Widgets Amazon.fr


Sondage : Tolkien est pour vous...
l'écrivain culte
un écrivain majeur
un écrivain important
un écrivain mineur
un écrivailleur de para-littérature
[Voir les résultats]
 
Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tolkien est pour vous...
22.01.2005, 20:24
Message : #1
Tolkien est pour vous...
Merci pour vos réponses !
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.11.2016, 17:28 (Ce message a été modifié le : 02.11.2016 17:35 par Hofnarr Felder.)
Message : #2
RE: Tolkien est pour vous...
Tolkien est pour moi un écrivain majeur, mais non l'écrivain culte -pour la simple raison qu'il n'y a pas selon moi d'écrivain culte. Dans les territoires de l'imaginaire, Lovecraft et Herbert s'imposent également comme des maîtres ; Lovecraft, par la toile complexe et entrelacée de livres tantôt imaginaires (dont certains ont finalement été écrits d'ailleurs), tantôt bien réels, laissant ainsi s'immiscer le monde secondaire dans le monde primaire (j'ai même récemment lu un livre sur la magie médiévale qui citait le Necronomicon parmi les manuscrits de magie arabe !) ; Herbert, par son élaboration mythique du futur, qui réalise, dans l'avenir de l'humanité, ce que Tolkien et Howard avaient fait pour son passé.

En matière de style, des écrivains plus classiques comme le Tasse ont ma prédilection ; et la prose brute et ramassée de Howard remporte ma préférence sur celle, plus précieuse, de Tolkien. Enfin, en matière de fils narratifs, je n'admire rien tant que Roland l'Amoureux et Roland Furieux.

Tolkien est cependant un écrivain majeur, en ce que son légendaire est nourri d'éléments formidables, qui font écho à une sensibilité profonde de la plupart de ses lecteurs, et qui animent, en nous, ou du moins en moi, une sensation rarement conférée, qui s'approche du mythique et le touche presque.

Qui ne l'attend ne rencontre l'imprévisible,
Car celui-ci est hors d'atteinte, inaccessible.

~~ Hêrákleitos, fragment 18 (traduction libre)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.11.2016, 18:44
Message : #3
RE: Tolkien est pour vous...
Je partage cette analyse.

Með lögum skal land byggja en með ólögum eyða.

Brennu-Njáls saga, kafli LXX.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.11.2016, 19:26
Message : #4
RE: Tolkien est pour vous...
Avant de rebondir sur ce que dit Hofnarr, je dirai que la formulation du sondage est ambiguë : l'écrivain-culte, est-ce de toute la littérature ou bien est-ce de son domaine (la fantasy) ? Et est-ce que cela désigne un écrivain insurpassable ou sa postérité ? J.K. Rowling est un écrivain culte à plus d'un titre, sans qu'elle ait une prose à tomber à la renverse.

S'il s'agit de la seule fantasy ou même plus largement de la littérature de l'imaginaire (SF, uchronie...), difficile de ne pas considérer Tolkien comme l'écrivain-culte au-delà de nos préférences stylistiques, narratives ou créatives : son univers est de loin le plus travaillé et le plus abouti, sans compter l'immensité de son travail de linguiste.

Ni Herbert, ni Howard, ni Lovecraft n'ont réussi à donner cette profondeur et cette épaisseur à leur sous-création, à leur worldbuilding qui est au coeur même de ce qui définit la littérature de l'imaginaire (en tous cas, à mon sens).

D'autant que dans culte, il y a l'idée d'une vénération publique et d'une réputation qui dépasse le seul cercle des initiés ou des lecteurs ; or, si on demande dans la rue au badaud s'ils savent qui est Frank Herbert... hum... Mr. Green

Par contre, si on sort du seul cadre de l'imaginaire contemporain, alors Hugo, Dante, Homère, Céline... sont, d'après moi, des mondes au-dessus sur un critère littéraire. C'est pourquoi j'ai choissi "un écirvain majeur".

aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.11.2016, 01:19
Message : #5
RE: Tolkien est pour vous...
Pour moi Tolkien n'est pas un écrivain majeur (je sais, c'est iconoclaste...). J'ai le sentiment que ce serait réducteur pour la littérature (ou ma conception de la littérature, peut-être trop française et conservatrice?), mais aussi pour Tolkien, car son activité d'écrivain n'est que ce qui a permis de connaître le monde qu'il a créé par ailleurs. Mais important ou très important, sans doute Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.11.2016, 11:23 (Ce message a été modifié le : 03.11.2016 12:36 par Hofnarr Felder.)
Message : #6
RE: Tolkien est pour vous...
Ah ! C'est une réponse surprenante, ça, Tikidki, très surprenante, mais très intéressante !

