Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
help...
17.06.2004, 22:28
Message : #1
help...
je debute en langue elfique, et je me demandais, belthronding, le nom l'arc de Beleg, qu'est ce que ça signifie? Parce que je fais du tir à l'arc et j'ai nommé le mien ainsi en l'honneur de ce grand héros de jadis.....

Enfin une derniere chose, pour des "récit" que j'écris, j'utilise des noms elfiques et je voudrais traduire "l'eternel errant des forêt", je pensais a Taurpalaran...mais je ne suis pas sûr.

En tous merci d'avance.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
21.06.2004, 13:37
Message : #2
 
L’art de la création du nom propre qui porte le nom d’essecarme en quenya, est l’art suprême des Elfes et de Tolkien qui est à l’origine de plus d’un millier de noms propres elfiques, certains particulièrement beaux.

Il en existe donc suffisamment pour satisfaire le plus pointilleux des elfophiles — comme : Aicanáro, Aiwendil, Alatar, Aldarion, Almiel, Altariel, Anairë, Anárion, Ancalimë, Ancalimon, Anducal, Aranwë, Ardamin, Ardamírë, Artaher, Artanga, Atanamir, Atanatar, Aulendil, Aulendur, Axantur ; Aerin, Angrod, Angrim, Aragorn, Amrod, Amras, etc. — sans avoir besoin de tenter d’en inventer, maladroitement et inutilement, de nouveaux.

Belthronding se décompose d'après Tolkien en Bel-thron(d)-ding ; mais le sens de ces termes soulève bien des problèmes.

elfiquement vôtre,

Edouard Kloczko
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
22.06.2004, 18:08
Message : #3
 
Merci Kloczko, mais la tu ne m'aide pas beaucoup Very Happy mon premier post sous entendait qu'on m'explique mon erreur ou qu'on donne un lien vers des site qui explque cet art....
Sinon pour Belthronding, tu peux me donné les hypothèse les plus couramment accepté?

Merci d'avance Mellon mie ( jespere ne pas me trompé la Embarassed )
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 11:23
Message : #4
 
bel est probablement un dérivé du radical BEL- qui signifie strong en Anglais (fort, robuste, vigoureux)
thron pourrait, d'après les Etymologies, être un dérivé du radical STAR- ~ rigide, raide, dur. Toutefois nous trouvons sous cette entrée pas le mot thron, cela laisse donc place à des spéculations.
ding semblerait venir du radical DING- qui est donné en tant que onomatopéique (création de mot par imitation phonétique de l'être ou de la chose désignés).

>jespere ne pas me trompé la
Si tu as l'intention de créer des mots en d'autres langues (en l'occurence des langues elfiques), je te conseille vivement de revoir tes notions de grammaire. Mis à part l'erreur syntactique, il serait approprié d'utiliser l'infinitif du verbe tromper ici.

>Mellon mie
Le mot mie me rapelle beaucoup une certaine langue inventée par la Grey-Company - cela ne me semble pas être en relation avec une langue inventée par Tolkien (corrige moi si je me trompe)

Je pense que tu devrais suivre le conseil de Edouard et choisir un nom attesté, je suis sûr que tu pourras trouver un nom convenable Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 15:06
Message : #5
 
Mørkrôm Aesirsson a écrit :Merci Kloczko, mais la tu ne m'aide pas beaucoup Very Happy mon premier post sous entendait qu'on m'explique mon erreur ou qu'on donne un lien vers des site qui explque cet art....

Un lien Confused:
Internet serait-il devenu la réponse à toutes les questions pour les jeunes ? Confused

Il n'y a pas plus de sites qui explique cet art, que de sites qui t'expliquent comment devenir riche et bien portant et ne jamais mourir à la fois. Enfin, il parrait qu'il y en a, mais je ne leur ferais pas trop cofiance. Shocked

Etudier les livres de Tolkien et la linguistique, lire les livres de Tolkien et de linguistique et apprendre par soi-même.

elfiquement vôtre,

E. Kloczko
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 16:35
Message : #6
 
Un bon point pour Edouard Wink
Etant un fervent utilisateur du net, je suis d'accord que la lecture est une chose très importante. (peut-être cela pourrait-il faire le sujet d'un nouveau post, mrs dames les modérateurs?)
Effectivement quand on ouvre un livre il est très difficile de faire du copier-coller ou de se créer son propre univers au travers du livre staïle SMS ou verlan qui pourrait donner ce qui suit, mais ne me plaît pas :
Citation :Argrn disnt à DalfGan: t'es ouf ou oik, on va pa lâcher l'affaire, tt ça pr ke tu salisses pa ta nlle robe blanche! on va les battre grave les Orcs!!!
Désolé à vous tous, mais j'ai pas pu résister de me moquer du langage utilisé actuellement par beaucoup de jeunes; il va de soi que je ne fais pas une généralité Laughing Laughing

