Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Relations entre les Elfes et les Dúnedain
31.03.2004, 15:10
Message : #1
Relations entre les Elfes et les Dúnedain
Ça fait quelques temps que je m'interroge sur la nature des relations entre les Elfes et les Dúnedain du Nord.

En effet, il est écrit qu'à la chute de l'Arthedain, Elrond Peredhil vint à l'aide d'Aranarth, premier Chef des Dúnedain du Nord, et de sa lignée jusqu'à Aragorn II. On peut imaginer cette assistance comme étant à la fois physique (hébergement, nourriture, armes, etc.) comme spirituelle (histoire, langues, coutûmes, etc.).

Mais quid du commun des Dúnedain ?

Les "gens du peuple" qu'on imagine non sédentarisés ou très dispersés, comme les Rôdeurs. Par exemple, peuvent-ils vivre aux Havres Gris, même pour un temps succinct ? Bref, quelles relations Dúnedain du Nord pouvaient-ils avoir avec les Elfes ?

Pour vos réponses, je vous remercie d'indiquer s'il s'agit d'une pensée personnelle ou si cela s'appuie sur des textes (à citer bien entendu)...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
31.03.2004, 16:13
Message : #2
 
Comme tu l'as dis, Elrond devait leur fournir le gîte quand il était de passage à Imladris. Je pense aussi que cela devait être pareil dans les autres contrées Elfique. Puis il y a aussi les compagnies errantes en Eriador. J'imagine assez facilement un rôdeur faisant route avec eux quelque temps.

Pour ce qui est de l'enseignement fourni lors de ses occasions cela devait être poésie et langue. Je ne vois pas un Elfe donner le secret des lembas, des capes elfique ou autres à qui que se soit. Par contre, ils dispensaient peut-être des cours de biologie, leur apprenant les propriétés des plantes, comment s'en servir, comment appréhender le monde animal, comment survivre avec les moyens du bord, etc...

Mais on sait que les Nùménoréens connaissaient déjà les langues Elfes, la poésie et la biologie. Donc les Elfes ne pouvaient qu'aider les Dúnedains à perfectionner leur art, à la limite, mais peut-être pas leur enseigner ce qu'il savait déjà de leur propre père.

Sinon quant à leur relation sociale, je pense que les Elfes éprouvaient pour les Dúnedains une grande sympathie car ils sont comme des cousins éloignés. Ils retrouvaient en eux des traits Elfes fortement appréciables et donc une bonne compagnie et les traitaient presque comme leur égale car il y avait quand même un rapport de jeune à aînés.

Voilà Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.04.2004, 10:21
Message : #3
 
Merci pour ta réponse !

D'autres avis ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.04.2004, 17:52
Message : #4
 
Peut-être à cause des liens de parenté avec les elfes (lointains mais quand même!), après tout, Aragorn est le descendant d'Elros, demi elfe qui a choisi la mortalité, le frère d'Elrond, lui même demi elfe qui a choisi une vie elfe....enfin, c'est ce que j'ai compris !
Les dunedains sont donc en fait descendants d'Elwë et de Melian et forcément ça laisse des traces ! ceci dit je suis entièrement d'accord avec ce qu'a dit Melkor !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.04.2004, 19:02
Message : #5
 
L'Eriador était quand même assez dépeuplé lors du Troisième Age (Grande Peste de 1636 et guerres contre l'Angmar), je doute qu'il y ait eu beaucoup de Dúnedain du Nord sédentaires, et même les non-sédentaires devaient être peu nombreux...

On peut supposer que les Elfes voulaient entretenir l'amitié enclenchée au Premier Age avec les Edain, dont au fond les Dúnedain sont les lointains descendants.

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.04.2004, 19:30
Message : #6
 
Pour reprendre quelques éléments de Tolkien, Le mot "Eldar" signifie "peuple des étoiles". Or les hommes (au sens large du terme) pouvait le confondre entre "peuple qui est né sous les étoiles" et "peuple qui vient des étoiles" (l'immortalité, la connaissance et le mysticisme lié aux elfes font que les hommes identifient les Elfes presque comme des petites divinités ex : Dwimordere à la place de Galadriel).

