Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Roverandom
06.11.2004, 18:37
Message : #1
Roverandom
Je viens de terminer cette oeuvre "de jeunesse" de JRTT. J'ai trouvé ça mignon, mais en fait peu attractif par rapport à d'autres oeuvres annexes à la terre du milieu, ou même à "the hobbit"...

Certains passages sont amusants, mais je ne me suis pas trouvé plongé dans un univers comme dans d'autres oeuvres pour enfants comme les livres de L.Franck Baum sur le monde d'Oz par exemple.

On sent toutefois la patte (si j'ose dire) du maitre dans cette oeuvre avec quelques thèmes comme, entres autres l'arrivée de la technologie et de ses méfaits.

Bref, un peu déçu par rapport au résumé qui promet une série d'aventures fantastiques et ou JRRT résume souvent par "ça prendrait plein de livre de vous raconter tout ça"... Confused

d'autres avis ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.11.2004, 18:42
Message : #2
 
Pas mal le coup de la patte... lol
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
06.11.2004, 22:47
Message : #3
 
J'ai beaucoup aimé ce conte, il est véritablement une illustration du texte de Tolkien sur le conte de fées. Malgré cela, ce conte a plus pour moi un coté fantastique que merveilleux, je ne saurais dire pourquoi...
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
28.03.2007, 11:02
Message : #4
RE: Roverandom
Je me permets de relancer le sujet car je viens de terminer Roverandom et, autant j'ai pu être "enchanté" et intéressé par le conte, autant j'ai été gêné (pour ne pas dire plus... ) par les multiples notes (mais aussi l'introduction) de C. Scull et W. Hammond.

On pourra ainsi noter quelques "erreurs" quand on nous dit, par exemple, que Roverandom fait partie du Légendaire de Tolkien ou bien que les Valar sont des dieux.

Mais ce sont surtout ces "notes" qui cassent vraiment la lecture du texte et sa "Magie" !
On se dit alors qu'elles pourraient être nécessaires à la bonne compréhension du conte, mais quand on voit le contenu de certaines ! Shocked

note 4 : on apprend que le prix de vente de Rover est passé de 4 à 6 "francs" entre les deux manuscrits, ce qui s'explique par la hausse des prix en Angleterre... intéressant, non ?
note 7 : on tient à nous préciser que Rover, dans le panier de Mrs Tolkien, est enveloppé "dans un papier serré aux extrémités"... très utile pour la compréhension du texte !
note 28 : on est ravi de savoir que Tolkien fait allusion à une publicité de l'époque pour une célèbre marque de condiments...

... J'arrête la liste car je deviens aussi barbant que ces mêmes notes ! Smile

Donc, en toute humilité, petit conseil pour tous les futurs lecteurs de Roverandom : lisez-le sans vous occuper des notes ! Wink
Vous pourrez toujours y revenir après si cela vous dit. Et vous profiterez alors de ce "rêve", de ce conte "pour enfants" qui n'est pourtant pas si "léger" qu'on pourrait le croire.

Je ne pense pas pour autant qu'il fasse partie du monde de Faërie, tel que le définit Tolkien.
Je le trouve personnellement bien plus proche de "Niggle"...

... et vous ? Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
28.03.2007, 11:20
Message : #5
RE: Roverandom
Comme souvent, il vaut mieux lire un texte intégralement sans les notes une première fois et le relire avec les notes une seconde fois. Mais bon, il faut encore en avoir le temps Very Happy.

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.03.2007, 16:48
Message : #6
RE: Roverandom
Huan a écrit :On pourra ainsi noter quelques "erreurs" quand on nous dit, par exemple, que Roverandom fait partie du Légendaire de Tolkien ou bien que les Valar sont des dieux.
Si ma mémoire est bonne, plusieurs éléments lient clairement Roverandom au Légendaire tel qu'il existait à l'époque de son écriture (la baleine Uin, le pays des Elfes au-delà de la Mer, et peut-être d'autres détails que mes vagues souvenirs du conte n'incluent pas). J'ai le sentiment que l'histoire de Rover a été attirée dans l'Histoire de la Terre du Milieu tout comme celle de Bilbo l'a été, à un degré moindre évidemment.

Pour les Valar : Tolkien a souvent utilisé « dieux » comme synonyme de Valar, en particulier sous la plume d'Ælfwine, il me semble (bon sang, je suis vraiment rouillé... il faut que je fasse une cure de HoMe dès que possible).

