Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Entalluve
09.06.2004, 00:29
Message : #1
Entalluve
En voilà un qui, je l'espère, est plutôt "frais et léger" (je fais ce que je peux hein Wink )


L’Entalluve coulait
Et courait dans les bois,
L’Entalluve chantait
De sa plus douce voix ;
L’Entalluve passait,
Immuable frontière
Des deux Emnet barrière
Et lien à la fois.

L’Entalluve, Onodló
A la clameur suave !
Le clapotis des flots
Dans lesquels tu te laves
Me captura tantôt
Et je restais prostré
Devant tant de beauté
Dans Fangorn sombre et grave.

L’Entalluve a gagné
L’Anduin au Gondor
Avec elle ont passé
Mes souvenirs en or
Et je sais que jamais
Je ne pourrais revoir
Ailleurs un peu d’espoir
Ailleurs, aimer encore.

Divitiac
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.06.2004, 07:14
Message : #2
 
Je n'arrive pas à dire s'il est vraiement "frais et leger" car j'y perçois une mélancolie qui me fait penser au pont mirabeau de Guillaume Apollinaire :

"Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine"
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.06.2004, 08:54
Message : #3
 
Et bien Divitiac... C'est un poème très différent de ceux auxquels tu nous avait habitué... Frais et léger, il l'est beaucoup plus, mais il est vrai que la derniere strophe est très mélancolique... Mon pauvre, on dirait que t'as vraiment plus d'espoir, mais dépeche toi, il te reste plus qu'une journée Wink
Celebril, quand même admiratif, et qui a envie de se baigner dans une rivière...

P.S. : Et pas une seule " faute " de rime !! Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.06.2004, 10:50
Message : #4
 
Bon, je ne peux pas m'empêcher de mettre ces quelques lignes issues des Pensées d'un certain Pierre Dac en réaction vis à vis des propos de Elfifëa :

"S’il est vrai, comme l’a écrit Guillaume Apollinaire, que sous le pont Mirabeau coule la Seine, il est non moins vrai, comme l’a écrit le préfet de la Seine, que sous le pont Mirabeau ne poussent pas de mirabelles." Laughing

Ceci dit, j'ai bien surveillé mes rimes Celev, et même si ma prononciation d'Entalluve reste tendancieuse, ça ne transparait pas dans le texte. Tiens à propos, Entalluve est la traduction, pas le nom anglais original, donc les règles de prononciation de Tolkien restent-elles inchangées ?

Divitiac, qui ne peut en effet pas s'empêcher d'être mélancolique... on se refait pas

PS : non Celebril tu ne m'auras pas comme ça Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.06.2004, 11:17
Message : #5
 
Oups ! Embarassed
En relisant mon message j'ai oublié d'ajouté que j'ai beaucoup aimé et, comme Celeb, c'est , à mon avis, la derniére strophe qui est mélancolique et qui laisse le lecteur tourné vers ses souvenirs, sans espoir de les voir revenir !

Trés beau ! Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.06.2004, 01:14
Message : #6
 
Quelques vers me posent des problèmes de rythme (je me demande si je n'ai pas perdu l'habitude des rimes croisées). L'ensemble coule, comme une rivière, comme l'Entalluve... Et je lis ton poème et je rêve....
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :