Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le Destin du Dernier Soupir
09.03.2005, 13:05
Message : #1
Le Destin du Dernier Soupir
Sept au sommet de Tuna,

La folie de leur père,

Vers des douleurs amères,

Sans peur Maglor dégaina.



Non Maglor n'y vas pas !

Ne saisis point l'appât.



Pourquoi tant de massacres ?

Soit maudit Fëanor !

Alqualondë Port de Nacre

Uinen vengera tous ses morts.



Où vas-tu mon Maglor ?

Je te pleure à Valinor.



L'aîné de Finwë tomba,

L'Ered Wethrin l'oublia.

Son esprit s'évada,

Maglor se décida.



Où vas-tu mon Maglor ?

Je te pleure à Valinor.



Vint le Roi Fingolfin

Face aux sept mines blafardes

Qui sous les fontaines d'Ivrin

Rirent à Mereth Aderthad.



Les Sindar prospéraient,

Forêts et flots se mêlaient.

Quand s'élevaient leurs divins lais,

Pour Maglor ils mourraient.



Que chantes-tu mon Maglor ?

Tous envient ta voix d'or.



Beleriand souvent ouvert,

La brèche de Maglor fortifièrent

Les Sept Dépossédés,

Pour assurer la paix.



Mais Glaurung d'un lit de mort

Tout Lothlann ravagea.

Maedhris à Himring chargea

Aux côtés de Maglor.



Où es-tu mon Maglor ?

Je te cherche parmi les morts.



Nirnaeth Arnoediad !

Les fils de Fëanor

Le courageux prince Gwindor

Venu de Nargothrond.



Utulie'n aurë !

Sous la main de Maglor

S'effondra le chef Uldor,

Ô Fingon au cœur d'or.



Maglor te réveilleras-tu ?

La flamme du vaillant n'est plus.



Puis les Sept furent rattrapés

Par le Serment des ténèbres,

Le Silmaril de Dior le célèbre

Sous leurs yeux fut happé.



Ton frère a voulu les sauver.

Ton cœur n'était pas mauvais.



A l'embouchure du Sirion,

Maedhros avec Maglor

Accomplirent viles actions.

Le chanteur eut du remords.



Tu as retrouvé l'amour.

Maglor ne sois plus sourd !



Eonwë les prévint,

Mais ils n'en eurent guère cure,

Et à nouveau tuèrent,

Pour s'emparer des écrins.



Pourquoi Maglor, l'as-tu fait ?

Tu portes dès lors tes méfaits.



Bruine sur ses haillons,

Le chanteur ne rayonne plus.

Les yeux vides il erre sans but

Et clôt le Silmarillion.


Conté par une amante de Maglor restée à Valinor.
Imorn(Dalian)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2005, 09:39
Message : #2
 
Tu as marqué : "Conté par une amante de Maglor restée à Valinor. "
Est-ce alors véritablement toi qui as écrit ses poèmes? Ou bien est-ce J.R.R.T.?

Ils sont en français, donc je pense qu'ils sont de toi, et vraiment, celui-ci également est superbe! Je viens aussi de lire le "Naufrage du Dunadan" et j'admire tes prouesses poétiques!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2005, 21:11
Message : #3
 
Anarion a écrit :Tu as marqué : "Conté par une amante de Maglor restée à Valinor. "
Est-ce alors véritablement toi qui as écrit ses poèmes? Ou bien est-ce J.R.R.T.?

Ils sont en français, donc je pense qu'ils sont de toi, et vraiment, celui-ci également est superbe! Je viens aussi de lire le "Naufrage du Dunadan" et j'admire tes prouesses poétiques!
Oui c'est moi mais j'ai imaginé qu'au départ des fils de Fëanor dont on ne connait pour aucun les amantes ou liaisons, Maglor à la belle voix aurait pu avoir une amante qui l'avait aimé en secret et appris son triste destin.
Merci encore oula! Confused
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.04.2005, 21:41
Message : #4
 
Maglor était bel et bien marié, ce qui donne d'autant plus de sens à ton magnifique poème, Imorn :

Tolkien a écrit :Maed[h]ros l'aîné semble n'avoir point eu d'épouse, non plus que les deux jumeaux [...] Celegorm non plus, puisqu'il tenta de prendre Lúthien pour femme. Mais Curufin, le plus cher au coeur de son père et qui en reçut les talents, était marié et eut un fils qui vint avec lui en exil, tandis que sa femme (dont nous ignorons le nom) non. Ma[g]lor et Caranthir étaient eux aussi mariés.

The Peoples of Middle-earth, the Shibboleth of Fëanor, p. 318

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.04.2005, 10:37
Message : #5
 
Meneldur a écrit :Maglor était bel et bien marié, ce qui donne d'autant plus de sens à ton magnifique poème, Imorn :

Tolkien a écrit :Maed[h]ros l'aîné semble n'avoir point eu d'épouse, non plus que les deux jumeaux [...] Celegorm non plus, puisqu'il tenta de prendre Lúthien pour femme. Mais Curufin, le plus cher au coeur de son père et qui en reçut les talents, était marié et eut un fils qui vint avec lui en exil, tandis que sa femme (dont nous ignorons le nom) non. Ma[g]lor et Caranthir étaient eux aussi mariés.

The Peoples of Middle-earth, the Shibboleth of Fëanor, p. 318
Merci Meneldur pour ta recherche encore une fois très enrichissante. Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  ~ Triste destin d'un bûcheron devenu troupier ~ Dαεrοη 2 131 07.11.2016 01:31
Dernier message: Baradon
  Dernier jour dans la vie d'un père Chiara Cadrich 17 550 01.08.2016 14:11
Dernier message: Tikidiki
  ~ "Le fléau de Durin" en route vers son destin ~ Dαεrοη 1 403 27.11.2015 11:32
Dernier message: Baradon
  le dernier vaisseau Galadhilmë 2 2 171 30.11.2004 17:03
Dernier message: Imorn
  Sujet collectif : Le Dernier Chant Ithilion 9 4 423 03.09.2004 23:23
Dernier message: Ithilion
  Poème - Dernier souffle ? Elifëa 10 3 502 18.04.2004 23:48
Dernier message: Linna
  Poème (le dernier des Porteurs de l'Anneau) Fëagond 16 5 702 10.06.2003 16:55
Dernier message: Iluvatar
  Poème (Le destin de Narsil...) Iluvatar 7 2 617 10.03.2003 22:55
Dernier message: Aelinwen

Aller à :