Celeb, qui avait envie de rire
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 18:01
Message : #7
 
Citation :Si tu as l'intention de créer des mots en d'autres langues (en l'occurence des langues elfiques), je te conseille vivement de revoir tes notions de grammaire. Mis à part l'erreur syntactique, il serait approprié d'utiliser l'infinitif du verbe tromper ici.
Parceque vous, vous ne faites jamais d'erreur?

Quand au lien, j'avais mentionné ce moyen par souci de simplicité.... mais je suis tout aussi preneur pour les références d'oeuvres écrites.

Pour les noms après tout, je vais suivre votre conseil, car en la matière, faut bien reconnaitre que Tolkien était un maitre qui sera difficile d'égaler.

En tous cas Alcarnarmo merci pour tes éclaircissement et tu dois certainement pas te tromper pour mie, je débute vraiment dans cette langue et je suis preneur d'absolument tous les conseils, references, etc...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 18:18
Message : #8
 
te formalises pas quand quelqu'un te reprends, dans tous les cas c'est bénéfique.
Tiens au fait bienvenue à toi sur ce forum

Celeb, qui lui aussi fait des fôteuhs
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
23.06.2004, 23:25
Message : #9
 
Hantale Celebrimbor Smile j'ai tilté sur cette remarque parce que j'avais deja trouvé les reponses de certain un peu froide...mais bon pas de quoi fouetter un chat. Mr. Green
en tous cas je suis bien content d'avoir trouvé ce forum Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 11:58
Message : #10
 
J'adore m'amuser à composer des prénoms en quenya moi aussi ... même si ce cher Tolkien en a créé des milliers, pourquoi ne pas se faire plaisir à en composer soit même ?
Si l'elfique peut-être considéré comme une langue, alors il faut se faire à la raison qu'elle se doit d'évoluer, de subir toutes sortes de déformations, d'altérations dû à nos besoins et notre culture.
Il est assez aisé de créer des prénoms à partir de deux mots, mais de trois comme tu le souhaites Morkrom, c'est moins évidant.
Personnellement je traduirais "l'éternel errant des forêts" par "i oira tauri ránë". Je vois pas vraiment comment faire un seul mot avec tout ça.
Tauriránë = errant des forêts et peut-être Oiratauriránë pour éternel errant des forêts ^^

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 13:29
Message : #11
 
Teretwen a écrit :J'adore m'amuser à composer des prénoms en quenya moi aussi ... même si ce cher Tolkien en a créé des milliers, pourquoi ne pas se faire plaisir à en composer soit même ?
Si l'elfique peut-être considéré comme une langue, alors il faut se faire à la raison qu'elle se doit d'évoluer, de subir toutes sortes de déformations, d'altérations dû à nos besoins et notre culture.
Il est assez aisé de créer des prénoms à partir de deux mots, mais de trois comme tu le souhaites Morkrom, c'est moins évidant.
Personnellement je traduirais "l'éternel errant des forêts" par "i oira tauri ránë". Je vois pas vraiment comment faire un seul mot avec tout ça.
Tauriránë = errant des forêts et peut-être Oiratauriránë pour éternel errant des forêts ^^

Il me semble que Tolkien et toi vous n'êtes pas dans la même position. Rolling Eyes

Lui il connaisait ses langues elfiques. Toi tu fais plutôt du "calque". Tu decalques du français sur le quenya ; tu imagines une nouvelle forme : du franco-quenya, de l'elfique macaronique. Je pense que s'attarder à ses formes nouvelles est sans aucun intérêt.

Nous n'avons pas plus la possibilié de créer de noms en "elfique" que tu en as d'en créer en français.

E. KLoczko
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 14:02
Message : #12
 
A priori si, il me sembe...

Puisque les prénoms français ont une racine latine, que l'on peut retrouver dans certains prénoms plus anciens... (la flemme de chercher des exemples)...

A partir du moment ou ces mots ont un equivalent quenya, pourquoi ne pas s'amuser a retrouver la version quenya du prenom?

Pas a titre formal, mais en tant que simple jeu de l'esprit...

