Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 3 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
06.03.2011, 20:15
Message : #31
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
Mon pseudo est Turb depuis de nombreuses années déjà Wink

Je précise que cet essai a quelques faiblesses : il se fonde sur ce qui était publié en français à l'époque, Le Silmarillion, Les contes et légendes inachevés et Le livre des contes perdus. Les HoMe suivants, et Les enfants de Húrin comportent beaucoup d'éléments, en particulier les lais, au moins pour la tonalité respective des deux lignées. Cela qui mériterait d'être analysé et ajouté à l'essai, ne serait-ce que le fait que deux des lais concernent chacune des deux lignées ! Cet essai est aussi très allusif, il mériterait de mieux indiquer ses sources.

Sur les questions, cela demande discussion :

1) Túrin ne choisit pas vraiment son épée. Comme tout ce qui lui arrive, c'est le destin qui lui amène. Seul Beleg l'a choisie.

2) D'un point de vue "social", on ne peut pas dire que l'union de Beren et Lúthien a été "normale" "officielle" et apaisée.

3) "celle des enfants directs du Hurin et Huor" <= cela devrait, je pense se trouvait ailleurs. Je ne vois pas bien ce que ça fait là. Il faut que je relise plus attentivement.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.03.2011, 19:31
Message : #32
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
(06.03.2011 20:15)Turb a écrit :  Mon pseudo est Turb depuis de nombreuses années déjà Wink

Désolé, il m'avait bien semblé voir " Turb" mais comme les autres t'appelaient Turambar dans le doute j'ai mis le nom qui était utilisé dans la discussion. Autant pour moi donc Wink

(06.03.2011 20:15)Turb a écrit :  Je précise que cet essai a quelques faiblesses : il se fonde sur ce qui était publié en français à l'époque, Le Silmarillion, Les contes et légendes inachevés et Le livre des contes perdus. Les HoMe suivants, et Les enfants de Húrin comportent beaucoup d'éléments, en particulier les lais, au moins pour la tonalité respective des deux lignées. Cela qui mériterait d'être analysé et ajouté à l'essai, ne serait-ce que le fait que deux des lais concernent chacune des deux lignées ! Cet essai est aussi très allusif, il mériterait de mieux indiquer ses sources.
Ben personnellement ça ne m'a pas trop choquée parce que je n'ai lu (sur Hurin et Huor) que le Silmarillion ; au contraire, j'est trouvé ça pratique puisque ça ne parlait que de chose que je connaissais déjà à peu près mais en y apportant plus de profondeur. Maintenant c'est vrai que pour des lecteurs plus savants, il y a peut-être des manques et si tu veux compléter ton essai, je ne vais surtout pas t'en empêcher Wink .

(06.03.2011 20:15)Turb a écrit :  Sur les questions, cela demande discussion :

1) Túrin ne choisit pas vraiment son épée. Comme tout ce qui lui arrive, c'est le destin qui lui amène. Seul Beleg l'a choisie.

2) D'un point de vue "social", on ne peut pas dire que l'union de Beren et Lúthien a été "normale" "officielle" et apaisée.

3) "celle des enfants directs du Hurin et Huor" <= cela devrait, je pense se trouvait ailleurs. Je ne vois pas bien ce que ça fait là. Il faut que je relise plus attentivement.

1) Je viens de relire le passage de la mort de Beleg, je m'excuse, il me semblait que Turin l'avait prise directement après la mort de Beleg mais en fait le Silm est plutôt évasif car c'est Gwindor qui reprend l'épée mais c'est Turin qui la fait reforger et la garde.

2) Certes non, mais leur union me parait juste : Thingol a posé un défi à Beren en l'échange de la main de Luthien, Beren a relevé le défi, il a eu Luthien. Je ne comprends donc pas où se situe le problème des "justes noces" Confused .

Aurë entuluyva !
Le jour reviendra !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.03.2011, 19:43
Message : #33
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
Citation :2) Certes non, mais leur union me parait juste : Thingol a posé un défi à Beren en l'échange de la main de Luthien, Beren a relevé le défi, il a eu Luthien. Je ne comprends donc pas où se situe le problème des "justes noces" Confused .
Justement, il a fallu que Beren rapporte un Silmaril et perde une main (sans parler du fait qu'il meurt) pour que Thingol y consente. On est donc dans l'"exceptionnel". Tandis que Turgon donne la main de sa fille à Tuor comme il l'aurait fait à un prince elfe, par "faveur".
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.03.2011, 05:19
Message : #34
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
Mais une faveur déjà payée d'avance du fait du sacrifice de Huor pour sauver l'armée de Gondolin à la Nirnaeth. Sans oublier le rôle insigne de Tuor en tant que messager d'Ulmo. Tandis que Beren s'introduit en fraude dans le royaume de Thingol et joue le rôle d'un vil séducteur (si l'on considère les choses du point de vue de Thingol).

Leur situation de départ n'était donc pas comparable. Et de même, l'accueil que Túrin recevra de Thingol sera tout autre, eut égard aux prouesses de sa parentèle.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.03.2011, 15:02
Message : #35
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
Citation :Leur situation de départ n'était donc pas comparable. Et de même, l'accueil que Túrin recevra de Thingol sera tout autre, eut égard aux prouesses de sa parentèle.

Toutafé, c'est même ce que je dis dans l'article, ici on était partis sur essayer d'expliquer une citation de Tolkien sur "la première fois".
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.09.2012, 18:15
Message : #36
RE: Essais - Hurin et Huor - les deux lignées
Félicitations à l'auteur de cet article! Je viens de relire le Silmarillion après de (trop) nombreuses années, et, comme Andreth Endordil, j'ai toujours eu du mal à m'intéresser à ces personnages : Túrin n'est à mes yeux qu'une brute certes bien intentionnée, mais trop fière, tandis que de Tuor, je n'avais retenu que...la magnifique illustration de John Howe ornant la couverture du premier tome des Contes et Légendes Inachevés (collection Pocket : vous savez bien, la rencontre avec Ulmo!). À la lecture, il m'avait bien semblé qu'il y avait quelque chose à creuser dans ces deux lignées (les similitudes des noms constituent déjà un bon indice), mais je ne me doutais pas qu'il y avait autant de matière.

Bref. À la lecture de cet article, un parallèle m'est venu à l'esprit : d'un côté, un homme calme, réfléchi, plutôt pacifique, qui reçoit en songe les paroles d'êtres "surhumains", de l'autre son parent plutôt fonceur, guerrier, trop fier pour suivre les avis des mêmes êtres...le premier se marie, l'autre meurt brutalement, sans descendance... Ça ne vous rappelle pas furieusement les fils de Denethor? Déjà que "Les enfants de Húrin" pourrait être une histoire dont Boromir serait le héros...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  Essais - Quelles sont les deux tours ? Meneldur 13 155 14.01.2010 23:20
Dernier message: Elendil
  Essais - Le mystère des deux Gelmir Druss 0 1 899 20.05.2009 22:32
Dernier message: Druss
  Les deux vies de Glorfindel Elendil 5 5 575 17.07.2007 14:38
Dernier message: Elendil

Aller à :