me prétends sans raison valable être s'insurge avant toute chose devant le barbarisme que dégage ce poème et qui, me lacérant les yeux, m'ôte toute envie d'apprécier le texte, au demeurant très bon n'était ce détail insigne et pourtant tellement important.

Citation :Gisera foudroyée dans sa beauté si fière,

Je ne doute pas que tu t'es piqué d'employer ici le verbe gésir, connu dans la formule courante "ici-gît". Or ce verbe n'existe qu'au présent et à l'imparfait de l'indicatif, et au gérondif et participe présents. Nullement au futur !

Sinon, tant qu'à relever les fautes : absolue sans s ce me semble.

A part ça je trouve que le poème a des côtés des Antiquités de Rome de Du Bellay... agréable Smile ça passerait bien en sonnet ^^
Ou, du moins, ça passerait mieux si c'était mis en strophe : un seul bloc de texte est un petit peu rébarbatif je pense, pour cette longueur honorable.



Divitiac, pour vous servir
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.05.2005, 11:34
Message : #3
 
mis à part ces quelques fautes...
j'aime beaucoup! il y a une force qui ce dégage de ce poeme, il est tres beau et le sujet est assez original. j'aime vraiment beaucoup, merci thibaud!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.05.2005, 21:36
Message : #4
 
j'avais effectivement des doutes au sujet du verbe gésir.... merci divi!
je suis en train de repenser ce vers... mais je dois faire avec ma prépa et ce n'est pas simple
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.11.2016, 22:00 (Ce message a été modifié le : 24.11.2016 22:20 par Dαεrοη.)
Message : #5
RE: "Ainsi Osgiliath"
nouveau coup de pioche !

Les peintres et les poètes ont toujours eu le droit de tout oser - Horace
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.11.2016, 10:07
Message : #6
RE: "Ainsi Osgiliath"
Encore un beau coup de pioche. Bel hommage à la capitale gondorienne tombée. Dommage en revanche que Squall-Estel n'ait pas eu l'occasion de revenir dessus pour l'achever selon les conseils de Divitiac Sad
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.11.2016, 02:40
Message : #7
RE: "Ainsi Osgiliath"
Tu as le coup de pioche très sûr !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :