Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
haine de la Moria
04.04.2004, 23:11
Message : #1
haine de la Moria
.. la chambre de mazarboul est troublée par la montée des hordes d'orcs venus des profondeurs...


On entendait leurs pas dans les sombres cavernes,
Leurs armes s’entrechoquant sur le rythme viril
De leurs pas cadencés rapprochant le péril,
Leurs cris, leur engouement pour l’attaque soudaine,
Leur haine pour ce qui vit et se meut sur la terre ;
Ils présentaient leurs crocs aux elfes du Lindon
Et ils mêlaient le sang au vin du Dorwinion,
Le plus humble de tous ils menaçaient du fer ;
Leur courroux semblait être le souffle de leur vie
Et, maudits à jamais, leur enflait leur envie.

On entendait leurs pas, ils étaient proches alors,
Ils glapissaient, haineux, tout le mal qu’ils pouvaient
Et déjà les premiers non loin apparaissaient,
Furtifs et malicieux dans leurs débiles corps.
La compagnie frémit, l’elfe banda son arc
Le nain serra sa hache, les hobbits leurs épées
Le magicien d’un bond se jeta au côté,
Près de lui s’avançaient capitaine et monarque
Tous prêts à retenir l’imminente menace
Des cimeterres orcs brandis devant leurs faces.

On entendait leurs pas et leurs coups répétés
Ils mugissaient, grondaient, à l’affût d’une faille
Par laquelle glisseraient leurs bras couverts d’écailles
Pour saisir et occire l’ennemi exécré.
Comme autrefois des nains ils feraient leur festin
De ces êtres chétifs à la lame rebelle
Qui bientôt grilleraient dessus une étincelle
Ou pendraient, crâne ouvert, pour un hiver prochain.
Bientôt ils tailleraient, bientôt la débandade
Bientôt ils goûteraient à cette viande fade.

On entendait leurs pas, ils étaient là enfin
Mais c’était sans compter la valeur des cinq races ;
La compagnie glorieuse éloigna la menace
Et fuit, non sans honneur, vers la sortie au loin
Traversant les antiques et sombres galeries,
Les flèches fendant l’air et les lames sifflantes,
La sueur et le sang se mêlaient dans les flammes
Du Balrog invaincu, le Fléau de jadis,
Qui périt sous la flamme du pèlerin gris.
L’Anneau finalement a trouvé la sortie.

Divitiac, pour vous servir
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
04.04.2004, 23:27
Message : #2
 
Fabuleux ! J'adore... Il y a un vrai souffle dans ce poème.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2004, 10:27
Message : #3
 
Bravo Divitiac, celui-ci me plait bien...
Les phrases sont fortes et chantent facilement. On sent la tension avant le combat et les orcs sont à la fois bien décrits et laisser dans un flou angoissant.
Tu fais tellement de poesie que je dois avouer ne survoler que certaines, mais celle ci m'a inerpellée.
Je regrette seulement la fin, trop abrupte à mon gout, mais peut etre que cela etait voulu.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2004, 15:12
Message : #4
 
Que dire ? C'est aussi beau que le reste... Tu as un véritable don pour rendre les scènes de bataille, elles sont vraiment fabuleuses Smile
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.04.2004, 22:45
Message : #5
 
Ton meilleur! Je l'aime celui la! J'essaie de le copier, je l'imprime dans ma chambre, un sous-verre, et puis c'est tout! Comme il chante à mes oreilles! Plein de peur mais d'espoir aussi, dans l'angoisse de l'aventure! Splendide! et Mélodieux! Il est merveilleux! La fin est terriblement belle; les derniers vers sont splendides! On sent le déroulement de la scène! J'aurais aimé l'écrire... Snif!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.04.2004, 20:54
Message : #6
 
Divitiac tu es un génie... Et moi je n'ai meme pas le talent nécéssaire au simple fait de rendre hommage a ton poème... Je crois que sincerement, j'en ai rarement lu d'aussi beau, et tu feras bientot concurrence aux plus grands... Continue ansi, c'est un délice...
Celeb, qui se demande si il va pas sortir un receuil des poèmes de Divi, sous son propre nom bien sur...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.04.2004, 22:07
Message : #7
 
Vraiment.... génial ! Quel rythme ! On entend le bruit de la bataille...
Juste un petit truc que je ne trouve pas terrible (désolée) : "Et, maudits à jamais, leur enflait leur envie." Sinon, c'est TERRIBLE Smile))
Linna
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.04.2004, 22:46
Message : #8
 
Je retrouve l'ambiance de bataille terrible du film, le fracas des armes,ls grognements des orques, la fureur des combattants, c'est un poeme qui vous replonge dans la moria avec fureur !! c'est très fort, Divitiac, j'ignorais que tu avais ce talent !! Very Happy
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  ~ La Moria ~ Dαεrοη 0 626 11.12.2015 15:40
Dernier message: Dαεrοη
  [Poème] Benjamin March - La Moria Turb 3 2 542 09.03.2005 22:52
Dernier message: Elfindor
  La Moria, mon premier écrit!! Melian 9 3 459 28.06.2003 10:31
Dernier message: Melian

Aller à :