Tout en étant bien d'accord avec toi quant au fait qu'il faut arrèter de faire croire n'importe quoi aux internautes, mais on peut aussi les laisser s
Citation :amuser à composer des prénoms en quenya
il me semble...

Non?
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 17:38
Message : #13
 
M. Kloczko a écrit :Il me semble que Tolkien et toi vous n'êtes pas dans la même position.
Heureusement que je ne suis pas dans la même "position" (mort) que Tolkien mr Kloczko (que j'estropie pas votre nom ^^).
M. Kloczko a écrit :Toi tu fais plutôt du "calque"
Tout artiste commence par décalquer avant de découvrir son propre style et ses capacités Smile donc je ne crois pas qu'il soit honteux de débuter ainsi.
C'est un bon moyen pour découvrir les mots, la grammaire et le reste, après libre à chacun de faire sa cuisine.
M. Kloczko a écrit :Je pense que s'attarder à ses formes nouvelles est sans aucun intérêt.
Entre ce que vous pensez et ce qui se passe il y a un monde Razz
Biensur qu'il est possible de créer de nouveaux prénoms en français et ce effectivement à partir du latin, du grec et autres qui nourrissent l'étymologie de notre langue : mon prénom "sylvie" par exemple vient du latin "Sylva" qui veut dire forêt !! mon prénom elfique pourrai donc être Tauriel ou Taurewen pourquoi pas .. qu'est ce qui l'empêche ? (les mentalités figées ?).
L'elfique est-elle considérée comme une langue morte ou vivante d'ailleurs ?
Si c'est une langue morte "imaginaire" alors en effet y toucher est sacrilège .. toutefois s'en servir pour alimenter une langue vivante peut-être enrichissant. C'est ainsi que je le conçois. Si c'est considéré comme une langue vivante "imaginaire" alors il faut accepter les nouvelles formes qui vont en découler.

- Teretwen -

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 18:15
Message : #14
 
Hantale Teretwen Razz

Quand je cherche à composer un nom à partir de 2 mots, dois je juste les "collé" ou alors y a t-il une regle ou des liaisons a faire?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.06.2004, 19:01
Message : #15
 
Comme j'y ai dit ci-dessus, composer un nom , c'est une cuisine plus perso qu'autre chose ... il n'y a pas de règles prédéfinis ... et je pense pas que Tolkien avait prévu le cas de figure. Peut-être est-il plus pertinent d'assembler en effet les mots mais en les ayant préalablement placé comme il faut du point de vu de la grammaire elfique.
Ainsi pour "jeune fille de la forêt" par exemple a-t-on en fait "forêt - jeune fille" (Taure - wen).
Il faut aussi faire attention aux liaisons entre les mots certains groupes de consonnes ou de voyelles n'existent pas en quenya.

[Si des désinences casuelles sont ajoutées à un nom qui se termine par une consonne, un "e" est souvent entre le nom et la terminaison pour éviter l'apparition d'un groupement difficile : "Elendil" avec la désinence allative -nna (pour) devient Elendilenna (pour Elendil) (PM : 401) ]

- Teretwen qui va vite se sentir dépassée si ça devient plus pointu -

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 08:38
Message : #16
 
Yarucinheru a écrit :A priori si, il me sembe...

Puisque les prénoms français ont une racine latine, que l'on peut retrouver dans certains prénoms plus anciens... (la flemme de chercher des exemples)...

A partir du moment ou ces mots ont un equivalent quenya, pourquoi ne pas s'amuser a retrouver la version quenya du prenom?

Pas a titre formal, mais en tant que simple jeu de l'esprit...

Tout en étant bien d'accord avec toi quant au fait qu'il faut arrèter de faire croire n'importe quoi aux internautes, mais on peut aussi les laisser s
Citation :amuser à composer des prénoms en quenya
il me semble...

Non?
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 08:39
Message : #17
 
Je ne suis pas d'accord avec Yaru car les noms et les mots ne dérivent pas tous d'une origine latine et ceux créés par Tolkien de même.

Des néologismes comme "télévision" = palecen (que l'on trouve sur plusieurs siteset notamment sur le très "éxotique" dico Français>Quenya de amber-eldaron) à partir de l'origine télé+vision n'est pas forcément le choix qu'aurait fait Tolkien s'il avait voulu créé ce mot.

De plus Teretewen tu dis que "tout artiste commence à décalquer avant de créer son propre style". Si tu fais ici référence à Tolkien tu te trompes il me semble, car c'est bien là ce qui fit le génie de Tolkien : il était presque totalement original (et de ce fait de nombreux écrivains lui ont emboité le pas, sans parler des Jeux de rôles !!).