Les Edain quant à eux
Essai de Tolkiendil a écrit :ont souvent confondu dans leurs traductions des langues elfiques le terme "Elfe" et celui d'"étoiles", de par la traduction même du terme "Eldar" (peuple des étoiles). Ainsi Eärendil se fait-il surnommer Gil-Estel en référence au Silmaril sur son front, et en cela son interprétation était correcte, mais Elendil fut nommé ainsi avec une double signification : on peut traduire ce nom par "Ami des étoiles", ou comme "Ami des Elfes". Cela aurait-il sauvé les fidèles "Elendili" Númenoréens de la colère d'Ar-Pharazôn ?

Les Edains du troisième âge sont tous du peuple des Fidèles, c'est à dire des amis des elfes.

Gil-Galad, Elrond et Círdan sont voisins du royaume d'Arnor, et lorsque le besoin s'en est fait sentir, les deux peuples ont combattu côte à côte. Un respect mutuel s'est accru (depuis l'aide des Edains dans la Grande bataille réunissant les forces de Valinor face à Morgoth Bauglir).
Or les elfes ont diminué en population, et leurs déplacements s'en amenuisent d'autant, leurs déplacements se faisant de plus en plus dans le secret. En outre les Guerres en Eriador que dûrent subir les Dúnedain du nord finirent par les priver de toute cité. La taille importante à protéger et l'absence de lieu de rencontre (capitale...) des Dúnedain du nord devait se faire cruellement sentir... les enseignements se trouvant forcemment limités aux traditions orales.
C'est là que je suppose qu'Elrond et Gandalf durent jouer un rôle important. Les elfes manquaient d'une source d'informations sur les événements des régions proches (au conseil Blanc, Elrond ne pouvait se permettre d'attendre que Gandalf ou Saroumane lui apporte les nouvelles) Gandalf lui-même avait besoin d'hommes sur le terrain pour protéger l'Eriador, et notemment le petit peuple, avec la grande route de l'est. Je soupçonne donc les porteurs des anneaux Elfiques d'avoir aidé petit à petit aux anciens "Seigneurs" qu'étaient les Edain à devenir "Rôdeurs". De ce fait, les Elfes donnaient traditions, enseignement ecrit et repos à leurs amis et aides les rôdeurs.

Enfin, je voudrais réfuter les arguments d'Erwine sur le fait que les Dúnedain soient des descendants d'Elwë (Thingol) et de Melian. Cela n'est avéré que pour leur chef. Or Nenya posait la question pour le commun du peuple de l'ancien Arnor.

Garion
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
01.01.2005, 21:39
Message : #7
 
Donc si je comprends bien, ils avaient de très bonnes relation, pacifiques, entre eux, mais ont fait la guerre côte à côté, ils se sont aidés entre eux et se sont partagés des savoirs.
Thibault_52
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2005, 01:26
Message : #8
 
Partagés est un grand terme... Les Elfes ont aidé les Dúnedain dans le besoin... ils n'ont pas vraiment pu participer à leur défense contre l'Angmar, leur force militaire n'étant plus celle de la Grande bataille ou de la dernière alliance...

Les elfes agissent donc un peu comme des grands frères... mot qui a d'ailleurs été utilisé dans la biographie de Carpenter à propos du regard vers les hommes des Elfes.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 11:52
Message : #9
 
En faite combien sont les Dunedain entre la guerre d'Angmar et la guerre de l'anneau, car ils suivent Aragorn a la bataille du Champ de Pelenor, mais sont y ils tous ou juste une petite compagnie
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 12:40
Message : #10
 
Haldarab dit qu'il a réunit "tous ceux qu'il avait pu réunir en un temps si court".. une trentaine si ma mémoire est exacte. A vérifier.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 13:14
Message : #11
 
Halbarad, tu veux dire, Belgarion... Wink Tes doigts ont fourché !

Tolkien a écrit :‘All is well,’ said Aragorn, turning back. ‘Here are some of my own kin from the far land where I dwelt. But why they come, and how many they be, Halbarad shall tell us.’
‘I have thirty with me,’ said Halbarad. ‘That is all of our kindred that could be gathered in haste; but the brethren Elladan and Elrohir have ridden with us, desiring to go to the war. We rode as swiftly as we might when your summons came.’