Pour répondre à aravanessë, je dirais que par "écrivain-culte", je comprends que Tolkien constituerait une sorte de figure de l'écrivain ultime, toutes catégories confondues, notamment pour son "pouvoir créateur". C'est-à-dire que l'image de Tolkien s'imposerait à la seule évocation du métier d'écrivain.

Concernant le fait que les univers de Herbert et de Lovecraft n'ont pas la même profondeur, le même détail, c'est bien vrai. Mais ils ont un intérêt autre. L'univers de Tolkien est un monde clos. On peut l'explorer, le découvrir, le visiter, s'y promener (comme le fait si bien Isengar), mais il ne laisse guère de place à l'imagination, je trouve, même si je me plais parfois à songer aux pérégrinations des magiciens bleus dans les lointains territoires de l'est, peut-être même jusque dans ce mystérieux "Dark Land" qui figure sur les cartes du monde. L'univers de Lovecraft est passionnant en ce qu'il est comme une extension de notre propre réel, et s'y mêle intimement. Libre à chacun de le continuer, de poursuivre ce réseau de citations à demi-factices, voire même d'écrire les ouvrages fantasmés qui font l'objet de ces citations imaginaires (voir par exemple le très récent Culte des Goules, à mon avis tout à fait réussi).

Quant à Herbert, il décrit une épopée humaine formidable. Il dépeint un futur complexe, mais qui a cela d'intéressant qu'il ne nous frappe pas tant par ses nouveautés ou son exotisme comme c'est souvent le cas en science-fiction, mais parce qu'il souligne et révèle l'unité fondamentale de l'aventure humaine, depuis les temps préhistoriques jusqu'à l'expansion galactique. Les grandes migrations qui suivent l'ascension du Messie de Dune, leur retour plusieurs millénaires plus tard et les conflits qui s'en suivent, constituent une fresque fabuleuse. Surtout, lorsque Tolkien sait donner l'impression de la profondeur historique, Herbert lui nous laisse une profonde impression temporelle : au fil de la saga, on ressent véritablement le passage des millénaires. Les âges d'Arda s'étendent peut-être sur une période tout aussi longue, mais les évènements qui s'y déroulent pourraient finalement n'être l'affaire que de quelques siècles.

Il est finalement ironique que nos réponses ne vont pas du tout dans le sens des statistiques du sondage en tout cas !

Qui ne l'attend ne rencontre l'imprévisible,
Car celui-ci est hors d'atteinte, inaccessible.

~~ Hêrákleitos, fragment 18 (traduction libre)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.11.2016, 12:28
Message : #7
RE: Tolkien est pour vous...
Citation :L'univers de Tolkien est un monde clos. On peut l'explorer, le découvrir, le visiter, s'y promener (comme le fait si bien Isengar), mais il ne laisse guère de place à l'imagination

Un monde clos, oui; un monde "fini", comme lorsque les explorateurs découvrirent que la Terre était finie et qu'il ne restait pas de nouveau continent à explorer.
C'est aussi un énorme attrait de Tolkien, ce fantasme de pouvoir maîtriser son univers Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.11.2016, 21:48
Message : #8
RE: Tolkien est pour vous...
Sur la place de l'imagination en Terre du Milieu, je dirais volontiers l'inverse : grâce aux pistes laissées par Tolkien, il y a des centaines d'événements et d'histoires qu'on peut imaginer. D'ailleurs, au vu du nombre de fan-fictions, je pense que l'univers tolkienien est un des plus visité, de manière équivalente à celui de Lovecraft, et certainement plus que celui d'Herbert.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.11.2016, 10:08
Message : #9
RE: Tolkien est pour vous...
J'ai plutôt vu la question en insistant sur le "pour vous". Autrement dit, je n'ai pas essayé d'évaluer objectivement la place qu'occupait l'oeuvre de J.R.R. Tolkien dans la littérature mais la place qu'il occupait dans mon univers littéraire.