Il serait appréciable que ce salon reste, autant que possible un lieu de discussion et que cela ne tourne pas à la "guerre de tranchées" comme j'ai pu le voir ailleurs, notamment entre M. E. Kloczko et Teretwen.

Remettons les chose à leur place, M. Kloczko étudie les langues elfiques depuis que je suis né (24ans!!) et j'ai eu trois fois l'occasion de le rencontrer et de parler avec lui, c'est qq un de très accessible et intéressant. Il possède un savoir énorme sur les langues de Tolkien et il a les outils nécessaires pour travailler ce sujet (ce que nous ne sommes, à contrario, pas en mesures de pouvoir déclarer). Il a édité deux très bons livres sur les langues de la Terre du Milieu et la rigueur de son travail est incontestable.

A moins que quelqu'un ici puisse prétendre avoir fait mieux que lui, je serai d'avis que l'on arrête les remarques déplacées et que tout le monde écoute ce qu'il a à dire!!!
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 09:43
Message : #18
 
Lomelinde a écrit :Je ne suis pas d'accord avec Yaru car les noms et les mots ne dérivent pas tous d'une origine latine et ceux créés par Tolkien de même.

Je parlais évidemment des noms et mots ayant une racine latine affirmée, et une étymologie claire.

Lomelinde a écrit :Des néologismes comme "télévision" = palecen (que l'on trouve sur plusieurs siteset notamment sur le très "éxotique" dico Français>Quenya de amber-eldaron) à partir de l'origine télé+vision n'est pas forcément le choix qu'aurait fait Tolkien s'il avait voulu créé ce mot.

Mais le fait que tolkien ne les aie pas crées ne nous interdit pas d'essayer. Ceci dit, ce genre de mots ne m'intéressent pas , je ne regarde jamais la télé et je n'ai pas de portable.



Wink
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 10:23
Message : #19
 
Lomelinde a écrit :De plus Teretewen tu dis que "tout artiste commence à décalquer avant de créer son propre style". Si tu fais ici référence à Tolkien tu te trompes il me semble, car c'est bien là ce qui fit le génie de Tolkien
Euhhh... faut suivre un peu Lomelinde ... je parlais de moi là pas de Tolkien !!! Il est certain que Tolkien a fait part au monde de ses inventions, un peu comme un Léonard de Vinci ... - Teret se demande si l'hélicoptère ou le parachute existeraient aujourd'hui sans le géni de Léonard de Vinci et les gens qui l'ont copié, qui ont reprit son oeuvre pour y améliorer.-
Lomelinde a écrit :Il serait appréciable que ce salon reste, autant que possible un lieu de discussion et que cela ne tourne pas à la "guerre de tranchées" comme j'ai pu le voir ailleurs, notamment entre M. E. Kloczko et Teretwen.
Qu'il est mignon de s'inquiéter ^^ - Teret pense que sans conflits il n'y a pas de débats, si on pensait tous la même chose et si tout le monde savait tout alors ce forum n'aurait pas de raison d'exister ! ne crois-tu pas Lomelinde ? -
Lomelinde a écrit :Remettons les chose à leur place, M. Kloczko étudie les langues elfiques depuis que je suis né (24ans!!) et j'ai eu trois fois l'occasion de le rencontrer et de parler avec lui, c'est qq un de très accessible et intéressant. Il possède un savoir énorme sur les langues de Tolkien et il a les outils nécessaires pour travailler ce sujet (ce que nous ne sommes, à contrario, pas en mesures de pouvoir déclarer). Il a édité deux très bons livres sur les langues de la Terre du Milieu et la rigueur de son travail est incontestable.

A moins que quelqu'un ici puisse prétendre avoir fait mieux que lui, je serai d'avis que l'on arrête les remarques déplacées et que tout le monde écoute ce qu'il a à dire!!!
Mouhahahahahahaha ... non mais c'est pas vrai de lire des trucs pareils ... je veux bien que M. Kloczko soit Maître en la matière, mais à ce moment là doit-on se taire et tout prendre comme parole d'évangile ? Aucune discution n'est possible si il n'y a pas deux partis ... M.Kloczko oserait-il débaler sa science ici comme ça en cours magistral. C'est imposible. De mon avis la confrontation est un des moyens d'apprendre quelque chose, pourquoi s'en priver ?... Et franchement, si moi ou d'autres ne disions pas autant d'âneries au sujet de l'oeuvre de Tolkien M.Kloczko nous ferait-il l'honneur de ses remarques. Car je suis sure qu'il se régale à nous corriger et tenter de nous remettre dans le (son) droit chemin.


