Widgets Amazon.fr


Discussion verrouillée 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Revue de Web
11.01.2013, 08:29
Message : #31
RE: Revue de Web
Un article est paru sur le site Tolkien Library au sujet de livres sur la linguistique qui figuraient dans la bibliothèque personnelle de Tolkien, et qui ont été annotés de sa main pour certains d'entre eux. Ces livres sont maintenant dans la réserve de la Texas A&M University. L'auteur de l'article analyse les annotations de Tolkien, ainsi que certaines notes de sa main qui figurent dans la même collection :

http://www.tolkienlibrary.com/press/1066...olkien.php

Article intéressant dans l'ensemble, à l'exception du paragraphe intitulé « The Influence of Tolkien's Scholarship on his Legendarium », qui montre que l'auteur s'y connaît plus en philologie germanique qu'en langues elfiques. Le paragraphe « Note Fragments » est partiellement erroné ; voir ci-dessous.

Carl Hostetter et Patrick Wynne déchiffrent deux de ces fragments et les analysent. Il s'agit en fait d'extraits d'une grammaire elfique qui remonte apparemment aux années 30 et dont il existe un manuscrit plus complet (bien que fragmentaire) à la bibliothèque bodléienne. Voir la liste de discussion Lambeñgolmor :

http://tech.groups.yahoo.com/group/lambe...ssage/1122

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
04.02.2013, 21:58
Message : #32
RE: Revue de Web
Non pas une, mais deux annonces formidables :

- Le Parma Eldalamberon n° 21 est annoncé pour la fin du printemps :
Adam Christensen a écrit :Chris Gilson travaille sur un nouveau volume pour le Tolkien Estate. Celui-ci se focalise sur les noms en qenya. Il s'attend à le terminer vers la fin de ce printemps. Il travaille étroitement avec le fils de JRRT, Christopher Tolkien, qui supervise les projets de publication. Christopher est un charmant gentleman du vieux monde qui vit en Provence avec des quantités de boîtes contenant les manuscrits non publiés de son père. Je dessine souvent la couverture.
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=...764&type=1

NB : Chaque numéro de Parma Eldalamberon s'achète individuellement. Il est préférable de le faire dans l'année qui suit la parution, car une fois épuisé, les réimpressions peuvent se faire attendre plusieurs années.

- Le Vinyar Tengwar n° 50, attendu depuis une éternité ou deux, est annoncé pour le mois de mars :
Carl Hostetter a écrit :Grâce à de longues vacances de fin d'année et des obligations professionnelles moins pressantes, j'ai le plaisir d'annoncer que le numéro 50 de Vinyar Tengwar, longtemps attendu, est bientôt terminé. VT 50 contient ma présentation et mon analyse du « Túrin Wrapper », qui comporte trois textes non publiés en sindarin datant (probablement du début) des années 1950 et se rapportant à la saga de Túrin.

J'espère que ce numéro sera terminé, imprimé et posté d'ici au 1er mars
http://tech.groups.yahoo.com/group/lambe...ssage/1125

NB : Carl a indiqué qu'il est encore temps de commander le VT 50 individuellement, à condition de le lui signaler très vite, car il va bientôt lancer l'impression (voir lien ci-dessus). Sinon, il sera possible de commander le vol. 5 des Collected Vinyar Tengar (n° 41–50) en permanence grâce au service d'impression à la demande de Lulu.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
21.02.2013, 23:37
Message : #33
RE: Revue de Web
Pour les amateurs de langues germaniques anciennes, il a récemment été publié une Grammaire explicative du gotique chez L'Harmattan. L'auteur, André Rousseau, est professeur émérite de linguistique ; il a notamment enseigné à l'université de Lille-3.

À recommander à tous ceux qui veulent déchiffrer le poème Bagme Bloma par leurs propres moyens. Wink

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
06.08.2013, 19:58
Message : #34
Parma Eldalamberon 21
Alors là, je vous annonce du lourd, du très, très lourd : Parma Eldalamberon 21.