Livre V, chapitre II
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 14:48 (Ce message a été modifié le : 13.02.2005 21:22 par felagund.)
Message : #12
 
je pense que la compagnie d'halbarad, et ta memoire est exacte belgarion ils sont une trentaine, ne represente pas toute la population des rodeurs du nord car ils ont eu un laps de temps tres court pour rassembler une compagnie .
Et comme les rodeurs devaient defendre la comté une trentaine n'aurait pas suffit .
Dans le SdA il est dit que les rodeurs ont du se battre avec les nazguls je suppose donc que les esprits servant l'anneau ont du en tuer, quelque soit le nombre de morts aussi infime qu'il puisse etre .
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 19:18
Message : #13
 
bah.............. b, d quelle différence ? lol

Merci Razz
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 22:53 (Ce message a été modifié le : 25.02.2005 21:02 par Anón.)
Message : #14
 
Dans les appendices des Contes et Légendes Inachevés, si je ne me trompe pas, on parle un peu des nazgúl, de leur entrevue avec Sarouman, l'interception de langue de serpent, de Bill Fougeron qui leur indique où se trouve la Comté et enfin une escarmouche mortelle avec un petit groupe de ceux des dunedains qui protègent la Comté. Je crois qu'il y en avait encore quelques milliers en tout quand même, soyons logique : Si Aragorn restaure le royaume du nord apres la guerre de l'anneau, il ne va pas le faire avec trois pelés et deux tondus ! Wink

Par ailleurs la ville de Fornost était elle encore habitée à ce moment là ?

Correction des majuscules effectuée
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.02.2005, 23:20
Message : #15
 
Il y a quelques allusions à la ruine de Fornost dans le SdA :

Tolkien a écrit :Restait, naturellement, l'ancienne tradition du haut Roi de Fornost, ou Norchâteau comme ils l'appelaient, loin au nord de la Comté. Mais il n'y avait plus de roi depuis près de mille ans, et même les ruines de Norchâteau-le-Roy étaient couvertes d'herbe.

Le Seigneur des Anneaux, Prologue : de l'ordonnance de la Comté (p. 21)

Tolkien a écrit :- On vous laissera tranquille, Prosper, dit Gandalf. Il y a assez de place pour des royaumes entre l'Isen et le Flot-Gris, ou le long des côtes au sud du Brandevin, sans que personne ne vienne vivre à moins de plusieurs jours de chevauchée de Bree. Et bien des gens résidaient autrefois dans le Nord, à une centaine de milles ou davantage d'ici, tout au bout du Chemin Vert : sur les Hauts du Nord ou près du Lac Evendim.
- Là-bas, près de la Chaussée des Morts? dit Poiredebeurrée, l'air encore plus dubitatif. C'est un endroit hanté. Seul un voleur irait là.
- Les Rôdeurs y vont, dit Gandalf. La Chaussée des Morts, dites-vous. C'est ainsi qu'on l'a appelée de longues années, mais son vrai nom, Prosper, c'est Fornost Erain, le Norchâteau des Rois. Et le Roi y reviendra un jour, et alors, vous verrez passer de belles gens.

Le Seigneur des Anneaux, livre VI, chapitre 7 : Retour vers le pays (p. 1058-9)

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
13.02.2005, 14:04
Message : #16
 
ta raison anon mais dans le nord il ya aussi les semi-hommes qui sont aussi des sujets d'elessar il faut donc compter avec eux ..
mais peut etre aussi que des habitants de minas anor voyageront dans le nord. qui sait ?
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Ressemblance entre les Elfes et les Hommes Tinakë 18 6 276 20.08.2014 19:24
Dernier message: Cuthalion-64
  Similitude des noms entre le SDA et le Silm Elros Tar-Minyatur 10 7 471 11.11.2006 15:03
Dernier message: Tilkalin
  les Dunedain Lempëa Fëawintil 14 5 822 23.06.2003 14:53
Dernier message: Morgoth
  Du lien entre les Grands Anneaux et l'Unique Roi-Sorcier 21 9 072 28.02.2003 23:36
Dernier message: Elessar

Aller à :