En fait, il se situe entre un écrivain majeur et l'écrivain culte mais comme l'item n'existait pas, j'ai voté écrivain majeur. Indéniablement, son univers constitue une source d'inspiration et d'imagination (notamment au travers du jeu de rôle mais aussi dans mes modestes créations littéraires amateures).

Il a marqué la Fantasy de son empreinte indéniablement d'un point de vue plus global. Je rejoins Elendil pour dire que je ne vois pas l'univers de Tolkien comme "fini" ou "clos", même si je reconnais qu'en jouant dans son univers (encore le jeu de rôle), il est parfois un peu difficile de se laisser aller de peur de toucher à une pousse d'arbre qui aura une influence majeure sur le récit. Razz Plus sérieusement, il y a une sorte de caractère sacré de l'oeuvre qu'il faut dépasser pour pouvoir vraiment s'amuser dans l'univers.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.11.2016, 22:05
Message : #10
RE: Tolkien est pour vous...
Concernant l'imagination et le monde de Tolkien, j'ai une position intermédiaire.
Arda est un univers très attirant, qui offre, de diverses manières, des prises à une imagination active : le blanc des cartes, de certains textes, de certaines périodes, et dans une autre perspective, le caractère inachevé et les multiples versions de certaines histoires, qui peuvent pousser à s'imaginer une version un peu personnelle de tout cela. C'est un monde qui est plus ou moins profond dans la perspective du détail. Tolkien y a laissé des points de prise pour l'imagination, mais je rejoins ceux qui présentent Arda comme un monde clos et "fini".

On peut faire de la fan fiction ou du jeu de rôle à partir du matériau, mais très vite ce n'est plus "Arda" : on forme une Terre du Milieu alternative bien différente. Je pense qu'on peut creuser les blancs, historiques notamment, mais que la Terre du Milieu me semble relever de ce que j'appellerais sans caractère péjoratif bien sûr (vous l'aurez compris) un "petit monde", contraint par les trames historique et géographique choisies, qui ne permet pas vraiment une ouverture véritable. Tolkien a su brillamment donner l'illusion de la profondeur, et former une profondeur réelle, mais sa création et très orientée et il a voulu raconter à travers elle une histoire qui la contraint. La puissance d'enchantement d'Arda m'a poussé à l'imagination et à la création, mais bien plus en dehors d'Arda que dans le cadre d'une fan-fiction concernant cet univers lui-même.

Ce qui rend un peu difficile le "classement" de Tolkien dans ce genre de sondage, c'est son aspect composite. C'est avant tout un créateur majeur et incontournable. En tant qu'écrivain, il est important. Je renvoie à l'avis de Julien Gracq pour la réception du Seigneur des Anneaux. Bilbo est un sommet dans son genre particulier et est devenu à juste titre un classique. Les états du Silmarillion (et textes apparentés) permettent de saisir plus globalement l'étendue de son talent, de son imagination, de son rapport singulier à la substance mythique. Tolkien est peut-être plus majeur et essentiel en tant que créateur qu'en tant qu'écrivain (dans un sens plus classique et plus restreint).
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.11.2016, 01:07
Message : #11
RE: Tolkien est pour vous...
Comme Baradon, j'ai considéré le "pour moi" et l'ai placé en écrivain-culte. Il ne peut en être autrement si je considère le rôle qu'il joue dans ma vie, et le simple contenu de ma bibliothèque suffirait à m'en convaincre. Non seulement y occupe-t-il un espace substantiel, mais une grande partie en dehors de lui strictement lui est cependant redevable. Je doute que le Kalevala, les Mabinogion, Beowulf, pas mal d'ouvrages norrois et j'en passe y auraient figuré autrement. Tout ce qui j'ai lu en fantaisie vient in fine de ma lecture de Tolkien, car je ne lisais à peu près pas ce genre, en dehors du conte merveilleux, avant de le découvrir lui (ou plutôt, de le redécouvrir). En un sens, je pourrais aussi mettre dans le lot toute ma substantielle bibliothèque de linguistique, qui découle en bonne partie de mon intérêt pour ses langues inventées.

