Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le Fléau de Durin
19.03.2005, 17:45
Message : #1
Le Fléau de Durin
Dans l’air dénaturé
Quelque relent de souffre
Flotte dans la clarté
Qui s’échappe du gouffre.

Irréelle lueur,
D’où tires-tu ta force ?
On sent encor la peur
Enterrée sous l’écorce.

Dans le silence froid
Un rauque grognement
Retentit par trois fois,
Retentit, terrifiant.

Murmure d’outre-mort,
Où trouves-tu ta source ?
On sent trembler encore
Ceux que traqua ta course.

Dans le noir insondable
Se tapit le Fléau,
Sa fureur indomptable
Entretient son flambeau.

Puissant feu destructeur,
Condamnation des Nains,
Epargne ton ardeur,
Fais violence à ta main.




Divitiac, pour vous servir
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.03.2005, 18:02
Message : #2
 
j'apprécie tout particulièrement le "murmure d'outre-mort" qui est une magnifique expression pour le balrog..... le reste est parfaitement angoissant. j'aime!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.03.2005, 18:55
Message : #3
 
destructeur, ardeur... on voit le très bien le contraste ! Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2005, 19:43
Message : #4
 
Quelques vers de ton poème me fais penser un peu à Baudelaire (Pour les idées noires) et Rimbau (pour le style d'écriture). Mais à part ça chapeau Exclamation
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2005, 20:36
Message : #5
 
Ou ca Baudelaire?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.04.2005, 13:57
Message : #6
 
Pour la strophe avec mumure d'outre mort
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.04.2005, 14:29
Message : #7
 
ca fait plus chateaubriand que Baudelaire pour l'expression Very Happy mais pour la symbolique ca fait effectivement penser à Baudelaire, en un sens..

"Mais les ténèbres sont elles même des toiles,
ou gisent, jaillissant de mon oeil par milliers
Des êtres disparus aux regards familiers..."
("Obsession", dans la partie "Spleen et Ideal" des Fleurs du Mal)

Sinon j'aime aussi le "ceux que traqua ta course" qui est une belle metonymie... c'est effectivement une très belle strophe. bravo ditiviac
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.02.2016, 22:11
Message : #8
RE: Le Fléau de Durin
Merci pour ce partage, même si je m'y prend un peu tard !
Divitiac est pour moi l'un des meilleurs poètes qui s'inspire de l'univers de Tolkien pour ses écrits. Peut être qu'un jour je serai capable d'écrire aussi bien que lui.

Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre.- San-Antonio
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.02.2016, 13:35
Message : #9
RE: Le Fléau de Durin
Onze ans de déterrage de topic, un record Smile

Ce poème est pas mal effectivement !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  ~ Le fléau de Durin en route vers son destin ~ Dαεrοη 1 761 27.11.2015 11:32
Dernier message: Baradon
  Le Fléau de Durin ludo1115 11 4 865 23.06.2013 09:36
Dernier message: Taliesin
  [Traduction]Thibaud Mercier - Chanson de l'éveil de Dùrin Turb 4 3 736 20.03.2005 20:54
Dernier message: BisKemenaran

Aller à :