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
30.03.2007, 22:53
Message : #7
RE: Roverandom
Meneldur a écrit :
Huan a écrit :On pourra ainsi noter quelques "erreurs" quand on nous dit, par exemple, que Roverandom fait partie du Légendaire de Tolkien ou bien que les Valar sont des dieux.
Si ma mémoire est bonne, plusieurs éléments lient clairement Roverandom au Légendaire tel qu'il existait à l'époque de son écriture (la baleine Uin, le pays des Elfes au-delà de la Mer, et peut-être d'autres détails que mes vagues souvenirs du conte n'incluent pas). J'ai le sentiment que l'histoire de Rover a été attirée dans l'Histoire de la Terre du Milieu tout comme celle de Bilbo l'a été, à un degré moindre évidemment.
Certes, plusieurs éléments de ce conte nous en rappellent d'autres, mais je pense que la liaison s'arrête là. Cette baleine Uin-ci, tout comme ce pays des Elfes-là, sont des éléments du monde de Roverandom, pas de la Terre du Milieu.

De plus, si on se rapporte à l'essai "Du conte de fées", je ne pense pas que Roverandom appartienne au "monde de Faërie" tel que le définit Tolkien. Il est en effet plus proche du "récit de voyage" ou encore du "rêve" et même de la "fable animalière". Or, Tolkien exclut bien ces trois types de textes de Faërie.

C'est pourquoi je pense que Roverandom se situe plutôt hors du Légendaire de la Terre du Milieu, contrairement à Bilbo qui y avait plus "naturellement" sa place. Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2007, 02:05
Message : #8
RE: Roverandom
Huan a écrit :De plus, si on se rapporte à l'essai "Du conte de fées", je ne pense pas que Roverandom appartienne au "monde de Faërie" tel que le définit Tolkien. Il est en effet plus proche du "récit de voyage" ou encore du "rêve" et même de la "fable animalière". Or, Tolkien exclut bien ces trois types de textes de Faërie.
Houlà, attention, tu appliques une stricte logique formelle à la Faerie, or elle y est allergique Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2007, 08:34
Message : #9
RE: Roverandom
Dior a écrit :
Huan a écrit :De plus, si on se rapporte à l'essai "Du conte de fées", je ne pense pas que Roverandom appartienne au "monde de Faërie" tel que le définit Tolkien. Il est en effet plus proche du "récit de voyage" ou encore du "rêve" et même de la "fable animalière". Or, Tolkien exclut bien ces trois types de textes de Faërie.
Houlà, attention, tu appliques une stricte logique formelle à la Faerie, or elle y est allergique Wink
Tu me prêtes là des intentions que je n'ai pas, bien au contraire ! Smile

Je ne faisais que citer Tolkien dans son essai. C'est lui qui emploie plusieurs fois le terme "exclure", pas moi.
Maintenant, je peux te citer un autre passage de l'essai que je fais mien :
Citation :... la magie de la Faërie n'est pas une fin en soi : sa valeur réside dans ce qu'elle opère, entre autres, la satisfaction de certains désirs fondamentaux de l'être humain.

Et, pour revenir à la question de départ, j'émettais simplement mon impression personnelle sur Roverandom, que je trouve plus proche de Niggle que du Légendaire de la Terre du milieu. Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2007, 11:40
Message : #10
RE: Roverandom
Huan a écrit :C'est pourquoi je pense que Roverandom se situe plutôt hors du Légendaire de la Terre du Milieu, contrairement à Bilbo qui y avait plus "naturellement" sa place.
Je n'ai pas dit qu'il en faisait partie, j'ai dit qu'il y était lié. Les premières versions de Bilbo avaient vraisemblablement autant à voir avec la Terre du Milieu que Roverandom.

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2007, 12:50
Message : #11
RE: Roverandom
Meneldur a écrit :
Huan a écrit :C'est pourquoi je pense que Roverandom se situe plutôt hors du Légendaire de la Terre du Milieu, contrairement à Bilbo qui y avait plus "naturellement" sa place.
Je n'ai pas dit qu'il en faisait partie, j'ai dit qu'il y était lié. Les premières versions de Bilbo avaient vraisemblablement autant à voir avec la Terre du Milieu que Roverandom.
Nous sommes alors d'accord sur le sujet ! Wink

Ce que je voulais dire aussi, c'est que cette lecture (avec un regard "d'adulte"), renvoie directement à soi-même, tout comme "Niggle".
Il n'y a pas là cette "rassurante enveloppe" du Légendaire de la Terre du Milieu, qui fait qu'on peut toujours se raccrocher à quelque chose ; et on y trouve toujours une solution quelque part.

Dans Niggle ou Roverandom, rien n'est moins sûr. A chacun de se débrouiller !

... D'où le grand intérêt et la qualité de ces deux textes ! Wink

Mais encore une fois, n'y voyez-là que quelques simples impressions personnelles, sans aucune volonté de "jugement" ou de "vérité", ou encore de "pédanterie philosophique" ! Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  [Parution UK] Roverandom & Farmer Giles of Ham Druss 1 1 396 11.07.2015 20:22
Dernier message: Druss

Aller à :