Et quand on regarde le contenu, on comprend l'importance de ce numéro :
- Déclinaison des noms en qenya (env. 1931)
- Déclinaisons du qenya (env. 1935)
- Structure du quendien primitif : consonnes finales (1936)
- Notes pour les déclinaisons du qenya (env. 1940)
- Eldarin commun : structure du nom (env. 1951)

110 pages d'analyse de la structure des noms en qenya, en quendien primitf et en eldarin commun ; 12 déclinaisons en tengwar : un numéro qui risque de remettre pas mal de choses en question...

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
27.05.2014, 08:07
Message : #35
RE: Revue de Web
Aujourd'hui une initiative amusante promue par Carl Hostetter sur la liste de diffusion Lambeñgolmor : à la faveur de la résurgence du discours prononcé par Tolkien à Rotterdam en 1958 paraîtra la version en quenya d'un poème dont on connaît déjà le contenu en anglais.

Carl Hostetter propose donc aux volontaires de s'essayer dès maintenant à traduire le poème en quenya, afin de voir à quel point il est possible de rendre ce texte dans un style similaire à celui de Tolkien. Que les débutants ne s'effraient pas : Hostetter lui-même s'est jadis essayé à ce type d'exercice (il a notamment donné une traduction du Pater Noster en quenya dans le VT 32, avant que ne soit connue la traduction de Tolkien, elle-même parue dans le VT 43) et il est arrivé assez loin de ce que Tolkien avait écrit.

Voici le poème anglais dont il est question :
J.R.R. Tolkien a écrit :Twenty years have flowed away down the long river
And never in my life will return for me from the sea.
Ah, years in which, looking far away, I saw ages long past
When still trees bloomed free in a wide country.
Alas, for now all begins to wither in the breath
of cold-hearted wizards.

Soit approximativement :
J.R.R. Tolkien, maltraité par Elendil a écrit :Vingt ans se sont écoulés au fil de la longue rivière
Et jamais de ma vie ne reviendront de la mer.
Ah les années où regardant au loin je voyais les âges passés
Quand fleurissaient encore des arbres libres dans une vaste contrée.
Hélas, car maintenant tout se met à flétrir sous le souffle
de magiciens au cœur glacé.

Pour ceux qui voudraient s'y essayer, n'oubliez pas que la grammaire du quenya n'était pas tout à fait la même en 1958 que la grammaire de référence, qui date de la fin des années 1960 ! N'hésitez pas à ouvrir un fuseau pour en discuter ici.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
03.01.2018, 08:29
Message : #36
RE: Revue de Web
Un site très intéressant pour quiconque s'intéresse de près aux langues inventées par Tolkien : Eldamo — An Elvish Lexicon, de Paul Strack.

Le lexique est particulièrement complet, avec références croisées vers les racines des mots, les termes dérivés et les mots apparentés. Le suivi des nombreux changements apportés par Tolkien est lui aussi très bien fait. Cerise sur le gâteau, des transcriptions en tengwar gérées par nos collègues B. et B. de Glǽmscrafu. Bref, on n'est pas loin de tenir le premier dictionnaire d'elfique idéal, à condition d'être anglophone.

Seul caveat, le travail de relecture est loin d'être terminé, on y trouve donc parfois quelques coquilles et oublis mineurs en cherchant bien.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
22.01.2018, 16:35
Message : #37
RE: Revue de Web
Après trois ans de silence, Hostetter vient de publier un nouvel article de Helios De Rosario Martínez sur Tengwestië : Quenya Compound Tenses

Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
22.01.2018, 22:38
Message : #38
RE: Revue de Web
Article pointu et nécessitant de bonnes connaissances de base de la grammaire du quenya, mais très utile pour synthétiser la question notoirement complexe des participes en quenya.

C'est un article qui mériterait bien d'être traduit, en somme...

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Discussion verrouillée 



Aller à :