- Teretwen : modératrice des Galeries (qui voit souvent bien plus d'âneries "graphique" que vous n'en verrai jamais mais sais faire la part des choses) -

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 11:25
Message : #20
 
Au sujet de Tolkien, désolé si je me suis qq peu égaré.

Quand à la "guerre de tranchées" dont je parle, le terme est un peu fort mais je te rapelle (encore) que je ne critique pas le fond mais la forme que prend le débat.

Je n'ai jamais osé prétendre que ce qu'il dit est "parole d'évangile", il ne sert à rien de monter sur ses grands chevaux Teret', je rapelle simplement que plutôt de chercher à le tourner en dérision ou à lui répondre de manière acerbe, il faut d'abord écouter ce qu'il a à dire et se parler en personnes adultes et responsables. L'agressivité ne mène à rien.

La discussion apporte toujours une évolution, sauf quand elle se fait à coup de manche de pioche...

Et pour ce qui est de débaler des âneries, la quantité est loin de pouvoir faire la qualité, surtout en ce qui concerne les dictionnaires quenyas entre autre...

Alors calmons le jeu, je respecte tout à fait ton point de vue Teret' mais agresser verbalement les gens n'est pas le meilleur moyen d'ouvrir un débat éclairé, ne crois-tu pas?

Yarucinheru aurait-i pu se douetr que le sujet qu'il a créé provoquerai une telle polémique ? mdr

- Lomelinde : modérateur de rien du tout
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 12:03
Message : #21
 
M. Kloczko a écrit :Il me semble que Tolkien et toi vous n'êtes pas dans la même position.

Lui il connaisait ses langues elfiques. Toi tu fais plutôt du "calque". Tu decalques du français sur le quenya ; tu imagines une nouvelle forme : du franco-quenya, de l'elfique macaronique. Je pense que s'attarder à ses formes nouvelles est sans aucun intérêt.
Tu sais Lomelinde ... quand on me parle ainsi je répond ainsi et c'est tout ... Je ne pense pas avoir été plus accerbe que M. Klozko. Et si c'est ainsi qu'il conçoit de débatre je suis son "homme" ^^. Et puis ce grand monsieur est capable de se défendre lui même, tu crois pas Lomelinde ? Razz

Galerie de Teretwen
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
25.06.2004, 17:58
Message : #22
 
Je ne cherche pas à le défendre (tu le dits toi-même il est assez grand) mais simplement à rappeler que lorsque l'on fait un débat sur les langues elfiques, autant que ce ne soit pas la foire et que les personnes qui peuvent avoir des remarques intéressantes à faire soient un minimum écoutées sans que l'on ai l'impression que le cirque Bouglione a débarqué sur Tolkiendil.

Pour ce qui est du caractère acerbe de ce qu'il a dit, la "lex talionis" n'est pas forcément la réponse la plus intelligente au problème !!

Bon week-end ! Wink
Citer ce message dans une réponse
28.06.2004, 01:50
Message : #23
 
Quant au fait de ne pas inventer de nouveaux prénoms... la société actuelle démontre plutôt l'inverse... la signification de ceux-ci n'est pas forcement pointue (voire même quelquefois inexistante)... mais une fois le prénom porté, on peut dire qu'il vit.

Une langue c'est avant tout un moyen de communiquer entre personnes.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.08.2004, 17:32
Message : #24
 
désolé de encore vous embêter avec ce genre de question, mais peut on traduire "ceux de la brume", les habitant des brume" par Hithrim. Parce ce que des terme comme haradrim, galadhrim ou rohirrim semble se composé de cette maniere...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.09.2004, 07:52
Message : #25
 
"Hith-rim" paraît une version satisfaisante de "Peuple de la brume" en sindarin.
Citer ce message dans une réponse
02.09.2004, 15:09
Message : #26
 
tout ceci est fort interessant je vais m'y mettre et comment s'y prend t-on merci pour vos reponses

J-R-R-Tolkien
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.09.2004, 22:05
Message : #27
 
---
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.09.2004, 01:38
Message : #28
 
Merci pour ta réponse Lomelinde. Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.09.2004, 10:14
Message : #29
 
Il est vrai que pour certain noms propres ou certaines combinaisons de mots cela peut paraître plus complexe mais en ce qui concerne les noms de peuple en -rim, il me semble que Tolkien ne rechercha jamais une difficulté inutile.
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :