Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Traduction]Thibaud Mercier: Les Tertres de Mundburg
23.03.2005, 21:42
Message : #1
[Traduction]Thibaud Mercier: Les Tertres de Mundburg
...signalez-moi si j'ai écorché des noms, car je ne suis pas sur des orthographes de certains des obscurs personnages évoqués dans ce poème, lequel cite les illustres morts de la bataille du champ du Pelennor. Si vous avez des suggestions à faire quant à des améliorations à apporter à cette traduction, n'hésitez pas! Very Happy


Les Tertres de Mundburg.

Nous avons entendu la tempête des cors
Sonnant furieusement des frontières du Nord,
Et l’écho des épées de la bataille rude
Brillant dans les montagnes des royaumes du Sud.
Les destriers partirent d’une belle foulée
Vers la Pierrelande, et cette chevauchée
Fut comme le grand vent dans le sombre matin.
La guerre était alors, telle un chaos d’airain,
Allumée et grondante au siège de la Tour.
Là, tomba Théoden à la levée du jour,
Théoden le Thengling valeureux et puissant,
Se dressant contre l’Ombre ; le vaillant combattant,
Qui à ses terres fraîches et ses verts pâturages
Et ses salles dorées brillant sous les nuages,
Dans les contrées du Nord, las ! Jamais ne revint ;
Haut seigneur de l’armée, debout jusqu’à la fin.

Harding comme Guthlaf, Dunhere et Deorwine,
Herefara et Herubrand, dans les collines
Combattirent longtemps ; ils tombèrent là-bas
En ce pays lointain de dans de rudes combats.
Aux Tertres de Mundburg en grand honneur ils gisent,
Avec leurs compagnons reposant dans la brise,
Avec les grands seigneurs du valeureux Gondor.
Ni Hirluin le Beau, homme puissant et fort,
A ses belles collines près de la vaste Mer,
Ni Forlong le Vieux à ses vallées si chères,
Jamais en leur pays ne purent revenir ;
Ni Derufin et Duilin que les ombres prirent,
Des lacs de Morthond les majestueux archers,
Aux si obscures eaux de leurs lacs ombragés.
La mort au gris matin et au roux crépuscule,
A l’heure où le destin, semblable à la bascule,
Chancelait, prit les grands ainsi que les petits ;
Depuis bien des années et encore aujourd’hui,
Sous l’herbe des collines de Gondor ils sommeillent,
Près du triste Grand Fleuce scintillant au Soleil ;
Aujourd’hui aussi gris que les larmes d’antan,
Rouge coulait alors son flot si rugissant,
L’écume se teintait de sang, et flamboyait
Dans le soir et le feu où tous ils combattaient,
Dans le gris Pelennor et le vaillant Gondor ;
Rouge tomba la rosée dans Rammas Echor.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Thibaud Mercier (libre inspiration) : Berceuse Rohirrim Squall-Estel 6 3 776 03.04.2007 20:55
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Thibaud Mercier: La charge des Rohirrim Squall-Estel 48 14 404 20.02.2007 14:37
Dernier message: Zelphalya
  Thibaud Mercier (libre inspiration) : Invocations Squall-Estel 5 3 278 02.12.2006 11:43
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre interprétation): Nocturne Squall-Estel 7 3 819 10.11.2006 23:46
Dernier message: Zelphalya
  Thibaud Mercier (libre inspiration): Tout doucement Squall-Estel 7 3 292 18.08.2006 13:12
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Thibaud Mercier: Le Silmarillion Squall-Estel 17 6 152 11.12.2005 22:44
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre inspiration): Invitation au voyage. Squall-Estel 5 2 745 12.10.2005 18:41
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre inspiration) "à Galadriel" Squall-Estel 4 3 462 16.09.2005 17:17
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre inspiration): La Quête Squall-Estel 8 3 890 05.09.2005 20:24
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre inspiration): la Compagnie Grise Squall-Estel 13 4 619 26.06.2005 18:46
Dernier message: May

Aller à :