Personnellement, une richesse majeure de sa création tient, en plus de ce qu'elle contient en soi, à tout ce à quoi elle fait référence et qu'elle m'a fait aimer... avant d'y revenir avec une vision enrichie.

Le placer comme écrivain de manière générale est autrement plus délicat, en admettant que cela ait un sens et qu'il y ait une échelle unique pour ce genre de choses. Car comment définir le "grand auteur" : par le succès, et alors immédiat ou dans le temps ? par l'influence sur d'autres auteurs, avec les mêmes questions de temps ? par la variété de l'oeuvre ? par la nouveauté dans l'art de la langue ?

Fondamentalement, le jugement va dépendre de la place que l'on accorde à la fantaisie au sein de la littérature, car c'est le seul genre qu'il a pratiqué de manière vraiment substantielle, en tant que créateur, s'entend (cela exclut ses travaux universitaires, qui cependant ne sont pas sans lien). Là, il occupe de toute évidence une place prééminente, voire "culte". Dans la littérature en général, c'est beaucoup plus douteux. Il est difficile à placer dans son siècle, et à maints égards il continue plus certains courants du XIXe qu'il ne s'inscrit dans ce qui s'est développé au XXe. Il a pratiqué maintes formes et styles, mais n'en a pas réellement créé - j'exclus le domaine très spécial des langues inventées, qu'il est difficile de faire rentrer dans la "littérature".

Enfin, il y a le fait notable qu'une grande partie de son oeuvre n'a été connue que de manière posthume, et que nous sommes toujours à la découvrir. En ce sens, il est sans doute encore trop tôt pour évaluer toute son importance. Revenons dans un siècle ou deux et voyons ce qui en reste...

Le langage a à la fois renforcé l'imagination et a été libéré par elle. Qui saura dire si l'adjectif libre a créé des images belles et bizarres ou si l'adjectif a été libéré par de belles et étranges images de l'esprit ? - J. R. R. Tolkien, Un vice secret
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Un manuscrit perdu de Tolkien est retrouvé : vous espérez qu'il s'agisse de... Hofnarr Felder 8 233 25.11.2016 14:53
Dernier message: Mairon
  Quel aspect de la vie de Tolkien contribue le plus à vous faire apprécier son œuvre ? Hyarion 13 2 805 21.03.2015 23:59
Dernier message: Pelargien
  Quel comportement vous parait le moins blâmable, même si vous ne l'approuvez pas ? Hyarion 0 1 140 30.10.2014 04:24
Dernier message: Hyarion
  Vous pouvez visiter un lieu du "Seigneur des Anneaux" : lequel choisissez-vous ? Hyarion 0 2 834 05.09.2014 15:51
Dernier message: Hyarion
  On vous propose de visiter un lieu du roman "Le Hobbit" : lequel choisissez-vous ? Hyarion 0 1 355 07.07.2014 00:46
Dernier message: Hyarion
  Quels auteurs et œuvres les écrits de Tolkien vous ont-ils incités à découvrir ? Hyarion 0 1 285 15.04.2014 00:04
Dernier message: Hyarion
  Élection du Maire de Grand'Cave pour un mandat de sept ans : pour qui voteriez-vous ? Hyarion 0 1 442 20.03.2014 21:58
Dernier message: Hyarion
  Selon vous, l'œuvre de Tolkien, c'est avant tout : Thrain 0 2 630 06.06.2010 16:11
Dernier message: Thrain
  A part Tolkien, vous lisez.... Turb 0 4 575 11.11.2006 12:44
Dernier message: Turb
  Pour découper un orque, vous utiliseriez plutôt... Turb 0 4 433 08.07.2006 11:39
Dernier message: Turb

Aller à :